Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Ava Dellaira] Love Letters to the Dead

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6901
Points : 7434
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: [Ava Dellaira] Love Letters to the Dead   Mar 12 Mai - 8:05

Année d'édition : 2014
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 327
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture : " Je sais que May est morte. Je veux dire, j'en suis consciente mais j'ai l'impression que c'est pas pour de vrai. Qu'elle est toujours là, avec moi. Qu'une nuit, elle rentrera par la fenêtre après avoir fait le mur et me racontera ses aventures. Peut-être que si j'arrive à lui ressembler plus, je saurai mieux vivre sans elle. " À son arrivée au lycée, Laurel a comme premier devoir de rédiger une lettre pour un mort. Elle décide d'écrire à Kurt Cobain, et c'est ainsi que débute une année de correspondance à sens unique avec des acteurs, musiciens et poètes disparus, qui ont tous joué un rôle important dans la vie de la jeune fille. Au travers de ses lettres, elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Et révèle, surtout, comment elle parvient à surmonter la mort de sa sœur. Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente et faire face à ce qui s'est réellement passé la nuit où May est décédée. " Love Letters to the Dead est plus qu'un roman stupéfiant, c'est la naissance d'un grand auteur qui n'a pas peur de prendre des risques. " Stephen Chbosky

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6901
Points : 7434
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Ava Dellaira] Love Letters to the Dead   Mar 12 Mai - 8:06

Ma prochaine lecture ! ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4677
Points : 6025
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Ava Dellaira] Love Letters to the Dead   Mar 12 Mai - 10:30

Oh j'ai hâte de lire ton avis, il traine depuis longtemps dans ma wishlist parce que je n'arrive pas à me décider sur le fait qu'il me plaira ou non Razz

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6901
Points : 7434
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Ava Dellaira] Love Letters to the Dead   Mar 12 Mai - 10:52

Il paraît que les avis sont partagés : soit on aime, soit on aime pas... Il n'y a pas de juste milieu ! Mais globalement, il est plutôt apprécié sur la "blogosphère", j'ai hâte de m'en faire un avis. ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1311
Points : 1345
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Ava Dellaira] Love Letters to the Dead   Mar 12 Mai - 10:56

Si j'ai bien suivi, parmi ceux que la lecture a déçu, il y a principalement des lecteurs du roman "Le monde de Charlie", parce que les deux titres auraient trop de similitudes (et Le monde serait mieux). Perso, n'ayant pas lu ce dernier, ça ne me posera pas de souci. ^^

J'ai "Love letters..." dans ma PàL depuis quelques mois, il faudra que je pense à le lire...

(la couverture est vraiment superbe)

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4677
Points : 6025
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Ava Dellaira] Love Letters to the Dead   Mar 12 Mai - 11:06

Ah j'avais beaucoup aimé Le Monde Charlie, mais je testerai à l'occasion :)

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1713
Points : 1562
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 28
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: [Ava Dellaira] Love Letters to the Dead   Mer 13 Mai - 21:20

Love letters to the dead est à l'image de son titre plutôt triste... Ce n'est pas un coup de coeur comme beaucoup, mais il m'a touché à sa façon.

Laurel commence une nouvelle vie dans un nouveau lycée suite à la mort de sa sœur May. Cette dernière est idéalisée par Laurel et le secret de sa mort est bien gardé. Lors d'un exercice, Laurel doit écrire une lettre à quelqu'un de mort, elle choisit Kurt Cobain dont sa sœur était fan.
Notre héroïne se prend au jeu et continue à écrire de nombreuses à différentes personnes selon son ressenti du moment.

Laurel n'a pas vraiment de personnalité pour moi. Elle copie, elle essaie de faire comme les autres et de trouver sa place, mais en s’éclipsant elle-même. Pour preuve, les personnalités à qui elle écrit, viennent d'autres personnages du roman qu'elle côtoie et qui lui en ont parlé comme Kristen qui adore Janis Joplin.
Elle adule sa soeur et a toujours vécu dans son ombre, même après sa mort, elle cherche à la remplacer en étant elle, mais ça s'oppose à ce qu'elle est au fond et ce qu'elle désire malgré tout.
Il y a un atmosphère de rejet et de culpabilité que traînent Laurel tout au long du roman. Elle se fait amis au fur et à mesure car elle a un côté mignon et innocent, mais les mensonges qu'elle bâti, créent une barrière qu'elle a du mal à franchir.

Ava Dellaira nous offre un roman unique avec un style épistolaire à sens unique, mais donnant un côté très intimiste. Elle montre à quel point c'est important d'être soi, si nous nous acceptons nous-même, les autres nous acceptent mieux. Laurel a un passé douloureux où elle ne garde que le côté "idyllique" de sa relation avec May, contenant tout le ressenti qu'elle avait pour elle. Malheureusement on sent le long du roman que cette douleur bouffe Laurel, elle est partagé entre son amour pour sa soeur et ce qu'elles ont vécu ensemble et ce qu'elle lui reproche.

Love letters to the dead est un roman sur la mort, oui, mais surtout sur le "après". Qu'est ce qu'on fait quand la personne que vous aimiez le plus, à laquelle vous vous identifiez, n'est plus là? Il y a le reproche, la trahison, l'abandon en conflit avec le manque et l'amour. L'auteur arrive à mettre des mots justes sur ces sentiments, ce déchirements à une période difficile qu'est l'adolescence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6901
Points : 7434
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Ava Dellaira] Love Letters to the Dead   Ven 15 Mai - 21:34

Un roman young adult qui ne marque pas par l’originalité de sa thématique mais davantage par son format épistolaire, des lettres aux contenues intimes écrites à des personnalités décédées sans réponse possible. A l’image d’un journal intime, la jeune héroïne de 15 ans se confie et tente avec ses mots immortalisés sur du papier de se trouver, de retrouver un sens à sa vie et de dépasser le drame qui a bouleversé sa vie.

Il n’était au début question que d’une rédaction épistolaire à un être décédé… Laurel entre au lycée dans un nouveau secteur où personne ne connaît son histoire, 6 mois plus tôt, sa soeur May, est morte. Suite à la séparation de ses parents, elle vit une semaine sur deux chez son père ou sa tante Amy depuis le départ de sa mère en Californie. Au début solitaire, elle fuit le contact des autres, mais regarde amoureusement un garçon nommé Sky, sourit peu à peu à une fille assise à côté d’elle en cours de littérature, Natalie, et en vient à envier le contact des autres. Se faire de nouvelles amies, sortir, faire ses expériences lycéennes plus ou malheureuses où elle se cherche. Elle se confie alors dans des lettres destinées à des personnalités ayant rencontrés le succès, souvent profondément abîmées par leur vie et mortes bien trop jeunes pour les plus connus : Kurt Cobain, Janis Joplin, Amy Winehouse, River Phoenix, Heath Ledger… mais aussi d’autres toutes aussi mémorables ; Allan Lane, Amelia Earheart ou encore Judy Garland.

A travers ses lettres destinées à des personnalités dont le choix n’est pas anodin ; toutes ont marquées la vie de Laurel, de May, de ses amis ou de sa famille, la jeune fille raconte les événements qui marquent une vie de lycéenne, une vie de famille détruite par la mort d’un être cher et les expériences qui vous construisent. Perdue dans l’ombre d’une sœur charismatique disparue, vivant avec un père plus que l’ombre de lui – même et laxiste, une mère absente ayant fui le deuil familiale à l’autre bout du pays et une tante profondément religieuse, au début Laurel traîne son look de collégienne et est très effacée. Elle observe et se fond dans la masse jusqu’à ce qu’elle décide de piocher dans les affaires et de se cacher derrière l’image de cette sœur décédée qu’elle vénère. Même si elle en parle dans ses lettres, elle n’évoquera jamais May à ses nouveaux amis ; avec Natalie et Hannah, des filles extraverties à la relation ambiguë, elle retrouve une amitié et chante Amy Winehouse, avec Sky, découvre l’amour, Jim Morrison et les Doors et parle de Kurt Cobain, avec Kristen et Tristan, un couple très amoureux, elle fait connaissance avec la culture musicale des années 70, Janis Joplin entre autre. Cependant, jamais elle ne se confie à des personnes réelles, mais s’enferme continuellement dans des non dits, des ressentiments, des actes inconsidérés et les doutes s’installent. Si de prime abord, Laurel apparaît sans personnalité, puisqu’elle s’enferme dans l’image de cette sœur, a priori, parfaite, peu à peu elle fait face à la réalité et se rend compte que dire les choses, assumer ses sentiments et se livrer, et donc s’accepter permet bien souvent de retrouver une certaine paix intérieure et aux autres de vous découvrir tel que vous êtes réellement pour mieux vous accepter. Sa personnalité s’affirme donc au cours de cette première année de lycée, les lettres au début pleines d’ambiguïtés, de sous – entendus et de légèretés lycéennes se révèlent peu à peu, le contenu est plus profond, la réalité de la vie prend le dessus, les expériences ratées et traumatisantes  aussi et l’on découvre ce qui s’est vraiment passé le soir de la mort de May, plus particulièrement ce secret que Laurel cache depuis des années et qui l’a profondément changée et meurtrie.

Ces lettres sont donc une forme d’exutoire pour Laurel et les personnalités choisies sont toutes des vedettes marquantes dans leur domaine de prédilection ; la musique, la poésie, la comédie ou encore l’aviation. Des vedettes ayant eu des succès mérités, des personnes talentueuses qui ont souvent gâché leur vie par la consommation de drogue, d’alcool et de médicaments, des personnalités blessées qui se sont enfermées dans leur art pour sortir le mal qui les rongeait ; Kurt Cobain, Amy Winehouse ou encore Janis Joplin sont de parfaits exemples, mais aussi des personnalités marquantes tel l’aviatrice Amelia Earheart ou la poètesse Elizabeth Bishop. Un point du roman qui montre une culture très éclectique de l’héroïne et qui s’attache à ce que chacune de ces célébrités se rapportent à un événement, un personnage ou un sentiment qu’elle souhaite exprimer ou raconter.

Par ailleurs, le côté épistolaire et, l’écriture à la première personne relativement intelligente rendent ce roman très fluide à lire. On est vite pris dans cette lecture intimiste où les secrets de cette adolescente sont peu à peu révélés, où les tabous et certains sujets profonds sont dévoilés pour mener à un meilleur avenir. Il est donc ici question de mort mais aussi d’espoir et de se (re)construire.

En bref, un livre prenant sur un thème fort qu’est le deuil mais aussi l’adolescence et ses expériences, le tout mêlé à l’histoire de célébrités plus charismatiques les unes que les autres. Une œuvre touchante qui se distingue essentiellement par son format original.

Je remercie sincèrement les éditions Michel Lafon pour cette jolie découverte.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Rinne
psychopathe
avatar

Messages : 671
Points : 664
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 28
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Ava Dellaira] Love Letters to the Dead   Lun 18 Mai - 13:27

Je pense que je finirai par me laisser tenter =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsdemots.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ava Dellaira] Love Letters to the Dead   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ava Dellaira] Love Letters to the Dead
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOVE LETTERS TO THE DEAD de Ava Dellaira
» Metronomy - Love Letters (2014)
» Love Letters --> 8ème lettre
» IN THE LIVING DEAD LOVE STORY SERIES (Tome 1) ZOMBIES DON'T CRY de Rusty Fischer
» Dead man's Bounty - Summer Love - 2006 - Piotr Uklanski

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Témoignages/autobiographie/drames-
Sauter vers: