Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [alexandre dumas] la reine margot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
100%
 100% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur!
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25499
Points : 34993
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [alexandre dumas] la reine margot   Mar 15 Fév - 18:10


Année d'édition : 2002
Edition: le livre de poche
Nombre de pages : 670
Quatrième de couverture :
Des " noces vermeilles " de Marguerite de Valois et Henri de Navarre, prélude au massacre des protestants, à la mort de Charles IX baignant dans une rosée de sang, les deux années qui s'écoulent comptent parmi les plus cruelles de l'histoire de France. Guerres civiles de religion, luttes d'influence au sein de la famille royale, complots et assassinats politiques forment la trame sombre sur laquelle se détache la figure de Margot. Beauté incomparable, dame galante, cette fille de France est aussi une femme de lettres doublée d'une redoutable politique ; Marguerite est avant tout une Valois, fille de roi, soeur de roi, femme de roi. Et le brave La Mole, ce jeune gentilhomme protestant réfugié dans l'alcôve royale pour échapper à ses assassins la nuit de la Saint-Barthélemy, sait que l'amour qu'il voue à cette perle le précipitera au coeur d'intrigues de pouvoir où la vie d'un homme n'a guère de poids.

**********************


Dernière édition par Louve le Mer 22 Aoû - 19:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1324
Points : 1359
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [alexandre dumas] la reine margot   Ven 13 Jan - 20:43

J'avoue que la lecture de ce roman m'a considérablement déçue car, s'il est bien construit, avec un scénario irréprochable, Dumas a pris de sacrées libertés avec l'histoire (et pas de chance, je venais de discuter avec une guide d'un château des pays de la Loire passionnée de cette époque) mais surtout, j'ai trouvé qu'on ne s'attache pas assez aux personnages.
J'ai trouvé à ce sujet qu'on était dans le "tell, don't show" : Dumas nous dit que untel et untelle sont amoureux ? Je ne l'ai pas ressenti. Il nous dit que untel souffre atrocement, je suis restée spectatrice passive. Du coup, je suis passée à côté des scènes clés du roman, quelque part... C'est d'autant plus frustrant que l'écriture est belle et que tout s'enchaîne avec une incroyable fluidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Mélusine
psychopathe
avatar

Messages : 501
Points : 454
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 31
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [alexandre dumas] la reine margot   Sam 19 Jan - 12:57

Roanne, je suis d'accord: Dumas fait un peu ce qu'il veut avec la réalité historique.
Effectivement, j'ai trouvé qu'il ne mettait pas en avant la psychologie et les sentiments des personnages, mais pour ma part, j'ai apprécié, j'ai trouvé qu'on insistait davantage sur l'intrigue.
Ce petit pavé de sept cent pages n'a pas fait long feu dans mes mains. Dumas m'a encore une fois épaté dans son art de l'action, du suspens, de la mise en scène. Il sait nous tenir en haleine sur plusieurs pages avec une tension terrible. Aucune longueur dans ce roman qui mêle l'aventure, le politique, le policier, l'amour et le roman noir. Car ce que ce roman a de plus par rapport à aux autres que j'ai lu de cet auteur, c'est sa noirceur. Il commence dans le sang, et rien des horreurs de la Saint Barthélémy ne nous est épargné: les épées fendent les chairs, les arquebuses tirent dans le tas, les couteau déchirent et le sang coule. Marguerite elle-même est une reine sanglante, qui commence le roman baignée dans le sang de son futur amant et qui le finit devant l'échafaud (je n'ai pas dit dessus). Les personnages sont tous étonnamment travaillé: Coconas et la Mole incarnent à merveille les valeurs du siècle romantique, l'un fougueux et loyal, l'autre amoureux et passionné. Marguerite n'est pas une beauté froide royale mais bien une femme, qui badine avec son amant, pleine de vie et de profondeur. Charles est un personnage d'abord effacé qui n'a visiblement jamais vraiment voulu être roi, qui laisse sa mère gérer sans toutefois être dupe de ses manipulations. Et la reine Catherine de Médicis est juste une merveille: noire, inquiétante, détestable, manipulatrice, empoisonneuse, sorcière, elle cristallise tous les aspects qui ont fait sa légende et l'on voit que sa main griffue va loin, très loin. Je me suis tout simplement régalé à suivre les amours de la Reine, les nombreuses tentatives de Catherine de Médicis pour assassiner Henri de Navarre, toutes étant l'occasion d'un suspens insoutenable puisque Henri en réchappe toujours sur le fil.
Petit délice d'intertextualité: je sais enfin d'où vient la scène finale (et le nom de Mathilde) du Rouge et le Noir. Oui, il en faut peu pour me faire plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [alexandre dumas] la reine margot   

Revenir en haut Aller en bas
 
[alexandre dumas] la reine margot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA REINE MARGOT d'Alexandre Dumas
» "Roche l'Abeille" ( pastiche d'Alexandre Dumas )
» Nouveau sous-forum Alexandre Dumas
» LES MILLE ET UN FANTOMES d'Alexandre Dumas
» Alexandre DUMAS - Le Comte de Monte-Cristo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: