Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Neil Gaiman] L'Océan au bout du chemin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 2 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 6993
Points : 7556
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: [Neil Gaiman] L'Océan au bout du chemin   Ven 31 Oct - 17:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2014
Edition : Le Diable Vauvert
Nombre de pages : 315
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : De retour dans le village de sa jeunesse, un homme se remémore les événements survenus l’année de ses sept ans. Un suicide dans une voiture volée. L’obscurité qui monte. Et Lettie, la jeune voisine, qui soutient que la mare au bout du chemin est un océan…
Fidèle à son imaginaire merveilleux, Neil Gaiman explore le monde de l’enfance et des contes anglo-saxons pour nous procurer une émotion toute nouvelle, dans ce roman élu par les lecteurs Book of the Year 2013.


Mon avis :
Un roman surfant sur la frontière du réel et de l’irréel, un conte enfantin à la fois fantastique et contemporain.

Un homme conduit sa voiture vers sa ville natale où sa famille l’attend pour de funestes raisons. Ce retour après tant d’années d’absence ne l’enthousiasme pas et il décide de poursuivre sa route au bout de ce chemin d’enfance où la ferme des Hempstock renfermant ses troubles secrets, le rappelle à ses souvenirs, à ses peurs et ses croyances les plus juvéniles.

C’est l’histoire d’un petit garçon, l’année de ses 7 ans, peu ordinaire, ayant peu d’amis, il s’isole régulièrement dans ses livres.  Suite au suicide d’un locataire de ses parents, il rencontre Lettie Hempstock, une fille de 4 ans son aînée, intrigante et passionnante à la fois, ils se lient rapidement d’amitié. A travers la propriété de la famille Hempstock, exclusivement féminine, il découvre un univers imaginaire et sa rencontre avec « une puce » va bouleverser son quotidien. Il se retrouve face à un monstre, Ursula Monkton, embauchée comme gouvernante et qui peu à peu prend possession de sa vie. Heureusement Lettie et les siens sont là et leur art magique, sans vraiment en être, le sauvera. On est donc embarqué dans les souvenirs de ce garçon de 7 ans ; un chat aimant écrasé, un exploitant minier joueur et suicidaire, une petite fille intrépide aux pouvoirs étranges et courant au travers de terres fantastiques peuplées de créatures malfaisantes, amoureuse de son « océan », une simple marre au fond du jardin.

Le petit garçon est un personnage symbole de l’enfance et de son imagination débordante. A travers sa mémoire, on suit une aventure proche de l’imaginaire et du fantastique, relatant ses peurs les plus enfouies. Lettie est une petite fille courageuse et téméraire. Son inattention causera cependant malheur et graves conséquences. Avec sa famille (La mère et la vieille Hempstock), elles forment un trio atypique, proche de sorcière sans les potions et les sortilèges et de bonne fée sans baguette et sourire apaisant. Elles sont toutes trois de fortes personnalités attachantes et apportent une aura fantastique au récit. Par ailleurs, leur terre est emprunt d’un peu de magie, un univers rapporté d’un ailleurs inconnu. Les parents et la sœur du petit garçon sont quant à eux bien ancrés dans le réel. Les deux parents mènent leur vie, difficiles financièrement et décident de louer la chambre de leur garçon pour aider les fin de mois. La petite sœur est quant à elle une vraie peste.

Neil Gaiman à une plume parfaitement équilibrée entre simplicité, justesse et poésie mythique du récit. Il propose un conte qui fait continuellement douter le lecteur ; est – ce réel ou non ? Sans jamais sombrer dans les clichés du genre. Le récit est épuré, concis, sans longueurs. Par ailleurs, le format de la maison d’édition accentue la facilité et la fluidité de lecture, c’est très agréable. On peut également ajouter que la couverture est sublime et donne le ton du texte ; un océan d’imaginaire.

En bref, une belle découverte que ce roman, surtout que je ne connaissais pas encore cet auteur ! A lire.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Walkyrie le Sam 8 Nov - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3965
Points : 3890
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: [Neil Gaiman] L'Océan au bout du chemin   Ven 31 Oct - 20:42

je note ^^

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

MON FACEBOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
le livre-vie
Nouveau


Messages : 24
Points : 25
Date d'inscription : 14/02/2015

MessageSujet: Re: [Neil Gaiman] L'Océan au bout du chemin   Dim 15 Fév - 9:49

Mon avis:

Neil Gaiman crée un univers où les contes et l'onirisme dansent avec le réel. Véritable conte pour adultes, L'océan au bout du chemin m'a fait prisonnière de ses gouttelettes et la maison des Hempstock et la jeune Lettie m'ont envoûtée.

J'ai revécu l'expérience des contes de mon enfance dans ce retour vers le passé. Dans les ombres de ma lampe de chevet, j'ai vu ces Puces et ces Nettoyeurs qui auraient parfaitement pu ponctué mes cauchemars d'antan.

Cette lecture, qui a fait affleurer mes propres souvenirs et les histoires qui peuplaient ma réalité toute enfantine. Ma propre mare aux canards, le Lac aux fées, le calvaire, autant d'endroits chargés d'histoires irréelles. Ma réalité.

Au-delà de l'originalité de l'univers qu'il recrée, il faut avouer que l'auteur a un vrai talent de conteur qui vous prend dans les filets des mots. Ne manquait que sa voix pour me raconter son histoire, soir après soir, pour retrouver cette tradition orale du conte dont il s'inspire.

En bref, une lecture vraiment très, très agréable, un premier pas dans l'univers de Gaiman, une jolie découverte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lelivrevie.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Neil Gaiman] L'Océan au bout du chemin   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Neil Gaiman] L'Océan au bout du chemin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neil Gaiman
» CORALINE de Neil Gaiman
» De Bons Présages de Terry Pratchett & Neil Gaiman
» Sandman de Neil Gaiman dévellopé en série tv et possiblement par Erik Kripke? (supernatural)
» American gods de Neil Gaiman produit par Tom Hanks pour Hbo: 6 saisons potentielles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: