Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Samantha Bailly] Nos âmes jumelles, tome 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre Avis :
1. Coup de cœur !
100%
 100% [ 2 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4761
Points : 6130
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: [Samantha Bailly] Nos âmes jumelles, tome 1   Lun 5 Oct - 21:35



Année d'édition : 27 mai 2015
Edition : Rageot
Nombre de pages : 312 pages
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
L'une est blonde, l'autre brune. L'une solaire et populaire, l'autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s'affirme dans l'art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d'échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu'au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d'un projet…

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Rinne
psychopathe
avatar

Messages : 686
Points : 679
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 28
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Samantha Bailly] Nos âmes jumelles, tome 1   Lun 5 Oct - 21:39

Mon avis ^^

Citation :

Au vu du sujet, je louchais sur ce roman depuis quelques temps mais l’arrivée des Halliennales et la présence de Samantha Bailly au salon m’ont décidé à ne plus repousser ma lecture et c’est donc joyeusement que je me suis lancée dans Nos Âmes Jumelles.


Alors, alors… que dire… ?
Ce livre est un véritable coup de cœur car je me suis pleinement retrouvée dans Lou et Sonia. Inscrite sur le forum du Fanzine Trames, les deux jeunes filles deviennent rapidement amies et partagent aussi bien leur passion que leurs joies et leurs peines, se créant ainsi une petite famille virtuelle sur le forum.


Retrouver une communauté grâce à un clavier est mon quotidien depuis de nombreuses années et je pense que je ne dois pas être la seule (en tout cas si vous lisez ceci, vous en faite parti Razz). Quelque soit le cheminement, qu’on se trouve en marge et qu’on cherche à trouver des alter egos qui vibrent pour les mêmes choses ou qu’on veuille tout simplement partager ses passions, on peut trouver sur internet un nombre incalculable de forum, de sites ou de blogs permettant aux uns et aux autres d’échanger et de communiquer.


Lou et Sonia sont toutes deux artistes. Si l’une s’engage dans la voie du dessin, l’autre a pour ambition de devenir écrivain. Lycéennes, elles sont à l’âge où tout semble possible mais effrayant et où l’on a besoin de compter sur des personnes qui nous sont chères pour croire en nous-mêmes.
A travers les pages, on découvre aussi bien les fêlures de l’une que de l’autre et on s’attache rapidement à elles deux. Les petits interludes de début de chapitre renvoyant au futur des deux héroïnes m’ont beaucoup plu et m’ont rappelé le manga Nana d’Ai Yazawa qui amenait l’histoire de ses personnages de la même manière.


Au final, je ne peux pas écrire cette chronique sans faire un parallèle avec ma propre expérience car j’ai vécu ce roman de façon personnelle et souvent avec attendrissement et nostalgie de part les réminiscences qu’il a suscité en moi.
L’inscription sur un forum de passionnés et le stress de montrer ses premières œuvres. La joie des retours positifs. Les amitiés naissantes et les rencontres. Les petites bulles d’oxygène que ces personnes apportent au quotidien et le temps qui passe si rapidement lorsqu’ils sont présents. Les différences entre leur famille et la notre et les côtés positifs comme négatifs de ces différences. La première Japan Expo côté exposant et la découverte. Passer des nuits à discuter de ses passions avec des gens à l’autre bout de la France ou du monde.


Samantha Bailly réussit avec brio à nous replonger dans nos années lycée et nous montre aussi ce qu’on peut trouver d’extraordinaire dans les rencontres sur internet tout comme ce qui peut tout aussi bien nous décevoir et nous blesser. Lou et Sonia ont chacune leurs lots de problèmes, qu’ils soient familiaux ou scolaires. Leur rencontre et leurs discussions permettent à chacune d’elle de relativiser leur existence, et leur amitié leur permet tout autant de s’affirmer que de comprendre qu’elles peuvent être elles-mêmes sans avoir à cacher leurs envies ou ce qu’elles pensent être des défauts insurmontables.


Le roman nous propose aussi d’entrer de plein fouet dans toutes les affres de l’adolescence : le manque de confiance en soi, les abrutis croisés au détour des couloirs, la prise de conscience de soi, le premier amour, les difficultés à exprimer ce que l’on désire à ses proches de façon claires et calme, l’orientation sexuelle… Un panel qui reprend le quotidien de Lou et Sonia et fait de ces jeunes filles des êtres auxquels on s’attache et auxquels on s’identifie.


Plus encore, Nos Âmes Jumelles est surtout un appel à se bouger pour réaliser ses rêves et à ne pas se contenter de les regarder nous filer entre les doigts. Une passion demande du travail et de la rigueur tout autant que du plaisir. Et on ne peut pas savoir si l’on a le pouvoir de réussir si l’on n’essaie pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsdemots.wordpress.com/
Kassyna Carotte
Proie
avatar

Messages : 162
Points : 181
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 30
Localisation : Île de France

MessageSujet: Re: [Samantha Bailly] Nos âmes jumelles, tome 1   Sam 3 Déc - 13:59

Mon avis : Sonia est lycéenne, en première littéraire. Elle partage son temps entre Matthieu, son meilleur ami – qui n’est malheureusement pas dans la même classe qu’elle – et son amour pour l’écriture. Habitant un petit village de Normandie, elle est interne dans son établissement scolaire. Un jour, elle décide d’échanger avec d’autres personnes partageant sa passion, et s’inscrit sur un forum, Trames. Elle va y faire la connaissance d’une communauté qui souhaite publier son premier fanzine à l’occasion de la Japan Expo, qui se tient à Paris en juillet. Peu à peu, va donc se rapprocher de Lou, une lycéenne de première S, qui rêve de devenir une dessinatrice reconnue. Ensemble, elles vont créer une petite histoire pour ce fanzine, avec la plume de Sonia et le coup de crayon de Lou. Mais pour ces deux filles que tout oppose, et que quatre cents kilomètres séparent, c’est avant tout l’histoire d’une magnifique amitié qui est en train de s’écrire. Qui a dit que tout ce qui se passait sur la toile n’était que virtuel ?

Le point fort de ce roman est sans doute ses deux héroïnes qui sont a priori aux antipodes l’une de l’autre, mais qui vont se retrouver autour d’une même passion qui fera naître une belle amitié. Sonia – alias Yuna sur le forum, en référence au personnage du jeu vidéo Final fantasy X – est une jolie blonde au fort caractère. Elle n’hésite pas à dire haut et fort ce qu’elle pense, ou à prendre les devants pour aller séduire des garçons, avec l’aide de Matthieu, son meilleur ami gay. Ses relations avec sa mère sont presque inexistantes, et leurs échanges sont réduits au strict minimum ; elle est un peu plus proche de son père, mais cette famille ne fait pas réellement preuve de cohésion, puisque les repas pris ensemble se limitent à Noël et aux anniversaires, et Sonia a plus ou moins la liberté de faire ce qu’elle veut, sans avoir vraiment de compte à rendre. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, elle aimerait bien que sa mère soit un peu plus sur son dos. Vivant à Angoulême, Lou – alias Tiamat – est en première S, et sa maman souhaiterait qu’elle fasse de brillantes études scientifiques une fois le baccalauréat passé, alors que le rêve de sa fille est d’entrer dans une école de dessin : les Gobelins. Sa mère est ce qu’on appelle une mère poule, et quelle ne sera pas sa réaction lorsque sa fille lui annoncera qu’elle a été invitée par Sonia, cette fille dont sa maman ignore tout ! Elle ne manquera pas de la mettre en garde contre les dangers des rencontres sur Internet. Pourtant, même si elle ne l’a jamais vue « en vrai », Sonia est pour Lou ce qui s’approche le plus d’une amie : seule au lycée, elle mange en vitesse à la cantine pour pouvoir se réfugier ensuite au CDI. Elle devra affronter le divorce de ses parents, et la jeune Normande sera son plus grand réconfort. Elles se confieront l’une à l’autre, au sujet de leurs familles, de leurs études, de leur passion pour le dessin et l’écriture, mais aussi des garçons qui font battre leur cœur, etc.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman. Davantage destiné à un public adolescent, il m’a cependant conquise. Ce livre nous montre à quel point Internet peut être source de bonnes surprises. Bien sûr, il peut y avoir des déconvenues, il faut se méfier et ne pas faire confiance à n’importe qui. Néanmoins, de réelles amitiés peuvent se tisser sur la toile, et il ne faut pas avoir le préjugé du « c’est virtuel, ça n’existe pas ». Samantha Bailly aborde aussi la thèse contraire, et nous montre combien il est facile de paraître différent de ce que l’on est au quotidien, de se faire passer pour quelqu’un que l’on n’est pas. Nos âmes jumelles est construit en plusieurs parties, découpées mois par mois, de la rentrée scolaire en première des deux jeunes femmes à leur rentrée en terminale. Et lors de chaque partie, un chapitre va être consacré à chacune. Bien que la narration soit externe, elle nous fait part des ressentis et des pensées des deux protagonistes principales. Et chaque chapitre débute par un petit mot de quelques lignes, écrit par l’une pour l’autre des années après le temps de la narration. Nous pouvons ainsi lire par exemple : « Si tu ne m’avais pas ouvert la porte de ton monde, j’ignore quand j’aurais appris à m’amuser » (62 %). Nos âmes jumelles m’a donc énormément plus, c’est pourquoi, une fois ce roman refermé, j’ai décidé de me plonger dans Nos âmes rebelles.

Une citation :
« Avec elle, même si ce n’est que par le biais des messages et de la webcam, elle se sent entière, peut partager ses joies, ses doutes, parler de son rêve d’écriture sans pudeur. Pourquoi serait-ce moins légitime de rencontrer quelqu’un qui partage ses centres d’intérêt même à distance ? C’est un lien finalement bien moins aléatoire que celui tissé avec les gens qu’elle retrouve en classe. » (43 %)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://loasislivresque.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Samantha Bailly] Nos âmes jumelles, tome 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Samantha Bailly] Nos âmes jumelles, tome 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Samantha BAILLY - Au-delà de l'Oraison
» CE QUI NOUS LIE de Samantha Bailly
» [Jodi Picoult & Samantha Van Leer]Between the lines, tome 1
» [Kinsella, Sophie] Samantha bonne à rien faire
» MYRIHANDES (Tome 1) LA LEGENDE DES AMES SOEURS de Guilhem Méric

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Contes et romans jeunesse-
Sauter vers: