Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
100%
 100% [ 2 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac   Lun 21 Fév - 21:55


Année d'édition : 2009
Edition: le livre de poche
Nombre de pages : 287
Quatrième de couverture
La gloire d'Edmond Rostand est inimaginable aujourd'hui. Ses contemporains le tiennent pour le plus grand écrivain de tous les temps. Cyrano de Bergerac suscite une véritable adoration, indéfiniment renouvelée. On devrait encore savoir par cœur ces vers piaffants, cliquetants, étourdissants, à l'image de ce héros romantique et baroque, de ce d'Artagnan amoureux. Savant fou tombé de la Lune ou ferrailleur éblouissant, si tous les Français se reconnaissent en lui, s'il nous arrache des larmes, c'est parce qu'il est vrai, d'une profonde vérité humaine. C'est lui que Roxane aimait, son intelligence, son esprit, et non le beau et ennuyeux Christian. Cyrano est une part de nous-mêmes, le vengeur des humiliés et des offensés, des timides et des ratés de l'amour. À la fin de l'envoi, c'est toujours lui qui gagne.

**********************


Dernière édition par Louve le Mer 22 Aoû - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac   Mar 22 Fév - 0:33

Il y a longtemps que je veux le lire celui-ci. Je vais peut être aller voir s'il est disponible à la bibli demain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac   Mar 22 Fév - 16:56

il fait partie des classiques que je veux à tout prix lire!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac   Mer 23 Fév - 0:16

(je sais que je parle encore de films xD) mais depuis que j'ai vu l'adaptation je suis vraiment intriguée par ce classique... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac   Mer 23 Fév - 10:20

je n'ai pas vu l'adaptation récemment, donc je ne m'en souviens plus, mais j'ai quand même très envie de lire ce bijoux ^^

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Ameya
déesse du graphisme
avatar

Messages : 39
Points : 40
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac   Sam 21 Jan - 18:28

Lisez-le ! C'est un conseil que je donnerai toujours, et pas seulement aux amateurs de littérature...

Un classique si brillant, où l'humour est si fin, est une rareté. Je n'ai jamais lu avec plus de plaisir... "L'esprit", à l'état pur... Ce qui est fort, là-dedans, c'est que c'est un classique, certes, en vers, certes, mais je vous assure que vous sourirez et serez ému(e)s au fil des pages...

Un héros magnifique, qui je crois est devenu mon idéal...

Petit clin d’œil : l'avoir lu la veille de mon rattrapage du bac L, pour me détendre, m'a permis de passer mes oraux sans souci, moi qui était paniquée à l'oral... Comme si c'était à moi que Cyrano avait dit :
"Veux-tu sentir passer, de mon pourpoint de buffle
Dans ton pourpoint brodé, l'âme que je t'insuffle !..."


Mon livre de chevet, que je recommande chaudement, donc. L'adaptation ciné avec Depardieu est bien faite mais coupe court sur tant de passages que c'en est dommage. Cependant, la version théâtrale avec Belmondo dans le rôle de Cyrano est à voir absolument :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babynoux
succube des enfers
avatar

Messages : 3974
Points : 3897
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 25
Localisation : FRANCE

MessageSujet: Re: [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac   Dim 22 Jan - 11:00

il est dans ma PAL !

**********************
Le Blog de Bibliotheque-Quilittout :



MON FACEBOOK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliotheque-quilittout.eklablog.net/
lavoixdulivre
Hôte de la louve
avatar

Messages : 243
Points : 258
Date d'inscription : 20/03/2012

MessageSujet: Re: [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac   Sam 8 Sep - 15:27

Une autre lecture classique cet été ! Je suis plutôt content de moi, d’autant que j’en suis à deux pièces de théâtre. Mais celle-ci, bien plus que Rhinocéros, j’ai adoré ! Cyrano de Bergerac est pour moi un véritable coup de cœur ! Une belle pièce, ode à l’amour, une tragédie cruelle qui se finit forcément en larmes…

Cyrano de Bergerac aime les mots, la poésie, les combats d’épée,… et Roxane. Amoureux, malheureusement laid à cause de ce long nez qui défigure son visage, il se cache avec ses mots derrière le beau Christian dont Roxane s’est éprise, ayant trop peur des apparences…

Cette pièce est réellement cruelle ! Elle offre un bel hymne à l’amour, montrant que les apparences ne comptent pas, mais que les pensées seules comptent dans un amour que deux êtres partagent. Mais Cyrano, pourtant courageux à souhait quand il s’agit de combattre, ne le trouve pas quand il s’agit d’aimer. Alors on stresse, on se mord les ongles et une tragédie est une tragédie… Larme assurée pour les plus sensibles.

On a des personnages attachants, notamment un Cyrano unique en son genre, magistral, poétique, sensible, combattant… aux côtés d’un Roxane douce et d’un Christian maladroit, on a un triangle amoureux classique fort mais pas du tout classique !

Le thème de l’amour est là, mais on découvre aussi la guerre, le théâtre, l’hypocrisie de la richesse et les douces paroles de la poésie, qui est aussi présente par les alexandrins qui composent toute la pièce.

Avec un beau florilège de personnages et des répliques magiques, pleines de poésie, Cyrano de Bergerac est assurément un beau classique, ode à l’amour, à la beauté de l’esprit, contre la guerre… une pièce épique et étonnante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassyna Carotte
Proie
avatar

Messages : 162
Points : 181
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 30
Localisation : Île de France

MessageSujet: Re: [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac   Lun 21 Nov - 11:13

Mon avis : Cyrano de Bergerac s’ouvre sur une mise en abyme, car nous, qui lisons une pièce de théâtre, découvrons un public qui s’apprête à assister à une représentation. Nous sommes d’ailleurs en présence d’une joyeuse pagaille puisque s’y mêlent des spectateurs de haut rang – notamment un bourgeois qui, accompagné de son fils, prend tout cela très au sérieux – et d’autres qui sont là pour s’amuser et faire les pitres, ou encore Ragueneau, le pâtissier-rôtisseur qui dit idolâtrer le théâtre. Nous faisons ensuite connaissance avec les principaux personnages, et comprenons rapidement le but de l’intrigue : Roxane aime Christian, qui a une beauté sans pareil, mais malheureusement peu d’esprit. Christian est amoureux de Roxane, et voudrait tout faire pour la séduire. La jeune femme, qui est la cousine de Cyrano, confie ses sentiments à ce dernier, lui demande de devenir l’ami et protecteur de Christian, et qu’il n’ait jamais de duel, puisqu’il est cadet dans sa compagnie. Cyrano, qui est aussi épris de la jeune femme – mais se garde bien de le faire savoir à quiconque – accepte. Et il va même aller plus loin : il va proposer à Christian de lui prêter son éloquence. Mais c’est sans compter sur la perfidie du comte De Guiche…

Les personnages mis en scène sont absolument éblouissants. Cyrano a un panache et un charisme magnifiques, et il est également un poète qui manie la langue de Molière avec une verve sans pareil. Il a certes un nez proéminent, mais cela fait finalement son charme, surtout après sa fameuse tirade connue de tous. Il est aussi excessif, extravagant, extrêmement fier (« Plus fier que tous les Artabans », Acte II, scène 1), et veut être admirable en toutes circonstances. Il dit pourtant se sentir seul et laid, et refuse de déclamer ses sentiments à Roxane de peur qu’elle se moque de lui. Mais c’est finalement avant tout un homme amoureux, prêt à sacrifier son propre bonheur pour celui de celle à qui il voue ces sentiments. Roxane est donc la femme idéale : très jolie, intelligente, elle est même capable de supercheries dans l’intérêt de ceux qui lui sont chers. Elle est tout aussi attirée par son esprit que par sa beauté. Malheureusement, elle est loin de se douter que l’éloquence qu’elle pense être celle de Christian appartient en réalité à son cousin. Quant à Christian, il se qualifie lui-même comme « un bon soldat timide » (Acte I, scène 2). Son charme et son courage ne sont plus à prouver, puisqu’il est prêt à se battre pour venir en aide à un ami, mais on se rend rapidement compte qu’il ne serait rien sans Cyrano.

L’écriture d’Edmond Rostand est absolument incroyable. Je dois reconnaître que j’appréhendais un peu la lecture d’une pièce de théâtre en vers. En vérité, c’est intelligent, brillant, et en réalité très fluide. Et comme le texte est beau ! Parfois sérieux, par moments amusant, et d’autres passages sont très émouvants. Il y a un grand nombre de jeux de mots, notamment sur le nez de Cyrano, mais tous sont drôles et fins. Plusieurs citations ont retenu mon attention, de par leur beauté ou le message qu’elles délivrent. Et les paroles que l’auteur prête à Cyrano sont parfois bouleversantes. Dans cet ouvrage, il est également question de théâtre, de littérature, de poésie. Et la force de Cyrano ne se situe pas dans ses bras – bien qu’il soit cadet aux gardes –, mais bien dans son sens de la repartie. Cyrano de Bergerac est bien sûr une histoire d’amour, mais c’est aussi une histoire d’amitié, une histoire de courage et d’engagement, de guerre et de vengeance. Une pièce de théâtre qui saura toucher tous les âges et tous les types de public.

Deux citations : « Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! » (Acte II, scène Cool ; « Oui, ma vie/Ce fut d’être celui qui souffle – et qu’on oublie ! » (Acte V, scène 6)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://loasislivresque.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Edmond Rostand]Cyrano de bergerac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Edmond Rostand]Cyrano de bergerac
» [Rostand, Edmond (de)] Cyrano de Bergerac
» Edmond ROSTAND - Cyrano de Bergerac
» la Version Original de cyrano de bergerac edmond rostand
» Tartuffe et Cyrano de Bergerac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: