Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Jules Verne] Cinq semaines en ballon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa.
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite.
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé.
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Jules Verne] Cinq semaines en ballon   Dim 27 Jan - 20:47



Année d'édition : 2005
Edition : GF-Flammarion
Nombre de pages : 332
Public visé : Adulte & Young Adult
Quatrième de couverture :
Pour Jules Verne, la conquête du ciel pouvait se faire par des ballons aérostatiques.
Aussi envoie-t-il, pour un voyage de cinq semaines en ballon, le docteur Samuel et ses compagnons survoler l'Afrique.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Lili.M
psychopathe
avatar

Messages : 492
Points : 458
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 40
Localisation : Ile-De-France

MessageSujet: Re: [Jules Verne] Cinq semaines en ballon   Lun 28 Jan - 9:11

Le Dr Samuel Fergusson projette de traverser l'Afrique en ballon d'Est en Ouest.En effet, ceux qui s'y sont essayés avant lui, n'ont pu, à un certain moment de leur périple, pénétrer au coeur du continent.Il emmène avec lui son ami Dick Kennedy et son fidèle serviteur Joe.

Le début du roman est un peu fastidieux; je ne doute pas qu'il puisse intéresser le lecteur de cette époque avide de progrès, mais je n'ai pu pour ma part, comprendre ces explications .
Mais dès que le ballon prend son envol, alors là, pardon: c'est un festival.On traverse le pays avec eux et on assiste aux réactions des Africains face à cette étrange machine et son équipage, qui vont de l'idôlatrie à la frayeur extrême.Nos voyageurs s'adapteront et réagiront en conséquence.Au début, ils se contentent d'avancer dans les pas de leurs prédécesseurs, mais arrive le moment de se propulser dans l'inconnu, et, là, on ne peut s'empêcher d'être excité.Certains passages auraient pu me paraitre tirés par les cheveux: je pense, par exemple à celui, ou l'un des personnages est pris dans les sables mouvants, mais en fait on est tellement imprégné par leurs multiples aventures que ça passe comme une lettre à la poste.
On rit aussi beaucoup, l'auteur n'étant pas avare en scènes cocasses, dûes souvent au choc des cultures.

En revanche, j'ai eu du mal à me repérer avec la géographie, beaucoup d'endroits ou ils passent ayant changé de noms, et, l'histoire des latitudes, j'ai nagé totalement, mais cela, a, au final, peu gêné ma lecture.

Les personnages sont sympathiques, mais en fait, pas vraiment le temps de s'y attarder,trop plongé dans les péripéties du voyage. Mention spéciale quand même à Joe, qui, pour régler un problème ascensionnel du ballon , arrivera à me nouer l'estomac.

Je me suis demandée, pourquoi, l'auteur, avait choisi des personnages anglais, lui-même étant français, peut-être un élément de réponse quand il fait dire au Dr Fergusson, que les explorateurs n'étaient pas reconnus à leur juste valeur en France, ou un hasard complet, je sais pas ...

Autres temps, autres moeurs, j'ai eu un peu de mal avec la mentalité somme toute colonialiste des personnages: les Africains sont des "sauvages" qu'il ne faut pas hésiter à catéchiser;ici, je fais référence au prêtre lazariste qu'ils croiseront, et, pour lequel, je l'admets, j'ai eu du mal à m'émouvoir.Je sais, je sais , époque de découvertes, bon...

En dépit de cela, ce livre se lit très vite, les chapitres sont courts, les rebondissements nombreux, la plume de l'auteur dynamique.
Il nous communique la sensation de vitesse qu'il insuffle à cette belle invention qu'est le ballon: les paysages défilent à toute vitesse mais il s'y entend aussi très bien pour suspendre le temps, quand ils débarquent dans le désert ou il n'y a ...RIEN (ben oui, pas de vent, point mort à l'égal du paysage)
Et puis, Jules Verne nous fait pénétrer dans ce petit monde d'explorateurs, qui, avec leurs expéditions et, au mépris de tous les dangers, ont ajouté leurs pierres pour une meilleure compréhension du monde.Allez, allez, c'était l'exploit qui les motivait probablement en premier, mais quand bien même...

Un très bon roman d'aventures, et puis sans"effets spéciaux"ça me change, un moment de lecture super sympa que je ne vais pas hésiter à réitérer avec cet auteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Jules Verne] Cinq semaines en ballon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jules Verne] Cinq semaines en ballon
» CINQ SEMAINES EN BALLON de Jules Verne
» Verne Jules - Cinq semaines en ballon
» [Verne, Jules] Cinq semaines en ballon
» SIHH 2011 Van Cleef & Arpels 5 semaines en ballon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: