Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Frédéric Faragorn] Lunerr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
100%
 100% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Marly
V.I.P
avatar

Messages : 501
Points : 591
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 27
Localisation : Valence

MessageSujet: [Frédéric Faragorn] Lunerr   Lun 4 Mar - 22:51


Année d'édition : 2013
Edition : L'école des loisirs, collection ado/médium
Nombre de pages : 190
Public visé : Jeunesse dès 11 ans
Quatrième de couverture : Pour les habitants de Keraël, la cité des aëls, il n'y a pas d'ailleurs. Leur ville est située dans un désert de sable, de pierre et de sel. Keraél est une île sans eau autour. Le mot Ailleurs y est interdit, considéré comme une insulte, un blasphème. Le jeune Lunerr l'a appris à ses dépens. Pour avoir enfreint la règle, il a été fouetté jusqu'au sang et mis au ban de la société. A cause de lui, mamig a perdu son travail. Qui oserait embaucher la mère d'un paria? Ken Werzh. L'homme le plus vieux et le plus craint de l'île les a convoqués dans son brug, demeure unique et fabuleuse toute de bois sculpté. Il a l'air très intéressé par Lunerr, suffisamment pour faire de lui son lecteur et secrétaire particulier. L'adolescent reste sur ses gardes: le vieillard aux yeux morts et au corps fripé comme celui d'un cadavre paraît doté d'une force singulière. Il se comporte de manière étrange, il tient des propos qui pourraient le faire condamner. Ken Werzh semble détenir un secret, un secret que Lunerr a très peur de découvrir...

Mon avis : Un épatant one-shot dystopique, qui permet idéalement de faire découvrir le genre à un enfant dès 11 ans !

Kérael est une ville située dans un désert de sable, de sel et de pierres. Pour ses habitants, il n'y a pas d'ailleurs, ce mot est considéré comme un blasphème, il est interdit. Lorsque Lunerr prononce ce mot en classe, il est puni par le fouet, chassé de l'école, et sa mère perd tous ses employeurs. Qui oserait embaucher la mère d'un paria ? Ken wertz, un vieux fou aveugle, l'homme le plus riche du village, qui raconte l'inverse les croyances instaurées par les Drouiz du village, et qui pourrait bien renverser l'ordre établi ...

C'est une histoire dure, comme toutes les dystopies, elle fait appel aux sentiments et nous force à endurer les épreuves du personnage principal en ressentant au plus près ses émotions. Lunerr, ce petit livre de 200 pages à peine, reprend tous les codes de la dystopie : nouveau vocabulaire pour décrire une nouvelle société, nouvelles lois pour un fonctionnement totalitaire et normé, où encore une fois, société de pauvres et élite riche vivent à côté mais s'affrontent.

On a aussi une description de ce qui s'est passé sur Terre pour qu'une nouvelle société soit créée . Qu'est-ce qui est arrivé au monde ? Peut être rien... Kérael pourrait être tout simplement une île qui a oublié qu'elle en était une, en pénurie d'eau, sans cesse étouffée sous la chaleur et le sable aride dans lequel elle vit. Une ville aux maisons construites en bouses de "Watusi", terre et poussière... Où le bois est rare et les arbres inconnus, relégués au rang de légende.

Alors qu'en fait, on ne sait s'il existe véritablement un Ailleurs, tout est question de foi. De confiance, et de croyance. Lunerr est un rêveur, et a toujours voulu un Ailleurs... même s'il est résigné à sa condition. Surement à cause de Mamig, sa mère, une vraie battante, qui travaille nuit et jour, s'il le faut, pour nourrir son enfant. Ken Wertz, le vieux savant ... ou vieux fou (à nous de juger) est un homme respecté mais surtout craint comme un monstre. Lunerr portera-t-il ses espoirs et sa croyance en lui ?
Brewal, le haut Drouiz (ou religieux), apporte le lot de complits, et de secrets qui terrifient le lecteur bien plus que le vieil illuminé.

Avec sa touche de fantastique, Lunerr apporte toutes les clés pour attirer les lecteurs les plus jeunes dans un univers surprenant, où ils découvriront une ville séparée du monde, qui a oublié qu'un monde existait...
Idéal pour faire connaître la dystopie, je vous dis !

Une surprise géniale ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rayon-passion.blogspot.com/
 
[Frédéric Faragorn] Lunerr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Contes et romans jeunesse-
Sauter vers: