Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [J. C. Hutchins & Jordan Weisman]Chambre 507

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
33%
 33% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
67%
 67% [ 2 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25458
Points : 34924
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [J. C. Hutchins & Jordan Weisman]Chambre 507   Jeu 14 Mai - 9:30



Année d'édition : 2014
Edition : super 8
Nombre de pages : 416
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Construit en 1875 à New York dans les profondeurs d’une ancienne mine de grès, l’hôpital Brinkvale renferme les criminels les plus extrêmes : trop dangereux pour l’asile, trop déséquilibrés pour la prison. C’est là que Zachary Talylor, thérapeute, doit analyser la personnalité de Martin Grace, afin de déterminer si celui-ci est suffisamment sain d'esprit pour répondre pénalement des crimes dont on l’accuse. Soupçonné de douze homicides, Grace a annoncé à chaque fois aux victimes leur mort imminente. Et les meurtres ont cessé deux ans plus tôt, lorsqu’il est devenu aveugle. Mais l’affaire est délicate, Grace disposant d’un alibi solide pour chacun des meurtres. Dans la chambre 507 de l’hôpital Brinkvale, l’interrogatoire prend peu à peu l’allure d’un jeu aussi dangereux que passionnant ou un esprit hanté, en proie à des visions prémonitoires, comme il veut le faire croire ? Et surtout, pourquoi sait-il tant de choses sur la vie privée de Zachary ? Est-il vraiment là par hasard ?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4781
Points : 6150
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [J. C. Hutchins & Jordan Weisman]Chambre 507   Jeu 14 Mai - 21:34

Oh lui ! Je veux le lire, d'ailleurs on l'a deja prévu en LC avec Michou, donc vous pourrez bientôt avoir nos avis Very Happy

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25458
Points : 34924
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [J. C. Hutchins & Jordan Weisman]Chambre 507   Jeu 14 Mai - 23:02

oh chouette !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4781
Points : 6150
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [J. C. Hutchins & Jordan Weisman]Chambre 507   Lun 22 Juin - 11:43

Citation :
Mon avis (7/10)
C'est à nouveau une lecture Commune avec Michou de InMyBookWorld que je vous présente ici, mais cette fois-ci on se tourne vers le thriller !

Il y a deux forces à ce roman : D'abord c'est un véritable page turner avec une intrigue très bien menée, on ne cesse de se demander ce qui est réel et ce qui ne l'est pas. On ne cesse de se demander comme les choses se recoupent, comment tout ceci peut être lié et on ne comprend absolument pas comment tout va se terminer. On est en attente, on est haletant et on dévore les pages en espérant vite connaître la fin et en même temps on savoure ces mots.
On plonge dans un univers qui fait peur, un univers de cauchemars qu'il ne vaut mieux pas découvrir la nuit, l'Homme sombre est quelqu'un qu'on ne veut pas rencontrer, qu'on ne veut pas croiser surtout dans ces couloirs d’hôpital psychiatrique où sont enfermés des êtres immondes, où les locaux sont tellement vieux que la lumière joue avec vos nerfs et fait ressembler chacun de vos pas à un début de film d'horreur. !
Les auteurs réussissent à nous faire nous demander à chaque page si tout ceci peut être réel, si le fantastique a une place entre ces pages ou si ce sont les élucubrations d'un fou, si c'est une psyché malade qui dérive ou si c'est belle et bien un homme qui manipule tout le monde dans le but de faire beaucoup de mal, beaucoup de massacre et peut être aussi pour se venger.

La seconde ce sont les personnages, d'un côté on a Zach, l'art-thérapeute qui semble un peu à côté de ses pompes, qui ne sait plus vraiment ce qui est réel ou non, qui a beaucoup de discussions avec d'autres lui même. On sent qu'il a une psyché fragile qui est d'autant plus mis en danger qu'il est nyctophobe, il a une peur panique du noir et les auteurs joueront à le mettre dans des situations impossibles. Malgré son entourage qui le soutiendra, d'un côté et qui le plongera dans d'autres affres de l'autre côté, il plongera petit à petit dans la noirceur du personnage qu'on lui oppose : Grace. Cet homme aveugle qui a tué tant de personnes, ou peut être pas, selon lui, c'est des visions qu'il a de ses meurtres et c'est l'Homme sombre qui les commets ! Est il fou ? Cet Homme est il réel ? Tant de question pousseront Zach au bord d'un gouffre dont on ne voit pas la fin. Il fera tout son possible pour aider ce patient à retrouver la vue, puisque ce mal est somatique, il fera tout son possible pour savoir s'il est innocent ou non, remontant les zones d'ombres de son passé, découvrant milles et unes choses qu'il a du subir et auxquelles il a survécu. D'un côté on a donc la lumière, on a Zach qui ne jure que par l'art pour guérir, qui ne cessera de se mettre en quatre pour cet homme qui lui est le côté sombre, l'aveugle qui vit dans un monde sans ampoule ou une ombre rôde prête à tuer qui que ce soit.

Mais tout ce joli château de cartes s'effondre lorsqu'on a atteint la fin du roman.
J'attend toujours beaucoup des révélations d'un thriller, j'attend une réponse, clair, net et précise, surtout dans ce cas, ou on doit tenter de différencier ce qui est réel et ce qui ne l'est pas, ce qui est mensonge et ce qui est vérité.
Les auteurs choisissent ici de s'en sortir par une pirouette, nous laissant libre de croire ce qui nous arrange, nous laissant libre de démêler le vrai du faux et je n'ai pas apprécié du tout. C'est trop flou, trop implicite, peut être que je n'ai pas compris, mais pour moi un thriller ne peut se finir de cette manière. Je suis donc déçue.

En bref, je ne sais pas trop comment vous le dire, sans vous donner de faux espoir mais faisons le tel quel : Chambre 507 est un thriller très haletant où on ne cesse de se demander ce qui est réel et ce qui ne l'est pas, où à aucun moment on ne sait vraiment ce qui se passe, on ne comprend pas vraiment ce qu'on lit, on dévore les pages pour avoir le fin mot de l'histoire, sauf que c'est là que ça coince. Après 400 pages de pur délice mélangeant horreur et impatience, on tombe sur une fin plate et bien trop ouverte pour un thriller de cet acabit.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Michou
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 1960
Points : 1924
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 38
Localisation : quelque part dans ma tête...

MessageSujet: Re: [J. C. Hutchins & Jordan Weisman]Chambre 507   Mer 24 Juin - 14:34

Les avis sur ce roman sont assez mitigés, du peu que j'ai pu voir en survolant rapidement sur Goodreads les notes. Et je ne comprends pas pourquoi. J'ai accroché immédiatement avec le style des auteurs, avec le héro, les personnages secondaires, et j'ai été complètement emportée dans l'histoire à en rêver la nuit ! Vous l'aurez compris, c'est un coup de coeur encore une fois pour une publication Super 8 éditions, décidément, je suis archi fan ! Et en plus, une lecture partagée avec ma binôme, la seule et l'unique Férilou, le top quoi !

Le style est super agréable à lire, entrainant et pas barbant du tout. On est dans la tête du héro et on se laisse porter par ses mots, par son humour et son sens de la répartie.
On découvre son lieu de travail et là je dois dire que je suis archi fan de ce genre d'endroit complètement glauque, un hôpital psychiatrique en sous-sol, avec des histoires flippantes, des histoires de fantômes etc. Déjà le lieu me plaisait d'entrée.
Nous rencontrons les collègues de Zachary, Z pour les intimes, sa famille, et je suis encore une fois charmée. Les personnages sont tous super intéressants, chacun ayant sa particularité pour le rendre inoubliable, le rendre réel et attachant à nos yeux. Que ce soit la collègue de nuit, ou bien le gardien chargé de la sécurité de la chambre 507, ou encore le mec de l'entretien, même un personnage qu'on ne voit pas mais dont on entend parler reste dans nos souvenirs. Et la famille de Z n'y échappe pas. Son frère, sorte de yamakasi toujours à la recherche du frisson, mais aussi du petit truc qui fera la différence et le rendra célèbre nous offrant des mots et des expressions complètement délurés, son humour, sa loyauté envers son frère, la relation qu'ils entretiennent tous les deux, est belle et attendrissante. Ce sont des frangins, des vrais. Il y a aussi la "chérie" de Z, sa "déesse geek". Elle aussi est inoubliable à sa façon d'aimer Z, de le soutenir, d'être là pour lui. Il y a beaucoup d'amour entre ces trois-là, et pas mal de petites chamailleries qui font sourire.
Z est un jeune homme qui traine derrière lui des casseroles, dont certaines ne le rendent pas fier. Nyctalope, il a une peur maladive, mais une vraie peur à en s'évanouir, du noir. Et malgré cela, il est d'un courage sans faille, de toutes façons, c'est bien connu, il n'y a pas de courage sans peur. Il croit en ses patients, il sait qu'il peut les aider, et il fait tout pour.
Et puis, comment parler de ces personnages sans évoquer peut-être le plus important, celui par qui tout arrive : Martin Grace. Quelle énigme, quel homme troublant et effrayant ! Et pourtant...
Je pourrais continuer longtemps sur les personnages, même les plus "petits" tant ils ont ce petits trucs qui fait la différence.
Ce que j'ai le plus aimé c'est cette impression de folie qu'on a tout au long du roman. On oscille entre rêves ou plutôt devrais-je dire cauchemars, et réalité, sans pouvoir deviner parfois ce qui est vrai et ce qui ne l'est pas. On est emporté dans ce tourbillon de folie et de noirceur, et nos pires cauchemars prennent forme devant nous. On frissonne et on ne sait plus quoi croire.
La tension est là dès le début, dès que notre héros apprend qu'il va devoir s'occuper de Martin Grace, cet homme accusé de plus de 10 meurtres, des meurtres abominables, cet homme qu'on dit cruel et vicieux. On tremble avec Z quand on découvre les meurtres dont Grace est accusé, et puis on tremble quand on entre dans cette chambre 507, on tremble de se retrouver devant cet homme qui a perdu la vue mais qui semble voir au-delà du possible.
Les mystères apparaissent, et créent une tension, une envie de tourner les pages. Certaines questions resteront sans réponses, et rien que pour ça, j'adorerais que les auteurs nous offrent une suite. Car avec cette fin, on ne sait finalement pas trop quoi penser, mais c'est à l'image du récit dans son intégralité : ce flou entre ce qui est réel et ce qui ne l'est pas, cette sensation un peu dérangeante qu'il y a quelque chose, mais que peut-être on l'a imaginé.

Je veux retourner à Brinkvale, retrouver Z dans une autre aventure, comprendre enfin ce qu'il s'est passé, mais surtout pourquoi, quand il était petit. Mais surtout, j'ai envie de retrouver cette ambiance complètement glauque à vous faire froid dans le dos, et tous ces personnages que j'ai adoré !

En bref, un coup de coeur pour ce roman dont j'ai aimé chaque passage, c'est sombre, déstabilisant, ça fait froid dans le dos, et pourtant on en redemande ^^

**********************


"A book is a gift you can open again and again" Garrison Keillor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.inmybookworld.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25458
Points : 34924
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [J. C. Hutchins & Jordan Weisman]Chambre 507   Dim 13 Sep - 16:02

sortie poche


**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25458
Points : 34924
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [J. C. Hutchins & Jordan Weisman]Chambre 507   Lun 26 Oct - 14:44

Roman reçu en service presse

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25458
Points : 34924
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [J. C. Hutchins & Jordan Weisman]Chambre 507   Lun 4 Jan - 22:12

Zachary est un thérapeute qui utilise l'art thérapie pour aider ses patients, des gens fous et pour qui il n'y a plus d'espoir. Il travaille à l'hôpital Brinkvale et y voit chaque jour des cas de plus en plus complexes. C'est du moins ce qu'il pensait lorsqu'on lui confie la lourde tâche d'établir un profit psychologique d'un homme aveugle et condamné pour plus d'une dizaine de meurtres qu'il aurait prédit et mis en oeuvre malgré certains de ses alibis en béton. Zachary accepte bien vite le patient, mais très vite, il se rend compte que son père un procureur refuse de le voir s'en charger tentant de l'en dissuader. Mais rien n'y fera et Zachary va découvrir que son patient cache bien des secrets qu'il ne vaut peut-être mieux pas laisser éclater au grand jour.

Chambre 507 est un roman qu'il me tardait de découvrir depuis sa sortie en grand format chez super 8 edition. Du coup, je suis contente de voir que les éditions pocket publient un grand nombre de leur roman en poche afin de permettre à davantage de lecteur de découvrir ces livres si atypiques et troublants qui n'ont pas fini de nous surprendre ! J'ai passé un excellent moment de lecture et encore un roman qui m'aura fait passer une drôle de soirée tant j'étais captivée par Zachary et son enquête. Savoureux mélange entre folie et meurtres, chambre 507 nous laisse plonger dans la tête d'un personnage énigmatique et qui effrayera son lot de lecteurs.

On suit cette histoire via Zachary, Z pour les intimes qui nous donne sa vision des choses et de ceux qui l'entourent. Zachary est altruiste et perfectionniste. Aider les autres c'est sa nature surtout lorsqu'il est persuadé d'aider quelqu'un d'innocent et qui en a besoin. Aussi très vite lorsqu'on découvre Zachary, on s'attache à lui et à sa bonté. Il ne se considère pas comme un héros, mais il a besoin d'aider les autres et d'être fier de pouvoir dire que c'est grâce à lui. Lorsqu'on lui confie le sort de Martin Grace, on le sent sceptique au départ, mais il va tâcher de réussir à dresser un bilan psychologique du criminel en vue de savoir s'il est conscient de ses crimes ou si au contraire c'est l'hôpital psychiatrique qui doit devenir sa prison. Je ne m'attendais pas à un tel personnage avec Grace. Il fait froid dans le dos et on ignore vraiment s'il joue un rôle ou s'il est vraiment fou ou pire encore si ce qu'il pense voir est vrai. Du coup, on reste dans le flou le plus total jusqu'à la fin.

J'ai donc pris beaucoup de plaisir à lire ce roman et à faire connaissance avec une panoplie de personnages tous plus intrigants les uns que les autres. Entre Zachary qui m'a vraiment beaucoup plu et sa petite amie Rachael, une fille très intelligente et amusante, on a également le frère de Zachary qui est un personnage à part entière. Insouciant et futé, il voit le monde différemment, mais il est toujours là pour aider son frère. Le trio est fantastique et nous permet de nous identifier à au moins l'un d'eux. Le père de Zachary m'a par contre beaucoup agacé, mais c'était, je pense le but premier de ce personnage qui fait figure de paternel directif et sur-protecteur qui refuse que ses enfants ne vont pas dans son sens. A plusieurs reprises on aimerait lui mettre une paire de baffe, même si finalement ses réactions sont en partie expliqués par les crimes de Martin Grace et son acharnement à le voir aller en prison et non en hôpital psychiatrique.

On a donc Martin Grace également, flippant et énigmatique qui est accusé de meurtre et c'est tout naturellement que Zachary va le penser innocent. Pourtant,alors qu'on espère que l'enquête va vite se résoudre, on piétine autant que le héros, ne sachant plus sur quel pied danser, surtout lorsque le passé de Zachary est lui aussi révélé sans se douter qu'un lien existe entre les deux. Ce lien, c'est l'homme sombre, une entité effrayante et qui ne disparait pas tant qu'elle n'a pas accompli sa tâche. J'ai eu un peu de mal c'était de voir où l'auteur voulait en venir et quel sort il voulait réserver à notre héros et j'avoue que la fin ne m'a pas convenue. Parce que finalement on ne sait pas ce qui est vraiment à l'origine de tout cela. On découvre qui est ce fameux Homme sombre, mais on reste dans le flou quant à savoir si c'est réel ou iréel. Si c'est la faute à la folie ou au fantastique.

Finalement, il n'en reste pas moins que c'est un bon thriller sur fond d'entité maléfique et dangereuse qui se nourrit de l'obscurité. Si on aurait aimé davantage d'informations sur la conclusion. D'un côté cela permet toutefois de ne pas frustrer les différents lecteurs, amateur de rationalité d'un côté et fan de surnaturel de l'autre. Je valide !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [J. C. Hutchins & Jordan Weisman]Chambre 507   

Revenir en haut Aller en bas
 
[J. C. Hutchins & Jordan Weisman]Chambre 507
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROPHETIE : LE MAITRE DU JEU de Jordan Weisman
» [Chandernagor, Françoise] La chambre
» [Jordan, Robert] La Roue du Temps - tome 7: La montée des orages
» Walt Disney World - Hôtels - Chambre 5 personnes
» ma chambre entierement relookee

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: