Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Alex Evans ]Les murailles de Gandarés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2899
Points : 3973
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [Alex Evans ]Les murailles de Gandarés   Dim 19 Juil - 11:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d'édition : 2014
Édition : Numeriklivres
Nombre de pages : 317
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Varla, l’esclave-guerrier cruel et sans pitié, a mortellement blessé Harvall, le roi du Dagher. Dans un dernier souffle, ce souverain déchu supplie son ami, un dragon, de protéger sa fille, la princesse Yalani qu’il a réussi à faire fuir vers Gandarès, où elle doit se mettre sous la protection de son grand-père maternel, Asaker, le Roi-Prêtre. Yalani est la dernière des Verrima, une famille dont les membres sont seuls capables d’ouvrir le sanctuaire de la Pierre Sacrée. Varla, qui a usurpé le trône du Dagher, envoie ses sbires à la poursuite de la princesse et décide de conquérir Gandarès. Il veut s’emparer du talisman et ainsi renforcer son pouvoir. Dans la Montagne aux Esprits, Verrima, l’ancêtre millénaire de Yalani, examine la situation à sa manière. Elle vient d’une civilisation avancée qui a disparu lors d’un cataclysme. C’est elle qui a créé la Pierre, un cristal magique doué de raison. Utilisé à mauvais escient ou incorrectement, il peut provoquer un désastre. Or, c’est le début de l’Ann Rinn : une période où la magie devient instable. Aussi, les sortilèges se défont, y compris ceux qui protègent la Pierre. Un nouvel ordre semble vouloir s’instaurer, mais sur quelles bases pourra-t-il se construire ?  pour notre plus grand plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2899
Points : 3973
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Alex Evans ]Les murailles de Gandarés   Jeu 17 Déc - 11:36

Mon avis :

Quinze jours avant que les troupes de l'ancien esclave devenu sénéchal donnent l'assaut du château royal, la jeune princesse Yalani a pris la route de Gandarès, la cité de tous les dieux où règne son grand-père. Mais le sorcier de l'ancien esclave désireux de s'emparer de la pierre sacrée qui protège la ville. Dernière héritière de sa lignée, Yalani parviendra-t-elle à protéger la ville en découvrant des pouvoirs qu'elle-même ignore.

Le postulat de départ, avec un artefact hérité du passé et une jeune fille qui doit apprendre à développer ses pouvoirs, l'histoire s'avère des plus classiques.

L'univers ainsi que le contexte du récit décris dans le premier tiers du roman sont eux aussi basiques car l'on évolue dans un monde de type médiéviste mâtiné d'une petite pointe orientale. Mais ensuite le récit prend une tournure un peu différente avec une connotation SF inattendue. L'auteur nous présente les réminiscences d'une civilisation futuriste avancée technologiquement qui a disparu suite à un cataclysme causée par l'utilisation de pierres de pouvoir trop puissantes. Ce monde, Atlantis reprend le mythe du continent disparu de l'Atlantide. La mythologie issue de cette époque est très prolixe et constitue le point fort de cet univers. Le mélange entre univers médiéval et SF est bien dosé, mais si l'imbrication de ces deux époques s’avère très intéressante le flux d'informations n'est pas sans créer certaines longueurs et la dynamique de lecture s'en ressent. L'utilisation des cristaux de pouvoir ainsi que le mythe de l’Atlantide ont déjà été employés en littérature dans des romans mêlant les genres et si cette utilisation est bien exploitée elle n'apporte rien de novateur.

Les personnages sont attachants, bien équilibrés, la psychologie des personnages est plutôt bien développée, même si on aurait aimé qu'elle soit encore un peu plus poussée.

Contrairement à la plupart des fantasy mettant en évolution une jeune princesse devant faire face à des aléas de la vie auxquels elle n'a jamais été confrontés, ici l'héroïne agit de manière naturelle elle n'est pas imbue de sa personne, n'agace pas le lecteur par ses réactions et son comportement.

Les combats sont peu visuels, pas assez développés, ils auraient pu apporter une certaine dynamique au récit trop linéaire qui manque de souffle. Les descriptions sont bien réalisés visuellement mais trop présentes par rapport au reste du récit, il se dégage nettement un manque d'équilibre entre elles et le reste de l'histoire qui de ce fait laisse le lecteur passif. On a du mal à rentrer pleinement dans l'histoire.

Le dénouement ne surprend pas le lecteur, depuis presque le tout début de l'histoire l'on s'attendait à ce que cela se termine de cette manière. Toutefois les dernières lignes sont ouvertes pour les personnages que l'on pourrait retrouver dans une suite plus enlevée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
[Alex Evans ]Les murailles de Gandarés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier d'Alex Clarck
» MALEEV Alex
» Carreau Rodolphe (pas Alex)
» Interviex d'Alex Hermant sur MétéoBelgique
» Siegfried de Alex Alice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: