Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Graham Joyce] Lignes de Vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25390
Points : 34834
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Graham Joyce] Lignes de Vie   Mar 24 Mar - 21:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2015
Edition : folio SF
Nombre de pages : 480
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Coventry, durant la Seconde Guerre mondiale.
Une famille de sept sœurs aux vies fondées sur l'amour, la tradition, l'angoisse et l'espoir, dominées par la sagesse et l'autorité d'une matriarche aussi indomptable que truculente. Des vies simples et émouvantes auxquelles se mêlent presque imperceptiblement l'étrange et le merveilleux, l'ordinaire et l'extraordinaire.
Cassie, la plus jeune des sœurs, a eu un petit garçon de père inconnu et n'a pas eu le courage de le céder à des parents adoptifs. C'est une fille fantasque et imprévisible, « la dernière fille au monde à qui laisser la garde d'un enfant » selon sa propre mère. Il est alors décidé que le petit Frank sera élevé par chacune des sœurs, à tour de rôle. Ainsi l'enfant sera-t-il le témoin privilégié de ces vies aux lignes si différentes, dans les drames et les illusions de l'après-guerre.
Mais Frank est un enfant particulier, doué d'intuitions étonnantes ; comme sa jeune mère, sensible à des signes invisibles ; comme sa grand-mère, parfois visitée par des apparitions lui annonçant l'avenir...
Et au centre de leur histoire, il y eut la nuit du bombardement de Coventry par la Luftwaffe. La jeune Cassie s'est trouvée au cœur de cette nuit d'horreur hallucinée et y a laissé son secret le plus précieux...

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25390
Points : 34834
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Graham Joyce] Lignes de Vie   Jeu 21 Mai - 13:14

Cassie est une jeune femme tête en l'air. Souvent dans un monde à part en ces temps de guerre, elle ne pense pas toujours aux conséquences de ses actes. Après avoir abandonné une petite fille qu'elle a eu, elle finit par accoucher d'un petit garçon après avoir rencontré une seule nuit un soldat américain. Mais Cassie ne parvient pas à donner son enfant et choisit de le garder auprès d'elle. Cassie c'est aussi la petite dernière d'une grande famille de sept filles toutes plus différentes les unes des autres. Et lorsque la jeune femme revient avec le bambin chez elle, Martha, sa mère, décide alors que l'enfant sera élevé par toutes les filles afin d'aider Cassie qui ayant quelques troubles psychologiques ne sera pas capable de l'élever seule. Surtout que Frank, son fils, n'est pas un petit garçon comme les autres.

Lignes de vie est un ouvrage bien étrange. Fort d'une ambiance troublante et onirique, on voyage en compagnie de Cassie et Frank qui se voient envoyé chez les soeurs de la jeune femme pour y vivre et être entouré, afin de ne jamais laisser Cassie seule avec son fils. En effet, la jeune femme est assez particulière. Complètement ailleurs, elle est hermétique à l'horreur de la guerre et semble ne pas comprendre ce qu'il se passe autour d'elle. Elle a parfois des crises où elle perd complètement les pédales, au point que ses proches la font hospitaliser. Cassie qui semble très attaché à son fils Frank alors qu'autrefois elle est parvenue sans problème à donner sa première fille de quelques jours sans plus de remords. Mais le lien qui l'unit à Frank est différent et on comprend que le garçon est particulier.

Le roman nous ensorcèle rapidement alors qu'au fond, il ne se passe pas grand-chose. On ne fait que suivre l'évolution de Frank qui de nouveau-né devient très vite un petit garçon curieux et épatant. On suit ainsi dix ans en l'espace de 480 pages, dix ans où la guerre éclate et où elle prend fin. Curieux choix de l'auteur, mais des plus inintéressants puisque du coup on découvre l'après guerre et les changements que cela apporte à notre si nombreuses familles, même si ce n'est pas le thème central. On comprend toutefois rapidement que la guerre est toute proche (j'ai d'ailleurs adoré lire les passages qui évoquent ma ville, Dunkerque) et j'ai aimé le réalisme de ces passages où certains personnages racontent leur passé dans l'armée ou au front. (William par exemple). La guerre n'est pas cependant très exploitée, l'intérêt dans le roman résidant dans cette nombreuse famille qui tente d'être heureux et de vivre malgré les circonstances, surtout que certaines filles sont assez particulières, Cassie en tête !

Dans cette grande famille, il y a d'abord Martha, la mère des sept filles. Une femme honnête, droite et qui n'hésite pas à solliciter ses enfants et leurs époux lorsqu'elle a besoin d'eux. Tout le monde la respecte et l'écoute, comme si elle connaissait tout sur tout. On sent pourtant que plus on avance dans notre lecture, plus elle faiblit, normal, avec tous les problèmes de santé dont elle est victime et l'angoisse qu'elle a en continue pour sa plus jeune fille, Cassie, une enfant particulière qui agit avec tellement de spontanéité qu'il est impossible de prévoir ses gestes et décisions. Son fils, Frank sera tout aussi étrange qu'elle et peu à peu, le roman laissera le fantastique s'immiscer, mais de manière très légère.

Ensuite, il y a les six soeurs de Cassie dont certaines sont plus marquantes que d'autres. Je retiendrais surtout Beatie qui rêve de réussir professionnellement en se rendant dans une sorte d'université assez particulière puisque là-bas le libertinage est de mise et que le sexe est très apprécié par les habitants des lieux qui changent de partenaires comme bon leur semble sans se soucier de l'avis des autres. Beatie qui avec son époux tente d'améliorer sa culture et son intellectuel. Bernard, son époux est un homme intelligent et qui n'a aucune gêne à changer les fesses d'un bébé. Pour lui, ce n'est pas une tâche féminine, mais quelque chose que tout parent se doit de faire. Le partage des tâches est à ses yeux quelque chose d'important.

Una et Tom m'ont aussi bien plu. Ces fermiers qui sont heureux d'accueillir Frank et Cassie dans leur ferme pour garder un oeil et sur l'enfant et sur la jeune fille qui n'a aucune once de méchanceté en elle, mais qui agit parfois comme une folle. (en témoigne son séjour en hôpital psychiatrique où les médecins ont tenté de lui griller le cerveau d'après Martha!). Je n'ai pas du tout été séduite par les jumelles que j'ai trouvé maniaque et antipathique. Chaque soeur possède finalement une vision différente de la vie et de la manière de s'occuper d'un enfant et l'on va vivre aux côtés de chacune d'entre elles avec Cassie et Frank.

J'ai cependant regretté les longueurs parfois ennuyeuses du roman. Il faut l'avouer, il ne se passe pas grand chose dans ce roman. On ne fait que suivre la vie étrange d'un petit garçon qui est balloté de tante en tante pour aider sa mère à l'élever. Le côté fantastique est légèrement présent sous forme de spiritisme et d'esprits qui semblent prédire l'avenir. Les réponses sont donnés trop tard au point qu'on peut parfois un peu se perdre, tant on se pose de nombreuses questions pendant la lecture.

En bref, Lignes de vie est un roman atypique et troublant. L'ambiance est top au départ, pour peu à peu commencer à perdre de sa saveur tant on commence à s'ennuyer et à douter de ce que l'on pense lire. Les soeurs ne sont pas toutes intéressantes et parfois on peut trouver que cela manque de réalisme devant une intrigue très mince et finalement peu existante. Heureusement, l'ambiance, le style de l'auteur et le trio Frank, Cassie et Martha sauve absolument ce roman pour le rendre suffisamment accrocheur pour qu'on le termine !

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6866
Points : 7394
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Graham Joyce] Lignes de Vie   Jeu 21 Mai - 13:38

Un bon roman dans l'ensemble mais un coup de coeur raté à cause des longueurs ? Je verrai si je me laisserai tenter ou non. ^^

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25390
Points : 34834
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Graham Joyce] Lignes de Vie   Jeu 21 Mai - 17:26

oui c'est ça. Les longueurs et l'absence d'action sont un peu gênantes. J'ai l'habitude des romans qui sont plus mouvementés ^^

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Graham Joyce] Lignes de Vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Graham Joyce] Lignes de Vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyce Graham-La Fée des Dents
» La fée des dents - Graham Joyce
» Graham JOYCE (Royaume-Uni)
» LIGNES DE VIE de Graham Joyces
» Lignes Maritimes d'Afrique Equatoriale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: