Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Ingrid Desjours] Les Fauves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6720
Points : 7213
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: [Ingrid Desjours] Les Fauves   Jeu 24 Sep - 21:36

Année d'édition : 2015
Edition : Robert Laffont
Nombre de pages :
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Ambitieuse et sans concession, la belle Haïko est à la tête d'une ONG luttant contre le recrutement de jeunes par l'État islamique. Ses méthodes plus que radicales et son goût pour le feu des projecteurs ont fait d'elle une proie de choix pour les extrémistes de tous bords. Et surtout, la cible d'une terrible fatwa : " Torturez-la ! Violez-la ! Tuez-la ! " Vétéran de l'Afghanistan reconverti en garde du corps, Lars a survécu à l'enfer des geôles talibanes et porte en lui les séquelles d'une détention qui l'a traumatisé. Seules sa foi et ses valeurs font rempart contre ses démons. Quand Haïko l'engage pour la protéger, Lars a un mauvais pressentiment. Que peut-il seul face à des tueurs fanatiques ? Pire, sa cliente est-elle vraiment ce qu'elle prétend être ? Dans cet univers où règnent paranoïa et faux-semblants, Haïko et Lars se défient et se fascinent tels deux fauves prêts à se sauter à la gorge, sans jamais baisser leur garde. Car le pire prédateur est celui qui aura su vous apprivoiser...

Ingrid Desjours est psychocriminologue et scénariste. Ses précédents thrillers ont été plébiscités tant par le public que par les libraires. Consécration : Tout pour plaire(Robert Laffont, 2014) est en cours de développement pour une série TV par Arte. " La faculté stupéfiante d'Ingrid Desjours à dépeindre les émotions humaines et son talent unique pour tromper le lecteur font mouche à chaque fois. " Marie Rogatien, Le Figaro Magazine

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1232
Points : 1600
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 27
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Ingrid Desjours] Les Fauves   Jeu 7 Jan - 3:28

Citation :
Je n'avais même pas lu le résumé que ce thriller m'intéressait déjà, grâce à son auteure. En effet, j'ai adoré le style d'Ingrid Desjours dans Tout pour plaire. Elle sait manipuler le lecteur du début à la fin, au point que l'on ne sait plus quoi ou qui croire, et nous retourne le cerveau avec ses dénouements. C'est encore le cas avec ce thriller, mais je n'ai toutefois pas autant apprécié.

Je ne savais pas que l'histoire avait pour point de départ les événements du 7 janvier 2015, notamment Charlie Hebdo et, sans que ce soit relaté à toutes les pages non plus, l'atmosphère est tout de suite imprégné de cette ambiance, ce qui m'a souvent mise mal à l'aise.
Le ton est froid, très noir, et on assiste à beaucoup de violence et de perversité (dans tous les sens du terme : aussi bien en ce qui concerne la manipulation que sur le plan sexuel par exemple), ce qui ajoute à la tension que l'on rencontre dès le départ et qui s'intensifie au fil des pages. Malgré tout, j'ai voulu continuer, voir ce que l'auteure nous réservait pour la fin, particulièrement forte en adrénaline, en suspense et en violence, et j'ai été réellement captivée à partir de la moitié du roman. Là, je n'avais plus envie de m'arrêter de lire. J'avais envie de connaître la vérité, savoir jusqu'où certains personnages étaient prêts à aller dans leur folie, car l'auteure a parfaitement su maîtriser le côté psychologique des protagonistes. Les événements de leur passé respectif a une conséquence, un impact sur leurs actions dans le présent et c'est très intéressant à découvrir et à suivre.

Haiko est journaliste et fait également partie de l'association N.e.r.F. (Nos enfants resteront en France). Peu après la mort de sa meilleure amie, membre également de l'association, elle est devenue la cible d'une fatwa et a donc décidé d'engager un garde du corps. Lars accepte ce travail et mène sa petite enquête sur tout ce qui concerne Haiko, afin de mieux la cerner et donc, de mieux la protéger. Mais plus il découvre des choses, plus il rencontre des personnes qui lui apprennent des choses, plus il doute de l'honnêteté de la journaliste...
Chaque personnage, aux facettes plus ou moins sombres, cache quelque chose d'inavouable, quelque chose qui les a forcément changé, transformé même, à un moment ou à un autre. C'est comme ça que l'auteure nous tient en haleine jusqu'au bout, en jouant avec nos nerfs, en nous en dévoilant petite dose par petite dose, nous rendant paranoïaque et suspicieux envers tous ses personnages, au point que l'on ne sait pas à quoi s'en tenir réellement avant la fin.

Alors que les événements du 7 janvier sont toujours dans nos mémoires, l'auteure se base dessus pour en faire un thriller étonnant, cru, violent et extrêmement sombre. Il n'est pas uniquement question de terrorisme, d'autres points sensibles sont également soulevés comme les amalgames, l'influence des médias et des réseaux sociaux, la guerre et ses séquelles, l'addiction à différentes sortes de drogues (combats, drogues pures, jeux vidéos ; même si pour cette dernière, c'est plus un clin d’œil qu'un véritable sujet lié à l'histoire). Tous ces sujets sont exploités avec beaucoup de noirceur et celle-ci s'intensifie à mesure que l'on avance dans l'histoire. Un thriller efficace mais parfois dérangeant par bien des aspects.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4495
Points : 5753
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Ingrid Desjours] Les Fauves   Sam 22 Oct - 13:02

Sortie poche chez Pocket : 


**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25241
Points : 34670
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Ingrid Desjours] Les Fauves   Sam 22 Oct - 13:35

m'intrigue beaucoup... vraiment beaucoup !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6720
Points : 7213
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Ingrid Desjours] Les Fauves   Sam 22 Oct - 14:13

oui moi aussi ! Il a de très très bons avis !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25241
Points : 34670
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Ingrid Desjours] Les Fauves   Dim 30 Oct - 14:36

Roman reçu en service presse

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Louve
Admin
avatar

Messages : 25241
Points : 34670
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Ingrid Desjours] Les Fauves   Sam 28 Jan - 15:40

:love: :love:
Sauver les adolescents de la radicalisation et les empêcher de partir en Syrie risquer leur vie et embrasser une existence faite de violence ,de tristesse et de malheur, voilà le but d'Haiko. La jeune femme a créée une association pour les protéger d'eux-mêmes. Sa méthode peu conventionnelle choque parfois l'opinion publique, mais Haiko s'en moque éperdument. Les parents de ces enfants lui font confiance et lui donnent leur accord pour qu'elle intervienne, kidnappe ces victimes perdues et les cachent pour qu'ils reprennent le droit chemin loin de l'islam radicale et de ses partisans. Une méthode musclée certes, mais qui semble faire ses preuves. Jusqu'à ce qu'une annonce tombe : Haiko est visée par une Fatwa. Les terroristes cherchent à l'éliminer parce qu'elle gène leur recrutement. Sa mère, grande journaliste, lui trouve très vite un garde du corps pour la protéger jour et nuit en la personne de Lars, un ancien militaire qui a subi un choc post-traumatique assez conséquent, après avoir passé des mois en tant qu'otage auprès des talibans. Un souvenir dont il ne parvient pas à se défaire, lui dictant sa nouvelle vie.

Mais entre Haiko et Lars la tension est à son comble. Lorsque deux fauves se rencontrent, tout n'est que brutalité, défi et désir caché. Qui des deux cachent le plus lourd secret ? Qui des deux craquera avant l'autre au point de détruire tout ce en quoi il a toujours cru ?

Les fauves est un excellent thriller. J'avoue avoir été captivée du début à la fin malgré une histoire trop proche de notre actualité, histoire donc qui pourrait empêcher certains lecteurs de l'apprécier totalement. Ici, on fait la connaissance d'une journaliste, Haiko qui se bat pour protéger les adolescents de Daesh et qui se retrouve en danger par ces mêmes terroristes qu'elle tente d'affronter avec ses propres armes. Lorsque sa meilleure amie se fait assassiner en pleine rue par un motard qui la crible de balle de Kalashnikov, le danger se veut plus proche qu'elle ne l'imaginait. Sa mère ne peut se résoudre à la laisser seule face à cette menace imminente et décide d'engager des gardes du corps pour la protéger et éviter qu'elle ne subisse le même sort. Et c'est là que Lars entre en jeu.

On assiste à un duo explosif qui semble ne pas réussir à cohabiter. Haiko qui n'en fait qu'à sa tête, qui semble cacher trop de secrets et garde en elle de profondes blessures qui l'empêche d'être heureuse. Une femme blessée dans son âme, torturée et qui ne trouve de réconfort que grâce aux ébats violents qu'elle entretient avec de parfaits inconnus rencontrés sur des sites internet. Point de sentiment, point d'attache, juste du sexe pour peut-être penser qu'elle est bien vivante. Haiko qui lutte pour sauver des jeunes, contraste avec sa propre enfance qu'elle n'a pas pu sauver, perdant trop de proches. Cette femme, bien seule finalement, qui se montre parfois détestable et imbue d'elle-même. Qui ne prend pas pour argent comptant les menaces qu'on profère à son encontre. Elle joue avec le feu et semble aimer cela. Mais voilà, sa personnalité est si troublante qu'on en arrive à douter de la véracité de cette menace qui plane comme une épée de Damoclès. Est-elle vraiment en danger ? Coup de projecteur non assumé pour son association ou véritable danger qui la guette tapie dans l'ombre ?

Mais Haiko n'est pas la seule a nous troubler. Lars aussi. Cet ancien militaire sans cesse sous l'emprise de drogue pour tenter d'apaiser ses pensées sombres cache aussi un secret. Revenue d'une mission en Afghanistan qui l'a complètement détruit, Lars est effrayant. Fort, imposant, sombre, sans cesse sur le qui vive avec les gens autour de lui, il effraye et intrigue à la fois. Qu'a-t-il vécu de si horrible pendant son séjour chez l'ennemi, enfermé avec son coéquipier ? Quelque chose de sombre, de franchement dégueulasse et dégradant et là on comprend de suite les états d'âmes de ce mec imposant et pourtant fragile. L'auteur va loin dans l'horreur, mais une horreur réelle et possible, comme on en découvre si souvent aux informations.

Le thriller se veut efficace et intense. On ne sait plus qui croire ni de qui se méfier. Beaucoup de personnages suspects et étranges gravitent autour de Lars et de Haiko et lorsque nos deux fauves décident de s'affronter, c'est violent et intense et c'est à celui qui fera le plus de mal à l'autre. Quand Haiko et Lars finissent par se haïr c'est l'ennemi qui se frotte les mains, prêt à frapper avec violence jusqu'à un final qu'on ne voit pas venir et qui nous laisse bouche bée. Efficace et bien montée, ce thriller fait partie de ceux qui sont fort plausibles et qui effrayent d'autant plus.

Si j'avais su me tromper autant sur Haiko et sur Lars je n'y aurais pas cru, mais il y a bien un troisième pion dont j'ai vu le sort arriver bien trop vite à mon goût grâce à de nombreux éléments disséminer ici et là pour orienter le lecteur vers un ennemi potentiel quoique surprenant...

Le thème de la radicalisation, du terrorisme est exploité de manière effrayante car plausible. L'auteur semble en savoir long sur ce combat difficile qu'on mène depuis tant d'années. L'intrigue ne cherche pas à en mettre plein la vue et pourtant nos deux fauves ne cessent de nous étonner. On les hait, on les admire, on les adore. C'est complexe et bien menée par l'auteur qui dresse des portraits pointus et très ambiguës. Qui est le véritable monstre dans ce roman déroutant ?

Voilà un roman qui m'aura marqué et malgré les situations et faits évoqués plaira sans nul doute à de nombreux lecteurs. Me concernant c'est un coup de cœur !

Vous y trouverez :
- Du terrorisme et son lot de victime
- Un sujet fort sur la radicalisation
- Un roman à la bodyguard mais qui prend un tout autre tournant que le film culte
- De la violence brute et efficace pour vous toucher en plein coeur

Vous ne trouverez pas :
- De bisounours.
- De romance
- De gens totalement bons et gentils.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ingrid Desjours] Les Fauves   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ingrid Desjours] Les Fauves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Desjours, Ingrid] Potens
» Les nouveaux fauves allemands - Baselitz Histoire de l'Art
» FAUVES AU MONDE SAUVAGE
» Pékin Express : La route des grands fauves - M6 - Dès le 20/04/2011
» Tes yeux fauves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: