Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [ Jérôme Camut & Nathalie Hug] Les murs de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25458
Points : 34924
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [ Jérôme Camut & Nathalie Hug] Les murs de sang   Mer 30 Jan - 21:38



Année d'édition : 2012
Edition : france loisirs
Nombre de pages : 480
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Douze ans que Jack van Bogaert est séparé de sa fille, Lucie. Après une jeunesse tumultueuse et un séjour prolongé dans une prison balinaise, il coule des jours paisibles auprès de Libby, la femme qu’il aime, sur une petite île paradisiaque. Un bonheur inespéré auquel s’ajoutent des retrouvailles avec Lucie, dont la mère vient de mourir et qu’il est venu récupérer en Suisse. Survient un stupide accident de voiture sur une route de montagne, et tout bascule.

**********************


Dernière édition par Louve le Dim 19 Mar - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lili.M
psychopathe
avatar

Messages : 492
Points : 458
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 40
Localisation : Ile-De-France

MessageSujet: Re: [ Jérôme Camut & Nathalie Hug] Les murs de sang   Ven 1 Fév - 12:44

Pwoaarf, là encore c'est du lourd...
La difficulté majeure ici va être de ne pas trop en dévoiler.

C'est une intrigue à trois tiroirs.La principale (2011) nous emmène en Suisse ou Jack doit retrouver sa fille Lucie, qu'il n'a pas vu depuis douze ans.Sur le chemin du retour, ils vont avoir un accident, Jack va alors se retrouver dans un scénario de ouf, déclenchant une réaction en chaine, qui va le dépasser totalement.
En parallèle, on fait la connaissance de Jacques, jeune,(1996), à l'aube de sa rencontre avec la mère de Lucie, il était alors un parfait gougnafier.
Enfin les écrits d'une certaine Carmen Messera, nous narrent le quotidien d'une préceptrice dans une famille évoluant dans les plus hautes sphères politiques.

Compliqué? Oui,, mais attention, on est, à mon humble avis, entre les mains de maitres du genre.Les titres des chapitres nous font repérer assez rapidement les époques enchevêtrées, aucune confusion ni dispersion possible.
Nous voilà installés, les bases sont posées, le roman décolle;et, on est partis pour une intrigue haletante qui se complexifie de pages en pages.Les auteurs jouent sur les trois narrations, et chacune d'elles est aussi palpitante que les autres.
Ils nous baladent à leur guise, allez, hop, une piste, pour mieux la voir s'effondrer ensuite.
Tout comme Jack, on ne sait plus à quel saint se vouer, surtout qu'en filigrane c'est le devenir de Lucie qui est en jeu.
Bon, il y a eu un coup de chance salvateur(le coup de l'enveloppe), mais écrivain c'est un métier Messieurs-dames, et, ils le font avouer à Jacques un peu plus loin, alors faute avouée...

Quand , enfin, j'ai vu apparaitre des réponses, je me suis dit: et maintenant...?J'ai certainement oublié que j'avais affaire à des auteurs balèzes qui ne ménagent pas leurs effets.

Les égratignures répétées sur les gouvernements de gauche, m'ont un peu dérangées, car toutes convictions politiques mises à part, et, pour l'objectivité du propos, elles peuvent tout aussi bien s'appliquer aux gouvernements de droite.
Certains évènements m'ont rappelé des faits de société, mais rassurez vous, s'ils n'éveillent aucun souvenir vous vous direz juste: punaise c'est pas possible...

Ce que j'apprécie particulièrement chez ces deux auteurs, c'est qu'en soi, les rebondissements ne sont pas novateurs, mais ils nous les intègre dans une intrigue diablement efficace calibrée au millimètre, qui se livre morceau par morceau.La lecture a été pliée en deux soirées.

On a pas peur avec ce livre, non,, on a juste les neurones qui fument d'avoir cherché des réponses, et quand la tension que j' ai ressenti tout le long du récit s'est relâchée , je me suis juste dit: fortiche de chez fortiche ces deux là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[ Jérôme Camut & Nathalie Hug] Les murs de sang
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture commune Septembre/Octobre 2013 : Prédation de Jérôme Camut & Nathalie Hug
» Galerie de toupense nathalie
» Nathalie (Gilbert Bécaud)
» [Kuperman, Nathalie] Nous étions des êtres vivants
» les marottes de Nathalie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: