Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 La tour sombre tome 1 : le pistolero

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
25%
 25% [ 1 ]
3. Roman sympa.
75%
 75% [ 3 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25498
Points : 34992
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: La tour sombre tome 1 : le pistolero   Lun 28 Oct - 14:50



Année d'édition : 2006
Edition : j'ai lu
Nombre de pages : 254
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
" L'homme en noir fuyait à travers le désert, et le Pistolero le suivait... " Ce Pistolero, c'est Roland de Gilead, dernier justicier et aventurier d'un monde qui a changé et dont il cherche à inverser la destruction programmée. Pour ce faire, il doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux. Roland surmontera-t-il les pièges diaboliques de cette créature? A-t-il conscience que son destin est inscrit dans trois cartes d'un jeu de tarot bien particulier ? Le Pistolero devra faire le pari de le découvrir, et d'affronter la folie et la mort. Car il sait depuis le commencement que les voies de la Tour Sombre sont impénétrables...

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
noisette2011
fantôme torturé
avatar

Messages : 2430
Points : 2842
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 29
Localisation : dunkerquois

MessageSujet: Re: La tour sombre tome 1 : le pistolero   Lun 28 Oct - 15:16

Honte à moi, j'ai abandonné la saga après la lecture de ce tome.

Rien à voir avec les autres S King.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25498
Points : 34992
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: La tour sombre tome 1 : le pistolero   Jeu 7 Nov - 15:03

Roman reçu en partenariat

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
lelou83



Messages : 6
Points : 7
Date d'inscription : 18/11/2013

MessageSujet: Re: La tour sombre tome 1 : le pistolero   Lun 18 Nov - 18:28

noisette2011 a écrit:
Honte à moi, j'ai abandonné la saga après la lecture de ce tome.

Rien à voir avec les autres S King.
Il faut lire toute la serie, c'est vraiment top et la fin est ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3540
Points : 3594
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: La tour sombre tome 1 : le pistolero   Lun 2 Déc - 7:28

lelou83 a écrit:
noisette2011 a écrit:
Honte à moi, j'ai abandonné la saga après la lecture de ce tome.

Rien à voir avec les autres S King.
Il faut lire toute la serie, c'est vraiment top et la fin est ...
affraid Il me tarde d'en être à cette série, je la relierai avec impatience. Peut-être même cela me réconciliera avec la fameuse fin...

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3974
Points : 3897
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: La tour sombre tome 1 : le pistolero   Lun 2 Déc - 10:39

je dois le recevoir en partenariat j'ai hâte =)

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :



MON FACEBOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3974
Points : 3897
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: La tour sombre tome 1 : le pistolero   Jeu 5 Juin - 0:18

Citation :
Ce roman est le premier tome de la saga La Tour Sombre du grand Stephen King ! J’ai enfin eu l’occasion de le lire grâce aux Editions J’ai Lu et au Forum Monde Imaginaire que je remercie de tout mon cœur.

Dans ce roman, Roland le Gilead dit le Pistolero poursuit l’homme en noir à travers le désert, et c’est à peu prêt toutes les informations dont nous disposons. Il y a de nombreuses questions dans ce roman, et très peu de réponses, mais je suppose que dans la suite de la série nous avons d’avantage d’informations. Le tout se déroule dans un monde post-apocalyptique où l’eau se fait très rare. Cette histoire à travers le désert m’a plutôt fait penser à une sorte de western fantaisiste qui se mêle au surnaturel. Le but de cette histoire étant la tour sombre, pourquoi ? on ne sait pas.

En ce qui concerne les personnages de cette histoire, il y en a trois principaux, Roland alias le pistolero, un personnage très sombre que j’ai beaucoup apprécié, il entretient très bien l’atmosphère du roman. Ensuite nous avons l’homme en noir, poursuivit par le pistolero à travers le désert, i lest un personnage très mystérieux, à la fois, sorcier, magicien ou manipulateur, il est un peu multitâches qui ramène les morts à la vie. Cet aspect de l’histoire Et pour finir Jake Chambers, c’est le personnage que j’ai le moins apprécié même si il est tout aussi bien travaillé que les deux autres.

La plume de Stephen King est fidèle à elle-même, envoutante, agréable et qui propose de nombreux détails et éléments qui rendent l’histoire complexe et très intéressante.

Les flash-back sur l’enfance du pistolero sont les seules réelles informations dont nous disposons mais c’est un élément très important qui renforce l’atmosphère de l’histoire.

La préface est également une partie très importante du roman car elle nous apprend que Stephen king a écrit son roman à l’âge de 19 ans, ce qui nous montre que la série n’est pas forcément la meilleure qu’il ait écrit.

Pour finir, les petits plus que le livre apporte à la lecture sont les références (Le seigneur des anneaux, Shining, etc, ainsi que les illustrations au milieu du roman qui mettent en valeur l’histoire et permettent une meilleure imagination.

Pourtant, c’est un livre qui m’a beaucoup plu, c’est une histoire très captivante et Stephen King nous propose un univers très riche, j’aurais juste aimé plus de réponses aux questions que je me suis posé durant ma lecture. Je lirais bien sur la suite, mais on m’a dit qu’il ne fallait pas attendre trop longtemps entre chaque tome pour ne pas se perdre dans les détails de l’histoire. Je recommande cette série même si ce n’est peut-être pas la meilleure série que Stephen King a écrit.

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :



MON FACEBOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3540
Points : 3594
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: La tour sombre tome 1 : le pistolero   Lun 11 Mai - 11:54

Je recommence avec plaisir cette saga. J'espère que cette relecture me réconciliera définitivement avec ce que je juge être la pire chute de roman de Stephen King, et de moins lui en vouloir
Spoiler:
 

Nous retrouvons "l'homme en noir", le sorcier, que le lecteur fidèle associe de suite à Randall Flagg. Roland le pistolero est à sa poursuite dans un décor d'ouest américain : relais de diligence, saloon, désert à perte de vue. Dès le départ donc, une traque dans un décor hostile, un but qui semble inaccessible (la Tour« La Tour s’élève sur une sorte de... centre de connexion. Un carrefour dans le temps. »p.154).

Le récit fait des allers-retours entre le passé et le présent du pistolero. J'ai trouvé les flash-back bien intégrés au récit, et assez courts pour ne pas interrompre la dynamique de l'action.

Les rapports de Roland avec son compagnon de route, Jake, sont à la fois complexes et pragmatiques :
Spoiler:
 


J'ai beaucoup aimé le récit du combat de Roland contre son instructeur, lors de son rite de passage à l'âge adulte. Et la découverte des ruines de l'ancien monde est prometteuse : il y a des milliers d'années, une catastrophe sans doute liée à de l'armement biologique aurait transformé l'univers de Roland.

Jake m'a fait penser au Jack de Talisman, qui fait lui aussi une traversée des Territoires. C'est le début d'une toile d’araignée qui s'étendra dans bien des romans de Stephen King : ces univers parallèles peuplés d'échos des personnages, les voies ferrées comme fil d'Ariane.

J'ai aimé, dans la postface, la référence à un de mes auteurs de SF préféré, Clifford D. Simak. Il est peu cité, alors ça fait plaisir !

J'ai hâte de plonger dans le tome 2 !

"Croyez-vous qu'il y ait une existence après la mort ? [...]
-Oui.Celle que nous sommes en train de vivre, à mon avis."(p.19 ed. J'ai Lu)

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liliaza
Hôte de la louve
avatar

Messages : 243
Points : 262
Date d'inscription : 13/02/2017
Age : 30
Localisation : entre deux mondes imaginaires

MessageSujet: Re: La tour sombre tome 1 : le pistolero   Ven 14 Avr - 9:48

Je suis une très grande fan de Stephen King mais je n'avais pas encore lu la Tour Sombre. Une erreur que j'ai enfin résolu en lisant le premier tome. Je précise du coup que le titre de mon site n'avait rien à voir avec l'Entre deux mondes de La tour sombre.

Cette saga est inspirée par un poème de Robert Browning : Le chevalier Roland s'en vint à la Tour noire. A la base, le Pistolero était publié en cinq parties (qu'on retrouve dans le tome 1) dans le magazine américain "The Magazine of Fantasy and Science Fiction" et en France dans le magazine "FICTION". Il a été édité en roman pour la première fois en 1982. Stephen King juge cette saga comme étant " la Jupiter du système solaire de mon imaginaire".

Nous nous situons dans une sorte d'univers parallèle façon western avec des références de notre époque (la chanson Hey Jude, le métro, l'école). Cela déconcerte au premier abord. Mais ce qui m'a le plus déconcerté c'est que je n'ai pas retrouvé le style King. King a un style d'écriture bien particulier qui peut être dur à appréhender quand on le lit la première fois. Mais après c'est que du bonheur. Et là je n'ai pas retrouvé ce style. Si j'avais découvert ce livre sans savoir qui était son auteur Stephen King aurait été le dernier sur lequel j'aurai parié. C'est ce qui a sans doute fait que j'ai eu du mal avec ce livre. Je l'avoue tout de suite j'ai dû aller voir sur un site spécialisé dans la Tour Sombre pour avoir un résumé détaillé du livre. Il y a certaines choses qui m'avaient échappé. Je pense que je lirais la suite pour voir où cela nous mène. Après j'ai beaucoup apprécié la référence à Shining (qui est un livre que j'adore). Apparemment la tour sombre foisonne de référence et de connexion (voir ici pour plus d'infos) à l'univers de King. Rien que pour voir cela il faut que je lise la suite. Une dernière chose : on avait le chiffre 42 pour le sens de la vie maintenant on a le 19 pour savoir ce qui se passe après la mort. Apparemment le chiffre 19 est aussi une référence reprise dans plusieurs livres de Stephen King. A chacun son chiffre. Je ne sais pas vraiment si j'ai accroché au personnage de Roland. Il a fait des choses qui me laisse perplexe. Par contre le personnage de Jake était intéressant. Ce pauvre enfant projeté malgré lui dans cette aventure à la recherche d'une figure paternel est touchant. Bref un livre qui m'a laissé perplexe. J'attends le tome 2 pour me faire un avis plus précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-entre-deux-mondes.e-monsite.com/
bruno19
Proie
avatar

Messages : 73
Points : 74
Date d'inscription : 24/08/2017
Age : 49
Localisation : corrèze (brive la gaillarde)

MessageSujet: Re: La tour sombre tome 1 : le pistolero   Ven 25 Aoû - 11:34

Premier tome de la saga que j'ai lu et adoré.
Au départ bien sur c'est bizarre: Roland poursuit un homme en noir dans un désert et on pense lire un western
Puis roland arrive dans les ruines d'une station service Exxon et on se dit "non, je suis dans mad max, un univers post apo desertique"
Puis Jake explique qu'il s'est réveillé là après avoir été tué et on se dit "ah non on est dans une sorte de purgatoire peut être"
Et puis on évoque un univers parralèle.
Finalement il ne se passe pas grand chose, et la fin est un peu décevante.
Mais c'est au tome suivant que tout va devenir plus clair et que l'histoire va vraiment demarrer.

Ce livre, Stephen King l'a écrit à 19 ans donc son style n'était pas tout à fait le même. Les suites il les a écrit sur des dizaines d'années qui ont suivies donc l'histoire est assez étrange dans son ensemble et j'ai moins accroché sur les derniers tomes.
A decouvrir et à poursuivre avec la suite "Les trois cartes" pour vraiment entrer dans l'univers de la tour sombre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdemavie.over-blog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La tour sombre tome 1 : le pistolero   

Revenir en haut Aller en bas
 
La tour sombre tome 1 : le pistolero
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Nos auteurs favoris! :: Stephen King-
Sauter vers: