Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Vanessa Terral] Les Vagues de Clamatlice, suivi de Saison de pluie sur Clamatlice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Vanessa Terral] Les Vagues de Clamatlice, suivi de Saison de pluie sur Clamatlice   Mar 18 Juin - 17:38



Année d'édition : 2013
Edition : Voy'[el]
Nombre de pages : 30
Public visé : Adulte & Young Adult
Quatrième de couverture :
Clamatlice, un monde bien loin de notre Terre, surprend les voyageurs par ses plages de sable vert, ses deux lunes, sa végétation singulière et son surnom : la Planète aux Mille Pensées. Les premiers colons évoquent parfois, à mi-voix, des créatures gigantesques et une nature guidée par une forme de conscience. Bien entendu, les nouveaux arrivés – tel Noota, un jeune surfeur – ne croient pas à ces superstitions…

Jusqu’à ce que Clamatlice murmure à leur esprit.

 


extrait a écrit:
« Le clan des Abysses se tenait en rond, chacun assis sur sa planche et les jambes dans l’eau, sous le regard opalescent de la Lune majeure. D’un éclat de sucre roux, la Lune mineure hésitait encore à sortir de l’édredon que formait l’horizon. Elle donnait faim à Noota – et à chaque personne qu’il avait osé questionner sur le sujet. Aucune n’avait su expliquer cela. Toutefois, ce mystère s’avérait en cet instant le cadet de ses soucis. Il se trouvait très loin de la côte, dont il percevait à peine la silhouette envahie de brume – l’effet lui donnait l’impression d’être myope tout à coup. Il aurait la force de rentrer, à moins que… »

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Vanessa Terral] Les Vagues de Clamatlice, suivi de Saison de pluie sur Clamatlice   Mar 2 Juil - 11:38

roman reçu en partenariat par les éditions voy'[el]

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
GabrielleTrompeLaMort
Hôte de la louve
avatar

Messages : 199
Points : 241
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 29
Localisation : Aix-Marseille

MessageSujet: Re: [Vanessa Terral] Les Vagues de Clamatlice, suivi de Saison de pluie sur Clamatlice   Lun 22 Juil - 19:51

Un joli voyage en science-fiction ^^

Lu en moins d'une heure, ce court recueil numérique réunit deux nouvelles se situant dans le même univers, et il m'a offert une parenthèse bienheureuse et apaisante au sein d'une journée fort chargée. Promesse tenue pour ce micro-recueil qui annonçait d'emblée son exotisme et son caractère optimiste. On ressort serein de cette lecture, bienheureux et reposé. Pour autant, aucune naïveté à craindre : au contraire, c'est subtilement dosé, sans tomber dans la mièvrerie. La sérénité de cette lecture tient autant aux histoires racontées qu'au style de l'auteur, ici fin, léger, optimiste et coloré. Un style très différent de L'Aube de la guerrière, de la même auteur, récit que j'avais déjà beaucoup aimé.

Nous découvrons donc Clamatlice, planète guidée par une sorte de conscience collective et animale, où il n'est pas question de lutte de l'humain contre l'animal mais, au contraire, d'histoires humaines au sein d'un monde profondément conscient de sa propre existence. Un monde qui veille sur l'humain, où pour une fois la nature est accueillante et, l'humain, lui, presque sage... presque. ;-)

Le recueil contient deux nouvelles, chacune illustrant l'un des nombreux visages de Clamatlice...

Les Vagues de Clamatlice raconte l'histoire de Noota, jeune surfeur immigré de la Terre sur Clamatlice, qui tente de dompter les vagues... mais il ne surfe plus avec le même talent qu'auparavant, l'eau ici semble le rejeter. Jusqu'à ce que les créatures y demeurant décident de l'appeler à lui... j'ai beaucoup apprécié cette nouvelle, car la nature y est tout à la fois menaçante et accueillante, sans que l'auteur n'insère à un seul moment une bonne vieille phrase moralisatrice. Ici, l'harmonie est mise en avant : c'est reposant, agréable, et pour autant le récit ne perd pas en intérêt.

La nouvelle qui suit, Saison de pluie sur Clamatlice, est plus sombre dans le sujet : l'histoire d'une petite fille qui sert de souffre-douleur à l'école, et va trouver un allié inattendu dans la nature même de la planète. J'ai été touchée par la tristesse de l'enfant, et par la solution qui finit par se présenter à elle. Cette nouvelle, bien que relevant de la SF, pourrait être racontée comme un récit de vie, un retour d'expérience de l'enfant qui sommeille en nous.

En conclusion, Les Vagues de Clamatlice est un micro-recueil où poésie et sagesse ne font qu'un, où l'humain et l'animal se côtoient sans qu'on nous assène de morale toute faite. Si vous êtes à la recherche d'une SF optimiste mais pas naïve, car dotée d'un fond philosophique fort mais jamais moralisateur, alors n'hésitez pas et embarquez pour Clamatlice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sffffrancophone.blogspot.fr/
Selsynn
Proie


Messages : 92
Points : 100
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 29
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: [Vanessa Terral] Les Vagues de Clamatlice, suivi de Saison de pluie sur Clamatlice   Sam 10 Aoû - 12:30

Je mets ma chronique qui vient de mon blog.

J'ai vraiment bien aimé ce recueil, même si j'avais peur, au début de ne pas vraiment rentrer dans le texte. J'avais peur que ce soit trop abstrait.
Mais en fait ce n'est pas du tout le cas, et je compte suivre avec attention la collection E-Court de Voyel.

Pour le partenariat de Mort Sure, j’ai lu Les Vagues de Clamatlice, un mini recueil de deux nouvelles de Vanessa Terral, parues dans la collection E-court de Voyel.

Je connaissais déjà l’écriture de Vanessa pour l’avoir lu dans quelques fanzines, et je savais que je l’appréciais.

Dans ces deux histoires, on est transporté sur Clamatlices. Une planète « aux Mille Pensées ». Habitée d’animaux « monstrueux », incarnant une vertu particulière.  On découvre très vite qu’il n’y a ni mauvais « totems », ni bons « totems ». Ils sont là, et ce sont les hommes autour, la civilisation qui décide si c’est une bonne chose ou pas (par exemple pour le clan des Abysse, ou pour le totem de la petite Luccine).

Le tour de force de ces nouvelles réside dans la réussite d’un tour du monde, sans avoir l’air de négliger ni le monde (magnifique, et bien décrit), ni l’action et les évènements. On nous donne à voir un nouveau monde, magnifique et aussi un peu effrayant. Puis comment on l’apprivoise tous les jours. Noota, qui veut apprivoiser la mer, et qui ne comprend pas qu’il doit d’abord être apprivoisé par elle. Luccine qui essaye de se fondre dans une société qui ne lui est pas adapté.

Ces nouvelles, quasiment des contes, m’ont particulièrement plu. Pourquoi ? Peut-être parce qu’elles étaient vraiment toute douces, toutes gentille, comme un conte d’un soir de pluie. Il y a du soleil, des enfants ou adolescents qui ont leurs problèmes, mais surtout, ce qu’ils apprennent, c’est la vie. Et leur vie est belle et fait rêver.

Je le recommande chaudement à tout ceux qui aiment se poser, et découvrir un nouveau monde, un monde où le moindre souci dans la vie de tous les jours dévoile une face du monde.

N’y cherchez pas des quêtes et des trésors, la seule choses que gagnent les héros, c’est d’être en accord avec eux-même. Et la nature de Clamatlice qui les entoure. Mais n’est-ce pas le plus important ?


Et accessoirement, je me rends compte que je ne sais pas vraiment rédiger une chronique. Il faudra que je m'exerce encore pas mal à refaire cette exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lullaby
Hôte de la louve
avatar

Messages : 183
Points : 172
Date d'inscription : 25/11/2013
Age : 33

MessageSujet: Re: [Vanessa Terral] Les Vagues de Clamatlice, suivi de Saison de pluie sur Clamatlice   Jeu 17 Avr - 13:17

Un gros coup de coeur pour ma part !  :amour:  Voici mon avis :
Citation :
J’avais entendu beaucoup de bien de ces deux nouvelles avant de les acquérir. Par ailleurs, connaissant la plume de Vanessa Terral, je savais que j’allais passer un bon moment. C’est donc avec l’expectative d’une lecture des plus agréables que j’ai ouvert l’ebook. Et une fois celui-ci virtuellement refermé, je dois dire que le résultat dépasse, et de loin, mes espérances ! :)
Car rarement des textes m’auront laissée avec une telle sensation de sérénité, de luminosité. Dans la première nouvelle, Les Vagues de Clamatlice, nous suivons Noota, jeune surfeur qui vient d’emménager avec sa famille sur la planète. Mais alors qu’il était doué sur la Terre, il s’aperçoit qu’il ne parvient plus à surfer correctement sur les vagues de cette nouvelle planète. Dans Saison de pluie sur Clamatlice, Luccine est une petite fille, passionnée d’escargots, qui se fait régulièrement bousculer par ses camarades de classe. Solitaire et blessée, elle trouve refuge dans une maison envahie par la verdure. Deux histoires d’enfants, deux histoires qui m’ont laissé un profond sentiment de paix, d’acceptation.

Car le monde de Clamatlice a ceci de séduisant, d’apaisant, que chacun y trouve sa place. Que ce soit Noota ou Luccine, chacun, malgré ses blessures ou sa perte de confiance, se voit accueilli à bras ouverts par la Planète aux Mille Pensées. Planète vivante qui s’exprime via des animaux-totems, une idée qui rappelle les principes animistes de certaines populations de notre monde à nous. Une idée qui, dans ces deux récits, appuie le récit initiatique de ces deux héros. Chacun trouve en ce totem un guide pour se dépasser, aller de l’avant, trouver une sorte de bonheur.

Il ne faudrait pourtant pas s’imaginer qu’il s’agit là de récits pour enfants ou empreints de cette naïveté que portent parfois certains textes du genre. Non, nous ne sommes pas du tout dans ces cas-là ! Vanessa Terral distille avec justesse cette lumière qui atteint ses personnages, elle construit l’ambiance de cette planète sans aucune once de mièvrerie – les animaux totems n’y sont pas tous de doux Bisounours, loin de là ! C’est ce qui fait que ces deux récits touchent vraiment le lecteur, parce qu’ils ne sont ni tous blancs, ni tous noirs, qu’ils portent en eux un message sur l’acceptation de soi sans se vouloir moralisateurs, et l’émerveillement d’un monde qui s’exprime via sa faune sans tomber dans la naïveté écologique.

Un équilibre fort bien dosé pour une lecture qui laisse des traces ! Pour ma part, ces deux nouvelles m’ont énormément plu. J’ai refermé les pages virtuelles avec un léger sourire au lèvres, l’âme réchauffée à la lueur de ces histoires. Histoires que je garderai bien précieusement pour m’y replonger de temps à autre, goûter à nouveau à l’âme de cette Planète aux Milles Pensées.

À noter que l’auteur, dans un billet où elle relate le making-of de ces deux textes, évoque notamment les films d’animations des studios Ghibli comme sources d’inspirations. Et j’ai effectivement retrouvé, outre l’importance accordé à l’environnement, cette luminosité propre aux films de ce studios japonais, où malgré les drames, il reste de l’espoir, de la joie de vivre.

Je vous recommande donc chaudement ces deux nouvelles et vous souhaite un beau voyage sur Clamatlice :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lullastories.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Vanessa Terral] Les Vagues de Clamatlice, suivi de Saison de pluie sur Clamatlice   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Vanessa Terral] Les Vagues de Clamatlice, suivi de Saison de pluie sur Clamatlice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vanessa Terral] Cinq pas sous terre l'intégrale
» Le gardien de la Source de Vanessa Terral
» [Vanessa Terral] L'aube de la guerrière
» [SOFT] INFOCONSOBT : Suivi consommation Bouygues 1.7 (Maj 31/08/10) [Gratuit]
» Coucher de soleil à la grande motte avec vagues et vent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Science fiction-
Sauter vers: