Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Terri Windling] L’épouse de bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
100%
 100% [ 2 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Terri Windling] L’épouse de bois   Ven 9 Jan - 21:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2011
Edition : le livre de poche
Nombre de pages :
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Maggie Black est écrivain, auteur d'études sur des poètes. Elle apprend qu'un de ses plus anciens correspondants, David Cooper, vient de mourir en lui laissant tous ses biens en héritage. Maggie décide d'aller s'installer dans l'ancienne maison de Cooper, pour enfin s'atteler à la rédaction d'une biographie du grand écrivain. Mais elle n'avait pas prévu que Cooper habitait en plein désert, dans les montagnes de l'Arizona (près de Tucson). Là, la vie n'a pas le même rythme qu'ailleurs. Les choses sont plus pures, les formes plus essentielles, les mystères plus profonds... Pourquoi Cooper est-il mort noyé dans un lit de rivière asséché ? Pourquoi des coyotes rôdent-ils autour de sa maison ? Qui est l'étrange fille- lapin qui s'abrite sous les grands cactus ? La magie de ces collines désertiques est puissante, Maggie Black devra prendre garde à ne pas y perdre la raison - ou la vie.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lullaby
Hôte de la louve
avatar

Messages : 183
Points : 172
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 33

MessageSujet: Re: [Terri Windling] L’épouse de bois   Sam 17 Jan - 18:32

Citation :
Cela faisait quelque temps que L’Épouse de bois attendait sur mes étagères et j’ai choisi de le lire pour débuter l’année 2015. Première lecture de l’an, premier coup de coeur ! (non, ce n’est pas Fairest, puisque bien que chroniqué en 2015, je l’avais lu en 2014). Et un gros, gros coup de coeur ! C’est aussi la raison pour laquelle cet avis de lecture a tardé à venir. Car je ne sais comment mettre des mots sur ce que roman m’a fait éprouver.

Nous accompagnons Maggie Black, qui vient de recevoir en héritage les biens et les terres du poète Davis Cooper, avec qui elle entretenait une correspondance. Surprise tant de cette volonté testamentaire que de la mort du vieil homme, retrouvé noyé dans un lit de rivière asséché, elle se rend chez lui, dans le désert d’Arizona. Si les quelques habitants de ce coin perdu l’accueillent à bras ouverts, Maggie Black va vite découvrir que le désert abrite bien des secrets. Et que d’étranges esprits le parcourent, comme cette fille-lièvre ou cet homme trop beau pour être réel.

L’Épouse de bois s’inscrit dans le genre de la fantasy urbaine, bien que l’intrigue se déroule dans un paysage inhabituel : le désert d’Arizona. Terri Windling a été inspirée, pour ce roman, par une oeuvre de Brian Froud (reproduite en couverture) et lui rend hommage tout au long du livre avec des allusions à ses peintures. Étant très admiratrice de cet artiste, j’étais donc déjà séduite par l’habillage de l’ouvrage ! :) (bien qu’il existe en poche, je vous recommande donc plutôt d’acquérir le grand format, pour mieux profiter de sa sublime couverture). Le texte, lui, ne m’a pas déçue du tout. À vrai dire, je m’attendais à une belle lecture car j’avais déjà lu des anthologies dirigées par Terri Windling (les six excellentes anthologies de nouvelles revisitant les contes de fées, dont seul le premier volume fut traduit en français) et exploré quelque peu son site, qui comporte entre autres articles et bibliographies sur le même thème.

L’Épouse de bois, disons-le tout net, a été pour moi un ensorcellement plus qu’un enchantement. Dès le début, je me suis trouvée happée par l’histoire, par l’Arizona, par ses habitants qu’ils soient humains, animaux ou féeriques. Au fil du récit, à mesure que Maggie Black s’enfonce du côté surnaturel des lieux, je me suis moi-même retrouvée de plus en plus happée profondément. C’était au point que, autant au début j’arrivais à poser le livre pour vaquer à mes occupations, autant arrivée vers la moitié, il m’était impossible de le lâcher. Peu importait que l’heure de plonger dans les bras de Morphée fût depuis longtemps passée. Je ne pouvais tout simplement pas poser le livre. Il me fallait lire encore un chapitre, puis encore un autre. Jusqu’à la fin.

Cela faisait longtemps qu’un livre ne m’avait pas fait un tel effet, comme un hypnotique, un sort, un charme. Longtemps que je n’avais pas ressenti une telle magie exsuder d’un récit. Une magie aussi belle que dangereuse, une magie sans loi ni morale. Les esprits, même féeriques, ne répondent pas aux mêmes règles que le monde des hommes et cela, cette étrangeté, ce mélange de beauté, de danger et de douceur, cet aspect résolument autre, Terri Windling a su le rendre à la perfection. Ses personnages humains sont tous aussi bien rendus, leur psychologie finement abordée et quant à l’Arizona, ah ! Elle nous y emmène littéralement. C’est tout juste si l’on sent le souffle sec du vent chaud sur notre peau, même lorsqu’on lit le roman en plein hiver.

L’Épouse de bois, c’est tout un hommage au désert d’Arizona, sa faune, sa flore, son folklore, ses habitants. C’est aussi un roman qui ne met pas seulement en scène des esprits. Il traite également de l’art et de l’inspiration, deux thèmes qui m’ont d’autant plus parlé que, vous le savez, je suis moi-même une « scribouilleuse ». Si les personnages de Davis Cooper et Maggie Black sont des poètes, on croise également des peintres et des musiciens. C’est véritablement l’art, ce qu’il implique – que ce soit les problèmes inhérents à l’inspiration lorsqu’elle vient à manquer, ou lorsqu’elle se fait trop présente – qui est abordé avec beaucoup de force, dans un style époustouflant, et au travers de personnages magnifiquement campés.

Un roman riche, donc, à la plume superbe (malheureusement écaillée ici et là de vilaines coquilles). Un livre infusé de magie et que l’on referme avec, encore aux oreilles, le chant des coyotes et le murmure des esprits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lullastories.wordpress.com
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7021
Points : 7596
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Terri Windling] L’épouse de bois   Sam 17 Jan - 21:07

Tu m'as convaincue, je fais essayer de le trouver ! (en grand format donc...) cheers

Edit : Voilà c'est fait !!! Wink

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Lullaby
Hôte de la louve
avatar

Messages : 183
Points : 172
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 33

MessageSujet: Re: [Terri Windling] L’épouse de bois   Jeu 22 Jan - 23:17

Bonne lecture en ce cas ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lullastories.wordpress.com
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7021
Points : 7596
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Terri Windling] L’épouse de bois   Ven 23 Jan - 12:20

Je l'ai reçu hier, c'est ma prochaine lecture ! ^^

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7021
Points : 7596
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Terri Windling] L’épouse de bois   Mer 4 Fév - 21:58

Un roman empreint de culture amérindienne, de paysage accidenté et désertique de l’Arizona et d’une finesse artistique, le tout, magnifié par une couverture parfaitement représentative de l’atmosphère de ce roman singulier.

Davis Cooper, grand poète des années 40, est assassiné étrangement dans les montagnes désertiques et retrouvé noyé dans une rivière pourtant asséchée. Maggie Black, poétesse et grande admiratrice de Cooper, avec qui elle correspond depuis des années, apprend sa mort. Celui-ci lui a laissé en héritage sa demeure proche de Tucson en Arizona et tous les biens qu’elle contienne. Elle décide donc de s’y rendre afin d’enfin connaître l’homme qu’elle a toujours rêvé de rencontrer et qui pourtant a toujours refusé, et pourquoi pas, écrire sa biographie. Sur place, Maggie découvre un environnement isolé, aride et rocheux, bien éloigné de ses habitudes. Une nature profonde, emplit de folklore, de coyotes et de doux bruits étranges issus de l’univers local. Mais les mystères demeurent, qui entre la nuit dans la maison pour y voler des objets ? Quel est cet homme aux charmes envoûtants rencontré sur la montagne ? Que cache ce coyote borgne qui tourne régulièrement autour de la maison ? Et surtout, qui a pu vouloir tuer Davis dans cet environnement si paisible ?

L’auteure offre un roman pur, doux et poétique. Ce récit se savoure en prenant le temps de ressentir et de vivre les choses ; la chaleur aride du désert en journée, le vent qui colporte les esprits, le froid et les bruits de la nuit, les esprits artistiques à la musicalité entêtante, aux peintures vivantes, aux récits magiques et aux œuvres sculptés réalistes. Ne cherchez pas ici de l’action, du mouvement ou des rebondissements, vous ne les trouverez pas. On suit notre héroïne, Maggie Black, femme de 40 ans et au look citadin à la découverte de la vie de Davis Cooper et de sa femme peintre. Les révélations se révèlent plus déconcertantes que prévu dans cette nature atypique et très rapidement addictive. Les oeuvres de la femme de Cooper et certains poèmes de ce dernier semblent avoir pris vie dans un certain animisme où les légendes locales s’intègrent aisément à la réalité. Les mages et les créatures étranges se confondent avec la faune et la flore énigmatique et endémique, apparaissant ici et là. Maggie se retrouve face à des croyances incroyables où le chamanisme n’est jamais très loin. Au contact des autres résidents du hameau, tous plus ou moins artistes ; musicien, écrivain, peintre ou ayant un lien privilégié avec la nature ; guérisseur ou « écouteur », Maggie apprivoise les cultes ancestrales et la vie au cœur du désert des Monts Ricon. Les animaux et la nature sauvages sont décrits avec beaucoup de réalisme et de sensibilité. Quand aux êtres surnaturels, ils sont à la fois aussi léger que le souffle du vent et aussi fort qu’une terre en colère, des êtres ni bons, ni mauvais.

Concernant le style de l’auteure, il est tout aussi magique que son récit, une plume posée et élégante, loin d’être lassante, elle est même enivrante. A croire que les mots de l’auteure, au delà de l’encre sur du papier, impactent notre esprit de manière irrationnelle. On entre donc avec beaucoup d’apaisement dans cet univers décrit avec soin et richement documenté.

En bref, un roman mystique et magnifique, où la féerie amérindienne côtoie une nature hostile et sauvage. Un roman à « deux sens » qu’il est important de garder à l’esprit pour pleinement l’apprécier. A lire, c’est certain….

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Lullaby
Hôte de la louve
avatar

Messages : 183
Points : 172
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 33

MessageSujet: Re: [Terri Windling] L’épouse de bois   Mer 11 Fév - 20:47

Heureuse que ce roman t'ait enchantée également :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lullastories.wordpress.com
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7021
Points : 7596
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Terri Windling] L’épouse de bois   Mer 11 Fév - 21:16

oui un grand merci pour cette découverte ! ^^

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Nariel

avatar

Messages : 14
Points : 15
Date d'inscription : 06/01/2013
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: [Terri Windling] L’épouse de bois   Ven 13 Fév - 20:36

Yeah, je suis bien contente de trouver ici d'autres fans de ce beau livre Surprised Comme dit Lullaby, il est enchanteur :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nariel-limbaear.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terri Windling] L’épouse de bois   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terri Windling] L’épouse de bois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aliens des bois champignon pieuvre
» bois de cèdre
» [Tuto] Des jolis bois
» Réédition de Gabriel Ferry, Le Coureur des bois
» Joujoulac DS en bois Paris 1956

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: