Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Isabelle Derighetti] Les lignées parallèles, tome 1 : Les derniers jours

Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Belledenuit
psychopathe
avatar

Messages : 578
Points : 752
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 42
Localisation : Aude

MessageSujet: [Isabelle Derighetti] Les lignées parallèles, tome 1 : Les derniers jours   Jeu 14 Mar - 10:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d'édition : 2012
Edition : Beaurepaire
Nombre de pages : 642
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
ELRICK, MARIE, WOLFGANG
TROIS INDIVIDUS, TROIS FAMILLES... TROIS NATURES

Depuis son enfance, Elrick subit sans comprendre une vision cauchemardesque : la destruction du monde. Son arrivée dans la famille Laroche, et le statut particulier que celle-ci va lui octroyer, suffira-t-elle à lui donner les moyens de lutter contre cet avenir déjà écrit ?
Marie, elle, mène une vie tranquille avec son père dans leur manoir au cœur de la forêt. Jusqu’au jour où elle fait la connaissance d’un mystérieux adolescent albinos, Liam, un être étrange qui va changer sa vie à jamais.
De son côté, Wolfgang lutte à sa manière contre la folie destructrice de son père, et confine autant que possible la violence de ses frères. Manipulations, alliances, combats, il sera forcé de prendre des mesures drastiques et de choisir son camp.

QU'ILS SOIENT HUMAINS, SORCIERS, LOUPS-GAROUS OU VAMPIRES, LES LIGNÉES PARALLÈLES VONT DEVOIR TROUVER LE MOYEN DE SURVIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boulimielivresque.blogspot.fr
Belledenuit
psychopathe
avatar

Messages : 578
Points : 752
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 42
Localisation : Aude

MessageSujet: Re: [Isabelle Derighetti] Les lignées parallèles, tome 1 : Les derniers jours   Jeu 14 Mar - 10:41

Mon avis :

Quoi de plus terrible que de faire une chronique sur un ouvrage de très bonne qualité mais qui est d'une densité telle qu'il va être ardu de ne pas le spolier.

J'ai mis près de dix jours pour venir à bout de ce pavé de plus de 600 pages. Dix jours qui se sont avérés une superbe découverte à chaque fois que j'entrais dans l'univers très complet et parfois un peu complexe de l'auteur.

Si effectivement complexité et concentration il y a pendant cette lecture, soyez assuré malgré tout que vous passerez un très bon moment avec cet ouvrage, pour peu que vous aimiez prendre votre temps pour tout découvrir des personnages et leur environnement.

En effet, Isabelle Derighetti fait partie de ces auteurs qui prennent leur temps pour tout mettre en place.

J'avoue que j'ai été, dès le début, enchantée de voir comment cet auteur peu connue avait construit son récit.

Etant donné qu'elle nous raconte l'histoire de trois personnages (Elrick, Marie et Wolfgang), chaque chapitre est formé de telle sorte qu'on les suit les uns à la suite des autres. Du coup, si vous êtes un tantinet curieux sur ce qui va se passer pour l'un ou l'autre, vous n'aurez pas d'autre choix que de prendre le chapitre suivant, puis un autre et un autre...

L'histoire qu'Isabelle Derighetti nous raconte est tellement complète dans tout (la vie de chaque personnage, ce qu'ils sont, leur ascendance...) que petit à petit le puzzle se met en place et permet au lecteur de voir au fur et à mesure une petite lumière qui va leur montrer que finalement il y a un lien commun entre ces trois personnes.

Le lien est très difficilement détectable sur plus de la moitié du bouquin mais dès que l'on franchit les 350 pages, j'ai été totalement absorbée par chaque page, chaque chapitre au point qu'il devenait impensable de passer à autre chose (j'ai d'ailleurs mis ma lecture parallèle, Le trône de fer, en suspens pour ne me consacrer qu'aux Lignées parallèles).

Oui oui oui. Isabelle Derighetti a su m'envoûter au point que j'ai arrêté momentanément ma lecture d'un gros pavé fantasy, reconnu par tous les grands lecteurs. Si ça ce n'est pas un signe qu'il faut découvrir ce livre là, je ne sais pas ce que c'est.

L'écriture est parfaite, très bien maîtrisée et entraîne le lecteur dans les derniers jours d'Elrick, Marie et Wolfgang avant... un phénomène qui doit se produire très bientôt mais que je ne dévoilerai pas, bien sûr .

L'auteur m'avais présenté cet ouvrage comme de l'auto-édition et j'avais un peu tiqué par peur de voir de nombreuses coquilles ou autres traîner dans ce livre. Que nenni ! Il n'y a rien de tout ça et plus j'avançais, plus j'étais étonnée de cette maîtrise parfaite de tout. Je me répète mais franchement ça vaut vraiment le coup d'être relevé. Bravo bravo bravo.

Le but étant de vous donner envie de lire ce premier tome d'une trilogie qui promet d'être exaltante et passionnante pour la suite (j'ai d'ailleurs hâte de savoir quand le tome 2 va paraître), ne pensez pas que je vais vous raconter tout ce qui se passe dans ce tome d'introduction.

Sachez juste que Elrick est un garçon bien mystérieux, qui fait un peu flippé au départ mais que j'ai adoré suivre, surtout lors de son arrivée dans sa "famille". Que Marie est une adolescente qui n'a pas sa langue dans sa poche et que sa gentillesse et sa curiosité vont lui créer... un sérieux problème par la suite. Qu'enfin, Wolfgang est un personnage que j'ai eu du mal à cerner et que malgré sa nature il reste très... humain.

Vous apprendrez aussi que la magie n'est pas loin, qu'elle nous est dévoilée par menus morceaux; que les différents êtres qui composent cet ouvrage sont très bien décrits et très charismatiques.

Que l'ensemble offre une lecture prenante, intéressante et que les intrigues construites par l'auteur sont parfaitement menées. Tout est fait pour rendre le lecteur curieux de la suite et qu'il en redemande.

Alors alors Mme Derighetti ? A quand la suite, dites-moi ? Je suis trèèèès curieuse de savoir comment tout ça se poursuit et je vous remercie énormément de m'avoir permis de découvrir votre ouvrage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boulimielivresque.blogspot.fr
laetinou
Nouveau
avatar

Messages : 36
Points : 35
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 24
Localisation : Nord Est

MessageSujet: Re: [Isabelle Derighetti] Les lignées parallèles, tome 1 : Les derniers jours   Lun 17 Juin - 23:14

Mon avis :  

La plupart du temps, les livres auto-édité décourage bon nombre de lecteurs.
Moi j'ai voulu voir ce que ça valait et je n'ai pas du tout été déçue !
Ce gros pavé de 642 pages est un premier tome d'introduction faisant parti d'une trilogie. Pour ceux qui sont impatient, sachez que le tome 2 n'est pas encore sorti et qu'il faudra donc attendre pour lire la suite.
Complexité, univers, paranormal, lien et description sont les principaux mots que je pense être approprié à ce bouquin. Le monde dans lequel nous nous plongeons a du totalement être vu et revu pour en faire un livre aussi superbe !

3 personnages principaux, 3 histoires différentes dans des univers différents.

Marie : C'est une jeune fille qui tient un journal intime dans lequel elle décrit ces journées les plus intéressantes (ou pas). Au départ plus descriptif qu'autre chose, son journal va devenir une histoire totalement délirante.

Elrick : Au départ, on apprend comment il fonctionne (son raisonnement, sa façon de penser..). J'ai trouvé ces passages tellement bien raconté que j'avais l'impression de le comprendre totalement.
C'est un garçon très intriguant qui est un peu à l'écart du reste du monde mais intelligent. Il fait parti des Cousins de la famille LaRoche depuis un événement qui a bouleversé sa vie.( Eh non, le Cousin ici, n'est pas le fils d'une oncle ou d'une tante ! Il a une autre signification !)
Depuis sa plus tendre enfance, il fait le même rêve et celui-ci va avoir une signification extrêmement importante.

Wolfgang : Un vampire plutôt... humain qu'on va suivre pendant plusieurs siècles. Lui, fait parti de la famille Von Heckster et cherche à calmer son père lorsqu'il entre dans ses folies meurtrières.
Dans ce récit, au fur et à mesure que l'on avance, on apprend pourquoi et comment, les vampires de cette famille peuvent petit à petit augmenter leur capacité et faire des choses que les vampires « normaux » dirais-je, ne peuvent pas faire.
J'ai trouvé cette façon de procéder vraiment impressionnante. Bravo à l'auteur pour son imagination sur ce coup !

Au départ, je n'ai pas compris pourquoi l'auteur a fait une si grosse différence de siècles, mais par la suite, tout se relie.
Isabelle fait parti de ceux qui prennent le temps qu'il faut pour expliquer le cheminement de l'histoire et les liens qui unissent les personnages. C'est comme une araignée qui tissent sa toile petit à petit : quand tout est relié, une complexité s'installe et les fils ne tiennent pas l'un sans l'autre.
Pour son livre c'est pareil et c'est très impressionnant de voir à quel point elle a réussit à tout mettre en place aussi discrètement !

Pour en finir : Isabelle Derighetti sait tout aussi bien nous faire voyager d'un personnage à l'autre, que de nous étonner avec les complications qui s'installe, les pouvoirs ou encore les lieux qu'on parcourt.

Enfin, la plume de l'auteur est fluide tout au long du livre et la lecture est très agréable.

Ma note : 5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-livresque.blogspot.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Isabelle Derighetti] Les lignées parallèles, tome 1 : Les derniers jours   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Isabelle Derighetti] Les lignées parallèles, tome 1 : Les derniers jours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Lignées Parallèles, tome 1 : Les Derniers Jours - Isabelle Derighetti
» [Léna Jomahé] Les Oubliés, tome 1 : Derniers Jours
» CHRONIQUES D'UNE SORCIERE D'AUJOURD'HUI (Tome 1) ISABELLE de Angèle Delaunois
» La Lignée - Guillermo Del Toro et de Chuck Hogan
» Les ombres du Styx par Isabelle Dethan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: