Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Olivia Cunning] Une nuit avec les Sole Regret

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1317
Points : 1352
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: [Olivia Cunning] Une nuit avec les Sole Regret   Mer 9 Oct - 22:56



Année d'édition : 2013
Edition : J'ai Lu
Nombre de pages : 312 pour 2 titres
Public visé : Adulte (c'est de la romance érotique, donc du porno soft !)
Quatrième de couverture :
Approche-moi
Les Sole Regret ? Mélanie n’a que faire de ce groupe de rockeurs. Ils ont beau susciter les émois de filles en délire, les hommes percés et tatoués… très peu pour elle ! Enfin ça, c’est ce qu’elle croyait avant que sa groupie de meilleure amie ne la traîne à l’un de leurs concerts, où elle va approcher Gabe, l’irrésistible batteur du groupe.
Séduis-moi
Quand la tournée des Sole Regret les mène à Dallas, c’est avec un bonheur empreint de tristesse que Madison retrouve son insatiable amant, Adam, le guitariste du groupe. Désabusée par ses infidélités, elle a fait une croix sur un éventuel avenir avec la rock star. Mais avant de rompre, elle fera de ces ultimes retrouvailles un moment inoubliable…

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1317
Points : 1352
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Olivia Cunning] Une nuit avec les Sole Regret   Mer 9 Oct - 23:07

Vu les critiques positives lues sur ces deux romans, publiés en un seul volume, dire que j’ai été déçue serait réducteur et peu adapté. C’est plus compliqué que ça car cette lecture m’a valu de bons moments de poilade, quelques coups de chaud, mais surtout une belle impression de gâchis.
La conclusion, tout de même, c’est que visiblement, la « clic-lit » n’est pas ma tasse de thé (cf l'article plus complet de mon blog pour ma définition perso de clic-lit).

Alors, pourquoi n’ai-je pas été convaincue par ces petits romans de porno soft pour femme ?
Pour diverses raisons… Les excès, les personnages à baffer, les intrigues cousues de fil blanc (et même inexistantes).
Pourtant, j’ai terminé les deux lectures : ça se lit vite, tout seul, les scènes chaudes sont quand même sympas (ça vaut mieux, il n’y a quasi que ça…). Surtout, il y a le ton, le franc-parler : c’est cash, parfois cru, et ça j’aime. Bref, on me vendait du milieu rock, je suis restée pour ça - j’estime ne pas avoir été trahie (au diable les clichés !).
Pourtant, je ne lirai pas les suites. Le côté direct de certains échanges m’a semblé complètement ravagé par les excès de mièvrerie qui le contrebalançaient. Quant aux scènes de fesses, j’ai fini par faire une overdose. Il faut dire que certaines sont… je vous assure, fou rire garanti. Mais le souci vient vraiment des intrigues, surtout pour le deuxième roman. Quand je commence à nourrir l’envie de baffer les personnages, c’est très mauvais signe. Ce qui est d’autant plus dommage qu’il y avait matière à faire mieux. Bref, je ressors donc de ces lectures plus que mitigée, mais vu que j’ai bien rigolé, je ne regrette pas. Je laisse cependant aux vraies amateurs du genre, qui apprécieront plus.

Approche-moi

Alors, le côté rigolo en premier : l’héroïne souffre d’un grave manque de personnalité. Présentée comme une traumatisée des tatouages, elle va néanmoins passer la nuit avec un plus-que-tatoué sans souci et… terminer le roman en voulant son propre tatouage, parce que si c’est sexy sur lui, forcément, elle en veut un aussi. Sans commentaire.
Quant à la scène des « sex-toys maison », je pense qu’elle a laissé beaucoup de monde perplexe, incrédule, dérouté. Pour ma part, j’ai renoncé à comprendre comment ça fonctionnait, ça faisait quand même plus instrument de torture que toy, non ? (sauf que ça entraîne des orgasmes à la chaîne, c’est magique…)
Blague à part, il débutait pourtant bien, ce premier tome. Nikki est une nénette très libre qui s’assume très bien, mais dont le comportement excessif fait peur à sa meilleure amie, qui ne peut s’empêcher de la couver / chapeauter / ramasser à la petite cuiller (elle est vraiment gentille, Mélanie). L’approche entre Mélanie et Gabe est bien gérée et amusante. Quand ça devient chaud dans l’ascenseur, c’est sympa. Mais sur la durée, j’ai été moins convaincue. Surtout par l’absence de règlement de comptes entre Mélanie et Nikki. Celle-ci est quand même une belle garce manipulatrice sur bien des tableaux, l’avoue et…rien. Je vous ai parlé de l’absence de personnalité de Mélanie ?...

Séduis-moi

Le deuxième roman, par contre, j’ai eu beaucoup plus de mal. Celui-ci, j’ai failli le refermer. Il faut dire qu’apprendre dès le départ qu’il s’agit d’une thérapeute qui se fait son patient, qu’elle ne l’a même pas confié à un collègue plus « neutre » quand elle a débuté leur liaison et qu’ils ont commencé leurs coucheries pendant une consultation, j’ai tiqué. Cela manquait, comment dire, de professionnalisme ? Ne cherchez pas, Madison ne se montrera à aucun moment digne de sa profession. C’est juste pathétique, à certains moments. Elle n’est pas pro quand il le faudrait (ou ne l’a pas été), le redevient quand il ne faut pas… et s’avère incapable de surmonter le moindre petit souci de communication, d’ailleurs c’est la première à nourrir les non-dits de son pseudo-couple. Notez que le roman ne tient que sur les non-dits en question.
L’autre souci, c’est le comportement d’Adam vis-à-vis de son groupe. Il a des problèmes qui créent des tensions, et malheureusement une bonne partie des reproches qu'il reçoit sont justifiés. Pourtant, il n’agit pas pour les régler (ses hormones le travaillent trop pour ça, il semblerait). Comme dans Approche-moi, l’auteur fuit tout véritable règlement de compte, ou du moins ne règle pas tout. Je me doute que c’est pour laisser des portes ouvertes pour les suites… enfin j’espère pour les lectrices qui ont apprécié et poursuivront leur lecture que les portes en question seront bel et bien refermées.
Pour ma part, je décroche là !

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
noisette2011
fantôme torturé
avatar

Messages : 2430
Points : 2842
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 29
Localisation : dunkerquois

MessageSujet: Re: [Olivia Cunning] Une nuit avec les Sole Regret   Mer 9 Oct - 23:09

Je suis un peu comme toi, il ne me tente pas trop.

Malgré que j'aime les romances, j'aime bien quand même une bonne intrigue et apparemment avec celui-ci ce n'est pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Olivia Cunning] Une nuit avec les Sole Regret   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Olivia Cunning] Une nuit avec les Sole Regret
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moulin de Vrines (79) de nuit, avec une HDR en prime ...
» Essai photos de nuit avec OMD E-M5
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» PHOTO DE NUIT AVEC UN TZ6
» [AIDE]Photo de nuit avec effet de traine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Chick-lit/comédie/Romance-
Sauter vers: