Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Hollis Seamon] Dieu me déteste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre Avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa.
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4795
Points : 6165
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   Mer 14 Oct - 15:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2014
Edition : Anne Carrière (Roman étranger)
Nombre de pages : 276 pages
Public visé : Adulte & Young Adult
Quatrième de couverture :
New York, hôpital Hilltop. Richard Casey aura bientôt 18 ans. Comme tous les adolescents, il voudrait faire la fête, draguer, s’envoyer en l’air, tomber amoureux… La différence, c’est que Richard sait qu’il ne fêtera jamais ses 19 ans. Il est un peu plus pressé que les autres et, pour vivre fort, il lui faut déjouer les pièges de tous ceux qui préféreraient le voir vivre un peu plus longtemps. Heureusement, Richard a de la ressource, du courage et un solide sens de l’humour. Alors il va ruer dans les brancards. Et si Dieu le déteste, il est prêt à rendre coup pour coup.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4795
Points : 6165
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   Mer 14 Oct - 15:35

Sortie Poche 10/18 (Littérature étrangère) en 2015 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4795
Points : 6165
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   Mar 27 Oct - 22:47

Mon avis (6/10)

Je ne sais pas vraiment ce que j'attendais de ce roman et je ne sais pas non plus si je l'ai trouvé ou non.
J'ai rencontré ce livre au détour d'une rue, au détour d'une journée abominable et le titre m'avait depuis lors hanté. Alors, lorsque je l'avais croisé à la bibliothèque, je n'ai pas lu le résumé, je me suis suffit de son titre accrocheur et je l'ai embarqué, je l'ai sorti immédiatement de ma PAL parce que c'était le premier choix de Yezahel pour le challenge de l'amitié littéraire sur Mort Sûre.

Dieu me déteste, c'est l'histoire de deux adolescents en soins palliatifs, c'est l'histoire de deux adolescents qui savent qu'ils vont mourir mais n'en font pas toute une histoire. C'est une sorte de romance, une sorte de percée dans la vie de ces deux jeunes. Nous sommes les petits voyeurs, ces gens qui ne peuvent s'empêcher de s'arrêter pour regarder un accident de la route. C'est exactement ça, on est là, on les regarde et on attend qu'ils se crashent, qu'il se passe un truc affreux, mais autant vous le dire, ce ne sera pas le cas, parce qu'ici c'est l'histoire de Richard et Sylvie, deux jeunes qui vont se battre pour vivre leurs derniers instants, au lieu des les survivre.

Je ne peux pas dire que ce n'est pas un roman fort, bouleversant ou touchant. Mais disons qu'il n'a pas atteint ma corde sensible. Peut être parce qu'il m'a perturbé plus que je ne l'admettrai jamais, alors j'ai dressé ma carapace et je n'ai pas pu m'attacher aux personnages.
Alors un contemporain où vous ne ressentez rien de précis pour les protagonistes, c'est plutôt ennuyeux.
J'ai apprécié Richard dès le début, Richie Rich, parce qu'il a un humour grinçant, un pep's qui semble peu opportun dans un tel climat. Il voit la vie d'une manière peu commune, enfin peut être que lorsqu'on sait qu'on a moins d'un an à vivre, on voit tous la vie de cette manière, je ne le sais pas. Mais il voit la vie comme une vaste blague, comme un jeu où le but est de profiter de ce qu'on a, de ce qu'on peut, s'il s'agit de faire peur aux infirmières, il le fera, s'il s'agit de s'enfuir en pleine nuit, il le fera, s'il s'agit de déflorer une jeune fille mourante, il le fera, parce que c'est sa vie, c'est son choix et qu'il ne laissera personne lui dicter le contraire. Mais il sait, il a accepté que sa vie était fini, qu'elle avait une date limite parce que Dieu le détestait, il ne se bat pas contre ça, ça fait partie de lui.
Et il y a Sylvie, Sylvie c'est une bouffé d'espoir, de rage, de combativité, parce que Sylvie, même si elle est dans la même situation que lui, n'accepte pas le fait qu'elle va mourir, pour elle, il n'y a aucun doute sur le fait qu'elle va vivre. Elle s'accroche à cette idée et saute sur la moindre occasion, la moindre parcelle d'espoir qu'on peut lui donner, un dessin lui donnera l'absolu certitude qu'elle vivra, un simple dessin. C'est une fille courageuse, une fille forte et déterminée, qui demandera ce qu'elle veut quand elle le veut et qui jouera des coudes pour avoir une vie et la continuer.

Ce sont deux personnages hauts en couleurs qui en feront vivre aux infirmiers des soins palliatifs en une grosse semaine, ils monteront un piège d'Halloween, il fugueront à travers la ville, ils monteront un drame à la Roméo et Juliette, ils feront des escapades nocturnes voire diurne pour jouer aux amoureux et un peu au docteur, ce sera de folles aventures, mais des aventures toute simple, des aventures que l'on rencontre dans une vie banale, parce qu'au fond c'est ce qu'il cherche à vivre le plus possible avant la fin.

La plume de Hollis Seamon est plutôt entraînante, je dois avouer que je n'ai pas vu défiler les pages malgré le fait que le récit ne me transcendait guère, c'est fluide, c'est doux et on se sent concerné par le sort de ses personnages. Elle réussit à faire transparaître toute une compassion sans tomber dans le mélodrame ou la pitié, toutes les scènes sont dignes malgré la perte progressive de l'usage de leur corps ou autres. Je ne me suis jamais senti gêné malgré les moments intimes que nous partageront avec eux, je ne pensais pas possible de lire un paragraphe sur la toilette d'un patient en souriant parce que Richard réussissait à rendre cela drôle. Donc il faut rendre hommage à Seamon pour ça, elle réussit miraculeusement bien à nous faire entrer dans leur vie dans un rôle de voyeur sans nous gêner et en rendant tout cela très drôle malgré le sujet qui ne s'y prête pas.

Comme vous le voyez je suis toujours aussi nulle pour chroniquer des contemporains, je ne vois absolument pas quoi dire de plus et je sais que ça donne franchement ni envie ni pas envie de lire ce roman, c'est donc une chronique des plus inutiles...
Je peux juste vous dire que, si j'ai été hermétique à ce roman, c'est à cause de mon histoire personnelle et de ce fait, je pense que mon point de vue n'est pas le plus objectif, ce livre doit être bon, même si je n'ai pas su l'apprécier, il a touché un endroit douloureux de ma vie qui m'a empêché de m'ouvrir à ce roman.

En bref, c'est un roman qui doit être bon mais qui n'était pas pour moi. J'ai cependant été touchée et émue par les personnages, la tranche de vie que l'on découvre à travers ce roman et par leurs aventures rocambolesques. Le tout soutenu par une plume des plus délicates qui réussit à nous faire sourire malgré le climat des soins palliatifs et l'idée d'une mort si prématurée pour des jeunes de moins de 17 ans. C'est un roman déroutant et même s'il ne vous plaît pas, je vous promet qu'il vous touchera d'une manière ou d'une autre, si comme moi, vous dressez une carapace parce que votre passé vous rend tout cela trop difficile vous finirez tout de même par admirer ou par plaindre les personnages. C'est donc un roman à découvrir mais dont je ne peux vous dire s'il vous plaira.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7115
Points : 7715
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   Mer 28 Oct - 8:28

Le genre de thème que je fuis...

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1729
Points : 1577
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 28
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   Mer 28 Oct - 10:49

Je l'ai lu aujourd'hui. Dommage qu'il ne t'ait pas plu plus que ça. Il faut que je fasse ma chronique aussi xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4795
Points : 6165
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   Mer 28 Oct - 11:05

Ah bah je la lirai avec plaisir Chtitepuce ! Very Happy

@Walkyrie :
Je pense que ce roman doit être vraiment trop dur quand on a des enfants et je comprend qu'il ne te tente pas ! ^^

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   Mer 28 Oct - 13:50

moi justement vous m'avez donné envie xD

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7115
Points : 7715
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   Mer 28 Oct - 14:08

Surtout en ce moment... Le genre de lecture que je vais éviter ! Bonne lecture aux autres cependant ! ^^

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3974
Points : 3897
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   Mer 28 Oct - 22:02

il me tente bien

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1729
Points : 1577
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 28
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   Jeu 29 Oct - 7:37

Ferilou a écrit:
Ah bah je la lirai avec plaisir Chtitepuce ! Very Happy

@Walkyrie :
Je pense que ce roman doit être vraiment trop dur quand on a des enfants et je comprend qu'il ne te tente pas ! ^^

Moi j'arrête pour cette année xD Entre les romans sur la maladie et les romans sur le suicide, j'ai enchaîné cette année xD Tous nos jours parfaits m'a achevé T.T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1729
Points : 1577
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 28
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   Mar 7 Juin - 17:31

J’ai entendu parler de Dieu me déteste sur le blog de Dragon Lyre et je dois dire que je lui fais une grande confiance, tout en sachant que j’aime beaucoup ce genre de roman.


Dans ce petit roman, nous suivons la courte aventure de Richard en soin palliatif d’un hôpital de New York. Le jeune homme a enchaîné les séjours, les opérations et ça y est, il est arrivé au bout du chemin, il sait qu’il n’atteindra pas son dix-neuvième anniversaire. Autour de lui gravitent sa famille, le personnel soignant et surtout Sylvie, quinze ans.


Plus qu’un drame, une injustice, Dieu me déteste est une ode à la vie. Malgré la maladie, Richard est avide de vivre et de profiter de chaque moment qui lui reste. Avec Sylvie, ils trouveront tous les moyens possibles – ou pas – et imaginables pour donner de la saveur à leur vie aux soins palliatifs. Bien sûr, ils seront bloqués par leur famille et le personnel, mais rien ne les arrêtera.
Malgré un état de faiblesse physiques, on les verra donner tellement de force et de volonté pour vivre et non survivre comme ils le font dans leur lit d’hôpital.


Dieu me déteste est un huis clos où la course pour la vie s’essouffle. Richard a fini de se battre pour survivre, il veut juste profiter en allant à l’encontre des infirmiers et de sa mère. Aidé par son oncle Phil, le mouton noir de la famille, il va sentir l’air frais sur sa peau, il va rire, morfler, mais se sentir vivant. Avec Sylvie, il va découvrir l’amitié et l’amour, la force et la volonté. Il va aussi se heurter à un père surprotecteur et alcoolique, celui de Sylvie, qui n’apprécie pas trop les facéties du jeune homme. D’une certaine façon, le père de Sylvie nous met mal à l’aise, car on a envie de le détester, mais en même temps comment ne pas le comprendre…

Les infirmiers seront parfois de merveilleux alliés et soutiens pour les deux adolescents.


Comment ne pas aimer Richard? Comment ne pas trouver injuste et cruel ce qui lui arrive? Pourtant il prends la vie comme une vaste blague puisque Dieu le déteste. Tout le roman est de son point de vue, comme un journal intime, on le voit s’affaiblir, ne plus marcher, ne plus manger, ne pas pouvoir aller se laver seul, chaque acte du quotidien est un combat alors on comprends qu’il a besoin de se sentir « normal », vivant, il veut fêter Halloween, partager des instants avec Sylvie. Bien sûr, il a peur, il a des doutes, il veut protéger sa mère coûte que coûte car en fin de compte, c’est lui qui la blessera le plus.


Dieu me déteste est un roman drôle, triste et affreusement attachant. Hollis Seamon partage avec le lecteur un univers qu’elle connaît bien, elle le fait avec justesse et humanité sans tomber dans le pathos. On tombe amoureux de Richard, on admire Sylvie du haut de ses quinze ans, on s’attache à l’oncle Phil et on remercie le personnel hospitalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Hollis Seamon] Dieu me déteste   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Hollis Seamon] Dieu me déteste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Planification WDW - Disney Planner est un dieu !
» James Herriot : Toutes les créatures du Bon Dieu
» Panzer III et IV détruits dans le secteur Mont Dieu / Stonne
» [CHAOS DANS LE VIEUX MONDE] : les stratégies des dieu
» Dieu ordonne...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Historiques, Contemporains,Divers-
Sauter vers: