Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 2 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25409
Points : 34855
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel    Ven 17 Avr - 18:49



Année d'édition : 2015
Edition : j'ai lu
Nombre de pages : 379
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Sans le sou, en charge de ses petits frère et soeur, Honoria Todd s’installe à Whitechapel, où elle espère échapper au terrible lord Vickers. Mais dans cet obscur quartier de Londres, où peu de personnes se risquent, les bandits règnent en maîtres. Et trouver refuge en ce lieu pourrait tout aussi bien jeter Honoria entre les mains du légendaire et redoutable Blade. Ce sang bleu renégat est l’ennemi juré de Vickers. Quand Blade propose justement à Honoria un marché, cette dernière accepte, en échange de sa protection. Mais à ses yeux, est-elle un instrument de vengeance contre Vickers ou sa seule chance de rédemption ?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6954
Points : 7503
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel    Ven 17 Avr - 20:46

Très tentée par cette nouvelle série ! :)

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25409
Points : 34855
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel    Lun 20 Avr - 15:19

roman reçu en service presse

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6954
Points : 7503
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel    Ven 15 Mai - 12:46

Yeah, ma prochaine lecture ! cheers

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6954
Points : 7503
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel    Lun 18 Mai - 14:40

Une nouvelle série dans l’univers de la romance paranormale qui s’annonce très prometteuse !

Honoria est une jeune fille issue des bonnes familles de la ville de Londres. Cependant, après la mort de son père trahi par Vickers, l’un des Ducs sang bleu et membre de l’Echelon régissant la ville, elle a du fuir avec sa soeur, Lena et son frère, Charlie. C’est ainsi qu’elle s’installe à Whitechapel, les bas quartiers de Londres où les êtres les plus malveillants sévissent. Cet endroit est mené d’une main de maître par Blade, un sang bleu renégat qui cherche à se venger de Vickers. Aussi, quand il apprend que Honoria est vivement recherchée par ce dernier, elle attire toute son attention et il lui propose sa protection en échange de services particuliers. A côté de cela, des meurtres sanguinolents et violents perpétrés par un vampire amène Blade à devoir coopérer avec l’Echelon pour l’abattre.

Bienvenue à Whitechapel, la partie ténébreuse de Londres, le titre du roman prend ici tout son sens quand on s’immerge dans le récit à l’ambiance sombre et inquiétante, où les rues de sont pas sûres, où de drôles d’individus regroupés dans des castes ; Voleurs ou Bouchers entre autre vous menacent dès la nuit tombée, où la pauvreté des individus et les conditions de vie sont à l’image de ces bas quartiers empoisonnés d’ordures et délaissés par l’Echelon au profit de Blade, le maître des lieux. Ce dernier est un sang bleu renégat, qu’est ce qu’un Sang bleu ? Un être humain infesté d’un étrange virus dont on ignore l’origine qui le rend plus fort, insensible aux maladies et plus résistant au temps, mais aussi plus violent avec une soif de sang humain qu’il est bien difficile de contrôler. Qu’arrive t-il aux plus anciens ? Il se transforme en être déshumanisé, au physique ravagé, asséché et puant la mort, un Vampire, plus aucune restriction, plus aucune volonté, juste une forte envie de sang, de meurtre et une force bien plus importante que n’importe quelle autre créature de ce monde.

C’est dans ce contexte terrible où la peur est un parfum connu et embaumant Whitechapel, que la jeune Honoria se retrouve à élever une petite soeur qu’elle nourrit en se sous-alimentant et un petit frère malade nécessitant des soins coûteux. Difficile de survivre sans argent, aussi qu’en le désespoir attend la volonté et le courage de ce personnage têtu et plein de réparti, Honoria se tourne en désespoir de cause vers Blade en lui proposant ce qu’elle redoutait tant de lui donner. Si Honoria apparaît innocente et vertueuse, c’est avant tout un personnage courageux qui ne cherche qu’à protéger sa famille et qui n’hésite pas à montrer les crocs à toute personne qui viendrait les menacer quitte à se perdre elle – même. Se tourner vers Blade, dont la réputation en ville est bien pire que celle du croquemitaine, est pour elle une bassesse et elle entend bien lui résister avant de devenir une esclave de sang parmi tant d’autres. Pour Blade, Honoria n’est au début qu’une façon de pouvoir se venger de Vickers qui l’a infecté volontairement, rapidement cependant cette femme l’intrigue, loin de ressembler à ses conquêtes habituelles, sa façon de lui résister attise davantage une faim qu’il ne pensait pas avoir. Blade est loin de l’image colportée par l’Echelon, il est droit, juste et protecteur envers ses sujets et ceux qu’il considère comme sa famille. En plus de cela, il présente un physique avantageux ce qui ne gâche rien ! La relation entre eux est donc assez basique dans ce type de romance, une jeune fille virginale, aux bonnes manières mais aussi au répondant acerbe, un homme fort ayant une certaine expérience avec les femmes mais rapidement décontenancé par celle qui pourrait bien faire vibrer son coeur, c’est du déjà vu, mais la recette fonctionne toujours aussi bien, et la sensualité qui se dégage de cette relation à naître qui ne demande qu’à s’épanouir est assez prenante ; des effleurements ou un souffle viennent vite faire monter la température.

Autour de nos deux héros gravitent des personnages secondaires très attachants et tout aussi forts que les principaux qui viendront alimenter probablement les futures romances des tomes à venir ; en tête Will, le jeune Loup – Garou, très intrigant qui voue un culte à Blade et qui ne cautionne pas du tout sa relation avec Honoria, les humains sous la protection de Blade ; Esme, O’Shay, Rip, Tin Man, Lark tous portant leur fardeaux tant physiques que moraux. Du côté d’Honoria, Lena, la petite sœur va souvent à la confrontation mais est aussi plus passionnée que son aînée, Charlie, le frère, dont la maladie le tue à petit feu. Enfin, il y a les Sangs Bleus régissant la ville ; les Ducs et plus particulièrement Léo Barrons qui a une relation privilégiée avec Honoria, un personnage énigmatique dont les révélations sont assez surprenantes.

Sur le fond, la présence d’un Vampire, chose normalement évitable puisque les plus anciens Sangs Bleus sont tués avant que cette transformation n’arrive, conduit à une enquête sur le territoire de Blade et une traque acharnée en alliance avec l’Echelon s’ouvre pour l’anéantir. Cela offre quelques scènes de combats violents, sanglants et funestes, car le Vampire est une affreuse créature. Par ailleurs, on en apprend, par petite dose, un peu plus sur ce fameux virus qui a contaminé les sangs bleus et les recherches du père d’Honoria pour Vickers dans le but d’établir un vaccin pour les humains non contaminés et un antidote pour les sangs bleus permettant de ralentir le processus de transformation en Vampire.

Côté style d’écriture, cela reste fluide et addictif, l’auteure n’a pas eu besoin d’aller chercher très loin pour nous happer dans ce nouvel univers steampunk où les machines aux engrenages rouillés côtoient l’aspect historique du XIXème et les créatures des ténèbres pas toujours des plus sexy. On passera outre quelques coquilles d’orthographes ou sur le prénom de Blade, passant de Bade à Black, car cela ne nuit nullement à la lecture.

En bref, le côté steampunk mêlé à un concept des créatures surnaturels assez particulier, l’ambiance brumeuse et gothico – Londonienne et l’apprentissage de la sensualité des jeunes filles farouches propose une lecture addictive aux personnages étoffés, pleine d’action et de passion sensuelle. Un nouvel univers à découvrir !

Je remercie Louve du Forum Mort Sure et les éditions J’ai lu pour ce partenariat encore très prenant !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4702
Points : 6049
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel    Lun 18 Mai - 14:59

OH MON DIEU ! Shocked

Maintenant, je veux le lire, il me le faut ! Very Happy

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/ En ligne
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6954
Points : 7503
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel    Lun 18 Mai - 15:11

Franchement, c'est pas mal du tout !!! Et ça change un peu de toutes ses romances paranormales qui pullulent dans tous les sens et que l'on a vu et revu et rerevu ! 

Je suis très emballée pour la suite ! cheers

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Serpentinne
lycan
avatar

Messages : 1093
Points : 1031
Date d'inscription : 17/05/2015
Age : 33
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel    Lun 18 Mai - 18:25

Ce livre me tente bien. Il a l'air de proposer bien plus qu'une romance paranormale :) Et puis ça se passe à Londres, ville que j'adore, je ne résiste jamais :)

**********************
Serpentine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alohommora.com
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4702
Points : 6049
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel    Mer 22 Juil - 11:17

Mon avis (8/10)
J'ai découvert ce roman grâce à l'avis enthousiaste de Walkyrie ( ici ) et comme avec Michou de InMyBookWorld on l'avait toutes les deux dans notre PAL, on s'est dit que ça nous ferait une LC supplémentaire ! On s'est donc plongé dans ce livre avec envie !

On rencontre ici Honoria, une jeune femme a qui la vie n'a pas fait de cadeau. En effet, elle vit dans les colonies de Londres, un endroit très mal famé et pour les pauvres, alors que quelques mois avant elle faisait encore partie de la haute société. Mais son père est mort, à cause de découvertes qu'il avait fait sur les Sang bleus et Honoria a du fuir avec son frère et sa soeur pour avoir la vie sauve. Elle se cache donc de Vickers, l'homme ou plutôt le sang bleu (vampire) qui est à l'origine de tout cela. Mais ce n'est pas le seul danger qui la guette, les colonies sont dirigés par "Le diable de Withechapel", Blade, un sang bleu qui s'intéresse de très près à la jeune fille, mais Honoria a un sacré caractère : Qui s'y frotte s'y pique et cela va plaire au diable.

Je dois dire une chose, je n'apprendrai jamais : J'ai beaucoup de mal avec les Vampires, je le sais, vous le savez, quasi le monde entier (oui oui) le sait ! Et pourtant malgré le fait que c'est indiqué dans le résumé, je me suis plongée dans ce livre en me disant que ça ne me gênerait pas. Je me suis bien sûr trompée !
J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire à cause de ça ! Mais j'ai fini par m'y habituer et le mythe est ici très différent de celui qu'on côtoie habituellement. En effet, ce ne sont pas des vampires, ce sont des Sang-bleus, des hommes qui doivent bien entendu se nourrir de sang, qui ont une force et une rapidité hors du commun, y compris pour guérir, mais ils peuvent sortir le jour etc... Simplement, un Sang Bleu finira par devenir un vampire, un être instable qui ne vit plus que pour le sang.
Donc disons que malgré un début difficile, j'ai bien aimé l'univers présent ici, ce Londres un peu vieux jeu habité par des créatures surnaturelles et des méca-humains. Ca m'a finalement bien plu.

L'histoire est aussi intéressante, on mêle autant une intrigue assez importante sur les découvertes d'Honoria et son père, son besoin d'en savoir plus pour sauver un être qui lui est cher et en même temps une belle romance naissante entre elle et le maître des colonies.
Ca allie deux choses que j'aime beaucoup donc, une relation frémissante, naissante et drôle parce que deux caractères très explosifs se rencontrent et s'affrontent ainsi qu'une traque pour retrouver le vampire qui tue dans les colonies, pour comprendre qui il est, en parallèle d'intrigues "politiques" et "scientifiques". Bref, on se laisse facilement entraîner et on tourne les pages avec ardeur pour connaître la suite au plus vite, on ne veut absolument pas lâcher !

Les personnages, comme je l'ai dit, sont explosifs et vont jouer durant tout le roman à une sorte de chasse, de jeu du chat et de la souris. J'ai adoré suivre leur relation, la découvrir et la voir grandir de cette manière, malgré le fait que j'ai souvent eu envie de taper sur l'un comme sur l'autre !
Mais allons y : Il y a donc Honoria, la fille d'un scientifique qui étudiait les Sang Bleus et qui s'est fait assassiner pour ça, elle fuit donc avec son frère et sa soeur dans les quartiers mal famés de Londres, où pendant 6mois elle réussira à survivre et à donner le change en faisant quelques boulots mais elle finit par attirer l'attention du chef, de Blade, qui va lui proposer un accord : Sa protection contre des leçons de "bonnes manières", il aurait préféré une esclave de sang, mais elle se refuse à cela. Honoria est têtue, elle a une fierté sans pareil et fera absolument tout pour ne jamais se rabaisser même lorsqu'elle est au fond du trou et qu'elle aurait bien besoin d'aide. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et malgré l'adversité elle est d'une force à toute épreuve. J'ai beaucoup admiré ce personnage qui tient sa famille à bout de bras et qui fera tout pour les faire vivre. J'ai aimé sa verve lorsqu'elle discute avec Blade.
Blade est quant à lui, l'archétype de l'homme protecteur, ça semble être une obligation dans ce genre de livre, je ne trouve pas ça problématique surtout qu'ici il y a de bonnes raisons de l'être, après tout un tueur sanguinaire rode ! Mais ça me fait toujours sourire de découvrir ce trait de caractère. C'est un homme qui s'est fait tout seul, qui s'est sorti du caniveau et même de sa cage par sa seule volonté, il a du courage et a su s'entourer de personnes solides et aimantes. Mais c'est surtout un Sang Bleu, il ne l'a pas voulu et je vous laisse découvrir la triste histoire qui caractérise sa transformation, mais il a quelque chose de profondément humain malgré sa soif de sang qui peut le diriger. Il va faire une fixette sur Honoria, une sorte de voix intérieur va lui dire et redire qu'elle est à lui, même s'il ne se connaisse pas encore !
J'ai beaucoup aimé ces deux personnages autant séparément qu'ensemble !

En bref, des personnages attachants qui nous propose une parade amoureuse très langoureuse et très tentante, on se laisse happé sans mal. Ils dirigent une histoire qui sait mêler la romance à des intrigues et à une traque très entraînante qui nous pousse à lire le roman d'une traite ! Et malgré le côté "Vampire" qui est toujours rédhibitoire pour moi, j'ai beaucoup apprécié ce roman et je lirais avec plaisir la suite !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel    

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Bec McMaster] Londres la ténébreuse, tome 1: La fugitive de Withechapel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bec McMaster] Londres la Ténébreuse tome 2 : La bête de l'ombre
» [Bec McMaster] Londres la ténébreuse tome 3 : La maître de la Guilde
» [Lois McMaster Bujold]Le couteau de partage, tome 3 : Passage
» LE DERNIER APPRENTI SORCIER (Tome 1) LES RIVIERES DE LONDRES de Ben Aaronovitch
» [Lois McMaster Bujold]Le couteau de partage, tome 4 : Horizon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Bit-Lit-
Sauter vers: