Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Sébastien Degorce]Les Portes noires

Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
100%
 100% [ 1 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25623
Points : 35181
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Sébastien Degorce]Les Portes noires   Mar 18 Mar - 18:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2014
Edition : Voy'[el]
Nombre de pages : 398
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Dans l’Éther, Eyna Venach attend son heure. Inoka, jeune shaman, doit l’affronter pour défendre les siens, au prix d’un terrible sacrifice. Mais le combat n’a pas l’issue attendue et pour se dresser de nouveau face à l’entité malfaisante, Inoka revient sous les traits du jeune Dimitrius. Celui-ci ignore tout de l’affrontement séculaire entre le shaman et la déesse vengeresse. Il n’a cependant d’autre choix que de prendre part au combat pour stopper cette terrible menace.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Louve le Mar 22 Juil - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
noisette2011
fantôme torturé
avatar

Messages : 2437
Points : 2847
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 29
Localisation : dunkerquois

MessageSujet: Re: [Sébastien Degorce]Les Portes noires   Mar 18 Mar - 18:51

J'aime beaucoup la couverture, elle donne le ton du récit :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25623
Points : 35181
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Sébastien Degorce]Les Portes noires   Ven 25 Avr - 10:47

roman reçu en partenariat

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Froggy80
lycan
avatar

Messages : 1274
Points : 1320
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 38
Localisation : Dans les nuages dans la région de Québec City ...

MessageSujet: Re: [Sébastien Degorce]Les Portes noires   Ven 25 Avr - 17:04

La couverture est sublime !!!!

**********************


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frogzine.weebly.com En ligne
Louve
Admin
avatar

Messages : 25623
Points : 35181
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Sébastien Degorce]Les Portes noires   Ven 25 Avr - 18:06

les illustrations intérieures aussi =)

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7330
Points : 8000
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 34
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Sébastien Degorce]Les Portes noires   Ven 25 Avr - 20:37

Arf il est très tentant !!! :amour:

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7330
Points : 8000
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 34
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Sébastien Degorce]Les Portes noires   Sam 14 Juin - 22:34

Un roman sombre entre fantastique et fantasy dont la couverture attractive et le synopsis dépaysant laissait présager une lecture atypique et passionnante, mais la densité et les longueurs du récit ont eu raison de mon enthousiasme !
Eyna Venach, être de l’Ether (le monde des morts) a une inextinguible soif de sang à assouvir pour survivre. Un jour, elle s’en prend à une partie de la population d’une tribu dont Inoka est le plus jeune Shaman. Au travers des siècles, l’âme du Shaman attend son heure pour la combattre et se réincarne en Dimitrius. De là, le jeune paysan devra faire face à la vengeance de cette déesse qui tente d’assouvir un sombre dessein.
Par où commencer avec cette lecture complexe et un ressenti plus que mitigé ? Sébastien Degorce a su créer un univers mystique et unique sans jamais sombrer dans le déjà vu. Son écriture est posée, travaillée et enrichit d’un vocabulaire recherché et inventé propre au monde créé. On ressent toute la réflexion et le travail apportés sur ce roman agrémenté à la fin d’annexes complémentaires explicatives (cartes, chronologie, lexique…). L’auteur présente donc un roman plutôt original illustré ponctuellement et avec talent par Saï. Ce dernier retranscrit à travers ses traits simples, denses et dénués de détails, et des teintes noires et blanches, l’ambiance sombre voire parfois glauque du roman.
Il y avait donc matière à faire un roman passionnant et pourtant, le récit confus et dense du début m’a perdue avant la fin du prologue, long d’un quart de la totalité du roman ! Ce prologue s’étale sur des centaines d’années avec des personnages bien trop nombreux pour s’y attacher laissant le lecteur perplexe ; où veut en venir l’auteur ? Quel est le but de cette histoire ? Quand va -t-elle enfin commencer ? L’auteur a pris le parti de prendre le temps (trop) de poser son univers et l’origine de son histoire, la légende traversant les siècles, mutant au cours du temps jusqu’à l’aube d’un nouvel affrontement entre Eyna Venach et l’âme du Shaman. L’intrigue est donc bien trop longue à démarrer pour permettre au lecteur d’être transporté. On se surprend malheureusement à survoler certains passages et à contrario à s’arrêter avec plus d’attention sur d’autres mais au final, on s’ennuie, on s’arrête, on se questionne et on ne sait plus où on en est.
En bref, on détenait une base intéressante pour obtenir une petite pépite livresque fantastique et on se retrouve avec un récit trop noirci de longueurs pour être apprécié à sa juste valeur ! Serais-je complètement passée à côté ? Avec un prologue d’une taille habituelle, je me serais probablement plus immergée dans ce livre.
Je tenais à remercier Louve du Forum Mort Sûre et Les éditions Voy’[el] pour ce partenariat.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
goupilpm
succube des enfers
avatar

Messages : 3068
Points : 4230
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 61
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Sébastien Degorce]Les Portes noires   Lun 15 Jan - 11:41

Dans le très long prologue, trop long prologue, l'auteur pose les bases de son récit. En premier lieu l'on découvre deux tribus : l'une vivant de la chasse et diurne, l'autre vivant de la cueillette et nocturne, ne supportant physiologiquement pas la lumière du jour. L'une a la peau blanche, l’autre à la peau noire ce qui n'est pas sans influer sur les relations de leurs descendants dans le futur du récit.

Dans la première tribu l'on suit une jeune veuve qui va voir sa fille bébé mangée par un loup noir géant, en fait un démon venue de l’Éther le monde des âmes. La jeune mère en s'attaquant au démon et en absorbant son sang va elle aussi se métamorphosée en créature de l’Éther et vivre éternellement avec la possibilité de franchir la barrière qui sépare les deux mondes : celui des âmes et celui des vivants, le Mater.

Dan la deuxième tribu, où la femme devenue Eyna Venach va causer de nombreuses victimes en absorbant leur sang à la manière des vampires, l'on suit un jeune shaman Inoka qui va pour faire face à cette fausse déesse projeté son âme au fil des siècles dans le corps de jeunes paysans.

Le prologue qui met en place le contexte du récit et l'évolution des tribus se déroule sur seize siècle d'un âge comparable à celui de l'âge de fer à celui de l'âge des lumières. Le thème de départ de l'histoire se veut très prometteur et la manière de l'introduire très innovante.

Avec Les Portes Noires, l'auteur nous plonge dans un récit très sombre, très compliqué à comprendre et à suivre. Une complexité qui découle d'une part de sa découpe chronologique, et d'autre part des nombreux changements de narration dus à la multitude de personnages que l'on rencontre au fil des siècles.

L'auteur a su créer un univers mystique et unique, très sombre, à la mythologie cohérente. Malheureusement si des cartes figurent bien à la fin du roman et permettent de suivre les implantations des différentes tribus issues des deux premières , il n'y a plus dès la scission d’interactions entre les différents royaumes et peuplades dès que le récit démarre vraiment. En effet le récit étant essentiellement centrés sur les deux protagonistes principaux et les personnages qui évoluent dans leur champ d'action.

Les personnages sont particulièrement bien caractérisés et s'intègrent de fort belle manière dans le monde où ils évoluent.

La plume de l'auteur est travaillée, posée, enrichit de termes propres à l'univers créé, mais...

S'il y avait des bases solides pour faire faire un roman des plus intéressants, le récit dense et confus du prologue qui s'étale sur 16 siècle, et le démarrage très tardif de l'intrigue bien trop longe à se mettre à place et à réellement démarrer ne permettent pas au lecture d'adhérer pleinement au récit. Le lecteur est assez souvent contraint de survoler certains passages, mais aussi de s’arrêter plus longuement sur d'autres pour apprécier les points cruciaux du récit. Le récit est alourdit par les trop nombreuses longueurs et la dynamique de lecture ne devient agréable que dans la toute dernière partie du récit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sébastien Degorce]Les Portes noires   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sébastien Degorce]Les Portes noires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Cerises noires, Henri Debluë
» [Snyder, Maria V.] Les Portes du Secret - Tome 1: Le poison écarlate
» DRAGONS PORTES
» Saint Sébastien de Morsent, circuit des Mares
» Un espion elfe noires a la crinierre rousse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: