Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Céline Landressie] Rose Morte tome 2: Trois épines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa.
50%
 50% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3815
Points : 5305
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: [Céline Landressie] Rose Morte tome 2: Trois épines   Ven 12 Juil - 17:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 1 mai 2013
Edition : L'homme sans nom
Nombre de pages : 448
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : France, fin du XVIIIe siècle.
Alors que la révolte gronde aux quatre coins de la France, Rose est rappelée de la cour de Russie. De retour aux côtés de son mentor, elle découvre que la situation vacille également dans l’univers occulte d’Artus.
Les Arimath doivent faire face à de sauvages attaques sur leurs terres, tandis que la grogne contre la noblesse croît d’instant en instant parmi le peuple. Entre la révolution naissante et les prémices d’une guerre au sein du monde obscur, les bouleversements dans l’existence de Rose s’annoncent cataclysmiques. Leurs conséquences risquent fort de faire sombrer en un même chaos les existences des humains aussi bien que des immortels...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
psychopathe
avatar

Messages : 501
Points : 454
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [Céline Landressie] Rose Morte tome 2: Trois épines   Ven 12 Juil - 18:34

Voilà maintenant près de deux siècles qu’Artus, comte de Janlys, a fait de la jeune Rose, comtesse de Greer, son infante et une créature de la nuit comme lui. Mais depuis maintenant dix ans, elle est en mission en Russie. Enfin, ce qui est officiellement une mission lui semble un exil interminable: dix ans qu’elle n’a aucune nouvelle de son mentor. Et le voilà qui la rappelle, soudain. Elle prend alors la direction de la France, mais pas seule: elle emmène avec elle Vassili, prince de Russie, dont elle a fait son servant pour combler sa solitude et qui semble particulièrement attaché à sa maîtresse. Ce dernier est accueilli plus que froidement par Artus ainsi que par son jeune frère Adelphe. Il faut dire que Rose est encore bien jeune pour prendre un serviteur, et cette marque d’émancipation n’est pas du goût de son mentor. Mais Rose a compris le message: les sentiments du comte à son égard, s’ils ont jamais existé, lui semblent bien éteints et elle met tout en œuvre pour dissimuler son trouble et sa souffrance, et se concentrer sur ce qui la rappelle vraiment au Manoir. La France est en effet, en cette fin de dix-huitième siècle, particulièrement agitée par une révolte qui gagne le peuple. Et en tant que chef de la maison Arimath, Artus se sent espionné et contesté. D’étranges créatures viles hantent les bois aux alentours du manoir et prennent de plus en plus de libertés. De plus, un mystérieux personnage, l’érudit, semble avoir toujours une longueur d’avance sur eux sur les recherches que mène Artus sur les origines de leur race.

J’avais fait du premier tome de Rose Morte un coup de coeur et j’avais grande impatience de découvrir la suite. J’ai été agréablement surprise de voir que deux siècles s’étaient écoulés depuis le précédent, ce qui donne une grande possibilité de renouveler le contexte: nous voici maintenant en France, pendant les prémisses de la Révolution, au cœur d’une société vampirique et aristocratique, donc doublement prise en haine. On devine en arrière-plan de l’histoire les agitations qui pourtant ne viennent pas inquiéter le comte plus que ce qui se passe dans son propre monde. L’ancrage historique est donc un délice à suivre encore une fois, et l’on se délecte de suivre cet univers à la fois élégant et ravagé. La langue particulièrement soignée, riche et soutenue avec un petit accent désuet, contribue à faire de ce roman une véritable plongée dans une autre époque, comme rares sont ceux qui savent le faire.
J’ai beaucoup aimé retrouver une Rose rebelle, revancharde, pleine d’un désir d’indépendance et refusant obstinément de se plier aux ordres arbitraires de son mentor, même si l’on devine que cette révolte est exacerbée par les sentiments bafoués qu’elle lui porte. La souffrance de Rose, ses hauts et ses bas, ses explications et ses non-dits, sont un fil conducteur du roman qui nous tient en haleine efficacement, même si l’on se demande un peu ce qu’attend Artus pour lui fournir des explications bien légitimes. Comme dans le premier tome, j’ai été particulièrement touchée par Adelphe, personnage plus doux et plus nuancé que son frère, plus accessible aussi, plus proche du lecteur. Cependant, contrairement à d’autres lectrices, je n’ai pas du tout adhéré à Vassili, le prince Slave. Je l’ai trouvé trop soumis, trop loyal, trop effacé, bref: souvent inutile, à part pour exciter la jalousie et le mécontentement de ses hôtes. Quant à Artus, je me suis régalé à le voir en méchant, plein de sous-entendus à souffler le chaud et le froid, mais il faut dire qu’en matière de littérature j’ai un faible pour les sales types.
Concernant l’intrigue, j’ai cependant un petit bémol à apporter: j’ai eu bien du mal à la suivre. Qui est qui, qui est dans quel clan, qui complote contre qui… les personnages, leurs origines, leurs races se multiplient et j’aurais bien eu besoin d’un petit aide-mémoire pour mieux comprendre les tenants et les aboutissants politiques de l’histoire. Mais je sais que l’auteur a anticipé cette difficulté et prépare justement cet aide-mémoire sur le site internet du roman. Par contre, ce qui fonctionne particulièrement bien, ce sont les flash-back sur la vie de Rose pendant les deux siècles écoulés, son apprentissage de sa vie d’immortelle notamment. J’ai regretté que ces passages ne soient pas plus nombreux et qu’ils n’incluent pas davantage Vassili, ce qui aurait pu développer un peu plus sa relation avec Rose qui nous tombe dessus à la première page sans avoir été vraiment construite. De même, on découvre, à la fin du tome, beaucoup de chose sur l’histoire d’Artus et d’Adelphe et leurs familles (et Céline Landressie parvient encore à nous surprendre en les amenant là où on ne les attend pas), mais j’ai regretté que ces informations ne soient pas davantage distillées dans le roman, pour le rééquilibrer un peu, comme elle avait su si bien gérer la progression dans le tome 1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Céline Rosenheim
Proie
avatar

Messages : 86
Points : 92
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 28
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: [Céline Landressie] Rose Morte tome 2: Trois épines   Lun 19 Aoû - 22:12

J'ai un peu moins aimé ce tome-ci même s'il est tout de même très bon. L'intrigue et l'univers mis en place sont vraiment intéressants, c'est riche et complexe. La seule chose qui m'a gênée est le rythme. Le début est très lent, les relations entre les personnages stagnent, toujours les mêmes descriptions autour des dialogues, le faux sourire de l'un, le cynisme de l'autre. Il y a un certain suspens dû aux deux cents ans écoulés et l'on veut comprendre d'où vient toute cette tension mais je trouve que c'est un aspect un peu trop appuyé. Malgré les quatre cents pages, il reste beaucoup de zones d'ombres, c'est vrai que cela donne envie de savoir la suite d'autant que la seconde partie est tout de même plus portée sur l'action et les révélations mais à certains moments je me suis un peu lassée. La lenteur me gênait nettement moins dans le premier tome mais j'aime toujours l'univers, malgré ces quelques défauts, le monde de Rose a toujours quelque chose d'addictif.

**********************
"Et le sang circule de ma chair à mes chimères, il entraîne les pulsations de cet univers, lui donne le tempo de la danse."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mon roman que j'espère bientôt publier :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mon site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celinerosenheim.canalblog.com
Louve
Admin
avatar

Messages : 25250
Points : 34679
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Céline Landressie] Rose Morte tome 2: Trois épines   Ven 11 Déc - 9:38

parution poche

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25250
Points : 34679
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Céline Landressie] Rose Morte tome 2: Trois épines   Sam 20 Aoû - 22:47

Rose est à la cour de Russie depuis des années, bien loin d'Artus et d'Adelphe. Se sentant rejetée par son mentor, Rose a trouvé du réconfort auprès de Vassili, un prince avec qui elle s'est découvert de nombreux points communs et décida dans la foulée d'en faire son serviteur. Mais lorsque son mentor lui demande de revenir après dix ans de silence, Rose accepte de s'y rendre, n'ayant pas le choix, même si elle est persuadée que les retrouvailles ne seront pas telles qu'elle les pense.

J'avais adoré le premier tome de Rose-morte. Du coup, j'étais certaine de passer un aussi bon moment avec cette suite, même si je ne l'ai pas trouvé aussi intense. La lecture fut très agréable, la plume de l'auteur nous emmenant sans aucun souci avec elle au XVIIIème siècle et utilisant un champs lexical de l'époque (très sympa d'avoir un glossaire en fin de roman pour certains termes méconnus ). Céline Landressie sait nous faire rêver. La plume est délicate, enivrante et capte notre attention. Les descriptions sont justes et permettent de pouvoir s'imaginer à la place de Rose et de situer le contexte où se déroule l'action. Pourtant, le début fut laborieux.

Les cent premières pages m'ont semblé longues, très longues. On débute le roman deux siècles après la fin du premier tome. Et l'auteur ne fait que trop peu de rappel sur le tome précédent (je l'avais lu il y a plus d'un an) et du coup, j'ai eu besoin de temps pour réussir à me souvenir des événements qui amènent Rose à ce moment prévis du récit. Heureusement, plus j'avançais et plus la mémoire me revenait concernant les grandes lignes du tome juste avant (et merci à ma chronique qui m'a grandement aidé également). Ici Rose nous propose de faire la connaissance de Vassili, son serviteur, un prince très beau et fort qui la protège et la suit partout. Ce que Rose ignore forcément, c'est que la venue de cet homme auprès d'Artus et Adelphe ne sera pas très bien accepté.

Vassili, ce prince captivant et qui ne nous laissera pas de marbre va devoir trouver le moyen de se faire une place tout au long du roman. Il n'est pas le bienvenu, tout juste toléré parce que serviteur de Rose, mais on sent bien qu'Artus et Adephe ont quelques soucis le concernant. Si seulement Rose avait bien voulu avertir son mentor de la création d'un serviteur, chose pourtant très peu accepté dans le milieu vampirique. Cela apporte une autre dimension à ce second opus où une fois encore la relation Rose/Artus n'est pas réellement définie. Rose est en colère contre son mentor qui pendant dix longues années ne lui a donné aucune nouvelle. Elle s'est sentie rejetée, trahie, repoussée et son coeur a eu du mal à s'en remettre. Aussi, les retrouvailles entre eux n'ont rien de charmant, la jeune femme n'hésitant pas à montrer sa rancune face aux deux frères.

Heureusement, l'intrigue n'est pas basé uniquement sur la colère très vive de l'héroïne. Rose sait se tenir et comprend très vite que si on l'a rappelé, ce n'est pas pour rien. Des ennemis (lamies si je me souviens bien) rôdent autour des Terres d'Artus. Les combats sont nombreux, on sent bien que l'ennemi est tout de même puissant et malin. Plus mouvementé que son prédécesseur, j'attendais du coup qu'Artus ai changé et ne soit plus cet homme taciturne et peu éloquent qui évite de donner des informations trop importantes à Rose. Je le reprochais déjà dans le tome précédent, une fois encore les non-dits et le mutisme d'Artus sont à l'origine d'un quiproquo énorme qui pourrait mettre Rose en danger.

J'attendais d'ailleurs énormément d'Artus et Rose. Le premier tome nous laissant sur notre faim concernant leur "relation" et une fois encore, l'auteur décide de survoler leur histoire pour privilégier la trame de fond (qui finalement effleure leur histoire) et le côté historique de la saga. C'est documenté, bien écrit et présenté, bref, on s'y croirait. Quel plaisir de revoir Adelphe, même si je ne l'ai pas senti aussi épanoui et mis en avant que dans le tome précédent. Dommage.

En bref, Trois épines est une bonne suite. Peut-être un peu en dessous du précédent, malgré l'action bien plus présente, mais j'attendais beaucoup de la relation Rose/Artus, des choses qui finalement ne sont qu'à peine effleuré voir pas évoqué du tout. Heureusement, la plume de l'auteur, le côté historique et certains personnages (Adelphe ou Vassili) font de ce roman une perle qu'on est ravi d'avoir lu.

A lire si
- vous aimez les romans historique/fantastique
- vous adorez les hommes aux dents longues

A éviter si
- vous cherchez de la romance ou de l'érotisme.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Céline Landressie] Rose Morte tome 2: Trois épines   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Céline Landressie] Rose Morte tome 2: Trois épines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Céline Landressie] Rose Morte, tome 3 : Flétrissures
» [Landressie, Céline] Rose Morte - Tome 3: Flétrissures
» La rose morte
» [King, Stephen] La Tour sombre - Tome 2: Les trois cartes
» LA ROSE ECARLATE (Tome 1) de Patricia Lyfoung

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: