Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 [David Moitet] Suicide cellulaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 0
 

AuteurMessage
Louve
Admin


Messages : 25144
Points : 34569
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [David Moitet] Suicide cellulaire   Dim 27 Jan - 22:26



Année d'édition : 2013
Edition : pocket
Nombre de pages :
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
« Sachez qu'ici tout est assez simple et qu'il y a des choses qui ne changent pas : le paysage est splendide, la nature imprévisible, le village tranquille... Le job, c'est de vous assurer que tout reste ainsi... » En prenant ses fonctions de chef de la police rurale de Saint-Lary-Soulan, Thomas Galion était loin d'imaginer l'activité qui l'attendait. Mais comment cet ex-capitaine de la Brigade criminelle pourrait-il ignorer la plainte muette d'un cadavre atrocement mutilé ? Peu à peu, les sommets acérés des Pyrénées livrent leurs secrets, et une peur vieille de vingt-cinq ans se répand à nouveau dans la vallée... Et si tout recommençait ?

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Titisse
psychopathe


Messages : 487
Points : 481
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: [David Moitet] Suicide cellulaire   Lun 29 Avr - 11:55

"Thomas Gallion est chef de la police rurale de Saint-Lary depuis quelques mois, suite à une erreur commise lorsqu’il était capitaine de la brigade criminelle. Son nouveau travail change de celui d’avant ; il doit par exemple régler un vol de poireaux entre voisins, autant dire qu’il s’ennuie ferme. Un jour, il reçoit un appel du colonel Maducan, commandant du groupement de gendarmerie des Hautes-Pyrénées, c’est-à-dire le gendarme le plus gradé du département. Un corps a été découvert dans les montagnes surplombant la commune de Saint-Lary-Soulan : c’est une femme dont les mains ont été sectionnées. Aucun indice n’a été retrouvé près de la victime et Maducan a besoin des compétences de Thomas pour résoudre cette affaire.

Pourquoi Maducan a-t-il besoin de lui ? Malheureusement, ce meurtre ne sera pas le seul et Thomas sera également touché personnellement par un événement. En effet, il a fait la rencontre de l’adjudant-chef Maria Fernandez, le chef de brigade de la gendarmerie de Vignec. Après une nuit passée ensemble, il ne la reverra plus. Elle enquêtait également sur le meurtre découvert dans la montagne, mais personne ne sait où elle est allée, seule. Thomas, accompagné notamment de son adjoint Berthelot, devra trouver le coupable des différents crimes commis dans la montagne et retrouver Maria. La vieille poivrote, Madame Grenas, l’aidera en lui affirmant qu’il y a vingt-cinq ans beaucoup de personnes ont disparu dans la vallée qu’on appelait la « vallée maudite ». Que s’est-il passé il y a vingt-cinq ans ? Est-ce qu’il y a un rapport avec les crimes commis récemment ?

David Moitet est un auteur français que je découvre grâce à ce roman qui est le premier qu’il a écrit. Chapeau bas à Monsieur Moitet puisque son premier roman a remporté le coup de cœur du jury lors du Prix VSD du polar 2010. Il a ensuite écrit L’Homme aux papillons et Piège boréal.

J’ai bien aimé ce côté où l’enquête sera menée sans qu’aucune règle ne soit respectée. En effet, Maducan demande de l’aide à Thomas, mais ça sera majoritairement Thomas qui mènera l’enquête, alors que ce n’est pas à lui de le faire. Il devait juste conseiller Maducan dans ses décisions. Puis Thomas n’hésitera pas lui-même à braver quelques règles. D’ailleurs, une question était toujours présente lors de la lecture de ce polar : pourquoi Maducan a-t-il besoin de Thomas ? J’ai aussi apprécié découvrir au fur et à mesure de la lecture pourquoi Thomas s’est retrouvé chef de la police rurale de Saint-Lary, grâce aux petits retours dans le passé insérés dans quelques chapitres. Enfin, il fut plaisant de voir le déroulement de ce polar dans nos montagnes françaises.

Le suspens est omniprésent, l’action est également au rendez-vous. Je ne me suis pas ennuyée lors de cette lecture et il était même difficile de lâcher ce polar. Un bon moment de lecture qui m’a donné envie de lire un autre roman de David Moitet.

J’ai eu le plaisir de chroniquer ce livre pour les Chroniques de l’Imaginaire."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rexlit.wordpress.com/
 
[David Moitet] Suicide cellulaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» David VANN (Etats Unis)
» Suicide Squad (2016, David Ayer)
» David Tennant
» David Grattan et Stefan Michalski - Directives en matière d’environnement pour les musées — ICC
» Suicide revient !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: