Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 Vidocq

Aller en bas 
AuteurMessage
Sandra
lycan
avatar

Messages : 975
Points : 1207
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Vidocq   Sam 22 Mar - 8:34


Année: 2001
Origine: Français
Résumé:
Paris, à l'aube de la Révolution de juillet 1830, Etienne Boisset, jeune journaliste et biographe autoproclamé d'Eugène-François Vidocq, débarque de son village de province pour démasquer l'assassin de son maître à penser et reprendre sa dernière enquête laissée inachevée. En cours de route, il fait A la rencontre de tous ceux qui avaient côtoyé de près ou de loin Vidocq : Preah, une courtisane manipulatrice ; Nimier, détective et ami du défunt ; et Lautrennes, officier de police flanqué de deux gardes du corps jumeaux.
De bordel en fumerie d'opium, de sombres ruelles en cabinet secret, Etienne Boisset va découvrir un monde d'une fantastique décadence.

**********************


Dernière édition par Sandra le Sam 22 Mar - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tears
Momie millénaire
avatar

Messages : 4468
Points : 3300
Date d'inscription : 17/01/2009
Localisation : In my World - Lost in the dark

MessageSujet: Re: Vidocq   Sam 22 Mar - 14:27

Merci Sandra, mais tu as pris l'affiche du film en espagnol lol

Avant de le regarder je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, à vrai dire j'ai décidé de le regarder parce que Zebuline le proposait en réponde au jeu des films et l'image m'a intriguée x)

Mais au début j'ai lu "scénario de Jean-Christophe Grangé" aaaaaah trop bieeeeen j'adore cet auteur ! Donc ça promettait et finalement je n'ai pas été déçue, il faut vraiment se méfier des personnages principaux de nos jours...Le suspens est gardé jusqu'à la fin. Du moins je n'ai rien deviné, je me suis laissée prendre au jeu et j'ai beaucoup aimé la trame. Mais peut-être ai-je été influencée par le fait qu'un de mes auteurs favoris avait écrit le scénario, j'étais peut-être prédisposée à aimer :)

Mais ce n'est pas que l'histoire, c'est aussi la façon dont ça a été filmé. D'habitude je ne suis pas fan de la façon dont les films français sont tournés mais là ça fait très fantastique en même temps que glauque...Enfin tout ça pour dire que pour moi c'est un bon film même si à mon avis je vais oublier les trois quart des éléments ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandra
lycan
avatar

Messages : 975
Points : 1207
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Re: Vidocq   Sam 22 Mar - 14:32

mdr, je n'avais même pas vu ^^
j'ai rectifié ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tears
Momie millénaire
avatar

Messages : 4468
Points : 3300
Date d'inscription : 17/01/2009
Localisation : In my World - Lost in the dark

MessageSujet: Re: Vidocq   Sam 22 Mar - 14:48

Pas de soucis, c'était marrant sur le coup XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raphaël
Dangereux personnage
avatar

Messages : 359
Points : 270
Date d'inscription : 18/01/2009
Age : 41
Localisation : Laval (53)

MessageSujet: Re: Vidocq   Dim 6 Nov - 1:02

Un film qui a la douloureuse particularité de passer complètement à côté de son potentiel.
Son histoire est bien aboutie, avec ce mystérieux et dangereux Alchimiste.
Il a été présenté comme «le premier film tourné en haute définition numérique». Justement, c’est visuellement que ça coince. Grâce à la haute définition numérique, certaines scènes sont effectivement remarquables (je pense à des scènes éclairées à la bougie qui parviennent à être parfaitement nettes et dotées d’une superbe lumière). Le problème, c’est que Pitoff (un infographiste célèbre pour les effets spéciaux des Visiteurs et du premier Astérix) abuse de cette technologie pour insérer à qui-mieux-mieux des déformations d’images, des fonds trafiqués… Un personnage hurle ? Son visage est déformé jusqu’à plus soif ! On ne voit pratiquement pas un ciel naturel : des nuages bizarroïdes sont rajoutés et défilent à un rythme affreusement artificiel. Tous ces abus donnent une esthétique surchargée, fatigante…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vidocq   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vidocq
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journal "Vidocq" (Ed . Vidocq à Draguignan)
» [Collection] Vidocq (L'Étrave)
» Collection Vidocq / Editions Coeur de Vey
» La grande collection illustrée(ROUFF)
» Pseudos pendant l'Occupation (1940-1944)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: Autre média :: Films :: Film action/policier/thriller-
Sauter vers: