Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [J. Heska] Un monde idéal où c'est la fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa.
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Louve
Admin


Messages : 25139
Points : 34564
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [J. Heska] Un monde idéal où c'est la fin   Dim 8 Sep - 13:14



Année d'édition : 2013
Edition : seconde chance
Nombre de pages : 190
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Bienvenue dans un monde idéal !

Un monde idéal où la civilisation telle que nous la connaissons n’existe plus. Dérèglement du temps ? Avènement de la magie ? Crise climatique irréversible ? Épidémie mondiale de mort subite ? Extra-terrestres maladroits ? Invasion de poireaux découpeurs de cervelles ? Crise de déprime globale ? Robots hors de contrôle ? Zombies entreprenants ?
Découvrez 100 histoires drôles, émouvantes, tragiques ou absurdes qui mènent à notre perte !

Mais c’est quoi Un monde idéal ? C’est une collection de livres reposant sur un concept tout simple qui a fait le succès du site Internet www.jheska.fr : des textes courts et percutants relatant des histoires basées sur des « et si » ?

Un livre parfait pour un petit moment de détente égoïste, dans le bus, à la pause déjeuner, le soir avant de se coucher ou à la plage !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin


Messages : 25139
Points : 34564
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [J. Heska] Un monde idéal où c'est la fin   Dim 8 Sep - 13:40

Roman reçu en partenariat

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Walkyrie
Démon de minuit


Messages : 6651
Points : 7137
Date d'inscription : 19/06/2013
Age : 32
Localisation : Walhalla

MessageSujet: Re: [J. Heska] Un monde idéal où c'est la fin   Dim 6 Oct - 13:43

Ce recueil de courtes nouvelles est, pour le moins que l'on puisse dire, très original et complètement décalé !
Les nouvelles, rédigées sur une page et demi en moyenne suffisent cependant à installer une intrigue et un dénouement toujours surprenant ! Elles sont agrémentées de petits paragraphes d'une dizaine de lignes qui sont, en général, en lien avec les nouvelles précédemment présentées. Personnellement, j'ai trouvé ce format très dynamique et plaisant.
L'écriture de J. HESKA est efficace et très rythmée par un vocabulaire simple, nous ne sommes pas là pour jouer les intellectuels mais pour entamer une réflexion sur la société actuelle à chaque fin de nouvelles. Les textes sont donc très accessibles et faciles de compréhension.
Je décrirais J. HESKA comme un auteur fantaisiste et plein d'humour dans ses écrits, on se demande à chaque fin de nouvelle « Mais où va t-il chercher tout ça ? » et bien sûr on en redemande.
Citation : « Et le Créateur dit. Tremblez ! Je suis Crousty, l'être originel ! Les humains ont depuis trop longtemps asservi l'être si parfait que j'avais construit à mon image : la patate […]. Mes amis, libérez vous ! La terre se mis à frémir, les soeurs patates brisèrent les chaînes de l'asservissement […] et les Hommes furent anéantis. Genèse selon Crousty la patate, chapitre 15, verset 8. »
Sous ces airs loufoques, se cachent des textes profonds amenant à une réflexion sur différents thémes actuels structurant notre société : économie, politique, écologie, conquête spatiale, colonisation, surconsommation, ...
L'auteur cherche à nous faire prendre conscience de certains paradoxes de nos décisions en temps qu'être humain en poussant les conséquences à l 'extrême : des poireaux dopés aux OGM prenant possession du monde et annihilant l'être humain, un canular de vente ebay de notre terre racheté par une extra terrestre...
Les conséquences sont toujours tragiques pour notre espèce malmenée dans ces écrits, on est réduit à des animaux dans un zoo, à être elevé en batterie pour nourrir des vampires, à être exterminer, à se suicider les un après les autres...
Par ailleurs, les textes sont ponctués de métaphores, plusieurs nouvelles ont par exemple pour conséquence des parents qui sacrifient leur enfants pour survivre, ça me fait penser aux conséquences des décisions de nos parents/ancêtres, de nous mêmes sur les générations futures qui en paieront les conséquences. Ces métaphores sont parfois même « gores » dans leur genre :
« Le trentième volcan se déchaîna, expulsant une bouillie de lave et de roches en fusion sur le nord de l'Europe, finissant de ravager une humanité exsangue sous une couche de feu et de cendres.
Gaïa s'admira dans le miroir, constata avec bonheur que tous ses boutons avaient été percés, et alla se recoucher. »
A cela l'auteur a rendu ces textes plus accessibles en utilisant des références culturelles et sociales actuelles :
« Il barbota cinq heures de plus dans la fange à la recherche d'un abri, croisa trois bisounours, une soucoupe volante craschée, Harry Potter en train de se faire dévorer par Cthulhu […], John McClane affrontant Batman […]. » ou encore une référence à Buffy ou aux forum sociaux (twitter, facebook), les générations des années 1980-2000 se retrouvent forcément dans ces références qui nous parlent, nous font sourire voire rire tant leur présence est improbable dans le contexte décrit !
Un autre exemple qui m'a fait mourir de rire :
« Morphéus se pencha l'air grave.
- Parce que la mort vaut mieux qu'une vie dans une chimère, aide nous à nous libérer du joug de Justin, même si cela signifie la fin du monde. Aide nous à tuer Justin Bieber.
Néo se mordit la lèvre inférieure. C'était tout de même très tentant. »
Bref c'est un roman exceptionnellement drôle sur des thèmes très sérieux, j'ai adoré cet humour noir avec parfois une touche de fantaisie (mage, lycan, vampire, zombie...). Le livre est vraiment fait pour parler au plus grand nombre car chacun y retrouvera des références cultes ! J'ai donc passé un bon moment en riant, souriant, m'interrogeant et doutant ! Un monde idéal...

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/ En ligne
noisette2011
fantôme torturé


Messages : 2409
Points : 2819
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 28
Localisation : dunkerquois

MessageSujet: Re: [J. Heska] Un monde idéal où c'est la fin   Mer 16 Oct - 13:59

Mon avis :

Mon avis pour ce livre ne sera pas très long. Merci aux éditions seconde chance de m'avoir offert la possibilité de découvrir ce livre.
Malheureusement je n'ai pas aimé cette lecture, que j'ai un peu lu en diagonal d'ailleurs.

La faute non pas au livre en lui-même mais au format proposé : des nouvelles d'une à deux pages. Bien trop court pour moi, qui adore m'attacher aux personnages et à l'histoire. Je n'aime pas, car je ne vois tout simplement pas d'intérêt à cette lecture, ce livre ne m'apporte rien à part quelques petites tranches de rire, car les nouvelles sont assez macabres, pittoresques, tristes, drôles, satiriques ...


Voilà, un livre que certains apprécieront mais moi pas, vu qu'à la base je n'aime déjà pas les nouvelles, alors des aussi courtes c'est impossible pour moi. Je ne pourrais donc pas donner un avis objectif à ce roman. Donc, ne vous fiez pas à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gr3nouille2010
lycan


Messages : 1232
Points : 1600
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 27
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: [J. Heska] Un monde idéal où c'est la fin   Ven 15 Nov - 0:36

Citation :
Le résumé m'a énormément tentée et j'étais très curieuse de découvrir cent histoires autour de la fin du monde. Globalement, ce fut une bonne découverte, même si je reste sur ma faim pour beaucoup de nouvelles...

Ce qui est appréciable, c'est que toutes les nouvelles sont vraiment différentes. L'auteur a su trouver de très bonnes idées, d'autres qu'il aurait fallu exploiter un peu plus et d'autres encore qui auraient dû être oublié... Néanmoins, les sujets sont bien diversifiés et on y trouve vraiment de tout ! J'ai d'ailleurs particulièrement apprécié « Un monde idéal où les gays précipitent notre destruction » pour la finesse de la recherche, de l'approfondissement de l'idée ; le sujet est vraiment bien abordé et creusé. D'autres sont, bien sûr, dans la même lignée en ce qui concerne la construction du récit, mais c'est celle-ci qui m'aura le plus marquée.

Beaucoup de nouvelles font réfléchir sur notre façon de vivre, d'autres sont drôles ou émouvantes. Il y en a vraiment pour tous les goûts et comme elles sont très courtes, il est facile de se faire un avis rapidement et de passer à une autre si jamais certaines ne nous plaisent pas. Par contre, le fait qu'il y ait autant de nouvelles coupe un peu l'enthousiasme à tout découvrir au fur et à mesure... Elles s'enchainent très rapidement, mais je pense qu'il vaut mieux en lire quelques-unes de temps en temps pour ne pas avoir une impression de "trop plein".

Pour conclure, je suis assez satisfaite de cette découverte. C'est assez difficile d'appréhender un roman où il y a autant d'histoires différentes car, forcément, elles ne peuvent pas toutes plaire. Beaucoup m'ont frustrée à cause de la longueur (trop courtes) mais j'ai beaucoup aimé découvrir les idées proposées, de voir jusqu'où l'auteur les poussait justement. Une chose est certaine : ce recueil de nouvelles saura trouver son public grâce aux larges choix d'histoires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [J. Heska] Un monde idéal où c'est la fin   

Revenir en haut Aller en bas
 
[J. Heska] Un monde idéal où c'est la fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde
» Les mentalistes du monde entier
» 400 km/h en avion Rc brushless record du monde !
» Glyos, le monde intergalactique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Nouvelles et poésies-
Sauter vers: