Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Matthew Quick] Pardonne-moi, Léonard Peacock

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre Avis :
1. Coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4793
Points : 6163
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: [Matthew Quick] Pardonne-moi, Léonard Peacock   Sam 30 Mai - 12:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2015
Edition : Robert Laffont (R)
Nombre de pages : 313 Pages
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Leonard Peacock. C'est aussi le jour où il dissimule une arme à feu dans son sac. Parce que, c'est décidé, il va tuer son ex-meilleur ami, puis lui-même, avec le P38 ayant appartenu à son grand-père. Mais il doit tout d'abord faire ses adieux aux quatre personnes qui ont le plus compté pour lui : Walt, son voisin littéralement obsédé par Humphrey Bogart, Baback, un camarade de classe violoniste virtuose, Lauren, la fille de pasteur dont il est amoureux, et Herr Silverman, qui enseigne l'histoire de l'Holocauste au lycée.
Leonard va parler à chacun d'entre eux, révélant progressivement ses secrets tandis que l'heure tourne et qu'approche le moment de vérité. Explorant sans fausse pudeur les choix impossibles auxquels Leonard se retrouve confronté, Matthew Quick nous offre une perspective unique sur une journée de la vie d'un adolescent perturbé. « Le P38 sera peut-être mon cadeau quand je le déballerai pour tirer sur Asher Beal.
C'est probablement le seul cadeau que je recevrai aujourd'hui. En plus du flingue, il y a quatre paquets, un pour chacun de mes amis. Je veux leur dire au revoir correctement. Je veux qu'ils gardent un souvenir de moi. Qu'ils sachent que je tiens à eux et que je suis désolé de ne pas avoir pu être davantage. Désolé d'avoir dû leur fausser compagnie. Qu'ils sachent qu'ils ne sont pas responsables de ce qui va se passer aujourd'hui.
Je ne veux pas qu'ils soient traumatisés par ce que je m'apprête à faire ni qu'ils soient déprimés après. »

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Froggy80
lycan
avatar

Messages : 1252
Points : 1298
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 37
Localisation : Dans les nuages dans la région de Québec City ...

MessageSujet: Re: [Matthew Quick] Pardonne-moi, Léonard Peacock   Ven 19 Juin - 6:05

Citation :
Ça fait déjà plusieurs jours que j'ai terminé cette lecture et je ne sais toujours pas comment exprimer ce que j'ai ressenti tout au long de celle-ci. Ce roman est vraiment troublant, mais oh combien réaliste et d'actualité. Des horreurs de la sorte, on en entend parler beaucoup trop souvent. Les lois sur la détention des armes sont beaucoup trop permissives et peu contrôlées. Pourtant, ces mêmes armes ont le pouvoir d'arracher la vie et de détruire celle de l'entourage des victimes.

C'est incroyable, la manière dont l'auteur a su aborder le sujet avec un tel réalisme. Je ne fais qu'écrire ces quelques mots et la chair de poule revient squatter mes bras et mon échine. Les frissons me parcourent comme si j'avais pris une décharge électrique. Les images me reviennent en tête comme si c'était hier que je l'avais terminé.

Léonard, jeune adolescent, est en mal de vivre. Tout autour de lui est sombre et rien ne vaut la peine de continuer dans ce monde qui n'en a rien à "foutre" de lui. Il est incompris, mal-aimé, abandonné par ceux pour qui il devrait compter et la haine grandit au plus profond de lui-même. La vengeance pour des événements passés le hante et il décide de faire payer une bonne fois pour toutes à son ex-meilleur ami sa méchanceté d'autrefois. Avant de régler ses comptes, il doit faire un adieu aux quelques personnes qui compte pour lui... Malheureusement, personne ne remarque qu'aujourd'hui, c'est un jour spécial pour lui. Un jour où les gens devraient lui faire un sourire, lui démontrer combien il est important pour eux ou simplement avoir une attention pour lui. Rien de compliqué! Non, juste une pensée pour lui le comblerait. Mais il n'en est rien...

L'auteur joue avec nous dans ce roman. Il vient faire vibrer les cordes émotionnelles qui sommeillent en chacun de nous pour finalement, nous faire jouer le plus bel hymne déchirant qui existe en ce bas monde. Celui qui réveillera en nous la fibre parentale, la compassion, l'écoute d'autrui, mais par-dessus tout, il réveillera une soif incontrôlable de donner de l'amour à Léonard. La plume de l'auteur est juste magique... Dure, sombre, troublante, mais vraiment magique, car elle nous fait voyager au plus profond de notre âme. Elle vient chatouiller des cordes sensibles qu'on ne souhaite pour rien au monde voir vibrer et exister. Ce roman est une vraie pépite littéraire. Il est difficile de se départir de ces quelques pages. Addictif du début à la fin, on s'approprie d'une certaine façon ce jeune homme. Nous aimerions tous être ce cher professeur Silverman, pour qui Léonard a de l'importance, même si ce dernier ne le voit pas encore.

« Pardonne-moi, Léonard Peacock » est l'un de ces romans marquants! De ceux qu'il est impossible d'oublier, et ce, même après quelques années. Il est de ces romans qui déposent une semence dans notre tête pour que celle-ci grandisse et finisse par transformer le sol qui l'entoure. On ne peut ressortir indemne d'une telle lecture. Aucun mot ne peut décrire ce livre à lui seul, car il est tout à la fois poignant, déchirant, salvateur, rempli de tendresse, d'amour, de mal de vivre, mais aussi de rage et de pardon. Je ne peux faire autrement que vous le recommander. Je tiens particulièrement à remercier la Collection R-Canada de m'avoir fait grandir par la simple rencontre avec ce jeune Léonard!

**********************


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frogzine.weebly.com
Rinne
psychopathe
avatar

Messages : 697
Points : 690
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 28
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Matthew Quick] Pardonne-moi, Léonard Peacock   Ven 19 Juin - 11:22

Ton avis me donne encore plus envie de le découvrir Froggy ! Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsdemots.wordpress.com/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4793
Points : 6163
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Matthew Quick] Pardonne-moi, Léonard Peacock   Ven 19 Juin - 14:51

Il me faisait déjà de l'oeil à la base, mais cette fois je suis définitivement convaincue ! Merci Froggy Wink

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Matthew Quick] Pardonne-moi, Léonard Peacock   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Matthew Quick] Pardonne-moi, Léonard Peacock
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Historiques, Contemporains,Divers-
Sauter vers: