Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Hugues Delalande] Chevaliers noirs tome 1 : Vif-argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre Avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
100%
 100% [ 1 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2964
Points : 4068
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: [Hugues Delalande] Chevaliers noirs tome 1 : Vif-argent   Mer 17 Juin - 14:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d'édition : 2013
Édition : CreateSpace Independent Publishing Platform
Nombre de pages : 640
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Dans un monde très réaliste, proche du moyen âge réel, les Ordres de Chevaliers Noirs sont devenus la main dans l’ombre qui gouverne bien des trônes.
Vif-argent : un royaume dans les montagnes, dont s’est emparé le Duc Darius.
Darius a juré de reprendre le duché de son père. Il est prêt ; il va pouvoir frapper ; il fourbit ses armes depuis 9 ans. Mais d’abord il doit éliminer la rébellion qui se cache dans les montagnes, rébellion menée par l’héritier légitime du trône, qui lui a échappé jadis.
Alors un chevalier noir arrive aux portes de Vif-argent. Il bafoue la coutume ancestrale, laissant la population en émoi. Les gardes viennent l’arrêter ; il se débarrasse d'eux. Or l’ancienne Prophétie met bien en garde : personne ne doit entrer en ville à l’heure des morts. Et si c’était lui, l’homme de la Prophétie ?
À moins qu’un terrible plan, conçu des années auparavant, ne parvienne à maturité dans l’ombre…Un compte à rebours commence, entre littérature policière et roman historique, où s’enchaînent complots, manipulations et actions d’éclat dans une intrigue nerveuse et serrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2964
Points : 4068
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Hugues Delalande] Chevaliers noirs tome 1 : Vif-argent   Lun 29 Juin - 18:25

Mon avis :

Vif-argent est le premier tome d'une série de romans qui se déroulent dans un univers médiéval-fantastique avec un côté médiéviste d'un réalisme historique plus que crédible. L'auteur ne se contente pas de nous faire partager l'univers de ses héros, il décrit également la vie qui les entoure en nous faisant partager la vie quotidienne des différentes classes de la société au moyen-âge.

Dés les premières pages du roman le lecteur entre directement dans le vif de l'action avec une scène de poursuite équestre rondement menée, ainsi qu'ensuite une arrivée dans un duché plutôt mouvementée. Mais ensuite la dynamique du récit se fait moins bonne l'auteur nous entraînant dans un long, très long dialogue donnant éclaircissements sur les ordres de chevaliers noirs. S'il est certes intéressant de découvrit la genèse de ces ordres et leurs modes de fonctionnement trop d'informations sont fournies sans qu'il y ait la moindre once d'action et le lecteur est gagné par l'envie de sauter quelques paragraphes.

L'auteur nous entraîne dans un système féodal qui succède à une période impériale de type post romain. On a donc un univers plutôt classique dans lequel, pour seule originalité, l'auteur s'est simplement contenté de parsemer son récit de noms issus de multiples civilisations.

Le postulat de départ s'avère simple puisqu'il consiste à se venger d'un usurpateur en tentant de reprendre par la force le royaume qu'il a usurpé en assassinant le père du Duc Darius l'un des principaux protagonistes du récit. Les autres directions que prend l'intrigue se base exactement sur le même postulat à savoir la vengeance, donc rien de très original car c'est un thème récurrent dans le genre.

Les scènes d'actions sont fort bien réalisées, décrites avec minutie, le lecteur a l'impression de faire partie intégrante du récit, d'être plus un acteur de l'histoire qu'un simple spectateur. En effet les descriptions sont très précises, très visuelles, tout est décrit dans le moindre détail. Si le lecteur n'a aucun mal à s'immerger totalement dans le monde médiéviste décrit par l'auteur, mais l'intensité du récit à parfois tendance à souffrir de ces descriptifs. Le lecteur a tendance à trop s'en tenir aux faits délaissant un peu trop la psychologie des personnages, mais l'auteur parvient toutefois à nous transporter de manière irrésistible dans son univers dont on comprend rapidement que les richesses et les subtilités ne nous seront dévoilées que par de petites touches successives.


On relève tout au long du récit quelques fautes d'impressions : répétitions d'articles, de verbes qui gênent quelque peu le lecteur et qui ont le don de l'irriter. Il est vraiment dommage que vu le prix du roman il ne lui soit par apporté plus d'attention, le tome deux n'étant publié qu'en e-book on peut craindre que ce point soit plus accentué.

Au final Chevaliers Noirs s'avèrent plus, notamment pour ce premier tome, comme un roman d'aventure moyenâgeuse que comme un roman de fantasy car on n'y trouve aucune once de magie ni de créatures particulières. Ce premier s'avère plutôt décevant, rien de surnaturel, pas de magie, on est nettement plus dans un genre de roman de cape et d'épées que dans une fantasy.

Et de surcroît...

Chevaliers Noirs 2 n'est pas comme il est suggéré par la présentation effectuée le deuxième tome de la série mais la deuxième édition en version e-book du tome un Vif-argent. Cette manière de procéder changer le nom et le résumé dans le but de vendre le même opus en faisant croire à l'acheteur qu'il est en fait le deuxième volume est inadmissible de la part de l'auteur, c'est de l'arnaque pure et simple. Comment faire confiance à un auteur qui emploie un tel procédé. On a vraiment pas l'envie de poursuivre la suite des aventures ni de lire un autre ouvrage de l'auteur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
 
[Hugues Delalande] Chevaliers noirs tome 1 : Vif-argent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hugues Delalande] Chevaliers noirs tome 1 : Vif-argent
» Les chevaliers noirs
» Peinture Chevaliers noirs
» Les chevaliers Noirs, Pourquoi ?????
» [Lackey, Mercedes & Dixon, Larry] La guerre des mages - Tome 3: Le griffon d'argent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: