Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Demitria Lunetta] In the After, tome 2 : In the End

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre Avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 2 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4624
Points : 5938
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: [Demitria Lunetta] In the After, tome 2 : In the End   Mar 21 Juil - 11:01



Année d'édition : 2015
Edition : Lumen
Nombre de pages : 406 pages
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Trois mois se sont écoulés depuis qu'Amy s'est échappée de New Hope. Depuis qu'elle a vu Baby ou Kay ou Ray pour la dernière fois. Elle survit seule, comme elle le faisait avant d'être "sauvée" et emmenée dans ce qu'elle croyait être un endroit sûr. Même alors qu'elle recherche de nouvelles provisions, la voix de son ancienne camarade Kay retentit grâce à l'oreillette qu'elle possède depuis son départ. Et, d'un ton désespérée, Kay lui murmure quatre mots, qu'Amy espérait ne jamais entendre : Dr. Reynolds détient Baby. Une course contre la montre démarre, car Baby est en grand danger, sa vie est menacée par le docteur qui a aidé à la fin du monde. Pour sauver la vie de Baby, Amy va devoir se rendre jusqu'à Fort Black, une ancienne prison transformée en une colonie de survivants où elle devra trouver Ken - le frère de Kay - car il détient la solution pour la survie de Baby. Mais avant qu'elle puisse faire quoi que ce soit, elle devra survivre dans le plus sombre des endroits. Le moindre faux pas coûterait non seulement la vie de Baby et d'Amy mais menacerait également la survie des gens dans le Monde d'Après.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4624
Points : 5938
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Demitria Lunetta] In the After, tome 2 : In the End   Mar 27 Oct - 13:37

Mon avis (7/10)
J'ai mis énormément de temps à me décider pour écrire cette chronique parce que je ne sais pas trop comment vous expliquer ce que je ressens pour ce livre.
Autant le dire clairement, la fin m'a chamboulé, je l'avais trouvé vraiment très mauvaise. Mais en même temps, j'ai pris le temps d'y réfléchir et je ne vois pas vraiment ce qu'on aurait pu ajouter de plus ou ce qu'on aurait pu enlever pour qu'elle trouve grâce à mes yeux. Au fond, cette fin est ce qu'il fallait à cette saga, parce qu'un tome de plus n'aurait rien apporté, parce qu'on a toutes les réponses qu'on attendait et qu'aller plus loin aurait été ennuyeux, alors je ne sais pas vous dire pourquoi elle ne m'a pas convaincu, pourquoi elle m'a déçu, simplement, je garderai un goût amer pour cette conclusion.

C'est encore un roman en deux temps que Demitria Lunetta nous propose, au début on retrouve Amy après sa fuite de New Hope, équipée comme une guerrière elle réussit à survivre avec beaucoup plus de facilité que lorsqu'elle était avec Baby, mais la solitude lui pèse énormément, elle en devient un peu folle. Cependant, Kay va la contacter, lui annonçant quelque chose qui va l'obliger à retrouver la cohabitation, parce qu'Amy doit sauver Baby, toujours.
Elle va donc se diriger vers Fort Black, une ancienne prison où les murs protègent ses habitants des Floraes, un foyer où seul le plus fort survit, où les femmes ne sont que des objets qui doivent appartenir à un homme ou périr. Elle y recontrera Jack, qui va l'aider à trouver Ken le frère de Kay, le seul qui pourra sauver Baby.

J'ai adoré cette première partie, d'abord parce que je dois avouer que je suis un peu tombée sous le charme de Jack, ce jeune tatoueur qui va se prendre d'affection pour Amy en très peu de temps. C'est un jeune homme hanté par ses erreurs, qui survit grâce à ses talents de tatoueur et à son affiliation avec le Surveillant, le chef de la prison, il a donc une assez belle vie, si par belle vie vous entendez avoir une cellule pour lui tout seul. C'est un personnage qui m'a ému par sa fragilité, son envie d'aider une inconnue et sa peur de l'extérieur, c'est un homme brisé mais qui fait ce qui doit être fait pour survivre.
Ensuite parce que l'ambiance était étouffante, vous êtes embarqué dans une prison, où à chaque coin de couloir vous pouvez tomber sur un ancien détenu qui aujourd'hui fait la loi et peut vous enlever/vous violer/vous tabasser ou tout ce qu'il a envie sans être inquiété. C'est le Far West, c'est la peur au ventre à chaque pas, c'est l'instinct de survie, de gardienne, d'Amy qu'on va retrouver et j'ai vraiment adoré ça, je me suis totalement engouffré par la grille de cette prison et j'ai vécu cette partie de l'histoire avec le coeur qui bat à cent à l'heure parce que j'avais autant peur pour elle, que (bêtement) pour moi. Parce que comme Amy on doute de tout le monde, on veut trouver Ken, et en même temps on veut fuir le plus loin possible.
Et puis il y a toutes les découvertes qu'Amy fait sur le virus, sur les médecins, et même sur la vie de Jack qui m'ont passionné.

Ensuite, il y a cette deuxième partie, où on retourne à un endroit qu'on a connu dans le premier tome, et à partir de là, j'avoue que je me suis ennuyée parce que tout comme Amy, on attend, on attend et on attend, un petit événement, une petite occasion pour enfin avancer dans l'histoire.
Et là, lorsque ça arrive, vous êtes dans les dernières pages de ce roman, vous êtes sur la fin, et tout va trop vite, vous n'avez pas le temps d'avoir peur à cause de l'attaque des Floraes, vous n'avez pas le temps de paniquer parce que leur plan est bancal, parce qu'au moment où ça commence, c'est presque déjà fini, vous n'avez pas le temps d'entrer dans cette partie de l'histoire que le dénouement arrive déjà.
Donc c'est en un sens, une partie très longue parce qu'on s'y ennuie et en même temps une partie beaucoup trop courte, parce que tout se passe trop vite à la fin et qu'on a pas vraiment le temps de suivre le rythme, de bien tout comprendre que déjà les derniers mots se dessinent et que vous refermez ce roman avec un gout de déception dans la bouche.

C'était agréable de retrouver Amy, de la voir tomber amoureuse malgré la fin du monde, de la voir douter de tout le monde, de ses amis et en même temps de rester humaine envers des inconnus, de vouloir aider n'importe qui, de la suivre dans sa quête, de ressentir son oppressement face à la perte de Baby, c'était vraiment bon d'être à nouveau avec elle, de courir et survivre avec elle.
Je la regretterai, parce que c'est un personnage que j'ai bien aimé. Je regrette encore plus que Baby n'est pas été plus présente dans ce tome et j'ai encore une boule au coeur de repenser à la manière dont on la retrouve.

En bref, c'est une bonne dystopie qui s'achève ici, un second tome moins oppressant que le premier parce que les Floraes ne sont plus si effrayant, ni si présent, ce n'est plus deux petites filles contre le reste du monde. Mais c'est tout de même étouffant de se retrouver dans Fort Black, de découvrir la noirceur des âmes qui restent même après l'apocalypse. C'est un roman qui a su me convaincre par son début très rythmé et qui m'a laissée sur une déception pour la seconde partie et la fin, je n'ai pas sur y trouver le rythme que j'attendais, que j'appréciais et la fin ... Et bien comme je l'ai dit, elle n'aurait pas pu être différente, elle est très bien comme ça, mais elle me laisse tout de même un goût amer dans la bouche.
Je vous conseille donc cette saga, qui sans être un coup de coeur, ou sans être phénoménal, pioche dans un concept original et réussit à nous faire autant peur qu'à nous sentir toute petite. En sortant de là, je vous promet que vous aurez l'impression d'être beaucoup trop bruyante et trop fragile pour le monde qui vous attend.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Rinne
psychopathe
avatar

Messages : 652
Points : 645
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 28
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Demitria Lunetta] In the After, tome 2 : In the End   Mar 8 Mar - 21:33

Série que j'aurai donc lu sur les conseils de Ferilou Razz

Et voici mon avis pour ce second tome ~

Citation :
Puisque j’avais dévoré le premier tome, j’espérais avoir le même engouement pour le second.

A ce niveau : aucun soucis ! On retrouve donc Amy seule après son passage à New Hope et on la découvre plus heureuse en liberté qu’elle ne l’était à devoir respecter des règles tout droit sorties du cerveau d’un psychopathe. Jusqu’à ce qu’elle arrive à Fort Black. On y découvre là un endroit sans vraiment de règles et c’est aussi en cela que le dyptique est intéressant. Car si In The After nous proposait un monde finalement réglé au détail près (telles les naissances obligatoires et contrôlées), ce deuxième opus nous en présente l’inverse. Avec toujours au pouvoir un seul homme qui se fait obéir par la peur dans un roman comme dans l’autre mais de manière bien différente. Très intelligemment dans In The After et violemment dans In The End.

On rencontre donc de nouveaux personnages. Jacks tout d’abord. J’ai beaucoup aimé Jacks, qui est finalement assez faible tout en étant diablement intéressant. Pam est adorable alors que Doc et le Surveillant, Tank encore plus, sont particulièrement flippant. On découvre dans In The End des gens qui ont survécu tout en profitant du chaos ambiant pour asseoir leur force et leur perversion. Si In The After était sombre psychologiquement parlant, on découvre dans In The End tout le côté violent des hommes livrés à eux-mêmes.

Au milieu de Fort Black, Amy doit se montrer plus habile qu’eux pour survivre et découvre encore une fois qu’être seule dehors entourée des Floraes est finalement peut-être moins dangereux qu’être entourés d’êtres humains. Car les Floraes sont prévisibles eux.

Un roman dont l’intrigue s’emballe et ne nous laisse pas une seconde de répit. On fait des hypothèses, on se questionne, on croise les doigts pour Baby et Kay, on cherche Ken et on espère.

La dernière partie du roman passe à toute allure et….. Et bon… fin ouverte xD

Ce n’est pas un secret : je n’aime pas les fins ouvertes et je suis donc restée sur ma faim sur la fin.

J’aurai donc bien besoin d’un dernier tome pour être toooootalement satifaite (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsdemots.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Demitria Lunetta] In the After, tome 2 : In the End   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Demitria Lunetta] In the After, tome 2 : In the End
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IN THE AFTER (Tome 2) IN THE END de Demitria Lunetta
» IN THE AFTER (Tome 1 à 2 ) de Demitria Lunetta - SAGA
» LA REINE DE LUMIERE (Tome 1) ELORA de Mireille Calmel
» [Loevenbruck, Henri] La Moïra - Tome 5: La légende des Druides
» [Dupuy, Marie-Bernadette] Famille Roy - Tome 3: Les tristes noces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Science fiction-
Sauter vers: