Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Richard Tabbi & Ludovic Lavaissiere] Moi et ce diable de blues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7114
Points : 7714
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: [Richard Tabbi & Ludovic Lavaissiere] Moi et ce diable de blues   Dim 13 Oct - 20:59


Année d'édition : 2012
Edition : Editions du Riez
Nombre de pages : 275
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Ancré dans l’atmosphère diluvienne du Havre, cité bunker aux cicatrices datant de la Seconde Guerre Mondiale, MOI ET CE DIABLE DE BLUES met en scène le Lieutenant Valdès, ex gloire de la police, perclus d’addictions et suintant le politiquement décadent.

Il fait équipe avec Ivana Ivanovic, une jeune recrue à la plastique explosive et à la compétence démesurée ; parfait antidote à son indécrottable dinguerie. Des hauts de Sainte-Adresse à l’abbatiale de Conques, le duo se lance bientôt sur la piste d’un tueur adepte de rituels barbares.

On brûle la gomme à chaque page, on jacte un argot licencieux, l’humour disjoncté se taille une place au sein de la noirceur ambiante. La seule lumière émanant du livre provient de la blancheur des cadavres et du vif éclat de leur sang.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7114
Points : 7714
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Richard Tabbi & Ludovic Lavaissiere] Moi et ce diable de blues   Mer 16 Oct - 15:26

Un polar noir qui transpire l'alcool, qui pue la crasse, qui sombre dans le glauque et que j'ai adoré tout simplement !
Ce roman suit le lieutenant Valdès et une jeune lieutenant, Ivana Ivanovic sur une enquête mêlant réminiscence austère de la seconde guerre mondiale et rituel religieux meurtrier atroce. Valdès est un ancien flic à la carrière glorieuse ayant sombré dans l'alcool et les délires paranoïaques. Ivana est une jeune femme au physique avantageux, dynamique et aux capacités policières exceptionnelles. C'est un duo atypique et aux antipodes l'un de l'autre mais qui fonctionne à merveille; la fougue de la bleue mêlée à la dépression d'un policier accompli. 
Les meurtres sont affreux, horrible même, et sont centrés sur des femmes aux physiques germaniques rappelant sans cesse l'idéal de l'ère hitlérienne , on les retrouve ouverte du cou au sexe, vidées de leurs sang et de leurs organes et crucifiés. Le tout est amené dans une atmosphère brumeuse et pluvieuse du Havre, on sent l'humidité sortir des pages tellement on s'imprègne de ce contexte.
Les auteurs ont joué la carte de l'humour noir avec un inspecteur qui se fiche de tout et ne respecte rien. Et ça fonctionne :
Extrait : " [...] - Magnez - vous le cul Ivana et vous êtes où d'abord, mierda ?
- Hem... Au presbytère de l'église Saint Joseph, lieutenant...
- Très drôle, moi je suis chez les zinzins en compagnie d'un cannibale bouffeur d'utérus bien saignants, amenez - vous...
- Mais où ça ?
- A l'usine, où vous croyez ? J'taille une bavette avec pépé-le-Tartare..."
Cette extrait donne le ton et montre la désinvolture du personnage ! On ne peut s'empêcher de sourire malgré l'horreur de la situation.
Les auteurs ont un style assez particulier, plutôt familier et très régionaliste avec des expressions locales qui ajoutent énormément d'épaisseur et de fond à ce roman.
Bref c'est un polar pur et dur qui ne nous laisse pas insensible et qui sous des airs décadents traite également de sujet grave ou sensible : le III Reich, l'horreur des homicides et la religion catholique. Un bijou du genre et la couverture attractive et énigmatique donne assurément le ton.
A ne pas réserver aux âmes sensibles... Les autres adoreront !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3540
Points : 3594
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Richard Tabbi & Ludovic Lavaissiere] Moi et ce diable de blues   Dim 20 Aoû - 16:36

Ta chronique, Walkyrie, reflète complètement ce que j'ai pensé du roman. Pour moi, ça  a été une véritable gifle, je n'ai pas l'habitude d'être autant malmenée par un roman ! Et, bien entendu, tu avais raison : j'ai adoré !
N'empêche, put***, faut s'accrocher... Je ressors de ma lecture avec la peau qui gratte comme si armée de cafards était en train de ramper sur moi, j'ai envie d'une douche à l'eau de javel pour me débarrasser de la noirceur du roman !

Le lieutenant Valdés est au bout du rouleau, au fond du gouffre le plus crasseux qu'on puisse trouver en ce bas monde. Avant le suicide de sa femme, il n'était déjà pas bien reluisant, et depuis c'est franchement la joyeuse dégringolade. Alcoolique, toxicomane, au vocabulaire ordurier (pas "fleuri", non : ordurier !), il affiche un mépris complet pour tous ses semblables, à part peut-être pour sa jeune stagiaire Ivana qu'il se contente de mépriser, entre paternalisme et je-m'en-foutisme. J'ai une forte envie de le passer au Kärcher...

C'est un roman noir à ne pas mettre entre toutes les mains. Noir, oui : comme le café qui a (beaucoup) trop bouilli, noir comme les idées d'un désespéré à 3h du mat', noir comme un regard chargé de haine... Ce fut une lecture aussi réjouissante qu'épuisante, chaotique et délirante, saturée que j'étais d'odeurs nauséabondes, de perceptions hallucinées, de mots violents, gothiques, grossiers, baroques...
Un boulot à quatre mains vraiment réussi. La conclusion est à la hauteur des attentes que l'on peut avoir en Valdés et sa carrière expirante... Douleur et désespoir...

"Le jour se couche, la nuit rafle la mise." p.63

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walkyrie
Démon de minuit
avatar

Messages : 7114
Points : 7714
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 33
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [Richard Tabbi & Ludovic Lavaissiere] Moi et ce diable de blues   Dim 20 Aoû - 22:05

Yeah ravie que tu aies aimé !  cheers Je vais faire passer aux auteurs, ils seront contents. :)

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Richard Tabbi & Ludovic Lavaissiere] Moi et ce diable de blues   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Richard Tabbi & Ludovic Lavaissiere] Moi et ce diable de blues
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La maison du diable
» Cahors : la légende du pont du diable
» Les films qui parlent du Diable
» Médaille Chasseurs
» Sauce du Diable pour fondue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: