Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Joy Fielding] Dis-moi que tu m'aimes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre Avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Ferilou
Momie millénaire


Messages : 4338
Points : 5530
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: [Joy Fielding] Dis-moi que tu m'aimes   Mar 26 Mai - 15:30



Année d'édition : 2015
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 399 pages
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Bailey Carpenter menait une vie de rêve. Héritière d'une fortune colossale, heureuse en amour, elle s'épanouissait aussi dans son métier de jeune enquêtrice jusqu'au jour où... alors qu'elle est planquée derrière un buisson en train d'espionner un suspect, un inconnu la viole et lui susurre ces paroles glaçantes : " Dis-moi que tu m'aimes. " Dès lors, Bailey passe ses journées calfeutrée chez elle à ressasser son agression, observant le monde à travers des jumelles. Sa demi-sœur Claire et sa nièce viennent s'occuper d'elle, mais leur présence ne parvient pas à calmer l'anxiété de la jeune femme hantée par des cauchemars et obsédée par son voisin. Chaque soir, il suit le même rituel : une parade amoureuse, des femmes qui défilent les unes après les autres dans son lit. Bailey est persuadée qu'il s'agit de son agresseur. Sa paranoïa est-elle bien réelle ou est-elle le fruit de son imagination ?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Michou
Vampire assoiffé


Messages : 1941
Points : 1909
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 38
Localisation : quelque part dans ma tête...

MessageSujet: Re: [Joy Fielding] Dis-moi que tu m'aimes   Mer 3 Juin - 20:05

Voici un thriller oppressant et bien mené jusqu'à la fin.

Nous avons à peine fait la connaissance de notre héroïne que déjà, au bout de 2/3 pages si je me souviens bien, elle se fait violemment agressée. Elle ne voit pas son violeur, elle n'entend que cette voix, à peine un murmure, lui demander de lui dire qu'elle l'aime.

Comment se remettre d'une telle agression ? Est-il seulement possible de se relever après cela ? On va découvrir tout ça avec notre héroïne, partager sa peine, sa souffrance, mais surtout ses angoisses.
Son agresseur peut être n'importe qui, et très vite elle va développer une paranoia qu'on comprend facilement.
Le choc pour Bailey est d'autant plus rude qu'elle est détective. Elle n'a pas l'habitude de se retrouver de ce côté des évènements, elle est celle d'habitude qui agi, qui s'occupe des victimes, celle qui sait se défendre, qui enquête et démasque les criminels.

Le récit nous emporte dans une spirale infernale entre rêve et réalité, entre angoisse et terreur. C'est super bien fait, l'auteure parvient avec justesse à nous décrire tout ce qui se passe dans la tête de Bailey. On se sent si proche d'elle qu'on se demande si nous aussi on aurait pas perdu l'esprit. On ne sait plus distinguer le vrai du faux, on ne sait plus qui croire, qui soupçonner, et ça dure jusqu'à la dernière page, où le violeur se dévoile enfin, et j'avoue que pour une fois j'ai été super surprise ! Je ne m'y attendais pas du tout. Je me suis fait baladée comme une débutante par l'auteure, mais peut-être que j'étais simplement trop proche de notre héroïne, trop enfermée dans cette spirale de cauchemars éveillés pour prendre conscience de la réalité.

C'est vraiment le point fort de ce roman, cette ambiance floue, oppressante, qui nous donne le tournis. J'ai beaucoup aimé cette histoire, et son côté addictif, tant on veut savoir qui est le violeur.
On ne connaissait pas Bailey avant le drame, et en fin de compte, on se retrouve au même niveau qu'elle, ou que ses proches, puisqu'elle n'est tout simplement plus la même. Comme elle le dira, il y a l'avant et l'après un viol. Il faut apprendre à vivre avec, mais surtout vivre avec cette nouvelle personne.

Malgré le côté oppressant, on rit aussi, grâce notamment à l'arrivée de la nièce de Bailey, une ado qui est complètement en phase avec notre époque, passionnée de télé réalité, et dont le rêve est de tomber enceinte pour en faire partie. Je l'ai trouvé drôle, déjantée, mais aussi touchante, car derrière cette surface, cette sorte de superficialité, il y a bien plus, et Bailey trouvera un vrai réconfort en elle. Et heureusement, car le reste de sa famille est insupportable ! Entre son frère qui lui colle un procès pour contester le testament de leur père, ou son autre frère junkie qui n'est pas d'un grand soutien, la pauvre, elle est gâtée. C'est au point d'ailleurs qu'on les soupçonne eux aussi, personne n'y échappe, et ce flou, cette incertitude persiste jusqu'à la fin.

En bref, un très bon roman avec une ambiance éprouvante, on vacille entre rêve et réalité, tout est flou et incertain, les suspects nous entourent et nous oppressent, nous font tourner en bourrique jusqu'à nous donner le tournis, et jusqu'au dénouement inattendu.

**********************


"A book is a gift you can open again and again" Garrison Keillor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.inmybookworld.com/
 
[Joy Fielding] Dis-moi que tu m'aimes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HELEN FIELDING : Bridget Jones...
» Tu aimes les sacs de pédés !? J'en ai !!!
» NE COMPTE PAS LES HEURES de Joy Fielding
» Ne me dis plus que tu m'aimes (poème miroir)
» Arel si t'aimes pas les arbres tu peux cliquer ici

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: