Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
33%
 33% [ 1 ]
3. Roman sympa.
67%
 67% [ 2 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25498
Points : 34992
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   Ven 7 Mar - 23:02



Année d'édition : 2014
Edition : robert laffont
Nombre de pages : 468
Public visé :  Young Adult
Quatrième de couverture :
L'Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle - une étendue d'eau de mer parfaitement circulaire - est cerné par le Mur, une haute barrière d'une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable. Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu'ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif. Trois personnages principaux : Abrielle, Sa et Ca. Trois destins différents qui vont finir par se croiser pour composer la mystérieuse Symphonie des Abysses. Abrielle est une réminiscente. Elle porte en elle des mélodies et des chants dans un village où la musique est strictement prohibée, où la pratiquer est devenu un crime. Jusqu'au jour où elle entend un chant qui vient des profondeurs de la mer : la Symphonie des Abysses. C'est pour cette raison qu'elle devra tout quitter et laisser derrière elle les seuls repères de son existence... Quant à Sa et Ca, deux Neutres, ni hommes ni femmes, ils s'aiment dans une ville où les sentiments sont interdits. Deux futurs hommes qui vont devoir fuir leur quotidien afin de devenir les adultes qu'ils veulent être. Tous les trois finiront par se retrouver afin de construire leur identité et changer le destin de l'Anneau, grâce à la Symphonie des Abysses...

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Louve
Admin
avatar

Messages : 25498
Points : 34992
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   Ven 7 Mar - 23:22

roman reçu en partenariat

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7113
Points : 7713
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   Sam 8 Mar - 11:16

Il a l'air excellent !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3974
Points : 3897
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   Sam 8 Mar - 14:50

bien tentant !!

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :



MON FACEBOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
Froggy80
lycan
avatar

Messages : 1252
Points : 1298
Date d'inscription : 06/05/2012
Age : 37
Localisation : Dans les nuages dans la région de Québec City ...

MessageSujet: Re: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   Lun 10 Mar - 6:52

Il est juste sublime ce roman... Couverture, résumé !!! Il me tente trop. En plus ce serait une première lecture de cette auteure pour moi. »Je le note avec plaisir :-)

**********************


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.frogzine.weebly.com En ligne
noisette2011
fantôme torturé
avatar

Messages : 2430
Points : 2842
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 29
Localisation : dunkerquois

MessageSujet: Re: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   Dim 16 Mar - 15:10

Très tentée par ce livre.

Il n'y a pas à dire je veux tout les livres de la collection R dans ma biblio ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1254
Points : 1632
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 28
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   Dim 30 Mar - 0:29

Citation :
J'avais très envie de découvrir cette auteure et je pense que j'ai commencé par le bon roman ! Il est tout simplement génial, même si certaines choses ne m'ont pas plu.

L'histoire est divisée en deux parties.
D'un côté, on découvre Abrielle, une jeune fille qui vient tout juste d'avoir seize ans, qui est enfin une femme et qui doit, désormais, se plier à toutes les lois. On découvre l'endroit où elle vit, les règles strictes qui permettent un certain contrôle sur tout le monde. Un gardien est là pour surveiller chaque habitant, des guides essaient au mieux de guider les uns et les autres pour qu'ils ne perdent pas la raison. Car, en effet, là où ils vivent, ils ne sont qu'entourés d'un mur gigantesque, impossible à franchir ni à détruire. Alors que tout le monde s'enlise dans la routine inévitable de leur quotidien, Abrielle sent au plus profond d'elle-même qu'elle est différente, qu'elle n'est pas loin de transgresser l'une des plus importantes de leurs lois...
Dans la seconde partie, Abrielle est mise de côté pour laisser place à Ca et Sa. Deux individus, ni hommes ni femmes, à la peau translucide ; au visage ainsi que le corps, indéfinis. Ca et Sa vivent dans une autre partie de l'atoll où il y a des règles très strictes également. La plus importante étant de ne jamais toucher ou embrasser quiconque, ces deux-là ne sont pas au bout de leur peine... Peu de temps avant leur cérémonie de l'Injection, où ils auraient dû annoncer à tout le monde s'ils voulaient être hommes ou femmes et subir les manipulations pour y parvenir, leurs chemins ont croisé celui d'Abrielle...

La première partie est intéressante parce que l'on fait l'apprentissage de tout l'univers où vit Abrielle. Pourquoi le monde est devenu ainsi, pourquoi tant de règles, mais on découvre également les habitudes de chacun ainsi que leur personnalité, pour les personnages les plus importants. Toutefois, j'ai remarqué beaucoup de répétitions de situations dans cette partie et j'ai vraiment eu du mal avec ça par moments. Des informations étaient répétées alors qu'il n'y avait pas besoin, soit parce qu'on ne pouvait que s'en rappeler, pour l'avoir lu deux pages avant, soit parce qu'il n'y avait rien d'important à retenir. Cela a simplement ajouté quelques longueurs inutiles à cette première partie.

La seconde partie est beaucoup plus intéressante quoiqu'un peu déroutante au début. On ne sait pas bien où l'on est dans l'histoire, si c'est dans le même village ou non. Et surtout, certains mots sont différents de notre langage, il faut un temps pour s'habituer... Néanmoins, quand les explications tombent, on comprend très bien et finalement, on ne peut qu'admirer l'idée ! C'est très original et cela donne encore plus d'intérêt à l'histoire ! Ca et Sa ont une histoire bien à eux et je l'ai trouvée tout de suite beaucoup plus saisissante que celle d'Abrielle (même si cette dernière est essentielle et souvent passionnante). Simplement, le secret de Ca et Sa est déjà plus lourd à porter (quoi que la punition est extrême autant pour Abrielle que pour Ca et Sa s'ils enfreignent la plus importante règle de leur village respectif...) mais a également plus de sens, selon moi. Ca et Sa sont simplement une hymne à l'amour à eux deux... Ils sont admirables et attendrissants et... juste magnifiques. Ils m'ont beaucoup touchée. Mis à part ça, l'univers dans lequel ils évoluent est assez différent d'Abrielle. En effet, tous ces villageois naissent Neutres et deviennent hommes ou femmes, selon leur choix, bien plus tard, lors du passage à l'âge adulte. Ils doivent dans le même temps choisir un métier dans lequel ils consacreront toute leur vie. On sent bien que cette vie est difficile mais elle est très intrigante.

« - Peu importe ce que tu seras, je t'aimerai toujours. Ton enveloppe extérieure n'est que cela, une enveloppe. Ce qui te définit c'est ce qu'il y a là... »

Que ce soit dans la première ou dans la seconde partie, on découvre toujours quelque chose de nouveau, on a toujours envie d'en savoir davantage, on s'attache facilement aux personnages... C'est un univers réellement bien décrit et maîtrisé. Les sentiments sont forts, toujours en profondeurs et ne laissent pas indifférents. Les mots sont justes et font passer beaucoup de messages importants. De plus, la plume de Carina Rozenfeld est vraiment très fluide, ce qui permet d'avancer rapidement même lors des longueurs. Un excellent premier tome qui donne très envie de découvrir le deuxième ; d'autres coutumes, d'autres personnages... mais surtout une fin qui risque d'être énorme si on se base sur la fin de ce premier tome !

« - Et nous avons perdu le chemin de l'amour, du partage...
- De tout, Sa, de tout. Ce monde qui nous façonne... il est tellement étroit, tellement... entouré de barrières qui nous brident à chaque instant de notre vie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr En ligne
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7113
Points : 7713
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   Dim 30 Mar - 12:15

J'ai hâte de le lire !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3974
Points : 3897
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   Dim 30 Mar - 14:28

moi aussi j'ai hâte de le lire ^^

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :



MON FACEBOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7113
Points : 7713
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   Dim 20 Avr - 14:37

Un livre à la couverture magnifique, au résumé alléchant mais qui ne tient pas toutes ses promesses ! On attendait de la magie musicale et des eaux profondes, on en est un peu loin dans ce premier tome.

Abrielle vit seule avec sa mère Abela, depuis la mort mystérieuse de son père, 1 an plus tôt. C’est une jeune fille de 16 ans vivant en collectivité dans un village régi par des règles strictes que le Gardien en chef, Braden, doit faire appliquée.  Il est notamment interdit de chanter ou d’écouter toute forme de musique. A l’age de 4 ans, elle a lâché quelques notes innocentes, les conséquences en ont été dramatiques et elle fut enfermée pendant des jours dans un cachot moisi. Depuis, elle est considérée comme une "Réminiscente", il est difficile pour elle de ne pas être attirée par la symphonie issue de bruits naturels et la musicalité qui vient des Abysses, pourtant elle résiste et ne chante pas. Les responsables de la collectivité voit, malgré tout en elle, un risque que la ville sombre à nouveau dans la folie passée et souhaite donc s’en débarrasser.

Ca et Sa sont tous deux des Neutres, des êtres dépourvus de tous traits physiques masculins ou féminins. Ils ont été conçus sans chromosomes X et Y.  A l’âge de 18 ans, la cérémonie d’Injection approchant, elle leur permettra de choisir d’être un homme ou une femme et de choisir une activité spécifique au sein du village. Celui -ci est également régi par des règles strictes, toutes formes d’amour, de contacts physiques et d’expression de sentiments sont prohibés. Pourtant ces deux là s’aiment dans l’interdit.

Deux histoires distinctes, deux villages inconnus l’un de l’autre mais tout deux bordés de forêts mystérieuses et d’un mur haut de 30 m infranchissables…

La première partie du livre raconte donc l’histoire d’Abrielle. Malgré la description d’un environnement paradisiaque, une fois les éléments de l’histoire posées, on a vite la sensation de tourner en rond et on s’attache finalement assez peu aux personnages. Abrielle est une héroïne assez fade, d’une certaine beauté et différente des autres par sa sensibilité musicale. Elle subit les épreuves les unes après les autres et s’en sort chaque fois in extrêmis ! Braden, l’ancien petit ami et Gardien en chef, est juste exécrable. Il change de position et d’avis un peu trop rapidement pour que cela soit réaliste, un personnage vraiment bizarre que l’on déteste dès la première apparition.  Abela la mère d’Aby est un personnage douteux au début mais qui se révèle vite être une mère prête au sacrifice pour sauver sa fille. Les autres personnages évoqués sont les responsables du village, Baako, la meilleure amie d’Abela qui se révèle finalement avoir les dents un peu trop longues et son fils le prêtre qui est juste là pour rappeler à (menacer ?) la société les règles qu’il convient de respecter. Bref, cette première partie est certes agréable à lire mais manque terriblement d’actions et d’épaisseur pour nous contenter pleinement. C’est donc plutôt décevant, mais…

La seconde partie démarre et nous raconte l’histoire de Ca et Sa, là c’est juste superbe. Deux personnages atypiques, ni homme, ni femme, deux âmes unit par un amour interdit, deux individus qui ne peuvent s’empêcher de se toucher, de s’embrasser, de s’aimer tout simplement. On ressent juste leur sentiment, on en oublie les risques qu’ils encourent jusqu’à… Ne spoilons pas, mais leur histoire est vraiment très forte. C’est vrai au début, on est relativement perplexe face à ces êtres étranges, mais que nous invente là l’auteure ? Mais ce n’est pas ici le plus intéressant, le plus passionnant reste leur relation fusionnelle, les doutes qui s’installent à l’approche de la Cérémonie d’Injection qui feront d’eux, un homme ou une femme, comment appréhenderont-ils leur nouveau corps ? Comment gèreront-ils une relation interdite une fois leur vie définie au sein de la société ? Ils ne savent pas si l’autre deviendra un homme ou une femme, ils s’en fichent, ils s’aiment déjà ! On s’attache indéniablement à ces deux personnages, occultant complètement les autres, leur histoire est plus profonde, plus complexe et plus riche. Enfin, le roman décolle ! Ca aux yeux sombres est de caractère plus réservé, plus triste, plus pessimiste, plus dans l’ombre ; Sa aux yeux bleus clairs est de caractère plus ouvert, plus joyeux, plus optimiste, plus dans la lumière, deux opposés qui se complètent parfaitement. Ils nous transportent dans une palettes d’émotions intenses ; on surfe sur leur tendresse, on se crashe sur leur malheur d’une injustice extrême et on vole sur l’espoir qu’ils transmettent.

Carina Rozenfeld a un style d’écriture relativement simple et épuré, peut-être un peu trop. Certes, ça se lit vite, les phrases sont courtes, les chapitres aussi, mais on ressent trop le public visé par ce roman young adult, qui manque un peu de complexité, à mon sens, pour parfaitement contenter un public plus adulte. Il y a également quelques éléments de l’histoire un peu "tiré par les cheveux" pour la rendre complètement crédible, notamment dans la première partie, ce qui nuit à la qualité du roman. L’auteur a tout de même su créer un environnement dystopique plutôt intéressant et contrasté ; des villages éparses n’ayant aucun lien entre eux aux décors paradisiaques d’Atoll et bordés de mangroves mystérieuses, de falaises dangereuses et d’un mur sombre dont on ne connaît pas l’origine, et des sociétés bridées, appauvries et sectarisées, cela reste classique mais efficace.

En bref, dans l’ensemble, la lecture est plutôt agréable, la deuxième partie y est pour beaucoup. Par ailleurs, la fin énigmatique annonce une suite très prometteuse !

Je remercie Louve du forum Mort Sûre et les éditions Robert Laffont pour ce partenariat

**********************


Dernière édition par Walkyrie le Sam 28 Mai - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1729
Points : 1577
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 28
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   Sam 28 Mai - 19:31



Cela fait un moment que j’ai lu le premier tome de La Symphonie des abysses, il était temps que je partage avec vous mon avis sur ce roman que j’ai trouvé un peu long, mais original.

Le roman se découpe en trois parties. Ces parties se passent sur une île en forme de donut avec un lagon au centre et un mur l’entoure coupant les habitants du monde extérieur. L’île est elle-même compartimentée, plusieurs villages y sont parsemés. Les villageois ne côtoient pas et ne savent même pas que d’autres personnes existent sur leur île.
Tout d’abord j’ai mis un peu de temps à me repérer vis à vis de l’île. J’avais du mal à me rendre compte où était situé le mur, comment il était. Passé ce moment, l’auteur offre un contexte exotique et particulier.

C’est dans ce contexte que nous rencontrons Abrielle dans la première partie. Cette dernière est une adolescente un peu exclue de son village après avoir chanté à l’âge de 5 ans. Il était interdit de chanter ou de faire quoique ce soit en rapport avec la musique. Pourtant c’est comme une seconde âme pour Abrielle, le chant s’empare de son corps et veut s’exprimer coûte que coûte.
Cette première partie a été un peu laborieuse. Il y a pas mal de descriptions, parfois des répétitions, et il ne se passe pas grand chose jusqu’à ce qu’Abrielle décide enfin de s’enfuir. Même le personnage ne m’a pas emballé plus que ça. Bien que vive d’esprit, remettant en questions les interdictions et fonctionnements de son village, je l’ai trouvé un peu molle.

J’ai beaucoup plus été emportée par la seconde partie, on a presque l’impression que Carina Rozenfeld nous emporte complètement autre part alors que nous ne sommes qu’à quelques heures du village d’Abrielle. Dans ce village nous découvrons Ca et Sa, deux êtres asexués, appelés « neutres ». A leur 18 ans ils pourront choisir si ils veulent être femme ou homme. Un concept très original et ouvre un débat ce qui nous sommes et ce que nous choisissons d’être au delà de la génétique et du physique.

J’ai été un peu décontenancé par l’idée de l’auteur de créer un langage « neutre » pour parler de Ca et Sa en utilisant les pronoms « iel » et « luiel ». Je dois avouer que ça a quelque peu perturbé ma lecture, m’obligeant à me concentrer plus sur ces passages.
En revanche je me suis beaucoup attachée à Ca et Sa. Ils sont juste beaux dans tous les sens du terme! De part la force de caractère et la force de leur amour. Ce sentiment étant interdit chez eux, ils ne peuvent ni se toucher, ni s’embrasser. Ils expriment leur sentiment en cachette. Malheureusement ils grandissent et vont devoir, eux aussi, faire un choix.

Je ne m’étalerais pas sur la dernière partie car c’est tout le dénouement de ce premier tome. Si on peut reprocher un peu de longueur, Carina Rozenfeld pose les bases d’un diptyque singulier et prometteur. Il prône la tolérance et la liberté de faire ses propres choix. Il me tardait de lire la suite et cela tombe bien elle est arrivée dans ma PAL il y a peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Carina Rozenfeld]La symphonie des abysses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Carina Rozenfeld]Doregon, tome 3 : Les cracheurs de lumière
» PHAENIX (Tome 1) LES CENDRES DE L'OUBLI de Carina Rozenfeld
» [Carina Rozenfeld] Phaenix tome 2: Le brasier des souvenirs
» La Quête des Livres Monde [Carina Rozenfeld]
» LA QUETE DES LIVRES MONDE (Tome 1) LE LIVRE DE L'AME de Carina Rozenfeld

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Science fiction-
Sauter vers: