Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Francesca Haig] The Fire Sermon, tome 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre Avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 3 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4505
Points : 5765
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: [Francesca Haig] The Fire Sermon, tome 1   Mer 26 Aoû - 14:17



Année d'édition : 2015 (2 septembre)
Edition : Hachette
Nombre de pages : 448 pages
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Quatre cents ans après notre ère, la Terre a été ravagée par un terrible feu nucléaire. Sur une terre appauvrie qui se repeuple à grande peine, un phénomène mystérieux et inexplicable débute : chaque personne naît désormais avec un jumeau. De chaque paire, l’un naît Alpha, physiquement parfait en tous points, et l’autre Oméga, affublé d’une difformité physique plus ou moins marquée. Dans cette société, les Omégas sont discriminés et ostracisés tandis que leurs frères Alphas vivent dans l’opulence en s’accaparant les maigres richesses de la Terre. Or un lien invisible et indéfectible unit les jumeaux, sans qu’on puisse en percer le mystère : où qu’ils se trouvent, et qu’importe la distance qui les sépare, quand l’un des deux meurt… l’autre meurt aussi. Cass est l’une des rares Omégas à être dotée d’un pouvoir de clairvoyance. Alors que son jumeau, Zach, accède aux hautes sphères du Conseil des Alphas, Cass ose faire le pire des rêves possibles : celui d’un monde où Alphas et Omégas sont traités à égalité. Prise au cœur du combat entre le Conseil et la Résistance, Cass va devoir lutter pour survivre et permettre à son rêve de devenir réalité.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/ En ligne
Louve
Admin
avatar

Messages : 25255
Points : 34684
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Francesca Haig] The Fire Sermon, tome 1   Lun 30 Nov - 22:34

Le monde a changé depuis le grand feu qui a semé le chaos un peu partout. Depuis, les enfants naissent toujours par deux, des jumeaux, l'un fabuleux et parfait appelé l'Alpha et l'autre difforme et rejeté, dit l'Oméga. Cassandra est une Oméga, mais personne ne le sait. Elle tente de cacher aux yeux de tous sa nature et parvient à rester auprès de sa famille et de son jumeau un long moment pour ne pas se voir envoyé sur des terres d'Oméga où la pauvreté domine. Mais peu à peu Zach tente de la piéger, il ne demande qu'une chose : qu'ils soient dissociés afin qu'il puisse enfin vivre comme l'alpha qu'il est. Lorsqu'enfin on découvre qu'il est l'Alpha, Cassandra est envoyé loin de sa famille avec qui elle n'aura plus aucun lien...

Fire Sermon avait un résumé très tentant et sa couverture que j'ai trouvé réussie m'avait mise l'eau à la bouche. J'ai très vite été emballée par ma lecture et surtout par l'univers proposé par l'auteur qui possède des caractéristiques atypiques et intéressantes, même si la romance ne m'aura pour le coup absolument pas satisfaite. C'est une bonne dystopie addictive avec autant de points positifs que de points négatifs. Ce premier tome offre donc une entrée dans l'univers plutôt réussi et qui nous donne envie de lire la suite.

Dès le début, on fait la connaissance de Cassandra, une adolescente de treize ans qui se fait emmener loin de sa famille par des cavaliers. La raison est simple : on vient enfin de découvrir qu'elle est une Oméga et donc, elle n'a plus sa place dans sa ville natale qui ne garde que les Alphas considéraient comme les meilleurs. Pourtant, physiquement, Cassandra est comme tout le monde. Pas de bras ou de jambes en mois ou en trop, elle reste une humaine normale si ce n'est son don de devin qui l'empêche de dormir et lui permet de connaître le futur de certaines personnes. C'est son pouvoir qui la trahira aux yeux des autres et elle s'estimera heureuse d'avoir pu le cacher pendant treize longues années. Son jumeaux Zach lui tendra un piège pour qu'elle se dénonce et qu'il puisse enfin profiter de la vie tant désirée.

Parce qu'il faut se mettre dans le contexte assez particulier du roman. Les Alphas sont parfaits et gouvernent le monde, ou plutôt ce qu'il en reste. Les omégas sont pour la plupart réduits en esclavage et pauvres. Pourquoi ne pas s'en débarrasser me direz-vous ? Parce que l'auteur est vicieuse et a décidé de faire que les jumeaux soient tous liés. Si l'un meurt, l'autre meurt aussi. Si l'un d'eux est malade, l'autre le sera en même temps. Du coup, les alphas soucieux de vivre, préfère enfermer et isoler leur oméga dans des endroits pauvres et surveillé. Partant de là, on comprend très vite qu'entre les Alphas et les Omégas ce n'est pas le grand amour. Dès le plus jeune âge ils sont conditionnés à se haïr et à ne plus jamais se voir. Mais certains Omégas disparaissent et sont mis en prison pour protéger l'alpha dont ils sont le jumeau. Je vous avais prévenu, c'est compliqué ^^ . Il se trouve donc que Cassandra est une devin et qu'en plus, elle aime tout de même son jumeau malgré les misères qu'il lui fera. Emprisonné pendant quatre ans sans ne presque jamais revoir la lumière du soleil, Cassandra va très vite se rebeller et faire une découverte surprenante dans ce monde où la technologie est censé avoir disparu depuis le grand Feu. Pendant sa fuite laborieuse, elle va rencontrer un garçon à qui il manque un bras et en mauvaise posture. Si ce dernier ne lui avait pas prouvé qu'il était conscient, il ne ferait pas parti du voyage que va vivre Cassandra une fois qu'elle aura fui sa prison et son jumeau par la même occasion.

Cassandra a désormais 17 ans et on sent la naïveté qui est la sienne. Enfermée pendant quatre longues années, elle pense encore que son frère a cherché à la protéger des autres, mais pas du Confesseur, Oméga troublante qui travaille pour les Alphas afin de mettre la main sur une île inconnue où semble-t-il d'autres Omégas sont cachés. Cassandra va devoir lutter pour ne pas donner l'information et lorsqu'elle prendra la fuite avec Kip, celui qu'elle sauve, elle cherchera à enfin trouver l'île mystérieuse. Mais existe-t-elle réellement où n'est-elle qu'un conte qu'on offre aux enfants Oméga pour leur donner de l'espoir ? C'est ce que notre héroïne va tâcher de découvrir.

J'ai plutôt apprécié Cassandra même si j'ai trouvé qu'elle manquait d'énergie et qu'elle était trop naïve. Elle pense toujours à son frère et à ses proches, alors qu'ils l'ont oublié depuis bien longtemps. Mais peu à peu le roman dessine une sorte de résistance pour changer l'univers et c'est là que les choses sérieuses commencent.

La relation Kip/Cassandra est carrément tombé à plat pour moi. Je n'ai pas ressenti d'empathie pour lui et j'ai très tôt deviné son rôle dans le roman. J'aurais voulu me tromper mais le contour de son futur et de son passé se dessine finalement très vite si on sait prendre en compte les éléments donnés par l'auteur. Ainsi la fameuse révélation était attendue par le lecteur, ravie de voir sa théorie se concrétiser. Mis à part cette relation qui ne m'aura donné aucun papillon, j'ai apprécié la course de Cass pour trouver un abri, un endroit sur. C'est du coup assez palpitant et l'action est suffisamment dosé pour nous accrocher à l'univers.

Du style de l'auteur j'ai très peu de choses à en dire, c'est du Young adult avec un vocabulaire accessible à tous, mais qui pourtant parvient généralement à décrire avec exactitude certains événements. On se retrouve dans la peau de Cass, vivant l'aventure de son point de vue. L'action et les dialogues sont bien dosé, apportant de la vivacité à ce livre.

Même si le coup de coeur ne fut pas au rendez-vous, j'ai tout de même passé un bon moment de lecture et j'ai très envie de découvrir la suite afin de voir les surprises que nous réserve l'auteur. Je recommande ce roman pour les amateurs de dystopies et même ceux qui comme moi en lisent très peu. La lecture est très sympathique !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Louve
Admin
avatar

Messages : 25255
Points : 34684
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Francesca Haig] The Fire Sermon, tome 1   Mer 11 Mai - 14:38

édition format poche chez le livre de poche


**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Louve
Admin
avatar

Messages : 25255
Points : 34684
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Francesca Haig] The Fire Sermon, tome 1   Sam 4 Juin - 22:18

Roman reçu en service presse

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4505
Points : 5765
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Francesca Haig] The Fire Sermon, tome 1   Mer 8 Juin - 17:00

Mon avis (5/10)
Ce roman me faisait vraiment très envie et pourtant je dois dire que j'en ressors assez mitigée.

Ce n'est pas que l'univers n'est pas intéressant. Francesca Haig crée un monde vraiment très intéressant. J'ai beaucoup aimé cette idée d'univers post apocalyptique où tout ce qui est électrique, où toutes les machines ont été détruites à cause d'un événement qu'on ne comprend pas vraiment, nommé "Le grand feu". Ce moment a détruit une bonne partie de la terre et a endommagé celle qui reste de manière irréversible. Mais pire encore, par un mauvais tour de la génétique, elle a influencé les naissances. Chaque personne née désormais avec un jumeau du sexe opposé, ils seront lié à la vie, à la mort, c'est à dire que si l'un est blessé ou pire, l'autre le ressentira. Et dans cette gémellité, il n’y a pas d'égalité parce que l'un des deux va naître avec un membre en moins ou un don de devin qui fera de lui ou d'elle un paria condamné à vivre dans les terres les plus pauvres en compagnie de ses semblables : Les Omégas. Pendant que l'autre jumeau profite d'une belle vie, de belles terres, d'une belle maison et d'un gouvernement chez les Alphas. Face à ça, une rumeur court selon laquelle des Omégas se rebellent et se sont regroupés pour vivre plus dignement dans un lieu secret : L'île.

Donc c'est un univers très bien construit même si on en apprend peu sur l’événement d'origine, on a envie de creuser la question, on sent qu'il a été bien travaillé et on le sent tout à fait probable dans notre avenir.

De plus, on le découvre à travers Cass, une jeune devin, donc oméga qui a réussi à cacher sa malédiction à ses parents pour pouvoir rester en terre Alphas. On la suivra lorsqu'elle sera déposséder de tout ce qu'elle possède et envoyé au fin fond du monde Oméga. On sera toujours derrière elle lorsque son propre jumeau la fera enfermer pendant 4 longues années. Mais l'aventure ne s'arrêtera pas là... Ce personnage est attachant, quelque fois j'avoue avoir eu envie de la secouer pour qu'elle arrête de protéger son jumeau qui lui avait déjà fait tant de mal, mais ça la rend d'autant plus aimable je trouve. D'autres personnages m'ont touché comme Kip ou Pipper, cependant je ne peux pas trop m'attarder sur eux sans trop vous en révéler, de ce fait je me tairais.

Au final ce qui coince, c'est l'histoire en elle-même. Ce roman fait 576 pages et je crois qu'avant la page 470 je n'ai pas vraiment été prise par le rythme. Tout est très long, on suit une vie entière, celle de Cass et ça ne peut pas se faire en quelques lignes, je le conçois. Mais même lorsque l'action était au rendez-vous, il y avait ce petit quelque chose qui vous rend extérieur à la scène, qui vous donne l'impression que ça ne vous concerne pas et que ça ne vous intéresse pas vraiment. Vous assister à tout ça et vous attendez la suite. Disons que ça n'a pas pris. J'ai attendu longuement, le moment où enfin, je plongerai dans l'histoire et je n'aurais plus envie de fermer ce livre toutes les dix pages, mais il n'est pas venu avant la toute fin. L'histoire est un peu trop simple, regorge de facilités et nous donne l'impression que la toile se déroule devant nous mais que rien de transcendant ne s'y passe.
Pour vous dire, à un moment j'ai réalisé que deux personnages étaient ensemble depuis plusieurs chapitres et que je ne l'avais pas remarqué, que leur relation avait évolué dans ce sens-là. Je suis tombée dénue. C'est bien la preuve que je n'étais absolument pas dedans non ?

En bref, un univers très intéressant et bien travaillé qui donne envie d'en savoir plus porté par deux personnages qu'on apprend à apprécier même si on est pas toujours d'accord avec eux. Cependant le rythme du roman est bien trop lent, on passe beaucoup de temps à s'ennuyer et l'histoire nous semble trop facile et sans grand intérêt. C'est donc bien dommage, mais je suis un peu déçue de cette lecture. Cependant je pense que je tenterais la suite des aventures de Cass.

Je remercie Karline de Un brin de lecture ainsi que les éditions Le livre de Poche pour ce partenariat.

Citations :
"-Je n'ai pas choisi tout ça. Je n'ai jamais décidé d'être l'arme secrète de qui que ce soit.
*- Je sais bien, conclut Zoe. Mais tu devrais peut être te décider à le devenir."
"Le rire que j'entendais d'habitude dans sa voix avait disparu. Il l'avait laissé dans le marais, pendu à la potence."

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/ En ligne
noisette2011
fantôme torturé
avatar

Messages : 2418
Points : 2828
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 28
Localisation : dunkerquois

MessageSujet: Re: [Francesca Haig] The Fire Sermon, tome 1   Jeu 16 Juin - 20:55

Dans ma PAL, mais toujours pas sorti pour le moment.
Je viens de voir que le tome 2 vient de sortir en VO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lovereadandbooks
psychopathe
avatar

Messages : 548
Points : 591
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 28
Localisation : Calais

MessageSujet: Re: [Francesca Haig] The Fire Sermon, tome 1   Sam 10 Sep - 17:53

lien vers chronique

L'histoire se passe dans le futur, dans un monde post-apocalyptique où tout a changé après les Grand Feu, il n'y a plus d'électricité, mais surtout le monde est face à un redoutable problème génétique. En effet, toutes les naissances sont des jumeaux, une fille et un garçon, un alpha et un oméga, un fort et un faible. Tous deux liés à la vie à la mort.

C'est donc l'histoire de Cass, jumelle de Zach que nous allons suivre. Comme tous les héros et héroïnes, Cass est différente des autres Omégas. Comment différencier les Omégas des Alphas me direz-vous ? De manière simple. Les alphas sont forts, ne tombent jamais malade. Les omégas sont faibles et ont généralement une déformation physique. Sauf que Cass et Zach semblent en apparence tous les deux normaux : impossible. Cass est différente, elle est devin. Du fait de leur apparence, ils vont donc grandir ensemble jusqu'au jour où Zach fera tout pour que sa soeur soit découverte. Zach vouant une haine sans faille pour les Omégas, quelques années plus tard, il ira jusqu'à la traquer.

Avouons-le, ce livre est parfois un peu long à lire, l'écriture est petite, le livre fait 576 pages, mais surtout, il y a quelques passages où j'ai trouvé le temps long. En effet, l'auteure a tellement de choses à dire sur son univers que du coup par moment, mon esprit partait un peu à la dérive.
Concernant les personnages, j'ai adoré et je me suis rapidement attachée à Cass, au début, nous découvrons son enfance, dès lors, on s'attache à elle et on comprend qu'il n'en sera pas de même pour Zach. Par moment, je l'ai trouvé un peu exaspérante, à jamais croire en elle, a toujours se rabaisser alors qu'elle représente beaucoup pour les omégas, mais aussi pour les alphas.
Pour Zach, mes sentiments sont différents, il a été élevé comme un alpha et cela se sent. Il n'hésite pas à maltraiter les omégas indirectement, en augmentant toujours plus les taxes alors qu'ils n'ont même pas de quoi se nourrir. Donc forcement, je n'ai pas aimé ce personnage même si parfois, il a semé le doute dans ma tête.

Le style de l'auteur est agréable malgré les quelques longueurs. Son univers est fascinant et j'espère donc que le prochain tome sera encore meilleur.

Concernant le dénouement, je l'ai compris un peu avant de la lire, mais je pensais que ce n'était pas possible, que l'auteur ne pouvais pas faire ça ... mais bon heureusement, ce n'est pas toujours comme on le souhaite.


En conclusion

Un premier tome qui pose bien les bases de cet univers. Quelques longueurs, certes, mais avec une intrigue prenant donc on passe outre. Un univers dans lequel je me replongerai avec plaisir avec le second volet de la saga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovereadandbooks62.blogspot.fr/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Francesca Haig] The Fire Sermon, tome 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Francesca Haig] The Fire Sermon, tome 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Throne of Fire - Tome 2
» [MANGA] Breath of Fire IV
» Trilogie du Tome du Feu par Nick Kyme
» Firedrake - Tome 2 de La Trilogie du Tome de Feu
» ANGEL (Tome 1) de L.A. Weatherly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Science fiction-
Sauter vers: