Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 la ligne verte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis :
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25482
Points : 34952
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: la ligne verte   Mer 23 Fév - 10:43



Année d'édition : 2010
Edition : Le livre de poche
Nombre de pages : 506
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Paul Edgecombe, ancien gardien-chef d'un pénitencier dans les années 30, entreprend d'écrire ses mémoires. Il revient sur l'affaire John Caffey - ce grand Noir au regard absent, comdamné à mort pour le viol et le meurtre de deux fillettes - qui défraya la chronique en 1932.
La ligne verte est le reflet d'un univers étouffant et brutal, où la défiance est la règle. Personne ne sort indemne de ce bâtiment coupé du monde, où cohabitent une étrange souris apprivoisé par un Cajun pyromane, le sadique Percy Wetmore avec sa matraque et Caffey, prisonnier sans problème. Assez rapidement convaincu de l'innocence de cet homme doté de pouvoirs surnaturels, Paul fera tout pour le sauver de la chaise électrique.

**********************


Dernière édition par Louve le Sam 26 Mai - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: la ligne verte   Jeu 24 Fév - 2:21

Un livre vraiment extraordinaire qui m'a réellement marqué.Assez triste et très dure.
Ça change un peu de l'habituel style de Stephen King mais ça reste une oeuvre sensationnelle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilu60
serial killer
avatar

Messages : 1401
Points : 1442
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: la ligne verte   Dim 1 Jan - 12:56

Fiche de l'adaptation ciné
ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/
gummis
Hôte de la louve
avatar

Messages : 245
Points : 225
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 33

MessageSujet: Re: la ligne verte   Dim 1 Jan - 14:45

il m'a fait pleurer, c'est très triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdegummis.over-blog.com
Louve
Admin
avatar

Messages : 25482
Points : 34952
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: la ligne verte   Dim 1 Jan - 17:22

je n'ai encore jamais lu le roman et j'ai pourtant hâte!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la ligne verte   Dim 1 Jan - 17:27

Mieux que le film ?
Revenir en haut Aller en bas
alice
Hôte de la louve
avatar

Messages : 221
Points : 200
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 39
Localisation : trop près du sol

MessageSujet: Re: la ligne verte   Dim 1 Jan - 19:13

Le film m'a fait une grosse impression mais je n'ai pas lu le livre... à faire sûrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://question-sf.overblog.com
Gr3nouille2010
lycan
avatar

Messages : 1248
Points : 1626
Date d'inscription : 21/03/2012
Age : 28
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: la ligne verte   Ven 23 Mar - 0:33

Citation :
Le nombre de pages m'a toujours refroidi pour lire ce livre.. Je connaissais déjà l'histoire ayant vu le film il y a bien longtemps donc je ne me pressais pas pour le lire. Mais quand j'ai vu qu'il faisait parti d'une lecture commune sur le forum Livraddict, je me suis dis que c'était le moment ou jamais alors je me suis lancée. Je m'y suis mise tard & je me suis dit que je n'aurai jamais le temps pour le finir dans les temps mais je me suis trompée : il se lit très très vite. J'avais beau connaître l'histoire, j'avais envie de ne jamais m'arrêter de lire !

Pour info, cette histoire était racontée en plusieurs "épisodes". Stephen King ne connaissait même pas lui-même la fin & il fallait attendre quelque temps à chaque fois qu'un épisode se finissait pour avoir la suite. Puis il a réunit tous ces épisodes dans un seul livre, pour essayer. Je ne sais pas ce que ça donnait quand on devait attendre que le prochain épisode soit publié, je pense qu'on devait l'attendre avec impatience ! Mais les découvrir tous les uns au bout des autres comme ça ne dérange pas non plus, puisqu'on est quand même impatient d'en découvrir davantage.

Paul Edgecombe se trouve dans une maison de repos & nous raconte ce qu'il a vécu quand il travaillait comme gardien-chef à Cold Mountain, ou plutôt ce que John Caffey, détenu condamné à mort, a vécu & à fait vivre aux autres par la même occasion.
On découvre les personnages petit à petit. Les gardiens de la prison & les détenus. Surtout. Bizarrement, certains détenus seraient presque inoffensifs, peut-être parce qu'ils vivent là-bas leurs derniers jours avant de passer sur la chaise électrique.. Certains gardiens sont même bien pires que les détenus..
Paul nous raconte donc une histoire incroyable & aussi totalement injuste. John Caffey est vraiment incroyable & son sort est très injuste finalement.. Il raconte aussi quelque passage sur sa vie dans la maison de repos. Je ne vais rien vous dire parce qu'il faut vraiment que vous le découvriez par vous-même. Je peux juste dire que cette histoire est fantastique, prenante & émouvante.

Pour quelqu'un qui ne savait pas où ça allait le mener, Stephen King a su faire preuve d'une belle maîtrise de l'écriture !

Je me souviens encore du film.. Je l'ai vu beaucoup de fois & je ne m'en lasse pas *.* Magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://uneenviedelivres.blogspot.fr
Chtitepuce
serial killer
avatar

Messages : 1728
Points : 1576
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 28
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: la ligne verte   Mer 12 Juin - 16:10

Mon avis :

Du coté de l’histoire…
Quand on me parlait de La ligne verte, la première chose à laquelle je pensais, c’était au film. Je l’ai vu plusieurs fois et plusieurs fois il m’a ému, plusieurs fois aux larmes. En commençant, ce roman, j’avais peur du déjà vu, de m’ennuyer et à la fin de cette lecture je n’en étais que plus satisfaite.
En lisant La ligne verte, j’ai redécouvert l’histoire, les personnages et surtout j’en ai appris un peu plus. Le roman relate souvent plus que le film.
Dans ce roman, on part à la rencontre de Paul Edgecombe, pensionnaire d’une maison de retraite qui écrit l’histoire qui le hante depuis plusieurs années, celle de John Caffey.
Gardien-chef à la prison de Cold Mountain en 1932,  Paul et ses collègues accueillent John Caffey comme n’importe quel prisonnier dans le couloir de la mort. Le maître mot du bloc E, discuter, ce que Percy Wetmore a du mal à comprendre.
Le roman laisse plus de place à Paul Edgecombe, comparé au film, puisque c’est lui qui écrit son histoire. Cela donne un caractère plus humain au roman, personnellement, je suis complètement rentrée dans le roman, j’ai réussi à me confondre avec le personnage et à ressentir, son dégout, son amour, sa peine…
Et les personnages…
Comme je disais, on suit l’histoire à travers Paul Edgecombe, il nous parle de ses collègues et amis. Il forme une belle équipe, Brutus (Brutal) Howell, Dean Stanton et Harry Terwilliger.  On voit au fil de l'histoire que Paul est très attaché à ses collègues, on sait ce qu'ils deviennent à la fin du roman. Belle équipe entachée par Percy Wetmore.
C’est le personnage qu’on ne peut pas aimer, même quand la situation se retourne contre lui. Il est horrible, il n’a aucune compassion, on voit qu’il aime voir souffrir les autres. En plus, il joue beaucoup de ses relations puisque sa tante est la femme du gouverneur.
D’ailleurs Percy continuera de hanter Paul jusque dans la maison de retraite, sous le nom de Brad Dolan.
Il travaille dans la maison de retraite et aime bien se moquer de Paul.
On peut décerner une autre palme au personnage le plus détestable, William Wharton. Condamné pour meurtre dans un hold up, il a sillonné le pays en faisant pas mal de délit avant de se faire arrêter après le hold up. Rien ne l’arrête, il n'a peur de rien et n'a rien à perdre,  avec ses "bêtises", il retrouvera plusieurs fois dans la cellule d’isolement.
Dans le bloc E sur la ligne verte, on rencontre d’autres personnages plus attachant, comme John Caffey. Un géant, qui a peur du noir et pleure. Ils l’appelleront le miracle de Dieu. John Caffey est un peu idiot, il ne sait ni lire, ni écrire sauf son nom, on en vient à se demander comment il a atterri là.  Paul se pose beaucoup de question sur lui, mais au cours de l’histoire, John Caffey reste un personnage plus ou moins effacé. Il apparait de temps en temps, pour aider Paul, dire quelque chose et mais il est surtout présent vers la fin du roman.
Avant lui, on verra Edouard Delacroix, français de Louisiane. Il a violé une jeune fille et en voulant dissimuler son crime en la brulant derrière une maison, celle-ci a pris feu avec ses habitants. Malgré l’horreur de son crime, on s’attache à ce personnage, il est la tête de turc de Percy qui le frappe souvent, l’insulte et lui offre une mort atroce. Au cours de son séjour au bloc E, il rencontre Mister Jingle, une petite souris savante.
Mister Jingle est un personnage qui a sa propre histoire, on la retrouve au début et elle reste présente jusqu’à la fin. Stephen King en a fait un récit dans le récit. J’ai trouvé cela très intéressant de laisser une si grande place à un si petit personnage.
Paul Edgecombe reste notre personnage principal, c’est un homme intelligent, qui fait bien son travail, il traite les condamnés à mort comme des humains malgré leurs crimes. Il fait un magnifique duo avec sa femme Janice Edgecombe. Une femme avec un fort caractère qui soutient son mari jusqu’au bout. J’ai aimé leur relation fusionnelle, ils se comprennent et s’aiment. C’est une belle touche d’amour.
On retrouve cette touche, entre Elaine et Paul, amitié ou amour, je ne sais pas trop, mais elle le défendra contre Brad Dolan.
J’ai failli oublier Toot-toot, dans le film il fait le ménage mais dans le roman, si j’ai bien compris il vend à manger et à boire. Il aide aussi pour les répétitions avant le vrai passage sur la chaise. Il a une petite place, mais le petit coté humour du roman avec Brutal, Harry et Dean.
Enfin l’écriture…
Le roman est accompagné d’une préface écrite par Stephen King pour expliquer comment lui est venue l’idée d’un roman-feuilleton. J’ai trouvé l’idée très bonne et j’aurais aimé être à la place des lecteurs à cette époque, pour découvrir le roman en même temps.
 Au fil des pages, on découvre les mentalités de l’époque, le racisme, plus évident dans certains plus que d’autres. Et l’atrocité de la chaise électrique, lorsque l’auteur nous décrit la mort d’Edouard Delacroix, on est écœuré, les souffrances dans lesquelles il est mort sont inimaginables.
C’est mon premier Stephen King, et j’en suis satisfaite, j’ai trouvé quelques descriptions un peu longue mais sinon je suis restée accrocher au roman, j’avais un peu de mal à le fermer pour aller travailler. Comme pour le film j’ai été ému, j’ai versé ma petite larme. Mais plus que le film c’est
Citation :
J'ai rêvé que tu errais comme moi dans l'obscurité.

(Mélinda Moores à John Caffey)

La mort attend chacun de nous, il n'y a pas d'exception, je le sais. Mais parfois, ô Dieu, que la ligne verte est longue.

(Paul Edgecombe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.blog-de-puce.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la ligne verte   

Revenir en haut Aller en bas
 
la ligne verte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA LIGNE VERTE de Stephen King
» La ligne verte de Stephen King
» Ligne Verte Fini
» [Blu-Ray] La Ligne Verte
» La ligne verte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Nos auteurs favoris! :: Stephen King-
Sauter vers: