Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Mathieu Guibé] Even dead things feel your love

Aller en bas 

Votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 2 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Sherryn
psychopathe
avatar

Messages : 788
Points : 776
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 31
Localisation : Suisse

MessageSujet: [Mathieu Guibé] Even dead things feel your love   Dim 10 Fév - 16:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2013
Edition : Éditions du Chat Noir
Nombre de pages : 276
Public visé : Adulte / Young Adult
Quatrième de couverture : Au terme de votre vie, à combien estimez-vous le nombre de minutes au cours desquelles vous avez commis une erreur irréparable ? De celle dont les conséquences régissent d’une douloureuse tyrannie vos agissements futurs jusqu’au trépas. Mon acte manqué ne dura pas plus d’une fraction de seconde et pourtant ma mémoire fracturée me renvoie sans cesse à cet instant précis tandis que la course du temps poursuit son inaltérable marche, m’éloignant toujours un peu plus de ce que j’ai perdu ce jour-là. Je me demande si notre dernière heure venue, les remords s’effacent, nous délestant ainsi d’un bagage bien lourd vers l’au-delà ou le néant, peu importe. Puis je me souviens alors qu’il s’agit là d’une délivrance qui m’est interdite, condamné à porter sur mes épaules ce fardeau à travers les âges, à moi qui suis immortel.

L’amour ne devrait jamais être éternel, car nul ne pourrait endurer tant de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sherryn.net
Sherryn
psychopathe
avatar

Messages : 788
Points : 776
Date d'inscription : 18/01/2011
Age : 31
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: [Mathieu Guibé] Even dead things feel your love   Dim 10 Fév - 16:48

Citation :
N'étant pas une grande amatrice de bit-lit, j'entre souvent à reculon dans la littérature vampirique, à la mode ces dernières années. L'ombre de la bit-lit y plane trop souvent. Mais le récit de Mathieu Guibé n'a rien à voir avec de la bit-lit, et dès les premières pages, j'ai été conquise par son écriture extrêmement soignée. Il ne fait aucun doute que l'auteur s'est relu jusqu'à se saigner les yeux pour chasser toutes les fautes possibles. Certes, ce n'est pas exempt de maladresses, on remarque notamment des passages où trop de phrases longues s'enchaînent tandis que les retours à la ligne sont trop peu nombreux (provoquant des paragraphes interminables), ce qui rend parfois le texte un peu poussif. Néanmoins, la maîtrise du passé simple et la richesse du vocabulaire, soutenu et souvent poétique, est absolument admirable et fait de chaque phrase un délice de lecture.

L'auteur nous présente sa propre vision du vampire, une vision bien plus proche du mythe d'origine que ne l'est celle de la plupart des livres modernes. Lord Scarcewillow n'est pas un gentil vampire. Certes, il tombe amoureux d'une humaine, mais cela n'en fait pas un vampire végétarien tout mielleux pour autant. Tout au long du livre, il ne cesse jamais de tuer, de torturer, de se montrer sans pitié envers ses victimes. Les descriptions ne sombrent jamais dans le gore, mais elles n'épargnent pas non plus les détails. Le tout dans la plus grande sobriété mais avec un langage soigné, un mélange qui correspond parfaitement à l'époque classieuse où se déroule le roman.

L'Angleterre et la noblesse victoriennes sont une autre raison pour laquelle j'ai adoré ce livre. C'est original et exotique, et même temps on respecte pleinement l'ambiance Bram Stoker. De même, l'histoire d'amour est bien plus proche des grands classiques que de la littérature moderne, cette dernière nous présentant le plus souvent des histoires (hélas réalistes) à la "je t'aime je quitte je reviens bye bye je reviens encore". La romance entre Josiah et Abigale est à un autre niveau : profonde, exclusive, touchant à l'infini et à l'éternité. Certes, c'est une vision passéiste, mais qu'est-ce que ça fait rêver !

Le roman est divisé entre quatre parties qui chacune correspondent à une avancée significative de l'intrigue. Autrement dit, ça ne piétine pas, et c'est tant mieux. Durant la première partie, on peut être tenté de se dire que la romance est un poil trop aisée. C'est sans compter sur les retournements de situation cruels que l'auteur inflige à ses personnages. Rien ne leur est épargné, et les épreuves décidées à les séparer sont si absolues qu'on se surprend à espérer pour eux la moindre bribe de bonheur... tout en se doutant que ce ne sera jamais si simple. La facilité n'est pas de mise dans ce roman, y compris dans sa conclusion.

Even dead things feel your love est, à bien des égard, un roman bien différent de ce qui sort le plus souvent sur le marché à l'heure actuelle. J'ai envie de dire que c'est une vraie création d'auteur. Le style littéraire est excellent, le récit original et moderne tout en étant d'inspiration classique, et ça ne sombre pas dans la rallonge commerciale puisqu'il s'agit d'un volume unique. La romance est à la fois belle et tragique, les personnages sombres et torturés. Bref, cet ouvrage est une belle preuve que même de nos jours, c'est encore possible de proposer des oeuvres remarquables, y compris sur le thème du vampire.

Je remercie les Éditions du Chat Noir de m'avoir fait découvrir ce superbe roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sherryn.net
angelebb
Proie
avatar

Messages : 159
Points : 164
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 36
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: [Mathieu Guibé] Even dead things feel your love   Dim 10 Fév - 19:19

+1 dans ma Wish!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelebb.over-blog.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25626
Points : 35186
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 31
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Mathieu Guibé] Even dead things feel your love   Dim 10 Fév - 20:16

ah voilà qui fait plaisir à lire !

je note! merci Sherryn !

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Céline Rosenheim
Proie
avatar

Messages : 86
Points : 92
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 29
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: [Mathieu Guibé] Even dead things feel your love   Dim 10 Fév - 22:18

Ça donne envie, je l’achèterais sûrement au festival Zone Franche.

**********************
"Et le sang circule de ma chair à mes chimères, il entraîne les pulsations de cet univers, lui donne le tempo de la danse."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mon roman que j'espère bientôt publier :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mon site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celinerosenheim.canalblog.com
Céline Rosenheim
Proie
avatar

Messages : 86
Points : 92
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 29
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: [Mathieu Guibé] Even dead things feel your love   Lun 8 Avr - 11:45

Ce roman remet au goût du jour le vampire sanginaire mais romantique qui apparut au dix-neuvième siècle pour se perpétuer dans la série d'Anne Rice. J'ai donc apprécié l'atmosphère et le cadre de l'intrigue, malgré des lourdeurs de style, je me suis installée dans ma lecture avec plaisir. Pourtant, j'ai été déçue de la façon dont évoluait l'histoire. Tout le récit tourne autour de la romance alors que d'autres thèmes auraient pu avoir une place plus importante. La perte et l'absence de l'être aimé focalisent toute l'attention alors que le récit aurait largement pu être complexifié et enrichi. Il est vrai que cet amour sert à Josiah de quête identitaire mais si le héros découvre sa vraie nature à la fin du livre, le lecteur lui la devine dès le début. Josiah insiste beaucoup sur le fait qu'il est un monstre dénué d'émotions alors que, dans le même temps, il avoue sans mal éprouver un amour sans limite pour une jeune fille qu'il a à peine connue. Une telle méconnaissance de soi-même a de quoi surprendre. C'est dommage car j'apprécie la dualité du vampire entre monstruosité et humanité mais ici les doutes de l'immortel sont amenés de manière plutôt maladroite. Malgré ces défauts, je dois reconnaître que l'histoire est belle et émouvante, la fin ne m'a pas laissée indifférente. Ce roman est donc loin d'être mauvais, j'ai seulement l'impression qu'il est passé à côté de quelque chose de bien plus grand.

**********************
"Et le sang circule de ma chair à mes chimères, il entraîne les pulsations de cet univers, lui donne le tempo de la danse."
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mon roman que j'espère bientôt publier :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mon site :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celinerosenheim.canalblog.com
Ferilou
Momie millénaire
avatar

Messages : 4835
Points : 6216
Date d'inscription : 11/01/2015
Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Mathieu Guibé] Even dead things feel your love   Lun 5 Oct - 17:05

Mon avis (7/10)
Je ne sais plus si je vous l'ai dit ici, mais je serai aux Halliennales ainsi qu'à la "pré-soirée" et pour le coup, je me suis dit que j'allais sortir les romans de ma PAL des auteurs présent au salon, ce qui comprend Mathieu Guibé et le livre que je vous présente ici.
Ma première approche de ses romans n'avait pas été couronné de succès, je n'avais pas beaucoup aimé "A un sanglot de moi, tu reposes" (Ma chronique) et je n'avais pas retenté l'expérience plus tôt puisque ce roman-ci comporte des vampires... Mais je me suis lancée et c'était plutôt sympa !

On rencontre, ici, Josiah, un vampire qui a perdu goût à la vie et pense qu'il n'a plus rien d'humain, qu'il n'est plus qu'un monstre avide de sang condamné à errer toute l'éternité sur terre avec pour seul compagnon : sa soif. Mais de retour dans le manoir de son enfance, il rencontre Abigail, une jeune femme tendre et naïve à laquelle il va s'attacher malgré tout, à cause de leur rencontre autour de la mort d'un renard. Mais l'amour est quelque fois plus douloureux que la pire des blessures et qu'en dire lorsque vous savez que vous devrez l'endurer toute l'éternité ?

Ce livre se comporte comme un dandy, un lord anglais un peu vieillot duquel on a envie de se moquer. Il démarre lentement de sa démarche hésitante, ne sachant comment nous approcher, comment nous donner envie de continuer à l'écouter, il fait quelque faux pas et puis vous arrivez à la première épilogue, et là... Là vous êtes tellement surprise par ce qu'il vient de vous murmurer à l'oreille que vous ne pouvez plus bouger, vous ne pouvez plus le quitter, vous voulez connaître la suite de tout ceci, comprendre comment cela peut continuer pendant encore des heures de lecture alors que vous, vous pensez que c'est déjà la fin.

Il est à l'image du personnage de Josiah, un personnage qui va évolué du tout au tout en l'espace de 250 pages, c'est un être qui ne m'a pas vraiment accroché au début du roman, je soupirai déjà du vampire qu'on me présentait. En pleurant tout le beau travail que Ione avait réussi à faire et qui allait s'écrouler dès le premier roman de vampire d'un autre auteur, il était simple, trop romantique, pas agitée de ses démons, juste un homme qui bois un vin très spécial disons. Et puis, il y a eu l'attaque, cette folle journée et là, là j'ai découvert Josiah, son côté inhumain, son caractère féroce, et là j'ai retrouvé les vampires que j'aime, ceux de Stocker ou de tous les autres qui savaient nous faire trembler face à ces hommes qui n'en était plus.

Je ne peux pas vous mentir, c'est une romance déguisée, une histoire d'amour qui survit au temps, au siècle et aux changements de ces deux êtres qui s'aiment et se détestent de tant souffrir. Mais au fond c'est avant tout une histoire d'acceptation. J'ai vu ce livre comme un cheminement du deuil, comme s'il passait par les cinq étapes qu'on rencontre tous pour enfin arriver à l'acceptation de la perte, l'acceptation que quelques fois la fin vaut mieux pour tout le monde. C'est donc un roman qui m'a ému autant par l'attachement de ces deux personnages, la rage qu'ils mettent en branle pour rester l'un avec l'autre peu importe l'obstacle que par cette fin que je n'attendais pas, je ne pensais pas connaître une fin si triste qui soit en fait une Happy end. C'est quelque chose de très paradoxale, vous êtes heureux pour eux et en même temps vous savez, vous sentez que vous êtes sur le point de fondre en larmes, vous êtes déchirés et encore maintenant, je ne sais pas vous dire ce que j'éprouve pour cette fin, pour ce roman. Il est particulier et la plume de Mathieu Guibé qui a eu du mal à m'apprivoiser pendant les premiers chapitres, a fini par m'emporter dans les confins sombres de Londres, d'un Londres si vieux qui deviendra si proche.

En bref, un roman que j'ai apprécié, bien plus que je ne le pensais au début de ma lecture. Le début est long, on a du mal à entrer dans l'histoire mais une fois que la seconde partie commence, je vous assure que vous serez attiré par le texte, vous aurez envie de suivre Josiah dans sa déchéance. C'est un livre qui m'a ému et qui me laisse encore un peu déchiré entre deux sentiments. Alors je vous invite à découvrir cette romance d'un autre temps, cette histoire de perte et de retrouvailles, de souffrance et d'amour, cette histoire de vie qui se cache derrière le fantastique pour nous faire croire que nous ne le vivrons pas nous même un jour.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://read-and-escape.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mathieu Guibé] Even dead things feel your love   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mathieu Guibé] Even dead things feel your love
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IN THE LIVING DEAD LOVE STORY SERIES (Tome 1) ZOMBIES DON'T CRY de Rusty Fischer
» LOVE LETTERS TO THE DEAD de Ava Dellaira
» Dead man's Bounty - Summer Love - 2006 - Piotr Uklanski
» High School Of The Dead
» [WIP] Dead Irish Man

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: