Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Amy Harmon] Nos faces cachées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
60%
 60% [ 3 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
40%
 40% [ 2 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1248
Points : 1626
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 27
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Jeu 29 Jan - 23:28



Année d'édition : 2015
Edition : Robert Laffont (R)
Nombre de pages : 437
Public visé : Adulte / Young Adult

Quatrième de couverture :
Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1248
Points : 1626
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 27
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Jeu 29 Jan - 23:30

Je ne saurai pas vraiment faire de résumé sur ce livre, il serait bien trop banal par rapport à l'intensité de l'histoire. Le sujet n'est pas original et même tout simple mais tellement bien exploité...

L'auteure s'est basée sur une simple idée d'apparences, à laquelle elle y a mis tellement de vérités, tellement de valeurs, tellement d'émotions, que le sujet ne peut que toucher finalement. Elle sait clairement faire passer des sentiments à travers ses mots et plus on avance dans le récit, plus ce ressenti se confirme. Une belle leçon de vie, une belle claque, pour quelque chose que l'on vit ou que l'on voit quotidiennement et qui serait pourtant si simple à changer si tout le monde ressemblait un peu plus à Fern, Bailey et Ambrose... Une histoire bouleversante et magnifique par bien des façons...

Je ne savais pas exactement de quoi parlait ce livre quand je l'ai commencé. Je n'ai pas voulu voir les avis et commentaires avant.
Le début est un peu long à démarrer, il m'a fallu un peu plus d'une centaine de pages pour comprendre où l'auteure voulait nous mener, et même encore je l'ai trouvé long ce début... Une fois que j'ai compris, je me suis dit que ça allait tout gâcher pour la suite, et je me suis bien trompée ! L'auteure est de plus en plus dure concernant le sort de ses personnages, allant chercher tout ce qu'il y a de plus moche en nous, que ce soit le physique ou non, pour en ressortir le plus beau, allant sacrifier certains de diverses façons. Je lui en veux beaucoup pour certains personnages... mais je crois que je ne pourrai jamais assez la remercier d'avoir écrit un tel livre ! Si juste, si positif malgré les apparences, si humain... C'est un sujet qui me tient beaucoup à cœur et l'auteure a parfaitement su en parler, en rentrant dans tous les détails possibles.

Pour justement rentrer dans les détails, Amy Harmon nous fait découvrir des bribes du passé de chaque personnage, des souvenirs en rapport avec le présent, généralement. L'action se déroule sur plusieurs années, on a donc aussi bien des passages sur l'Irak quand les garçons se sont engagés, que quelques années plus tard où beaucoup de choses ont changé et sont en train de se jouer. Ce laps de temps et tous les souvenirs nous permettent de bien nous attacher aux personnages, sans même que l'on s'en rende compte !

Les personnages sont magnifiques, pour la plupart, et par bien des façons... Physiquement, ils sont des clichés types, mais ça s'arrête là, leur personnalité étant ce que l'on ne soupçonne pas forcément.
Fern n'a jamais plu à aucun garçon. Trop moche, trop banale, trop gamine pour eux. Mais elle a toujours eu un cœur en or, en s'occupant de son cousin Bailey qui a le même âge qu'elle, par exemple. Elle a beaucoup appris à grandir avec lui. Ce dernier est handicapé ; plus les années ont passé, plus il est devenu dépendant des autres. Mais il s'est aussi forgé une mentalité de guerrier, il a des réflexions très justes sur la vie en générale et il est plein de joie de vivre ! Jamais il ne s’apitoie sur son sort, il prend toujours le meilleur que lui donne la vie et profite de chaque moment tant qu'il le peut... Il apprendra énormément à ceux qui liront ce livre !
Quant à Ambrose, tout lui réussi. Physique irréprochable, athlète invaincu, il est la star locale. Jusqu'au jour où il n'est plus vraiment lui-même... C'est un personnage très réaliste, très touchant, tout comme les autres.
Sans oublier Rita, qui n'est pas forcément au centre de toute l'attention mais qui est une fille adorable et très touchante sur la fin.

Ce roman aborde beaucoup de sentiments délicats comme le deuil, le pardon, le jugement, l'acceptation, la colère et bien d'autres, mais aussi des thèmes sensibles comme le respect, la superficialité, le handicap, la guerre... Une belle leçon de vie qui peut nous rappeler, simplement mais efficacement, qu'il ne faut rien prendre pour acquis et aller au-delà de ce que l'on voit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1311
Points : 1345
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Ven 30 Jan - 15:00

Ce roman faisait déjà un buzz monstre avant même d'être traduit... Ton retour confirme qu'il a vraiment réussi à taper dans le mille.
Du coup, je pense que je le lirai si j'ai l'occasion, parce que les sujets abordés me parlent.

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3965
Points : 3890
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Ven 30 Jan - 15:05

je me le suis acheté je vais le lire pour fin Février si tout va bien ^^

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :



MON FACEBOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1248
Points : 1626
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 27
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Sam 31 Jan - 15:08

Surtout que d'habitude je suis à l'inverse des "tendances". J'ai pas spécialement adoré Nos étoiles contraires par exemple... Ni Hush, hush... Et je ne m'attendais pas à aimer autant celui-là pour cette raison déjà, j'en suis très étonnée mais le fait est là, je peux pas aller contre ^^ C'est une petite perle <3 J'espère que l'effet de masse ne le noiera pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1311
Points : 1345
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Dim 1 Fév - 11:59

Oh, merci pour ce retour, parce que justement j'ai entamé un autre John Green sans parvenir à le terminer (malgré le ton sympa, je n'ai pas accroché, je me le garde quand même sous le coude). Je n'ai ni lu ni vu Nos étoiles contraires, le sujet ne me botte pas. Je sais que si je l'achète, le roman va prendre la poussière pour une durée indéterminée au milieu de ma PàL.

Dans tous les cas, si je tombe sur Nos faces cachées, je l'adopte (l'idéal serait que ce soit le roman qui tombe dans mon caddie...).

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Rinne
psychopathe
avatar

Messages : 671
Points : 664
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 28
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Ven 6 Fév - 9:49

J'ai un peu hésité à le commencer à cause de tout le buz autour justement et finalement... Ce livre est vraiment sublime !

J'avoue que je ne savais pas très bien à quoi m'attendre mais le fait de le voir passer incessamment sur la toile avec d'aussi bonnes critiques m'avait rendu très curieuse de le lire. C'est toujours un peu à double tranchant dans ces cas-là et il est plus facile d'être déçue. ça n'a pourtant pas été le cas ! Je me suis laisser happer par cette histoire dramatique portée par des personnages sublimes.

Fern est une héroïne adorable qui prend plus soin des autres que d'elle-même et notamment de son cousin Bailey, atteint de myopathie. L'amour qui existe entre eux deux est certainement l'un des plus purs que j'ai croisé lors de mes lectures. On ne peut que s'attacher à ces deux-là, à ce qui les rend étranges aux yeux du monde. Bailey est le personnage centre de cette histoire, c'est lui qui relient tous les personnages entre eux et leur permet de grandir, en partit grâce à lui. C'est un battant, qui a compris que le plus dur n'est pas de mourir mais de vivre, celui qui aurait le plus de raisons de s'apitoyer sur lui-même mais qui ne le fait pas.

A côté de lui, il y a Fern, rêveuse, pas forcément jolie, qui rêve d'une grande histoire d'amour. L'adolescente invisible par excellence. Mais qu'il suffit de connaître pour apercevoir un cœur d'or et une joie de vivre sans égal. Amoureuse d'Ambrose Young depuis toujours.

Et donc il y a Ambrose. Hercule. Le beau, le grand, le fort Ambrose. Ambrose l'entouré. Par son père, par ses amis, par la ville toute entière. Qui fondent leurs espoirs sur lui. Peut-être un peu trop car la pression est forte sur les épaules du jeune homme, avide de ne décevoir personne.

L'histoire se passe au moment du 11 Septembre 2001. L'Amérique est en deuil. C'est le premier de toute une série pour la ville d'Hannah Lake. Les tours se sont effondrées et leurs vies vont faire de même.

Nos Faces Cachées, c'est l'histoire de toute une ville qui va devoir surmonter les pires douleurs du monde. Et c'est surtout celle de huit adolescents que la vie ne va pas épargner, comme s'il fallait tous qu'ils souffrent pour permettre finalement à ceux qui resteraient d'être heureux. C'est un plaidoyer pour s'accepter tel que l'on est, avec ses défauts et son passé, avec ses erreurs et ses choix.

J'ai été bouleversée par cette histoire. J'ai pleuré, j'ai noté tellement de passages que je ne sais plus lesquels choisir tant les dialogues sont empreint de vérité. Parfois dures mais toujours justes. C'est un cri du cœur pour apprendre à regarder par delà les apparences pour découvrir qui sont vraiment les gens. On peut être beau extérieurement et tellement laid à l'intérieur...

J'ai parfois eut du mal à comprendre certaines morts, ce qui m'empêche de donner à ce livre un véritable coup de cœur mais finalement... la vie est comme ça. Injuste. Et c'est parce que je me suis attachée à ces personnages que j'aurais voulu que leur sort soit différent.



Citation :
   "- Tu fais comme si mourir était le pire qui puisse arriver.

   - Et ce n'est pas le cas ? [...]

   - Non. Mourir, c'est facile, c'est qui vivre qui est difficile."


Et parce que j'ai vraiment adoré les échanges entre Fern et Ambrose :

Lire ou ne pas lire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsdemots.wordpress.com/
le livre-vie
Nouveau


Messages : 24
Points : 25
Date d'inscription : 14/02/2015

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Sam 14 Fév - 14:27

Il est dans ma PAL. Tout en haut pour être exacte. Je me le réserve pour une occasion spéciale (comprendre: que je n'ai pas à me lever tôt le matin pour aller bosser, et donc que je puisse lire jusqu'à pas d'heure dans la nuit! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lelivrevie.blogspot.fr
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1311
Points : 1345
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Sam 14 Fév - 15:26

J'attends toujours et encore de tomber dessus... mais je ne l'ai pas encore vu là où je fais mes courses (et donc mes achats compulsifs de romans en temps normal). Visiblement, il va falloir que j'aille en librairie, et j'aurais préféré éviter, parce que c'est dur de me limiter ensuite...
Sinon, vu l'éditeur, je patiente et je mettrai la main dessus au salon du livre de Paris.

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Rinne
psychopathe
avatar

Messages : 671
Points : 664
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 28
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Sam 14 Fév - 15:28

Tu le trouveras au Salon du Livre sûrement oui =)
Et je comprends pour la librairie.... trop de tentations xD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tempsdemots.wordpress.com/
le livre-vie
Nouveau


Messages : 24
Points : 25
Date d'inscription : 14/02/2015

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Sam 14 Fév - 15:32

Ouh la, les libraires... Le lieu de perdition... Pas besoin de panier, les livres sautent tout seuls dans mes bras! Comme je te comprends Roanne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lelivrevie.blogspot.fr
lovereadandbooks
psychopathe
avatar

Messages : 554
Points : 599
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 28
Localisation : Calais

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Lun 23 Fév - 17:45

Pourquoi ce livre ?


Tout simplement car tout le monde en parlé, c'est le phénomène Young Adult de ce début d'année, et puis j'avais lu énormément de chronique positive voir de coup de cœur et du coup j'ai eu envie de le découvrir !!


Ce que j'en ai pensé !


Alors tout d'abord, comme d'habitude je vais commencer par la couverture, que j'ai vraiment aimé, je trouve qu'elle reflète bien toute l'émotion que nous renvoie ce livre, et puis un homme avec un corps aussi beau ça donne toujours envie de lire Wink ahahahah

Ce livre, c'est l'histoire d'une jeune amoureuse d'un garçon brisé par la vie. En effet, Fern est amoureuse d'Ambrose depuis pas mal d'années, malheureusement lui ne la remarque pas jusqu'à ce soir où il l'embrasse mais pas longtemps après il fuit et reviendra transformé à jamais ... Cependant, Fern et son cousin Bailey décident de l'aider à se reconstruire et très vite leur relation va changer ...

J'ai vraiment adoré, surkiffé même le trio formé par Fern, Ambrose et Bailey. Ils m'ont fait rire, m'ont rendu triste, j'ai eu peur pour eux. Pleins d'émotion quoi !!
Bailey est je pense le personnage le plus important, il est adorable, toujours là pour aider les autres, mais surtout, malgré sa maladie, c'est quelqu'un qui aime la vie, et qui a envie d'en profiter, et surtout de connaitre l'amour. D'ailleurs tout le long il va jouait les Cupidons entre Ambrose et Fern.
Fern, est une jeune fille timide et sur laquelle les garçons ne se retournaient pas forcément, elle a toujours aimé en secret le bel Ambrose, je pense donc que beaucoup de jeunes filles pourront facilement se reconnaitre en elle. Et puis elle grandit, elle s'embellit mais surtout reste celle qu'elle a toujours été : une fille intelligente, sensible et toujours présente pour son cousin Bailey.
Ambrose, alors au début j'ai eu un peu de mal avec lui. Au début de l'histoire je le trouve certes intelligent mais assez superficiel, c'est un meneur et c'est d'ailleurs ce qui va mener à sa destruction. Puis au fur et à mesure qu'il se reconstruisait, j'ai commencé à l'apprécier, il m'a fait ressentir pleins d'émotions : la peur, la honte, la frustration puis enfin l'amour, c'est un battant, un survivant qui doit vivre avec sa conscience ...

Ce livre est donc une succession d'émotions, de leçons de moral, l'histoire est poignante et vraiment magnifiquement bien écrite. Ce livre mérite vraiment le succès qu'il rencontre, tout le monde peut le lire : les femmes, les hommes, les jeunes et les moins jeunes ... en fait toute la famille peut le lire car l'écriture est simple, l'auteur va à l'essentiel et décrit parfaitement les personnages et l'histoire.

Cependant, lorsque j'ai commencé ce livre, j'avais préparé le paquet de mouchoirs car on m'avait dit que j'allais beaucoup pleurer ... alors je ne sais pas si c'est moi qui suis insensible, mais je n'ai pleuré qu'à un seul et unique moment (Bailey), je vous laisse deviner lequel :)

Ensuite, deuxième petit HIC (lol), ce livre étant très typé Américain, il manque donc une belle scène de sexe romantique entre Fern et Ambrose, attention je parle d'amour et non du sexe pour du sexe, mais voilà pas de sexe avant le mariage !!!



En conclusion

Presque un coup de cœur mais non a cause des deux derniers points ci dessous Sad J'ai vraiment passé un agréable moment entre rire et larme, le lecteur est pris dans un tourbillon d'émotions et ça c'est juste parfait. Ce livre et plus particulièrement Bailey nous donne une leçon de vie, alors profitons de la vie car celle ci peut basculer à tous moments ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovereadandbooks62.blogspot.fr/
Yezahel
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 2116
Points : 2101
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 31
Localisation : Sous l'océan

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Ven 13 Mar - 9:29

La folie qui entoure ce livre depuis sa sortie m'a finalement gagnée à force de voir des avis partout sur les blogs ^_^ Le craquage était inévitable! Je m'attendais donc à avoir un coup de cœur pour Fern et Ambrose comme bon nombre de mes copinautes, mais même si j'ai passé un très bon moment de lecture mon enthousiasme est relatif.

Rien à dire sur le style d'écriture d'Amy Harmon. Son roman est agréable à lire, voir même carrément addictif par moment. Malheureusement je n'ai pas été une grande fan des multiples flash back qui se glissent dans le récit, même s'ils viennent éclairer telle ou telle émotion d'un personnage, et puis j'ai trouvé qu'il y avait un vrai souci de rythme dans l'évolution de l'intrigue:

* Très lent dans les premiers chapitres, à tel point que je ne comprenais vraiment pas l'engouement autour de cette histoire assez banale entre une jeune femme du genre "vilain petit canard" qui est amoureuse du beau gosse du lycée.
* Particulièrement prenant au milieu! Alors là impossible de refermer le livre. Les pages défilent à une vitesse folle tant on veut savoir ce qu'il se passe pendant la période où Ambrose s'est engagé dans l'armée avec ses amis d'enfance. C'est terriblement angoissant! Tout comme le retour au pays... Et là l'auteur aborde le coté le plus intéressant du livre, comment se reconstruire après un deuil? Comment trouver la force d'affronter le regard des autres quand on est plus que l'ombre de soit même? Où est vraiment sa place? Cette partie est juste génialissime.
* La fin est prévisible à des kilomètres et franchement trop plate à mon gout. Je regrette qu'il n'y ai pas plus de difficulté dans la romance... C'est classique. Dommage car je m'attendais à un feu d'artifice d'émotion qui n'est jamais arrivé. Je ne me suis pas sentie plus touchée que ça, ni particulièrement émue, mais il faut quand même dire que l'histoire est très belle. L'amitié, l'amour, la différence, le soutien et le respect. Le message de l'auteur est fort.

Bailey est le personnage qui m'a semblé le plus courageux et donc mon préféré ^_^ Il est le cousin et meilleur ami de Fern, mais surtout le plus grand admirateur d'Ambrose. Jusque là rien de bien original, mais c'est ce jeune homme qui est cloué dans un fauteuil roulant par une myopathie qui va donner des leçons de vie à Fern et Ambrose tout au long de l'histoire <3

Un bon roman malgré quelques défauts (certainement trop américain pour moi Razz) et je vous conseille de le lire ne serait-ce que pour découvrir l'histoire qui est superbe et vous forger votre propre opinion.

**********************

Mon blog : http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Yezahel
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 2116
Points : 2101
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 31
Localisation : Sous l'océan

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Ven 13 Mar - 9:30

Lovereadandbooks, je suis totalement d'accord avec toi sur le coté typiquement américain de l'histoire Razz

**********************

Mon blog : http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
lovereadandbooks
psychopathe
avatar

Messages : 554
Points : 599
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 28
Localisation : Calais

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Ven 13 Mar - 12:14

Oui je viens de lire ta chronique et comme toi je n'ai pas ressenti le paquet d'émotion dont on m'avait parlé mis à part à deux ou trois passages Sad

Enfin après les gouts et les couleurs hein !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovereadandbooks62.blogspot.fr/
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1713
Points : 1562
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 28
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Ven 31 Juil - 10:06

Mon avis :

Je crois qu'il n'y a plus besoin de présenter Nos faces cachées. Le roman auto édité par Amy Harmon a remué toute la blogosphère autant étrangère que française. D'une histoire simple, l'auteure arrive à sortir des personnages émouvants et une histoire plus complexe pour les réflexions qu'elle apporte.

Ambrose, Bailey et Fern vont dans le même lycée, chacun est lié à l'autre d'une façon ou d'une autre. Ambrose magnifique lutteur, populaire auprès de la gente féminine, est aussi l'ami de Bailey, fils du coach de l'équipe de lutte. Bailey est un adolescent atteint de myopathie qui le confine au fur et à mesure à un fauteuil roulant. C'est aussi le cousin de Fern, une jeune fille éprise de romans d'amour et d'écriture, avec un physique ingrat, elle est follement amoureuse d'Ambrose.
Malheureusement la vie va les rattraper plus vite qu'ils ne le croyaient, les exposant à une réalité parfois cruelle.

Nos faces cachées est un hymne à la vie, à tellement de choses qui la compose, l'amour, l'amitié, la tolérance, et j'en passe. Dans ce conte revisité de La Belle et la Bête, on découvre l'importance d'aller au delà des apparences. Il faut savoir creuser pour découvrir la petite étincelle qui rallumera le feu.
Fern sera la flamme d'Ambrose dans l'obscurité, pourtant le départ était mal engagé...
La première partie est assez lente, mais elle permet d'introduire tous les personnages, de visualiser les liens qui les unissent et mieux apprécier les évolutions qui s’opèrent chez chacun dans la seconde partie.
Amy Harmon place son roman à cheval avec le 11 septembre 2001 qui foncièrement nous a tous bouleversé (j'avais 12 ans) et la guerre en Irak. A la recherche de son avenir et de sa place au sein de la société, Ambrose sera pris d'un élan patriotique et convaincra ses quatre amis de partir avec lui faire la guerre. Le jeune homme en ressortira marqué à vie tant physiquement que mentalement.
Pendant ce temps Fern et Bailey mèneront leur propre combat dans leur petite ville. Comme cul et chemise, les deux cousins partagent tout des peines à la joie.

Si Fern est les jambes de Bailey, celui-ci est son optimiste. Toujours avec un trait d'humour à porter de main, Bailey illumine le roman de sa personnalité, plein de vie, il la croque à plein dent malgré son handicap parce qu'il sait qu'un jour ça sera fini. Fern, quant à elle, le suit partout profitant de son rayonnement pour s'épanouir. Tel une fleur, elle affiche un physique plus avantageux qu'à l'adolescence, tellement changée qu'Ambrose ne la reconnaîtra pas tout de suite. Plus qu'une beauté, Fern est une jeune fille extrêmement généreuse qui aide les autres sans contrepartie.
Au début du roman il y a comme un fossé avec Ambrose, le garçon est très populaire au sein de son lycée, champion de lutte, il est aussi très beau. Si on pourrait le prendre pour un cliché du genre, il s'en éloigne petit à petit, nous montrant une personnalité plus fissurée avec ses doutes et ses convictions.

C'est compliqué de parler de ce roman pour vous donner envie sans trop en dire, écrit au présent il nous permet de mieux nous imprégner de tout ce qu'il a à nous offrir. J'ai réussi à le découvrir sans trop savoir le fond de l'histoire. J'avais esquivé toutes les chroniques pendant des mois et je l'ai dévoré en une journée.
Nos faces cachées est un roman qui vous remue parce qu'il exprime une réalité quotidienne, celle que nous avons tous touché du doigt, la tolérance, l'amitié, l'amour. Tout donner pour nos convictions. Être fort dans toutes les circonstances. Avoir quelqu'un pour porter nos faiblesses. Une réalité que la guerre a assombri qui a mis en exergue les qualités de Fern, d'Ambrose et Bailey.

Pour conclure, comme je le disais, Nos faces cachées est un hymne à la vie pour ce qu'elle nous enlève dans la douleur et ce qu'elle nous apporte dans la joie, pour ce qu'elle vaut d'être vécue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4677
Points : 6025
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 25
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Mar 8 Sep - 23:45

Mon avis (8/10)
Qui n'a pas entendu parler de Nos Faces Cachées ? J'ai l'impression de l'avoir entendu sur toutes les lèvres, de l'avoir lu sur tous les blogs et lorsque Rinne de TempsdeMots a du choisir ma prochaine romance, elle s'est tout naturellement tournée vers celui là.

On rencontre ici trois personnes, totalement différentes et qui pourtant se compléteront très bien.
D'abord on a Ambrose, le lutteur, beau comme un dieu, surnommé Hercule, l'homme que tout une ville porte aux nues, comme s'il était le nouveau messie. Un homme qui décide, à cause du 11 septembre, de s'engager dans l'armée et arrive à convaincre ses amis de le suivre. Ses 4 meilleurs amis. De la guerre, il ne reviendra que lui et 4 cercueils. Même lui n'est pas entier.
En rentrant, il retrouvera la timide et menue Fern, une gentille fille, un peu naïve qui rêve de devenir écrivaine et son cousin Bailey, un garçon chétif qui ne peut bouger de lui même, qui vit cloitrer dans un fauteuil roulant mais est doté d'un optimisme hors pair. Ils n'étaient pas amis lorsque Ambrose est parti pour l'Irak, mais quand il reviendra, seul et abandonné, il trouvera du réconfort dans ces deux êtres, pour se reconstruire.

Honnêtement, pendant une bonne partie du roman, j'ai cru qu'elle, Rinne, s'était trompée. Je vous avoue que je n'ai pas été convaincu par ce livre avant d'arriver à plus des deux tiers, pourquoi ? Parce que je ne ressentais rien de spécial pour les personnages, à part peut être un amusement certain pour Bailey ou une certaine empathie pour Fern ou encore la culpabilité de Ambrose, mais rien de très puissant, rien qui puisse m'emporter. C'est pour ça que ce n'est pas un coup de cœur.
Et puis c'est arrivé et ça a tout changé. En une toute petite ligne, qui s'est ensuite étalée sur plusieurs chapitres, je n'ai pu cesser de pleurer, je n'ai pu cesser de faire battre mon coeur à cent à l'heure, comme si je jouais ma propre vie.
C'était si dur, si affreux, tellement incompréhensible et inacceptable. Je crois que je ne peux pas m'en remettre. Une telle injustice. J'en ai encore la gorge nouée, je ne sais pas vraiment comment vous le dire sans trop vous en dire, alors je vous dirais simplement que j'ai pleuré, énormément, que j'ai déchiffré le dernier tiers de ce roman à travers un rideau flou de larmes.  

Au fond ici ce n'est pas une histoire d'amour, c'est une leçon de vie, sur la manière de le faire, d'accepter les cartes que l'on nous a donné, de prendre ce qu'on a, de le chérir et d'en profiter tant qu'on l'a parce qu'il peut voler en éclat à chaque instant.
Bailey restera dans mon coeur et me poursuivra avec ses conseils pendant une bonne partie de ma vie, alors écouter sa petite voix et profitez en, parce qu'il est bien plus sage que la plus part d'entre nous et parce qu'une fois ce livre refermé, vous ne pourrez plus voir votre vie sans penser à lui.
Vous suivrez au cours de ce roman, la reconstruction d'Ambrose, à travers l'amour que lui porte Fern et à travers l'optimise de Bailey, vous apprendrez à apprécier chacun des personnages pour ce qu'il est, un être imparfait qui fait des erreurs mais qui vit avec.
J'ai soupiré plus d'une fois aux réactions de Fern, la petite fille amoureuse depuis toujours du héro, j'ai ri aux propres de Bailey, cet homme qui n'a rien eu et qui pourtant voit toujours le bon côté de la vie et j'ai maudit autant que j'ai apprécié Ambrose et son sentiment de culpabilité.
Je suis tombée amoureuse de Bailey, je suis tombée sous le charme si désuet de Fern et j'ai appris à apprécier la Bête, Ambrose. J'ai aimé ces personnages comme s'ils étaient vivants, comme si c'étaient des amis que je rencontrais.
Je ne sais pas comment vous dire, qui ils sont, je ne le peux pas, je ne peux que vous dire de les découvrir.
Je vous ai dit que ce n'était pas une histoire d'amour, parce que c'est n'est pas une romance, mais c'est bien l'amour que Fern porte à Ambrose, l'amour que Fern porte à Bailey et ainsi de suite, c'est l'histoire de toutes les sortes d'amour qui existent, et c'est l'histoire d'un héro ordinaire. Il n'y a rien d'autre à dire.

La seule chose qui m'a gêne dans ce roman, ce sont les mouvements dans le temps, on passe rapidement du présent au passé, de la ville à l'Irak et quelques fois je me suis sentie un peu perdue, je ne savais plus trop de qui on parlait, qui parlait et à qui était ce souvenir. Mais au fond, ça ressemble à la vie, non ? On est là, on essaye d'avancer et on se souvient à des moments peu propices, on oublie qui était là mais pas ce qui s'est passé.

Un dernier conseil, je suis du genre à ne pas lire les titres des chapitres parce que je trouve qu'ils en disent toujours trop ou pas assez mais au bout d'un moment je me suis rendue compte de leur signification et j'ai regretté de ne pas y avoir prêté plus attention.

En bref, c'est un roman qui m'a bouleversé, qui a chamboulé ma manière de voir la vie parce qu'il apporte une réflexion on ne peut plus honnête sur la manière dont on vit, sur le besoin qu'on a de toujours s'apitoyer sur nous même. Ce n'est pas une romance, même si on suit l'histoire d'Ambrose et Fern qui se découvrent et qui s'aiment, c'est ici, l'histoire de Bailey, l'histoire de Fern et l'histoire d'Ambrose qui vont se lier pour apprendre à se connaître entre eux et eux même qui vont apprendre à se reconstruire ou juste à avancer dans une vie un peu flou. C'est un hommage à la vie et au fait qu'on peut si facilement la gâcher. Alors je ne peux que vous conseiller de découvrir ce titre parce que forcément vous serez transporté.


J'ai pleuré pendant ce livre et j'aurai voulu vous citer toutes les paroles, toutes les idées de ces personnages si complets mais je me suis arrêté à une seule, parce que c'est celle qui m'a le plus parlé.

Citation :
"Je pense que c'est pour ça qu'elle a toujours aimé autant lire, poursuivit Bailey. Les livres te permettent d'être qui tu veux, de ne plus être toi même pendant un moment."

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Ninis47
psychopathe
avatar

Messages : 786
Points : 764
Date d'inscription : 06/12/2013
Age : 31
Localisation : Sud Ouest

MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   Dim 4 Oct - 9:59

Mon avis:

En lançant mon petit défi le mois dernier où je vous avez demandé de me citer des livres de ma PAL que je devez livre, Nos faces cachées a été un des plus cités, j'ai donc décidé de commencer par celui ci (un peu pousser par ma Nath adorée quand même!!). Et je ne regrette vraiment pas, ça a été un vrai tourbillon émotionnel. Je n'avais lu aucune chronique sur ce livre pour ne pas être influencée, de même que j'ai laissé passé tout l'engouement qu'il a suscité à se sortie.

Petite présentation de l'histoire: Dans une petite ville de Pennsylvanie Fern est une jeune adolescente, pas très gâtée par son physique. Elle est rousse, petite, porte un appareil dentaire et des lunettes. Elle est la cousine et meilleure amie de Bailey, qui a le même âge qu'elle qui souffre de myopathie, il est cloué sur un fauteuil roulant. Elle est amoureuse depuis son enfance de Ambrose, beau gosse du lycée. Ambrose, lui vit avec son père adoptif que sa mère est parti pour New York rejoindre son père biologique (une histoire un peu compliquée...!). Il est le beau gosse absolu, leader de l'équipe de lutte du lycée, il est promis à un brillant avenir. Mais alors que les Etats Unis sont frappés par les attentats du 11 septembre, Ambrose décide de s'engager dans l'armée avec ses meilleurs amis. Ils sont envoyés en Irak où la guerre a débuté. Il rentrera quelques mois plus tard, dévasté, transformé, il ne sera jamais plus le même.

Comment je sais à quel point j'ai aimé un livre, c'est quand je ne sais pas par où commencer pour vous en parler et là c'est exactement le cas!
J'ai lu ce livre en sentant la boule dans ma gorge qui grossissait au fil des pages. Plus on avançait dans l'histoire, plus les émotions gagnaient en intensité.
Je me suis vraiment attachée aux personnages.
Fern est une jeune fille qui a eu un adolescence difficile. Elle n'était pas vraiment belle, n'avait pas beaucoup d'amis. Elle passait plus ou moins inaperçue, si elle n'avait pas été la cousine de Bailey, le fils du coach de lutte. Malgré tout, c'est une fille entière, qui prend les bons côtés de la vie. En étant proche de Bailey qui est condamné à cause de sa maladie, elle comprend le prix et la valeur de la vie, qu'il fait vivre chaque instant. Au sortir de l'adolescence, elle se transforme, elle est toujours une grande rêveuse, surtout dû aux nombreuses romances qu'elle lit, mais elle devient belle, ce dont elle n'a absolument pas conscience, ce qui la rend encore plus belle!
Ambrose, malgré son apparence d'Apollon, il n'est pas imbu de lui même, ce n'est pas le beau gosse arrogant, je l'ai aimé d'autant plus pour ça! La tragédie du 11 septembre va le bouleverser au plus haut point. Quand il décide de s'engager dans l'armée et convainc ses amis de partir avec lui, il est loin de s'imaginer ce qu'il attend, ce qu'il va devoir endurer. Lorsqu'il revient d'Irak, ce n'est clairement plus le même homme. C'est là que Fern va vraiment essayer de l'aider, même si ça ne sera vraiment pas simple, tellement il est meurtri et ses blessures sont profondes, certaines même irréversibles.
Au delà de ses deux personnages principaux, celui qui se détache clairement, et je pense que mon coup de coeur pour cette histoire tient à lui, c'est Bailey. Un personnage haut en couleur, très drôle, qui mort la vie à pleine dent. Il se sait condamné, il n'a plus que quelques mois, quelques années à vivre, personne ne le sait. Malgré tout, il profite à fond, chaque jour nouveau est un cadeau que lui fait la vie.
Il sait qu'il va mourir et il n'en fait pas un sujet tabou, comme son entourage. C'est là aussi où l'auteure a été très forte, elle arrive à parler de la mort sans que les personnages en soient effrayés. C'est comme ça, la mort fait aussi partie de la vie, il faut l'accepter. C'est un beau message qu'elle nous envoie là.

L'autre sujet fort de ce roman est bien entendu l'amour au delà des apparences. Peut on aimer une personne malgré son apparence physique, au delà de ça? Aime-t-on une personne pour ce qu'elle est à l'intérieur ou pour sa beauté physique? Un événement lorsqu'ils sont au lycée, va rapprocher Ambrose et Fern. Ambrose va voir au delà de l'apparence de Fern, mais son départ pour l'armée précipite les choses. A son retour, ça va être à Fern de faire la même chose. Tout le message fort du livre est là...

Le style de l'auteure est vraiment très agréable, elle alterne les passages dans le présent, et les chapitres flashback, où les choses prennent tout leur sens. Elle a une écriture à la fois poétique et brute, elle ne nous épargne pas les choses, elle les dit clairement sans détour. Je ne sais pas comment elle a vraiment réussi ça mais elle m'a fait vivre un véritable tsunami d'émotions. A chaque fois que je croyais que ça ne pouvait pas être pire, une nouvelle vague me submergeait, que ce soit de la peine, de la colère ou de la joie. Elle a réussi à mêler toutes ces émotions là dans un seul roman. Déjà le fait de mettre le 11 septembre comme "point de départ", c'est à partir de ce moment là que tout change m'a beaucoup bouleversé. Cet événement me touche au plus haut point, sans qu'il m'ai touché personnellement... Ce livre restera sans hésitation dans mon top 10 de 2015!

Un condensé d'émotions pour ce livre, qui je pense saura vous aussi vous bouleverser!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninisbook.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Amy Harmon] Nos faces cachées   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Amy Harmon] Nos faces cachées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les faces cachées du Roi Lion
» Mark Harmon
» Biscornu 15 faces
» Caméra caché
» La face cachée du hip hop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Témoignages/autobiographie/drames-
Sauter vers: