Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Melinda LEIGH] - Traquée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7073
Points : 7662
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: [Melinda LEIGH] - Traquée   Mar 4 Fév - 22:42



Année d'édition : 2013
Edition : MA
Nombre de pages : 355
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Beth, jeune veuve remariée à un important politicien, découvre un terrible secret sur son nouvel époux. Elle doit alors prendre la fuite avec ses deux enfants pour échapper à une mort certaine. Lorsqu’elle décroche un job d’intendante dans une propriété isolée de Pennsylvanie, elle pense avoir enfin trouvé la cachette idéale. Hélas, son nouvel employeur meurt brutalement…
Quand l’inspecteur de police Jack O’Malley hérite de ce ranch, il n’est pas préparé à partager sa nouvelle demeure avec cette femme, manifestement terrifiée par quelque chose ou par quelqu’un, et encore moins au trouble qu’il ressent à chaque fois qu’il la croise. Tandis que Jack enquête sur le passé de Beth, une habitante des environs est sauvagement assassinée…


Mon avis : 

Il s’agit là de mon premier Romantic Suspens et la lecture, sans être transcendante, fut plutôt plaisante. Le thriller associé à une romance adoucit le ton du genre sans pour autant enlever son côté palpitant.
Beth est veuve et remariée à un politicien de renom, Robert Baker,  issu d’une famille influente et qui cache un secret qui pourrait bien lui valoir sa carrière. Violent depuis le début de leur mariage, le jour où Beth découvre ce qu’il cache, celui-ci tente de la tuer. Elle réussi à se sauver et depuis le fuit accompagnée de ses deux enfants, Katie et Ben. Robert joue de ses relations pour la rechercher ardemment. Dans sa fuite, elle trouve un travail chez Danny O’Malley, un vieillard qui souhaite qu’elle devienne son intendante mais celui-ci décède brusquement. Beth est anéantie et voit tout espoir s’envoler. Jack O’Malley, ancien flic, mit sur la touche suite à un grave accident se voit hériter du domaine. Troublé et soupçonneux vis à vis des attitudes craintives  et des airs traumatisés de Beth et de ses enfants, il décide de l’embaucher malgré tout. En parallèle, le Tueur des Berges fait rage et se rapproche dangereusement du domaine.
Nous sommes ici en présence de personnages plutôt classiques et un brin caricaturés ; une jeune femme veuve et remariée à un homme violent, fuyant avec ses enfants, petite et frêle mais néanmoins jolie et forte. Beth s’attire tout au long du roman les regards des hommes et attise leur pensées lubriques. Jack, ancien flic hors pair, est un quadragénaire au charme irrésistible et au physique avantageux. Célibataire sans enfant, il se révèle sous ses airs de vieux garçons être tendre et protecteur envers cette petite famille qu’il prend d’affection. La relation des deux personnages est tout en désir pour l’un et en attirance refoulée pour l’autre ; Beth refuse de s’attacher à nouveau et de risquer de perdre quelqu’un qu’elle aime. Jack est perturbé par ses propres émotions primaires qui cachent cependant quelque chose de plus profond. Les personnages secondaires ne sont pas en reste ; Robert est un personnage antipathique, jouant de ses relations et de sa protection paternelle pour rechercher Beth et la tuer. Il joue un rôle calculé face auw médias : mari épleuré et beaux père inquiet profitant de la situation pour se promouvoir. On cherche tout au long du récit à comprendre son grand secret qui au final se devine assez vite et n’est rien de bien original, mais en même temps nous sommes au Etats-Unis… James, l’oncle de Beth, est un ancien militaire septuagénaire surentraîné et qui traîne de beaux restes. Il souhaite protéger sa nièce et n’hésite pas à user de moyens peu recommandables pour y arriver. Il a recours à ses dons de prémonitions quand il touche un objet pour rechercher le moyen de faire tomber Robert. Les cousins de Jack sont plutôt attachants tout comme les enfants de Beth, Katie et Ben. Et puis, il y a Henry, le véritable héros de cette histoire !
La romance est cependant anecdotique car le roman fait la part belle à un thriller plutôt bien amené mais avec quelques facilités tout de même. Notre héroïne doit non seulement fuir un homme violent qui veut la tuer mais fait également l’objet de convoitise du tueur des berges et des lubricités perverses d’autres. Cette pauvre femme est maltraitée, subit des accidents étranges et doit se battre contre des hommes mais réussie toujours in extremis à se sauver. Elle est souvent couvertes de bleus, de points de suture et de bosses, mais reste néanmoins désirable bien sûr. C’est peut-être un peu trop ! Bref, on se croit inévitablement dans une fiction hollywoodienne, imaginant Sandra Bullock dans le rôle de Beth et Bruce Willis dans le rôle de Jack.
L’auteure ayant pris le partie de multiplier les narrateurs, on suit les sentiments de chacun des personnages et notamment du tueur. On imagine plusieurs personnes dans ce rôle avant de vite comprendre de qui il s’agit. On suit ses émotions perverses et ses désirs inavouables, ses réflexions et ses méthodes de recherche de nouvelle proie féminine. Le Tueur des Berges déteste les femmes et leur fait bien comprendre cette haine en les torturant, violant et tuant. Cela apporte un ton plutôt lugubre et macabre mais indispensable pour nous tenir en haleine. Le texte est aussi teinté d’un univers équestre agréable, excluant la rythmicité citadine et conservant l’atmosphère plus douce et inquiétante de la campagne.
Enfin, le style de l’auteur est simple et efficace, des tournures de phrases courtes et sans fioritures de vocabulaires. On est vite entraîné dans ce thriller romantique malgré les invraisemblances et le manque de réalisme de l’histoire. C’est divertissant sans être passionnant, un roman qui se lit vite et dans l’ensemble plutôt sympa !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
 
[Melinda LEIGH] - Traquée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Soleil est il complètement détraqué ?
» Mike Leigh
» Biographie rédigée par James-Edward Austen-Leigh
» VIVIEN LEIGH
» [Leigh Brackett ] Le grand livre de mars Tome 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: