Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Florian Ferrier] Le huitième continent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3540
Points : 3594
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: [Florian Ferrier] Le huitième continent   Jeu 22 Aoû - 9:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Année d'édition : 2012
Edition : Plon
Nombre de pages : 236
Public visé : tout public
Quatrième de couverture : Quelque part dans le Pacifique, une violente tempête s'abat sur le Cyrano, le voilier de la famille Becker. Au matin, les parents de Roxane et Christo ont disparu. les deux adolescents
et Stephen, le skipper, sont seuls à bord du bateau qui sombre. Dérivant sur un radeau de survie, les rescapés sont pris dans un vortex qui les échoue sur le huitième continent : gigantesque banquise d'ordures où règnent l'horreur et la désolation. Un repaire où les prédateurs les plus dangereux sont des hommes. Egarés, traqués, Roxane, Christo et Stephen vont devoir survivre à la faim, la soif, la peur, la folie, dans l'espoir de s'arracher aux griffes du huitième continent...
Florian Frrrier a déjà publié de nombreux romans : on lui doit la trilogie Noatak chez Magnard Presse (2005-2006), L'Ange de Saint-Privat,Ile fantôme pour âmes perdues (Seuil,2008 et 2009) et le scénario d'Hôtel étrange,une bande-dessinée sélectionnée au festival d'Angoûlème en 2011.Il est également l'auteur de Créatures,un roman fantastique sorti chez Plon en juin 2011.



Ma lecture :Un petit mot tout d'abord au sujet de la couverture : cette vague de déchets est vraiment superbe, et colle parfaitement au roman.
Huitième continent a été une vraie bonne surprise. Il se dévore ! Je vous assure que vous ne le lâcherez pas une fois commencé. Le rythme de l'histoire même contribue à cet envoûtement : les naufragés sont à la fois enlisés, presque immobiles, et les jours passent à une vitesse folle : on ressent la monotonie de chaque journée, cette succession d'heures  pénibles, à attendre.  A attendre quoi ? Au départ, un sauvetage improbable. Un miracle. Puis à attendre la fin des provisions, celle de l'eau potable ...Attendre la fin du calvaire, en se sentant changer, se déshumaniser.

Les personnages, plutôt standards au départ -des "gosses de riche", papa-maman et le beau skipper-, la ballade sur le merveilleux bateau de luxe, tout cela explose joliment en éclats pour le plus grand bonheur du lecteur !
Stephen, le skipper, est au début du roman plutôt effacé et patient. Malveillant ou seulement solitaire ?
Le personnage de Roxane est intéressant et attachant, elle est intelligente et sensée,très courageuse, attentive à son petit frère.  Le petit clin d'oeil à la pièce de Rostand est sympa (bateau-prénoms).
Christo est un ado épuisant : emporté, râleur, persuadé que tout et tous se liguent contre lui, il accumule les bourdes. C'est un personnage énervant. Très énervant. Et c'est lui le protagoniste principal de cette aventure ! Phobique de l'océan, terrorisé par l'idée de la noyade, il va communiquer au lecteur cette peur latente, ce qui contribue à épaissir l'atmosphère du roman d'un climat angoissant.

Cette banquise de déchets est répugnante : l'auteur nous y transporte, c'est comme si on y était ! Les odeurs saturées, l'enfer du sel qui forme une croûte ignoble, l'absence d'eau.
On flirte avec le fantastique, avec le revendicatif politique. Tout est bien équilibré. L'idée de départ est vraiment originale. C'est vraiment bien écrit, l'immersion est totale !
Que deviennent les personnages ? Des aventuriers contemporains ! C'est une chasse au trésor sur une île de déchets, une lutte impitoyable pour survivre, même quand tout espoir de sauvetage est abandonné.
L'auteur a des idées excellentes pour faire vivre cette lande d'ordures, il l'a peuplée d'une faune intéressante et variée, mais vous devrez le lire pour en savoir plus !

Roman d'anticipation aussi ? Et pourquoi pas ? Ce thème de Terre couverte de déchets, rendue inhospitalière par et pour l'homme est surexploité dans le domaine de la science fiction : mais Huitième Continent est un roman contemporain, ce qui le rend si original.

Un roman d'horreur ? C'est véritable cauchemar ,et je n'écris pas cela à la légère ! Grande lectrice du style horreur/terreur/épouvante, cela faisait longtemps que je ne m'étais pas sentie aussi angoissée à la lecture d'un livre !

Je voudrais vous en parler plus, mais ce serait vous dévoiler les surprises qu'il vous réserve. Alors n'hésitez pas, et plongez !


"Il fallait survivre.Le reste n'avait que peu d'importance."(p.88)

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Florian Ferrier] Le huitième continent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Florian Ferrier] Le huitième continent
» CREATURES de Florian Ferrier
» L'histoire du continent de Mu
» [Rayjean, Max-André] Le 7ème continent
» Le 6e continent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Historiques, Contemporains,Divers-
Sauter vers: