Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Isabelle Pandazopoulos] La décision

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
Coup de cœur ♥
100%
 100% [ 1 ]
Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
lavoixdulivre
Hôte de la louve
avatar

Messages : 243
Points : 258
Date d'inscription : 20/03/2012

MessageSujet: [Isabelle Pandazopoulos] La décision   Mer 9 Jan - 15:39


Année d'édition : 2013
Edition : Gallimard Jeunesse
Collection : Scripto
Nombre de pages : 248
Public visé : Young-adult
Quatrième de couverture :
Un matin, Louise, excellente élève de terminale S, a un malaise en plein cours de maths. Quelques instants plus tard, elle accouche seule d’un enfant dont elle ne savait rien, qu’elle n’a pas attendu, encore moins désiré.
A partir de ce jour commence pour Louise un cheminement difficile, jalonné de questions. Comment ce petit garçon de 3,3 kg peut-il être son fils ? Elle n’a pourtant jamais couché avec personne… Qui peut être le père ? Professionnels, famille, amis, tous vont aider Louise à passer de l’état de choc où elle se trouve plongée au retour à la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lavoixdulivre
Hôte de la louve
avatar

Messages : 243
Points : 258
Date d'inscription : 20/03/2012

MessageSujet: Re: [Isabelle Pandazopoulos] La décision   Mer 9 Jan - 15:39


J’ai reçu ce livre par Gallimard Jeunesse, et je les en remercie très fortement ! Ce fut un nouveau coup de coeur pour ce mois-ci, et pour cette année ! Plein de tendresse, de charme, d’amour et de beauté, ce livre exprime aussi force des sentiments positifs et négatifs : un brin de larmes, un peu de peur, avec rage, colère, haine, jalousie et ruptures… Ce livre parle d’un sujet grave, mais abordé avec tendresse, douceur et puissance. On en sort bouleversés.

L’auteur parle du déni de grossesse. Je ne connaissais pas ce sujet, ou très vite fait, et c’est quelque chose d’étonnant, de … j’allais dire fascinant, mais plutôt… Saisissant. C’est un sujet qui m’a touché, qui m’a intéressé et qui m’a ébranlé. Abordé sous l’histoire de Louise, jeune fille de Terminale S, qui excelle en amitiés et en cours, il est grave, et cette histoire m’a plu pour cette force des sentiments qui est passée, pour ces émotions à l’état brut qui nous ébranlent, nous perturbent, nous changent légèrement, au fond…

Alors avec sa plume délicate, posée, légère, l’auteur nous emporte loin. Près de Louise… En Louise. Je m’en suis rendu compte à la fin, on ne regarde pas cette aventure, on la vit. On s’attendrit, on rit, on sourit, on pleure… J’ai ressenti ce que ressentais Louise et à la fin, je me suis dit, oui bien sûr… et comme elle, la décision a été aussi dure à prendre, et pourtant elle semble si juste à la fin… Une bien belle fin, après de nombreuses épreuves difficiles.

Louise est un personnage attachant. Et grâce à cette plume, on plonge dans cette histoire avec beauté. Avec un lien unique : on ressent beaucoup de ses sentiments, et on y voit aussi plus profond avec les différentes visions des autres personnages, avec lesquels l’auteur alterne agréablement bien !
Le déni de grossesse est réellement un thème que je ne connaissais pas, et qui est étrange. A travers son histoire, j’ai aimé le découvrir, il m’a touché. Mais c’est aussi quelque chose qui nous permet d’observer, si on peut dire, la complexité, et les mystères de l’Humain… Comment peut-on porter un enfant pendant 9 mois sans s’en rendre compte ? Comment un enfant peut-il pousser, émerger, et vivre en vous sans que vous ne sachiez rien ? C’est un roman d’une extrême délicatesse, qui m’a fasciné, qui m’a emporté, que j’ai… adoré.

Je ne peux donc que vous conseiller ce livre. Il est doux, agréable à lire, et en même temps plein de force : on est poussé en avant brutalement, et on a envie de pleurer, de rire, de rager… C’est un livre plein d’émotion, plein de choses vraies, plein de vie, comme un enfant qui grandit en soi, jusqu’à s’échapper et crier, un premier cri étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marly
V.I.P
avatar

Messages : 501
Points : 591
Date d'inscription : 15/09/2010
Age : 27
Localisation : Valence

MessageSujet: [Isabelle Pandazopoulos] La décision   Ven 25 Jan - 9:18



Mon avis :
Le sujet de La décision est un sujet difficile. Un sujet qui prend aux tripes, au coeur, fait réfléchir, et même s'il ne m'a pas tiré de larmes, il est loin de m'avoir laissée de marbre. La construction du livre est très originale, et elle peut dérouter, parce que l'auteur y aborde le déni de grossesse sous des angles inattendus. C'est ce que j'ai préféré. Le côté : que sommes nous vraiment face à ce fait ? Comment réagit la société ?

Que sommes nous, particulièrement, parce que ce qui déroute en premier, c'est que l'auteur choisit de ne pas commencer par montrer le point de vue de Louise, cette jeune fille qui accouche d'un coup, dans les toilettes de son lycée, terrorisée, durant plusieurs chapitres. Choix très judicieux à mes yeux, Isabelle Pandazopolous a d'abord montré la vision des camarades, parents, aides soignant, psychologues, professeurs... Jusqu'à ce que Louise se calme, et qu'elle comprenne ce qui lui est arrivé. On respire avec elle, assimilant les données de façon mécaniques, comme des éléments d'une enquête et d'un mystère, qui viennent s'imbriquer pour exposer les faits : Louise a accouché d'un petit garçon, alors qu'elle ne savait pas être enceinte, et qu'elle n'a jamais eu de rapports sexuels.
Pendant plusieurs chapitres, où les points de vue s'alternent, les changements de personnages sont appuyés en plus par le mode d'énonciation et d'écriture, changeant avec la façon de penser du personnage. Tout en sentiments pour les camarades de Louise, en interrogations, et déni, aussi, pour les parents, en doutes et appréhension pour les professionnels... et en panique, pour la jeune fille. Tous ces styles narratifs uniques rendent efficacement compte des changements de voix et de personnalités.
Dès les premiers pages, on sait ce qui va se passer, l'arrivée de ce bébé, alors on attend le point de vue de Louise... et c'est là qu'on est déçu, frustré, de ne pas l'avoir tout de suite ! Au final, cette manière de faire est une bonne surprise. Comme une bombe à retardement. Ce qu'est la boule de nerfs endoloris que sera Louise, celle qui n'y croira pas, pendant très, très longtemps. A la présence de cet enfant. Et au fait qu'elle est mère. Le style à virgules, où les mots se chevauchent, se succèdent, se bousculent, rend compte au mieux des pensées survoltées de cette ado paniquée.
J'ai plus que tout aimé voir les réactions des professionnels entourant Louise : équipe du samu, directeur du lycée, professeur, psychologues, assistante sociale, infirmière... Toutes leurs réactions semblent vraies, et justes. Ne vous attendez pas à voir des personnes extraordinaires, des parents idéalisés. Il n'en existe finalement que peu dans notre société ! Ici, comme nous le serions, malgré les préparations, les formations... les personnages, - les personnes, tellement elles semblent vraies ! - sont perdus, et désorientés, surement comme cela doit se passer tous les jours... Ce qui les rend, eux, et le texte, très juste.
Toutes les émotions des jeunes, surtout de Louise, alternées avec les côtés "enquête" du récit, pour savoir qui est le père de l'enfant, et comment elle a pu tomber enceinte, m'ont complètement retournée. J'étais pendue aux pages, et voulais continuer. Pour tout savoir, vite, comment réagiraient tous les protagonistes, que déciderait Louise, qu'allait devenir le bébé, et qui était le père... Faire une pause dans ma lecture fut difficile mais réparateur. Car La décision marque. Et touche. Ça m'a rendu accro.
J'explique le fait d'avoir été si touchée parce que l'auteur travaille avec des adolescents qui ont subi des traumatismes. Elle a su retranscrire avec justesse, et de façon parfois brute aussi, les émotions qu'elle devait imaginer que ressentaient les parents, les adolescents victimes, les pros, pour montrer ce qui passe en réalité. Ce qu'elle a vu, sans doute.
La décision est un récit fictionnel. Mais il aurait pu être un témoignage. Une leçon. Le livre nous amène à nous poser la question : que ferions nous, en tant que proche d'une victime ? Ou de personnel encadrant ?
La société, avec ses solutions, donne-t-elle seulement les réponses aux questions déterminantes des victimes du déni ?

Je conseille à tous ce livre percutant. Peu cher, il peut être lu, offert, partagé... Comme un témoignage. Une tranche de vie. Qui retourne et émeut le temps des 250pages. Le titre est parfaitement bien choisi. Les évènements, plus compliqués que ce qu'on pourrait tous imaginer. Plongez vous dans un mystère et un tourbillon de sentiments, sur fond d'un thème de société trop peu abordé...
Et partagez votre expérience !

* Sortie prévue le 31 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rayon-passion.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Isabelle Pandazopoulos] La décision   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Isabelle Pandazopoulos] La décision
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA DÉCISION de Isabelle Pandazopoulos
» Les modèles réduits d'Isabelle
» Précision des montres
» un free d'Isabelle Vautier
» Précision sur l'appareil photographique [niveau moyen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Contes et romans jeunesse-
Sauter vers: