Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore

Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
33%
 33% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
33%
 33% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
33%
 33% [ 1 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25626
Points : 35186
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Dim 27 Fév - 20:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2009
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 341
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
Avant l’accident, Ever Boom était une adolescente comme les autres. Elle a perdu toute sa famille dans cet épisode tragique, et reçoit soudain un terrible don : celui de lire dans les pensées des gens, de voir leur aura et de connaître leur vie en les touchant. Elle se renferme alors sur elle-même et évite le contact. Les élèves du lycée la regardent comme une bizarrerie, la pointent du doigt… jusqu’au jour où elle rencontre Damen Auguste. Damen est mystérieux, plein de charme et terriblement beau. Toutes les filles du lycée se le disputent mais c’est à Ever qu’il s’intéresse. Or c’est le seul être dont elle ne peut pas découvrir les pensées. Et personne ne sait réellement qui il est ni d’où il vient. La seule chose dont Ever est sûre, c’est qu’elle est profondément et irrémédiablement amoureuse de lui.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Louve le Sam 8 Sep - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
se1ena
lycan
avatar

Messages : 1254
Points : 1360
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Sam 9 Juin - 6:03

Citation :
Il y avait un moment que j’avais le tome 2 dans ma PAL, mais sans avoir le tome 1. Quand il a été proposé pour la lecture commune sur le Forum Club de Lecture, ça m’a décidé et je suis réellement enchantée par ce premier tome!

Les personnages :

Ever est une adolescente de 16 ans, profondément traumatisée par la perte de toute sa famille. Suite à une EMI, elle revient avec des dons qui sont pour elle un fardeau. La télépathie, la capacité de voir l'aura des gens, de voir leur vie en les touchants, elle voit les morts et elle a des prémonitions. Elle n'est plus que l'ombre d'elle-même. C'est un personnage très fouillé très crédible. Ses questionnements ne m'ont pas dérangé, ni sont ambivalence, car j'ai trouvé que c'était légitime et que ça avait sa place. Bref, je me suis vraiment beaucoup attachée à elle. Damen, même s'il m'a fait grincer des dents au début, est fascinant et mystérieux et il m'a beaucoup plu comme personnage, finalement. Et puis Drina, la méchante de l'histoire (il en faut bien une^^) dont j'ai adoré son côté obscure, sûre d'elle et tellement désinvolte! Il ne faut pas oublier Riley, la petite soeur fantôme d'Ever qui vient lui rendre visite à tous les jours. Enjouée , c'est aussi une enquiquineuse, mais c'est comme ça qu'on les aime les petites soeurs! (Je peux bien me permettre de le dire, je ne crois pas que mes petites soeurs passent par ici^^ chuuuuut)

L’histoire :

Je suis tellement surprise! Pas du tout ce à quoi je m’attendais, l’histoire m’a vraiment captivée! Le mystère qui entoure Damen est complet. Tous les trucs qu’il fait, comme sortir des fleurs de nulle part, me poussais à douter de sa nature, à me demander quels étaient ses pouvoirs vampiriques, mais quand même, la claque quand la révélation arrive, je vous dis pas! J’ai aimé que les personnages principaux participent autant à l’histoire. Ils ne font pas seulement office de figurants. L’atmosphère du livre, la fascination d’Ever pour Damen, le tout m’a rappelé un peu Twilight... Ce qui explique peut-être que j’ai autant aimé^^. Mais ce n’est que l’atmosphère qui est semblable et l’histoire n’en ai pas une copie.

Le style :

Agréable, fluide, simple, il se lit tout seul. Tout est bien dosé, on ne tombe pas vraiment dans les clichés ni dans le mélodrame. Elle réussit à conserver le mystère qui entoure Damen jusqu’à ce qu’elle décide de tout nous révéler. Certes, le tout est très adolescent, mais ça ne m’a pas dérangé du tout. Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est que le roman est écrit du point de vue d’Ever, et au présent, ce qui nous donne l’impression de vivre l’histoire en même temps qu’elle et contribue à entretenir le secret. Quelques répétitions, comme la culpabilité d’Ever au sujet de l’accident qui revient souvent sans qu’on en sache plus avant la fin du roman mais c’est simplement pour souligner les énigmes qui sont présentes dans le roman.

C'est un coup de coeur, même s’il s’adresse à un public plus ado qu’adulte, il m’a transporté et ravie! Reste à savoir, maintenant que les secrets sont révélés, si la suite sera aussi bonne, car moi ce qui m’a enchantée, c’est qu’il m’a totalement pris par surprise!

5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dansmabullelivresque.over-blog.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25626
Points : 35186
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Sam 16 Juin - 23:44

Citation :
J'ai lu ce roman dans le cadre d'une lecture commune avec le forum Club de Lecture. J'avais déjà eu quelques échos mitigés de ce premier opus mais au moins j'ai pu me faire mon propre avis. Et c'est chose faite!

Dès le début de ma lecture j'ai remarqué que le style de l'auteur était fluide mais simpliste et permet de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. Je suis de suite entrée dans le roman parce que dès le début je l'ai trouvé simpliste et un peu déjà vu. Rapidement je me suis attachée à Ever même si je l'ai trouvé très agaçante par moment. Le début ne laissait pas présager une histoire aussi... incroyable ?

Le style de l'auteur est donc fluide et simple. Ce roman est donc facilement abordable par les plus jeunes comme les moins jeunes et je pense que le style de l'auteur et l'utilisation d'un narrateur interne permettra de vite entrer dans l'histoire. J'ai toutefois regretté le manque de descriptions de certains personnages et lieux, puisque l'auteur se focalise sur des événements et révélations lors de dialogues même si certaines scènes tournent un peu en rond et alourdissent le roman. Dans l'ensemble d'ailleurs les dialogues sont un peu surjoués et mielleux surtout entre Ever et Damen ce qui m'a un peu gonflée. Je passerais sur certaines répliques de la peste du roman qui est un personnage totalement inutile ^^".

De l'histoire je suis mitigée. J'ai lu le roman d'une seule traite, sans pause, c'est donc que d'un côté il est addictif et que j'étais intéressée par le sort de Ever mais d'un autre je l'ai trouvé trop "facile". Il se passe pas mal de choses et le rendu final m'a laissée sceptique et sur ma faim, me laissant un arrière goût de déjà-vu alors que je lis très peu de Young Adult. On découvre Ever qui entend les pensées des gens, voit certains épisodes de leur vie quand elle les touche et sait de suite leur états d'esprit grâce à une aura autour des personnes qui s'approchent d'elle. C'est dans l'ensemble assez original et l'explication donnée m'a plutôt convaincu. Là où je suis restée plus sceptique c'est sur l'histoire de Damen et de Drina. Je pense que Drina était de trop, sincèrement et même si cela apporte un côté tragique au roman, leur relation passée n'a pas su me convaincre. De même que l'histoire entre Damen et Ever qui part au final dans un tourbillon de choses improbables et qui n'ont pas su me satisfaire réellement. Je n'attendais pas grand chose de cette lecture si ce n'est être divertie et je ne vais pas vous mentir, ce roman m'a tout de même fait passer un agréable moment. Ya du bon comme du mauvais mais le but de divertir est bien là. Je pense qu'il plaira davantage aux jeunes filles mais quand je vois qu'on le compare à Twilight je ne trouve pas. Je n'ai pas aimé du tout twilight et ici j'ai quand même eu quelques sourires et inquiétudes quand au devenir de la soeur de Ever. Ayant lu les hauts de hurle-vent, je comprends que ce roman soit souvent cité dans les romans YA. J'ai par contre beaucoup aimé le passage de dépression d'Ever où elle passe son temps à boire en cachette et à se déconnecter de la réalité.

Des personnages j'ai trouvé Damen sympa mais sans plus. Je l'ai trouvé trop passif, trop mielleux et il se donne un côté trop dramatique pour vraiment éprouver de la compassion pour lui. Quant à Ever je suis aussi mitigée. Certes son histoire est assez émouvante mais par moment j'ai eu envie de la gifler et de la faire se réveiller surtout par rapport à sa relation avec Damen où elle se contente de bien peu! Sa soeur par contre donne un peu de tonus au roman, elle est la touche marrante de ce premier opus! Les amis d'Ever sont assez sympa surtout Miles et j'espère qu'il sera plus présent dans la suite!

Bref un premier opus sympa mais qui souffre de pas mal de petits défauts. A lire pour passer un moment divertissant avec un roman dont il ne faut pas trop en demander!

Ma note : 3/5

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Louve le Dim 9 Déc - 11:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Salsera15
lycan
avatar

Messages : 878
Points : 971
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 28
Localisation : Blainville

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Dim 17 Juin - 0:13

Eh bien...si c'est si simple c'est parce que c'est peut-être trop jeunesse...qu'en penses-tu?

**********************
Lecture en cours: Après nous tome 1 de Myra Eljundir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://booksandteas28.blogspot.ca
Louve
Admin
avatar

Messages : 25626
Points : 35186
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Dim 17 Juin - 0:20

oui le roman est très axé jeunesse Wink

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Sassa
Proie
avatar

Messages : 102
Points : 88
Date d'inscription : 26/03/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Mar 19 Juin - 16:30

J’ai lu ce livre dans le cadre d’une LC sur le forum Club de lecture. Il était dans ma P.A.L depuis peu de temps mais j’avais hâte de découvrir cette saga. C’est donc avec empressement que j’ai commencé à dévorer ce livre.

Dès les premières pages, j’ai tout de suite pensé à différentes sagas que j’avais lues jusque là: Ever lit dans les pensées des gens comme Sookie Stackhouse ou Edawrd Cullen, Damen ressemble à Patch etc. Et pourtant, ça ne m’a pas dérangé parce qu’Alyson Noel parvient à nous les faire oublier et à nous embarquer dans son univers, et alors on a finalement qu’une envie au fil des pages: connaître la suite. Parce que l’auteure y a apporté sa touche personnelle: la couleur de l’aura des gens, la signification des fleurs, l’immortalité de Damen.

Je ne me suis jamais ennuyée durant cette lecture parce qu’aucun personnage n’a eu le temps de me manquer. Les personnages interviennent tous assez pour qu’aucun ne nous manque. Les deux personnages principaux m’ont beaucoup plu. Ever est une jeune fille marquée par la douleur d’avoir perdu ses parents et sa petite soeur et culpabilise énormément. Pourtant, elle apprend peu à peu à se détacher de cette culpabilité grâce à Riley. Riley est sans doute le personnage que j’ai le plus apprécié. Malgré ses douze ans, c’est une fille terriblement attachante. Aussi enfantine que mûre, elle intervient régulièrement dans la vie d’Ever et on a plaisir à nous faire conter ses frasques. L’histoire d’amour entre Damen et Ever, bien que cette dernière se défende pendant longtemps d’éprouver quoi que ce soit pour le nouveau


L’originalité de ce premier tome réside selon moi dans l’immortalité de Damen. Attirée par cette idée de vies antérieures, j’ai beaucoup aimé le fait qu’Ever et Damen se soient aimé dans d’autres vies.venu au lycée, est évidente. Ce qui m’a un peu plus surpris et plu c’est pourquoi Damen est autant attiré par Ever.

Un petit bémol cependant à la présence de Drina qui n’est pas un personnage que j’apprécie. Je l’ai trouvé bien trop caricaturale. Tous les stéréotypes de la méchante qui s’oppose à l’histoire d’amour des deux protagonistes sont réunis: l’extrème beauté, une ex du personnage principal masculin, les réactions, les propos qu’elle tient…

J’ai donc hâte de retrouver Ever et Damen dans un prochain tome. Celui-ci étant presque un coup de coeur.

Ma note:
4,5/5
Pour moi c'est vraiment un coup de coeur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michou
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 1969
Points : 1929
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 39
Localisation : en train d'écrire...

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Sam 8 Sep - 13:27

Mon avis :

Ever est une jeune fille torturée comme toutes les ados peuvent l'être, sauf qu'elle a de bonnes raisons. Cachée sous un gros sweat à capuche et derrière des lunettes de soleil, elle tente de se mettre à l'écart d'un monde devenu trop bruyant, trop coloré (mais dans le mauvais sens) depuis l'accident qui a coûté la vie à sa famille.
Depuis, Ever a des pouvoirs qui lui pourrissent la vie et lui donne des migraines. Elle voit l'aura des gens, entend leurs pensées et voit des morts. Un véritable enfer pour cette jeune fille, obligée même d'écouter de la musique assourdissante pour couvrir les brouhahas des pensées des gens. Ce n'est pas une vie pour elle, elle survit à peine, regrettant de ne pas être morte avec sa famille.
Mais un jour, tout change quand Damen arrive au lycée. En plus d'être beau comme un Dieu, il n'a pas d'aura et elle n'entend pas ses pensées, et pire, à ses côtés, le monde se tait comme par magie et tout devient alors calme et facile. Mais ce qui est le plus troublant, c'est qu'elle a l'impression de le connaître depuis toujours. Peut-elle lui faire confiance ? Que cache-t-il vraiment ? La réponse, dans le livre ^^

J'ai de suite aimé Ever. Je me suis prise d'affection pour elle, j'ai aimé et compris ses réactions, ses agissements et sa retenue face à Damon.
Damon, justement, si au début j'ai été intriguée par ce personnage en même temps qu'Ever, j'avoue que par la suite, il m'a agacée et j'ai soufflé plus d'une fois face à son comportement.
Miles, la touche d'humour du roman, je l'ai trouvé très touchant contrairement à Haven qui m'a donné plus d'une fois envie de lui mettre des baffes.

Franchement, au début de ma lecture, j'étais plus qu'emballée, je me disais même, c'est bien parti pour être un coup de coeur, j'étais à fond dedans ! Et puis au fur et à mesure, j'ai décroché, et plus l'histoire se dévoilait et moins j'adhérais... Damen, il aura fini par devenir antipathique, avec son petit jeu d'immortel, qui attend de retrouver sa bien aimé pour la regarder mourir inlassablement... on pourrait croire qu'avec les années (il est immortel hein !) il aurait eu plus de jugeote que ça, et bien non ! Quelle naïveté j'ai envie de dire, et ça ne me parait pas logique...
D'ailleurs, à moins qu'on me donne le tome 2, je ne pense pas lire la suite...

En bref, une lecture agréable (même si la seconde partie du roman est bien en dessous de la première) qui nous fait ressentir tout un tas de choses, avec des mystères, de l'amour et de l'amitié et qui nous fait tout de même passer un bon moment.

Ma note : 3/5

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"A book is a gift you can open again and again" Garrison Keillor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.inmybookworld.com/
Sly
Dangereux personnage
avatar

Messages : 397
Points : 305
Date d'inscription : 28/01/2012
Localisation : La Terre du Milieu

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Dim 16 Sep - 10:16

Mon avis

Je m'étais toujours dis que ceci était bien le genre de livre que je ne lirais jamais. Mais une fois de plus, ma curiosité l'a emporté et croyez moi, cette fois ci, je le regrette amèrement....

Ever est une jeune fille qui vit chez sa tante depuis la mort de sa famille. Elle est aussi devenue extralucide : elle peut lire dans les pensée des gens. Pour elle, ce don est une malédiction. Elle c'est renfermée sur elle-même, n'a pas d'amis et se cache sous une capuche et des lunettes de soleil. Sa vie change radicalement lorsqu'elle fait la connaissance de Damen, un jeune homme mystérieux et pleins de secrets qui l'attire irrésistiblement....

Que dire de ce livre sans avoir à le plomber ? Honnêtement ? Rien. Les personnages ne sont vraiment pas crédibles du tout. Trop clichés, trop naïfs, surtout Ever, trop niais et surfaits. Avant l'accident, Ever était une midinette pimbêche et superficielle, ne jurant que par l’apparence physique et la popularité. Depuis l'accident, elle se cache sous ses sweats à capuche trop grands, et essaye à tout prix d'oublier son ancienne vie, mais elle n'a pas beaucoup grandit niveau mentalité. Elle est gamine, égoïste et niaise. A piquer des crises de jalousie à un mec qu'elle connait à peine, a s'engueuler avec son ami pour savoir qui sortira avec Damen, bref, une mentalité de gamine écervelée que je trouve franchement pathétique !
Haven, l'amie d'Ever, n'a rien à lui envier non plus. Stéréotype archi caricaturée de l'adolescente qui se cherche en passant par tout les styles vestimentaires, passant du dark gothique à l'emo en un claquement de doigts, jalouse, immature et sans aucune personnalité. C'est pitoyable ! Exactement le genre de clichés que j'ai en horreur !
Quand à Drina, l'ennemie jurée d'Ever, elle est le portait typique de la gosse de riche, méchante, cruelle et sadique. Une méchante pure et dure quoi. Tellement qu'elle en devient sérieusement casse-couilles.
Venons en à Damen... Non mais franchement, c'est quoi ce prénom ?! Et dans le genre mystérieux personnage pleins de secrets inavouables, on fait pas plus mauvais ! Les personnages auraient été mieux travaillés ca aurait pu passé, mais là franchement, c'est ce que j'appelle prendre les lecteurs pour des cons sérieux !

L'histoire est fade, banale à en mourir, cousue de fils blanc et totalement téléphonée ! Tout n'y est que survolé, même les explications que reçoit Ever à la fin ne sont pas exploitées à fond, ce qui laisse le lecteur dans le flou à cause du manque de précision. Du coup, on se sens frustré et énervé d'avoir perdu son temps sur une nullité pareille. Quand au style d'écriture, c'est léger, trop même, survolé. On se demande même si l'auteur à pris la peine de relire et retravailler son texte après l'avoir terminer tellement c'est mauvais. Pas mal d'incohérences, beaucoup de trous dû au manque de détails et un tas d'ellipses, que ce soit dans les actions, dans le temps ou dans la cohérence des dialogues.

Bref, vous l'aurez compris, c'est mauvais. Mauvais, mauvais et archi mauvais ! Ma seule consolation dans tout cas, c'est de ne pas avoir payé ce livre plein prix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les-lectures-de-sly.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25626
Points : 35186
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Dim 16 Sep - 12:41

j'adore lire tes avis Sly !

La YA me semble souvent fade. Je pense que les ados adorent mais les adultes ressentent davantage le côté stéréotypé et niais des personnages .

C'est souvent le défaut que je reproche à ces romans là

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Lun 3 Déc - 2:42

Je suis en train de le lire ...
Je ne trouve pas ça mauvais mais ce n'est pas sensationel non plus.
Bref, je verrai! (au moins ça se lit vite!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25626
Points : 35186
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Lun 3 Déc - 12:32

oui ça se lit très vite comme quasi tous les romans YA ^^"

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 22
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Dim 9 Déc - 0:44

J'écrit un bien court avis car j'avoue ne pas avoir l'inspiration pour écrire une longue chronique.

Je ne peux pas vraiment me plaindre de la présence d'une histoire d'amour puisque la quatrième de couverture m'avait bien averti.
Je déplore pourtant qu'elle prenne autant de place. Il manque d'équillibre entre l'action, le surnaturel et l'histoire entre Damen et Ever. La plupart des personnages sont assez plats dont Ever bien que sa personnalité soit un peu rehaussée dans la deuxième partie du livre. J'ai le sentiment qu'il va peut être se passer quelque chose dans le second tome car pour être honnête il ne passe pratiquement rien du début à la fin. Les dialogues sont assez fades et l'histoire n'a ni queue ni tête. Tous les personnages sont stéréotypés et superficiels surtout Damen et Haven. Ça illustre plus ou moins la réalité adolescente. Je ne pense que cela puisse plaire aux adultes voire même certains adolescents (comme moi). On est a un niveau inférieur de la littérature jeunesse. Le dénouement est plus que prévisible, aucune émotion n'est vraiment crédible.J'imagine que la traduction assez bâclée y est pour quelque chose. Je lirai peut être le second tome juste pour voir si ça s'améliore...

Arff et puis j'arrête là. Trop déçue!

Louve: es-tu certaine que ce soit un narrateur omnicient? Il me semble que c'est au "Je" ?? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25626
Points : 35186
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   Dim 9 Déc - 11:30

ah oui je m'étais trompée dans ma chronique ^^


**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Alyson Noël]Éternels, tome 1 : Evermore
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ETERNELS (Tome 1) EVERMORE de Alyson Noël
» Éternels, tome 1 : Evermore
» [Noel, Alyson] Eternels - Tome 1: Evermore
» ETERNELS (Tome 3) LE PAYS DES OMBRES de Alyson Noël
» L'ÉTÉ OÙ MA VIE A CHANGÉ (Tome 1 et 2) de Alyson Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: