Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 [Charles Dickens] Un chant de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis
1.Coup de coeur
50%
 50% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
50%
 50% [ 1 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Lady Swan
succube des enfers
avatar

Messages : 3814
Points : 5304
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 21
Localisation : Québec

MessageSujet: [Charles Dickens] Un chant de Noël   Lun 24 Déc - 18:24



Année d'édition : 1843
Edition : Le livre de poche
Nombre de pages : 156
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture : Écrit à la suite d'un voyage à Manchester, où Charles Dickens, visionnaire au grand coeur, avait défendu l'éducation comme moyen de lutte contre la pauvreté, Un chant de Noël préfigure les premières réformes pour humaniser le travail dans l'Angleterre industrielle de la reine Victoria.
    L'histoire de Scrooge, vieil avare grincheux et solitaire que trois fantômes vont convertir, la nuit de Noël, à la gentillesse et à la bonne humeur, continue de séduire petits et grands depuis sa parution en 1843. Drôle et émouvant à la fois, ce conte renoue pour notre plus grand plaisir avec le mythe du paradis terrestre.


Dernière édition par Lady Swan le Sam 29 Déc - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Charles Dickens] Un chant de Noël   Mar 25 Déc - 17:57

Mon avis :

Ce conte de Noël, écrit par Charles Dickens au XIXe siècle, met en scène un vieil homme particulièrement avare et désagréable : Ebenezer Scrooge. À la veille de Noël, alors que son neveu vient lui présenter ses vœux pour les fêtes de fin d’année à son travail, ce vieillard aigri le rabroue, en lui expliquant qu’il n’y a aucune raison que Noël soit gai. Lorsqu’il rentre chez lui, il reçoit la visite du spectre de Jacob Marley, son ancien associé. Celui-ci lui explique qu’il doit absolument changer, car un tel comportement le conduirait à sa perte. Trois esprits vont alors lui rendre visite en lui montrant les Noëls passés, présents et futurs. Une terrible prise de conscience attend alors M. Scrooge…

Tout d’abord, Scrooge apparaît comme un vieil homme antipathique, totalement en opposition avec l’esprit de Noël. On comprend alors pourquoi il est si seul, car il est extrêmement froid et peut réceptif à la joie qui l’environne. Il va même aller jusqu’à dire à son commis qu’il ne tolèrerait aucun retard de sa part et refuse de venir en aide aux miséreux. Bref, quelle horrible personne !

Mais lorsque les fantômes interviennent, Scrooge, après avoir été très dubitatif et refusé totalement de croire ce qu’il voyait, devient très touchant. On le découvre enfant, seul, tout seul, extrêmement seul. Tout comme lui, on assiste en spectateur à des moments de sa vie, et les choses s’éclaircissent quant aux raisons de son comportement. Il découvre ensuite les Noëls de ses proches grâce au deuxième esprit, et s’aperçoit avec douleur qu’il est rejeté par tous. Je vous laisse la surprise de ce que lui fera découvrir le troisième spectre, mais sachez que ce passage est très émouvant.

Concernant les personnages secondaires, on fait tout d’abord la connaissance du neveu de M. Scrooge, qui respire le bonheur et la joie de vivre. Son défunt associé lui montre la voie à suivre s’il ne veut pas finir comme lui, à errer avec des chaînes aux pieds. Mais celui qui m’a le plus touchée est sans aucun doute l’employé de Scrooge, qui a un enfant handicapé prénommé Tiny Tim. Cependant, malgré les difficultés du quotidien, ce petit garçon reste heureux de fêter Noël.

Il s’agit, il est vrai, d’un ouvrage relativement triste, mais c’est avant tout une œuvre très belle et émouvante. Charles Dickens nous offre une intrigue qui ne peut laisser de marbre. L’intrigue est également parsemée de notes d’humour. Ainsi, lorsque Scrooge rencontre le fantôme de Marley, il dit à ce dernier : « pour un mort, vous sentez plus la bierre que la bière ». On y trouve également diverses considérations. Par exemple, à travers ce conte, l’écrivain émet une vive critique de l’Homme qui a, entre autres, dénaturé la religion. Quoi qu’il en soit, ce livre vous fera aussi frissonner lorsque vous découvrirez les quatre spectres.

Et quelle plume ! Tout cela est rédigé d’une main de maître, sans aucune fausse note et font de ce récit un véritable régal. Il s’agit du premier ouvrage de Charles Dickens que je lis, et je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin !

Véritable ode à l’amour, à la solidarité et leçon de tolérance, Cantique de Noël fait partie de ces ouvrages qui marquent les lecteurs. Je comprends pourquoi il s’agit là de l’un des contes de Noël britanniques les plus populaires, et je vous invite à découvrir ce véritable chef-d’œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
angelebb
Proie
avatar

Messages : 159
Points : 164
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 35
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: [Charles Dickens] Un chant de Noël   Mer 2 Jan - 10:38

Mon avis...
*

Ecrit en 1843, ce conte de Noël est le premier d'une lignée de cinq "livres de Noël" rédigés par l'auteur. Il en sera le précurseur dans le domaine!
Ensuite, cette petite histoire ne cessera d'être adaptée (au cinéma, en téléfilm et feuilletons) et nous connaissons tous au moins le dessin animé "Le Noël de Michey" issu de celle-ci et qui garantie le ravissement de nos enfants lors de la période propice!!!

Charmant petits et grands, c'est le conte de Noël le plus populaire... et nombreux sont les écrivains d'aujourd'hui qui en suive l'exemple (malheureusemant à des fins beaucoup plus commerciale ;/)!!!

J'ai donc découvert l'auteur et sa plume fort agréable à travers ce classique si connu que je n'avais pourtant jamais lu!

Ce fut une lecture plaisante, le style employé est subtil et recherché, et même si je connaissais déjà l'histoire, l'auteur a su me happer tant son écriture requiert de la concentration!
Certaines phrases sont très longues et nécessitent (et méritent) d'être relues.
Je me suis laissée embarquer, et cette façon d'écrire qu'ont les auteurs classiques du siècle dernier m'a de nouveau séduite!

L'histoire mérite à être réfléchie et donne une belle leçon de morale!
Redonnant de l'espoir (en les qualités humaines) grâce à la magie de Noël, ce conte peut (et doit) être lu par tous.
Une belle façon de repartir plus optimiste pour la nouvelle année à venir!!!
J'ai très envie de lire de nouveau cet auteur, que je ne connais pas, et de retrouver sa plume à travers ses autres oeuvres!

Extraits...
*

"Il transportait toujours et partout avec lui sa propre température à frimas; il glaçait son bureau pendant la canicule et ne le gélelait pas d'un degrè à Noël." (p.19)
*
" - Des sornettes, Noël, mon oncle, dit le neveu de Scrooge. Vous ne parlez pas sérieusement.
- Si fait, dit Scrooge. Joyeux Noël! Quel droit avez-vous d'être joyeux? Quelle raison avez-vous d'être joyeux? N'êtes-vous pas pauvre?
- Allons mon oncle, répliqua le neveu gaiement. Quel droit avez-vous d'être maussade? Quelle raison avez-vous d'être sombre? N'êtes-vous pas riche?"
(p.21)


Mon ressenti 18/20
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://angelebb.over-blog.com/
Mélusine
psychopathe
avatar

Messages : 501
Points : 454
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 30
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: [Charles Dickens] Un chant de Noël   Jeu 17 Jan - 20:16

Ce petit conte de Noël, ultra-connu, ultra-repris, je le connaissais bien avant que le film avec Jim Carey ne le remette à l’honneur. Mais comme rien ne vaut un retour aux sources, nous voici dans le Noël de Dickens, un Noël dans le smog londonien peuplé d’orphelins et de vieillards édentés aussi pouilleux qu’ils sont attachants, et, roman victorien oblige, des fantômes chargés de chaînes qui sont aussi effrayants qu’édifiants. Enfin un conte pour enfant qui n’embellit pas inutilement et qui met un méchant dans un vrai décor de méchant. Mais ce que j’ai surtout aimé, c’est le principe des histoires à tiroir. Chaque esprit qui le visite l’emmenant successivement dans le passé, le présent et l’avenir, Scrooge devient spectateur de toutes sortes d’histoires tantôt attendrissantes sur son propre passé, tantôt poignantes sur le présent de son entourage et les fêtes dont il s’est lui-même exclu, tantôt terrifiante de froideur de l’esprit du Noël futur et sa silhouette silencieuse rappellent une faucheuse menaçante. D’une structure facile et d’une belle morale de Noël, ce conte fait pourtant mouche par son ambiance dont Dickens a le secret.

Angelebb: toi aussi, tu as vu "Le Noel de Mickey" ? J'en garde un souvenir très sympa!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mabouquinerie.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Charles Dickens] Un chant de Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Charles Dickens] Un chant de Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contes de Noël de Charles Dickens
» Charles Dickens.
» OLIVER TWIST de Charles Dickens
» Charles Dickens, homme de Londres
» Un parc d'attraction dédié à l'univers de Charles Dickens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: