Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Jean-Sébastien Simard] Les impardonnés Livre 2 : L'enfant sacré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2870
Points : 3939
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [Jean-Sébastien Simard] Les impardonnés Livre 2 : L'enfant sacré   Jeu 30 Juil - 10:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d'édition : 2015
Édition : Osmora Inc.
Nombre de pages : 933
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : L’Enfant Sacré a enfin été retrouvé! Celui qui, selon la vieille prophétie, peut sauver ou détruire l’humanité.

La suite tant attendu de la saga des Impardonnés raconte les aventures de nos héros qui chercheront durant deux décennies à contrer les plans démoniaques de Morganor Médisse et de son nouvel acolyte : le ténébreux Benedig Volghan.

Le vent tourne… l’Église de Bebhionn se radicalise et cherche à tout prix à mettre la main sur Kadvaël afin de lui permettre d’implanter son agenda secret dont le but ultime est la domination totale du monde terrestre.

Galyad et Élyzabelle brouillent les cartes de la Noblesse Noire et se délectent des sordides complots qui fourmillent sur l’échiquier Bebhionnien ; Gordred et Garan s’enfoncent malgré eux dans les intrigues obscures et immondes de l’Église ; Havoc et Marianne peineront à refréner les aspirations anticonformistes de l’Enfant Sacré.

Rejetant du revers de la main les us et coutumes des deux continents, Kadvaël découvrira le monde qui l’entoure et se forgera sa propre idéologie qui brossera les fondements d’un nouveau courant de pensée qui bouleversera la assises de la civilisation: l’humanisme!

Quelle destinée il choisira ? Une quête pour se trouver, il commencera
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2870
Points : 3939
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Jean-Sébastien Simard] Les impardonnés Livre 2 : L'enfant sacré   Mar 3 Mai - 8:58

Mon avis :
Le présent tome reprend brièvement à l'endroit du précédent alors que les quatre impardonnés venaient de quitter les Îles Sacrées après avoir présenté l'Enfant au Phénix. Puis l'auteur nous présente quelques scènes avec l'enfant pour nous faire ressentir que le danger n'est pas écarté. Puis l'on se retrouve quelques années plus tard avec une vue des la machination machiavélique entreprise par l'un des grands prêtres des clans de connivence avec l'Empire pour éradiquer tous les prêtres et prêtresses. Au niveau de l'Empire la donne est changée car à la tête de l’Église et de la Légion sont promus les trois protagonistes qui étaient chargés dans les tomes précédents de s'emparer de l'Enfant. Un changement qui, pour l'enfant et ses protecteurs annonce des dangers imminents, juste au moment où celui-ci révèle ses immenses pouvoirs.

Le récit se poursuit par l'invasion de Gaelys, précédée par la purge des prêtres et prêtresses des clans. Une éradication fomentée par l’Église avec la complicité de l'un des prêtres des clans, comme on pouvait s'y attendre la seule survivante est Marianne.

Si dans la première partie le rythme de lecture avec l'invasion de Gaelys offrait un rythme de lecture enlevé, par la suite certains passages plus lents et un peu longs faisait considérablement baisser cette dynamique et il faut attendre presque la moitié de l'histoire, avec la reconquête de leurs territoires par les clans pour retrouver un rythme plus rapide.

Si les batailles de masse sont très présentes elles manquent de profondeur, elles auraient du être plus développés afin d'amener un côté épique plus présent. Si les intrigues de cour et la politique entre les royaumes sont intéressantes à suivre, notamment pour la suite de l'histoire, elles ne sont pas sans générer quelques longueurs. Le fait de ne pas s'attarder sur la jeunesse de l'Enfant Sacré est un point fort car il évite d'ajouter des longueurs qui ne sont pas nécessaires car ce qui intéresse le lecteur c'est de découvrir comment la prophétie va évoluer en fonction de ses réactions et agissements.

Dans ce présent tome si l'on découvre de nouveaux pays, l'univers se développe peu, on a toutefois une inspiration fortement nordique qui se détache et le côté inquisiteur avec l’Église de Bebbionh se densifie au fil des chapitres. Avec le voyage entreprit par Kadvaël l'auteur nous fait découvrir tout de même de nouvelles villes, mais elles sont plutôt survolées, et l'on découvre également un royaume mais celui-ci aurait pu être plus travaillé en profondeur.

L'Enfant Sacré occupe peu de place dans le début du récit, et ce n'est que vers la moitié de l'histoire que l'on le suit réellement dans sa quête de lui même. L'on assiste à ses harangues sur l'idéologie humaniste ce qui permet de mieux s'approprier le personnage. Marianne occupe quand à elle comme dans les tomes précédents le devant de la scène, la prêtresse devient de plus en plus puissante. Havoc est un peu plus en retrait que précédemment il faut attendre le reconquête de Gaëlys pour le voir en action. Il nous apparaît d'une manière plus réfléchie que précédemment et sort de l'archétype du guerrier nordique. Les deux jumeaux sont assez peu présents, œuvrant dans l'ombre. Quand à Gordred et Garan, ce sont eux qui évoluent le plus en ouvrant les yeux sur les exactions de l’Église de part les individus qui sont à sa tête. Les deux personnages sont tiraillés entre leur devoir et leurs idées. Le machiavélisme de Benedig, devenu Grand Ajusteur de Conscience , devient omniprésent et aux complots succèdent les tentatives d'assassinat sur les souverains des royaumes que l'on découvrent un peu plus.

Avec les harangues de Kadvaël la deuxième partie comporte quelques longueurs mais le final épique où l'on retrouve presque tous les protagonistes principaux gomme cette impression. Un dénouement intéressant car avec la séparation des personnages le prochain tome s'avère plus ouvert.

Avec un récit prenant, à la fois dense mais au style clair et simple l'on n'a qu'une seule envie, celle de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
[Jean-Sébastien Simard] Les impardonnés Livre 2 : L'enfant sacré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jean-Sébastien Simard] Les impardonnés Livre 3 : La croisade des hérétiques
» [Jean-Sébastien Simard] Les Impardonnés tome 1 le huitième sceau 2° partie
» Le docteur Héraclius Gloss [Bordas, Jean-Sébastien]
» Molla Jean - Felicidad
» LE SOUFFLE DE LA PIERRE D'IRLANDE (Tome 1) LE FEU de Eric Simard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: