Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Philippe Gerin] Du haut de la décharge sauvage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Philippe Gerin] Du haut de la décharge sauvage   Mar 6 Aoû - 0:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2013
Edition : LES NOUVEAUX AUTEURS
Nombre de pages : 250
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :

Simon, l'enfant qui sait lire, est persuadé depuis toujours qu'il n'apartient pas à la décharge sauvage sur laquelle il survit sous l'emprise et la protection de Jesus, le meneur d'une bande de petits mendiants. Simon sait que viendra le jour ou il lui faudra embarquer dans un des lourds cargos qui encombrent le port de la ville. Mais ce moment ne lui sera pas offert et le combat sera rude pour celui qui veut abandonner sa terre.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Philippe Gerin] Du haut de la décharge sauvage   Mar 6 Aoû - 16:20

Mon avis :

Simon, qui n’est encore qu’un enfant, vit dans la décharge sauvage. Il appartient à la bande de Jésus, un groupe de mendiants dont le chef les envoie demander l’aumône. Mais suite à la mise à mort de Jude, un enfant très malade et dont Jésus a choisi d’abréger les souffrances avec une incroyable violence, Simon prend conscience que la meilleure chose à faire pour lui est de s’enfuir, de quitter la décharge sauvage, de quitter le pays, de refaire sa vie… Mais y parviendra-t-il ?

Le personnage de Simon est très touchant. Il vit tout d’abord dans une misère invraisemblable, et Philippe Gerin nous la décrit avec beaucoup de détails, quitte à heurter la sensibilité du lecteur. Certaines scènes qui se déroulent dans la décharge, comme le meurtre de Jude à coups de barre de fer, sont difficilement soutenables. Néanmoins, la pauvreté qui y est décrite existe bel et bien, et c’est peut-être ce qui rend la lecture de cet ouvrage si difficile.

Mais Simon a une chance dans son malheur : il sait lire. Cela lui permet non seulement de s’évader grâce aux livres qu’il trouve dans la décharge, mais cela lui confère également un statut particulier aux yeux du chef de la bande. J’ai beaucoup aimé l’importance des mots, qui préservent parfois des maux.

Simon lie également de belles amitiés. Tout d’abord avec Magdalena, qui survit elle aussi dans la décharge sauvage. Puis il y a Ana, une vieille femme qui séjourne à l’hôpital. Et si, d’une certaine manière, Ana, qui est enfermé dans cet hôpital, était une porte de sortie pour Simon ?

Mis à part certains passages qui, bien que nécessaires, ont un peu gâté ma lecture, d’autres petits détails m’ont quelque peu dérangée. Tout d’abord, où est située cette fameuse décharge sauvage ? On sait seulement qu’elle est loin de l’Europe. Dommage, j’aurais apprécié d’en savoir davantage sur sa situation géographique. De plus, quel âge ont les personnages de cette intrigue ? On ne peut que le deviner, et cela m’a parfois posé problème (pour Magdalena par exemple). Et enfin, on ne connaît pas toujours l’identité des protagonistes mis en scène, qui est parfois très longtemps laissée en suspens (je pense en particulier à la partie III). Il s’agit bien sûr d’un effet de style voulu par l’auteur, mais personnellement, je n’ai pas apprécié ce procédé.

Par contre, il faut saluer la plume de Philippe Gerin, qui maîtrise parfaitement son sujet. On voit que chaque mot est choisi avec minutie, ce qui rend la lecture de Du haut de la décharge sauvage très agréable. Un livre à lire pour son aspect très documenté, qui vous fera découvrir des choses dont vous ne soupçonniez pas même l’existence…
Revenir en haut Aller en bas
 
[Philippe Gerin] Du haut de la décharge sauvage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Philippe Gerin] Du haut de la décharge sauvage
» Décharge sauvage ...
» haut elfes
» [Cohen-Grillet, Philippe] Haut et court
» [AIDE] haut parleur s'active par défaut en émission/réception...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Historiques, Contemporains,Divers-
Sauter vers: