Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Loïs Lowry] Le passeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
33%
 33% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
67%
 67% [ 2 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25412
Points : 34858
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Loïs Lowry] Le passeur   Jeu 22 Jan - 11:37



Année d'édition : 2014
Edition : L'École des Loisirs (Médium)
Nombre de pages : 235
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d'individu n'existe pas. Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour ni haine viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont "élargis". Tout comme le héros de cette histoire – un garçon de douze ans – le jeune lecteur brûlera de savoir ce qui se cache derrière ce terme si obscur.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2859
Points : 3928
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Loïs Lowry] Le passeur   Lun 26 Jan - 10:54

Mon avis :

Ayant lu plusieurs bonnes critiques d'un film intitulé The Giver sorti à l'automne dernier je désirais en avoir une idée plus large et c'est tout naturellement que j'ai opté pour ce roman dans le cadre du Challenge de L'écran au Livre.

Dans ce court roman, juste un peu plus de deux cents pages, l'auteure nous décrit un monde idéal (ou presque) pas de télés, de livres, d'informatique, des bébés nés de mères porteuses et attribués à des couples accouplés par affinités, pas de pollution car pas de voitures, pas d'argent, pas de disputes car l'on ne parle que de ses émotions de la journée ou des rêves de ses nuits. Un monde où tout est contrôlé, nivelé à la perfection, programmé, où il ne pleut jamais, où le soleil ne brûle pas, où on ne connaît pas le froid, l’excès de chaleur, la faim... Un monde un peu insipide, un monde fait d'uniformité, un monde où règne l'Identique, une construction humaine qui gomme toutes les aspérités qui rendent la vie si difficile... mais qui peut être en assure le charme.

Le jeune protagoniste principal doit lors de la cérémonie de ses douze ans se voir attribué son futur rôle dans la société, mais contrairement à la plupart des enfants il ne sait pas ce qu'il veut, tant pis on va décider pour lui... Jonas est destiné à un sort très particulier. Il va faire connaissance du Passeur et sa vie va basculer.

Bien entendu, ce monde idyllique - où la douleur et la mort n'existent pas, ou l'absence de choix constitue le bienfait ultime, ou la surveillance permanente et bienveillante de la communauté est perçue comme rassurante plutôt qu'oppressante - va s'écrouler sous les yeux de Jonas ainsi que ceux, fascinés et horrifiés, du lecteur...

Sous l'égide de son mentor, Dépositaire de la Mémoire, petit à petit le jeune adolescent va, dans le cadre de ses nouvelles attributions, découvrir qu'il en est tout autre de la vie.

A partir de là la tonalité du livre change, glisse peu à peu vers un cauchemar éveillé, l'auteur entraîne le lecteur dans une atmosphère inquiétante, dérangeante mais sans rien de choquant, sans violence, tout en douceur, car le livre est destiné à un jeune public.

Durant une année, le jeune adolescent découvre le monde tel qu'il l'était avant le grand changement, de ce qui faisait le propre de l'homme dans la vie quotidienne des générations plus tôt. Le héros se rend alors compte de la société aseptisée dans laquelle il vit, à la fois aliénante, dépourvue de vie et il va refuser cette vie en décidant d'exercer la liberté dont il a longtemps été privé.

Les points forts de ce roman, sont d'une part les thématiques fortes que l'auteur proposent. Des thématiques qui sont toujours d'actualité telles que l'aide aux personnes âgées, au respect d'autrui..., en proposant des solutions qui présentent au premier abord de très bons cotés mais qui font frémir le lecteur.

Et d'autre part l'éveil en douceur de la conscience du jeune protagoniste à la réalité, lui qui croyait vivre dans un monde idéal.

Dans une histoire magistrale, à l'écriture fluide et à l'ambiance étonnante, l'auteure nous fait l'apologie de la vie, de la liberté, du savoir. Le Passeur est un concentré d'imagination, un récit intemporel qui nous fait réfléchir sur notre société actuelle et le monde dans lequel nous vivons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3965
Points : 3890
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: [Loïs Lowry] Le passeur   Lun 26 Jan - 11:39

belle chronique ! je l'ai dans ma pal dans une édition plus ancienne ^^

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :



MON FACEBOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2859
Points : 3928
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Loïs Lowry] Le passeur   Mar 27 Jan - 8:49

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
Distact
serial killer
avatar

Messages : 1810
Points : 1765
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : sur les monts enchantés

MessageSujet: Re: [Loïs Lowry] Le passeur   Lun 9 Mar - 21:16

Une histoire que j'ai découverte avec le film the Giver et j'étais curieuse de lire le livre.
Dans une société sans conflits, sans différences où tout est monochrome, on attribue une formation pour un travail à partir de l'age de 12 ans. Jonas se distingue en étant le prochain dépositaire de la mémoire. Il va découvrir ce qu'il y avait avant, quand le monde était sous l'influence des émotions. Il va faire aussi l'apprentissage de ses propres émotions et découvrir qu'il veut combattre certaines injustices. Une très belle histoire avec une fin qui nous laisse dans l'expectative
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maëlle's Books
Nouveau


Messages : 29
Points : 29
Date d'inscription : 24/04/2016

MessageSujet: Re: [Loïs Lowry] Le passeur   Lun 2 Mai - 16:58

J'ai vraiment adoré ! On men parlait depuis un bout de temps et je n'ai pas été déçue. De plus j'ai appris que c'était l'une des premières dystopies, mon genre de prédilection ! Très belle découverte.Mon avis complet juste là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.maellesbooks.jimdo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Loïs Lowry] Le passeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Loïs Lowry] Le passeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lois Lowry - Le Passeur - La trilogie du Passeur T1
» [Lowry, Lois] Le passeur
» THE GIVER QUARTET (Tome 1) LE PASSEUR de Lois Lowry
» Lois Lowry - Le passeur (série)
» Le passeur, de Lois Lowry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Science fiction-
Sauter vers: