Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Bernard Clavel] Le voyage du père

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Votre avis ?
1. Coup de cœur
100%
 100% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de cœur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3517
Points : 3559
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: [Bernard Clavel] Le voyage du père   Sam 17 Nov - 18:26



Année d'édition : 1965
Edition : J'ai Lu
Nombre de pages : 184
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture : "Noël, Noël ! Dans les rues de Lyon, noires de monde, fouettées par la pluie, un vieil homme triste se laisse bousculer par la foule des fêtards. Il porte un pardessus noir, un chapeau de paysan,un gros paquet enrubanné. Obstiné,il cherche sa fille, la belle, l'aînée, "la grande".
Pourquoi Marie-Louise n'est-elle pas venue passer les fêtes avec ses parents? Pourquoi cette lettre sèche , qui n'explique rien ? Pourquoi, de fausse adresse en hôtel borgne, de "salon" très spécial en bar louche, les gens ricanent-ils à son seul nom?
Petit à petit, le père découvre une vérité bien différente de celle qu'il imaginait. Et son interminable voyage, loin de sa ferme jurassienne, se transforme en chemin de croix."

Ma lecture :
Rien ne le destinait ce livre à pousser les dizaines qui attendent dans ma PAL . Je suis tombée dessus par hasard, parce qu'il était au sommet d'une pile de livres donnés, je me suis dit "C'est Fernandel ?" et après "J'ai déjà lu un Clavel, moi ?". La quatrième de couverture m'a plu immédiatement, je l'ai ouvert pour ne le refermer qu'à la dernière ligne... Il fallait que j'aille au bout de ce voyage, aux cotés du père. C'est étrange, car je n'y ai absolument pas projeté l'image de Fernandel, bien que j'ai appris depuis qu'un film en a effectivement été tiré en 1966. Film que je vais tenter de me procurer au plus tôt d'ailleurs...
Mais je reviens au livre.
Les premières pages m'ont happé immédiatement, j'ai été entraînée dans la maisonnette de cette famille, qui prépare Noël en attendant la visite de la fille aînée, "partie à la ville" faire carrière dans la coiffure. "Elle s'en est sortie, elle", de la ferme et des devoirs envers les bêtes et le fourrage, du quotidien routinier et salissant ,elle voulait sentir bon et porter des escarpins, quelque chose de "gratifiant" dans la vie. Ce quotidien des fermes qui ne remonte qu'à quelques dizaines d'années, Bernard Clavel en parle avec justesse, sans misérabilisme ni apologie . On peut encore croiser, dans le coin où je vis, dans quelques fermes isolées qui ne se sont pas encore transformées en "ravissants corps de fermes " retapés par des "étrangers", quelques pépés-mémés qui vivent comme ça, en bottes et blouse, les mains usées de leurs travaux mille fois répétés.

Dès les premières pages, on devine que ce n'est pas si simple, elle a aussi voulu fuir les siens, sa sœur qui est simple et pleine d'admiration pour elle, sa mère aigrie par la vie qui la porte aux nues et son père dépassé, silencieux mais aimant : tant d'amour qui pouvait l'étouffer, qui la voulait près d'eux dans un bonheur simple.

Mais ce n'est pas la fille qui monte le chemin, mais l'instituteur. Il est transi d'un amour  pour Marie-Louise, et une sorte d'amitié tranquille le lie au père, grâce aux lectures qu'ils partagent. Ça m'a beaucoup plu, ce père de famille, ce dur paysan qui aime les livres et dépasse le cliché crasse de l'inculte besogneux. Merci Bernard Clavel.

Ce père qui n'est pas allé à Lyon depuis plus de 20 ans va prendre le train et faire ces 100 km infranchissables. Pour retrouver sa fille, la ramener. Il déchire le voile de la routine et tout prend une nouvelle densité autour de lui.Il fera des allers-retours dans cette ville froide, ce sera une longue nuit ,faite d'espoirs et de désespoirs tour à tour, de colère et d'acceptation, son paquet cadeau sous le bras, qui s'abîme petit à petit.

C'est un roman beau et simple, fort...Un coup de cœur, sans conteste.

Un passage qui m'a plu, choisit parmi une douzaine d'autres, et qui parle des relations entre le père et la mère de Marie-Louise :
Spoiler:
 

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (17/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (10/17 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (16/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jackotte
Dangereux personnage
avatar

Messages : 408
Points : 406
Date d'inscription : 15/09/2012
Age : 36
Localisation : une poussière dans l univers

MessageSujet: Re: [Bernard Clavel] Le voyage du père   Dim 18 Nov - 12:16

Very Happy pour le spoiler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3517
Points : 3559
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 38
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Bernard Clavel] Le voyage du père   Dim 18 Nov - 20:31

Very Happy Jackotte. Il y a longtemps que je n'avais pas ouvert un "classique contemporain", cela remonte presque à mes années de fac, c'est pour dire... Entre la fantasy et les SF, mon temps de lecture m'entraîne bien loi de la" Littérature". Je suis contente de cette rencontre de hasard.

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (17/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (10/17 romans)           
Serge Brussolo  (14/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (16/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Bernard Clavel] Le voyage du père   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bernard Clavel] Le voyage du père
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bernard Clavel-Le voyage du père
» [Bernard Clavel] Le voyage du père
» Bernard CLAVEL - Malataverne
» Bernard CLAVEL - Le Royaume du Nord, Tome 1, Harricana
» Bernard CLAVEL -Les Colonnes du ciel, Tome 2, La lumière du lac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Autres :: Classique et théâtre-
Sauter vers: