Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 chantier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25438
Points : 34892
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: chantier   Jeu 24 Fév - 21:08



Année d'édition : 1995
Edition : J'ai lu
Nombre de pages : 413
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Son usine et le pavillon de banlieue qui a vu naître et mourir son fils vont être rayés de la carte. Bart Dawes fera face, seul, à l'irrésistible marche du « progrès » qui menace d'engloutir sa vie. Au fil de quelques semaines de révolte, ce brave cadre moyen perdra sa femme, se liera avec un mafioso philosophe et gourmet, avec une routarde désaxée et un prêtre des rues anarchiste. Il découvrira faction, le risque, l'inconnu... jusqu'à l'Apocalypse finale.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3524
Points : 3572
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: chantier   Mer 22 Oct - 15:31

Mon édition : Et sa 4è de couv' :
Citation :
« Expropriation pour cause d'utilité publique » : pour un brave type qui vit depuis vingt ans dans sa maison, qu'est-ce que ça veut dire ? Du second étage de la blanchisserie où il travaille, Bart Dawes suit l'évolution du chantier. La large cicatrice brune, couverte d'un cataplasme de boue, engloutit déjà le parc de Hebner Avenue où il emmenait son fils, quand il était petit...
Des Huns ! Des barbares ! Qui détruisent, arrachent, nivellent tout. Et pour quoi faire , Extension de l'autoroute 784 ! Parce qu'un morveux de géomètre a décidé qu'elle passerait par là...
Et les voisins s'en vont un à un. Bart, lui, veut se battre. Seul contre tous. David conte Goliath ! Mais comment ? Se barricader ? Faire sauter le chantier ? Et après...

J'avais un très mauvais souvenir de ce roman, au point de le citer comme le pire des King, juste avant le dernier tome de La tour Sombre... Mais pourquoi ? Cette relecture m'a permis de rendre justice à Chantier , qui est un roman vraiment sympa.

La pression monte tout doucement, mais on sent qu'aucun retour en arrière ne sera possible : Bart Dawes sait que toute sa vie lui échappe, alors plutôt que d'essayer de sauver ce qui peut l'être, il précipite les évènements. La ville doit raser l'endroit où il travaille et sa maison ? Il ne cherche ni nouveaux locaux, ni nouveau logement. Sa femme et lui ont surmonté la perte de leur enfant ? Il la pousse à le quitter ...
Il a toujours eu une vie bien rangée ? Autant la faire exploser !

Parce qu'en fait, tout n'est pas si tranquille dans cette "petite vie" : c'est un homme de 40 ans qui fait le bilan, et se rend compte qu'il y a de quoi déprimer le jeune homme si drôle qu'il était à 20 ans... Il s'est battu, a continué à avancer malgré les coups durs, gravit les échelons, payé sa maison mais la ville a besoin d'une route alors il faut aller ailleurs, tout recommencer.
Perte de repères qui pousse au constat de ce qu'il a vécu jusqu'ici : pas grand chose de fabuleux derrière, et encore moins devant...Alors Bart va partir en vrille , tout fiche en l'air, suicide professionnel et suicide social, violence et autodestruction, jusqu'à l'explosion finale, énorme mais insignifiante aux yeux du monde, là est la force du roman : cet homme est déchirant et pathétique à la fois, son combat est légitime mais vain.
Il l'a compris, et renonce à toutes les possibilités de s'en sortir.

"Il y eut bien des moments agréables. Oh, je sais ce que tu penses, Fred. Des moments agréables, qu'est-ce que c'est ? Des moments sans grandes joies, sans grandes peines, des moments sans rien de grand. Des fadaises. Des barbecues sur la pelouse pe,dant les longues soirées d'été, quand tout le monde est un peu éméché, sans être vraiment soûl,sans que cela devienne jamais déplaisant. Les voitures partégées entre voisins pour aller voir jouer les Mustang. Les invitations à dîner, les sorties. Les parties de golf à Westside, les pique-niques en famille à Ponderosa Pines, où l'on pouvait aussi faire du karting. Tu te souviens du jour où Bill Stauffer est passé à travers la clôture en planches et s'est retrouvé dans la piscine d'un type ? Oui, George, je m'en souviens, et on était tous pliés de rire, mais écoute-moi, George...
Mais les bulldozers vont bien vite enterrer tout ça, pas vrai , Fred ?" p.69

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (19/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (10/17 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (16/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
chantier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chantier, pelleteuse et compagnie ...
» Sondes (T et HR) pour chantier de murale
» Chantier naval de Laurent : LCT (6)
» Avis de marché - Marseille (13) - Musée d'histoire de Marseille - chantier des collections du Musée d'histoire de Marseille pour le transfert de ses collections dans ses réserves et dans le cadre de la rénovation du Musée.
» [Fan exclusive] Gagne ta visite du chantier de Toy Story Playland ! (trip reports page 12)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Nos auteurs favoris! :: Stephen King-
Sauter vers: