Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Michaël Moorcock] Le navire des glaces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3547
Points : 3603
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: [Michaël Moorcock] Le navire des glaces   Mer 27 Nov - 12:57




Année d'édition : 1969
Edition : Presses Pocket
Nombre de pages : 245
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : Quand Konrad Arflane perdit le commandement de son navire, il prit ses skis et partit au hasard. Il voulait être au calme pour réfléchir et décider s'il devait vivre ou mourir. La banquise recouvrait la Terre entière : que pouvait faire un capitaine sans son navire des glaces ? Konrad croyait aux vieilles idées : le cours naturel de toutes choses allait vers le froid absolu et la mort. Une tradition parlait de New York, où les Spectres du Gel, depuis l'aurore des temps, tiennent leur cour dans le palais mythique de la Glace-Mère. Certains osaient dire que le soleil se réchauffait, que la Glace-Mère était mourante : des impies ! Jadis, il y avait eu la saleté, le vert, la vie ; mais la mort a toujours le dernier mot. Konrad, le capitaine fou, était l'Élu de la Mère, le seul homme capable de conduire un vaisseau jusqu'à New York, à la recherche du savoir qui changerait le monde. Et ça se savait.

Ma lecture : L'action se passe dans un univers post-apocalyptique glacé. Monde brutal, impitoyable, où le courage des hommes s'apparente à la folie. J'ai aimé les personnages rugueux, les scènes de chasse à la baleine de terre. Arflane n'est pas un personnage auquel on aime à s'identifier : fanatique, naïf, il se laisse souvent submerger par ses émotions et étouffe ses instincts sous ses convictions. Mais c'est aussi un homme digne, un vrai guerrier de la banquise.
Cette quête de la vérité dans laquelle s'engagent les personnages est une vraie petite épopée.
Un roman très sympa.

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Michaël Moorcock] Le navire des glaces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une étrange structure sous les glaces du Groenland
» T.D.T. - Chap. IV : Le Navire Corsaire d'Umbar [WIP]
» La galerie des Glaces (King-of-Ice)
» navire océanographique
» Atelier glaces et sorbets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Science fiction-
Sauter vers: