Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
50%
 50% [ 1 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
50%
 50% [ 1 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 2
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25438
Points : 34892
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Lun 12 Nov 2012 - 11:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2012
Edition : j'ai lu
Nombre de pages : 317
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
La fille de Robin des Bois sort de l'ombre... Diane de Loxley est une adolescente belle et farouche, au caractère trempé comme l'acier. Rien d'étonnant quand on est la fille de Robin des Bois. Mais il est difficile d'être l'héritière d'une légende. Diane veut de l'action, Londres va la lui fournir. La cité tentaculaire, pleine de bruits et de fureurs, est contrôlée par de ténébreux démons. Afin de les combattre, la fille de Robin devra s'associer avec le séduisant et mystérieux prince des mendiants, et rassembler les anciens compagnons de Sherwood. Sans compter un allié inattendu, l'ennemi intime de son père, le terrible shérif de Nottingham.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Louve
Admin
avatar

Messages : 25438
Points : 34892
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Lun 12 Nov 2012 - 12:09

roman reçu en partenariat

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1317
Points : 1352
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Mar 13 Nov 2012 - 7:39

*bave*

(hum, désolée)

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Louve
Admin
avatar

Messages : 25438
Points : 34892
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Mar 13 Nov 2012 - 10:47

lol il me fait le même effet ^^

J'entends beaucoup parler de Jérôme Noirez sur le net ^^

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Michou
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 1960
Points : 1924
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 38
Localisation : quelque part dans ma tête...

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Mar 13 Nov 2012 - 15:57

La couverture est sublime !

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"A book is a gift you can open again and again" Garrison Keillor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.inmybookworld.com/
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1317
Points : 1352
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Mar 13 Nov 2012 - 18:00

Louve a écrit:
lol il me fait le même effet ^^

J'entends beaucoup parler de Jérôme Noirez sur le net ^^
Pas étonnant ! C'est un auteur de génie (ses textes sont assez dérangeants par certains aspects, mais géniaux quand même).
Il a une plume à tomber par terre. Je finirai par acquérir l'omnibus réédité de la trilogie Féérie pour les ténèbres, même si c'est du lourd et que j'ai un peu peur de l'attaquer.

Puis il y a aussi l'artbook Sam qui est juste sublime, cosigné avec Aurélien Police (un illustrateur génial lui aussi, la couverture de "Au sortir de l'ombre" c'était lui, et il a aussi réalisé d'autres couv' de romans ou novellas de Jérôme Noirez).

Heu, je vais peut-être arrêté de faire la fan vendue d'avance, là... Embarassed Very Happy

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Louve
Admin
avatar

Messages : 25438
Points : 34892
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Mar 13 Nov 2012 - 19:35

oui j'ai plusieurs de ses romans dans ma wish list aussi puisque souvent je les trouve attirants, surtout au niveau de la quatrième de couverture ^^

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Sandra
lycan
avatar

Messages : 975
Points : 1207
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Jeu 15 Nov 2012 - 17:06

Il me tente beaucoup celui-ci ♥♥♥

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belledenuit
psychopathe
avatar

Messages : 576
Points : 750
Date d'inscription : 24/10/2012
Age : 41
Localisation : Aude

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Jeu 15 Nov 2012 - 17:12

Je n'avais pas lu le résumé mais il est tentant. Et puis Robin des Bois face à des démons ça doit donner Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://boulimielivresque.blogspot.fr
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1317
Points : 1352
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Jeu 13 Déc 2012 - 15:29

La dernière flèche est une lecture prenante, ce qui n’est pas étonnant vu l’auteur. Si vous cherchez un roman historique pur, passez votre chemin ! Si vous cherchez de la romance young adult, idem, ce n’est pas le genre de l’auteur et j’en ai d’autant plus aimé le roman.
La base d’une ambiance historique bien décrite est campée dès le départ (en particulier pour ce qui concerne la saleté et la vermine, limite ça me donnait envie de me gratter...) tout en étant relevée par des dialogues très modernes. Les personnages n'ont la langue ni chaste ni dans leur poche, et surtout pas Diane, qui s’exprime comme une adolescente le ferait de nos jours. À cela s’ajoute un véritable contexte fantastique, à la fois merveilleux et sombre, quasi absent au départ mais qui va petit à petit prendre le premier rôle, l’air de rien, en s’immisçant et en se développant à chaque occasion.

Au début de ma lecture, j'ai eu peur de prendre Diane en grippe, à cause de ce côté pure adolescente blasée, du genre à soupirer tout le temps. Pourtant, je me suis vite attachée à elle, d’autant plus qu’elle n’a rien d’une jeune fille mièvre, bien au contraire, tout en restant très humaine... d'ailleurs les soupirs lui valent un mignon surnom de la part de son père qui prend beaucoup d'importance au fur et à mesure de l’intrigue. J'ai vraiment aimé la relation entre Diane et son père, à la fois dans la complicité et l'opposition, c'est une grande réussite !
Diane est donc une jeune demoiselle qui s’ennuie dans son château, entre son père, légende vivante souffrant de mélancolie, et le souvenir de sa mère, décédée des années plus tôt. Son père la force à le suivre à Londres, histoire de la faire changer d’air, pour un séjour chez son neveu. Diane déteste Londres dès le premier regard : la ville est sale, grouillante, puante. Elle a quelque chose de malsain. Au moins la jeune fille a-t-elle une bonne raison de vouloir revenir à Loxley, à peine arrivée… Mais très vite, la mélancolie de son père s’aggrave, son comportement change et laisse son entourage perplexe. Quelque chose de puissant, que Robin a apporté avec lui, se réveille à l’insu de tous et les accidents se multiplient.

L'autre grande réussite de ce roman, c’est de permettre aux lecteurs de suivre l’évolution du chevalier William de Wendenal, plus connu sous son ancien titre de shérif de Nottingham. Toujours dans l’ombre de Robin de Loxley, la relation qu’il a développée avec lui au début du roman va bien plus loin qu’un simple désir de vengeance, car Loxley est devenu son obsession. Le chevalier est réellement persuadé que Robin est un assassin qui ne pourra que récidiver. Il attend donc qu’il fasse le moindre faux pas pour lui tomber dessus… Utiliser son journal pour percevoir les autres personnages, la ville de Londres et ses habitants, par son regard, est un procédé qui m’a vraiment plu. Car on peut ensuite percevoir les changements qui s’opèrent dans ce regard au fur et à mesure qu’il adopte Diane, la protégeant dans l’ombre quand son propre père n’en est plus capable.
Il y a aussi des histoires de rédemptions et de pardon dans ce roman, je les ai trouvées passionnantes.

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *


Dernière édition par Roanne le Jeu 13 Déc 2012 - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Sytra
Dangereux personnage
avatar

Messages : 438
Points : 438
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Jeu 13 Déc 2012 - 15:34

Rah, tu donnes trop envie de le lire ! Roanne, tu es le mal ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sytranoyume.blogspot.com
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1317
Points : 1352
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Jeu 13 Déc 2012 - 16:12

Là j'assume, car c'est vraiment un chouette roman !

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Sandra
lycan
avatar

Messages : 975
Points : 1207
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Jeu 13 Déc 2012 - 16:57

rha tu me donnes encore plus envie, je vais voir pour l'avoir dans ma wish list pressé mdr

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25438
Points : 34892
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Jeu 13 Déc 2012 - 18:39

super chronique, merci Roanne ! Je suis ravie de voir qu'il t'a autant plu ^^

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/ En ligne
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1317
Points : 1352
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Jeu 13 Déc 2012 - 19:03

En même temps, Louve, avec un Jérôme Noirez, je ne prenais pas beaucoup de risque.

Merci à toi de m'avoir confié ce roman-là. :amour:

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
Ryuuchan
Nouveau
avatar

Messages : 33
Points : 33
Date d'inscription : 04/04/2012

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Dim 3 Nov 2013 - 15:38

Merci pour ton avis, Roanne. Je l'ai en réserve en attente de lecture, et je me demandais ce qu'il en avait été dit. Même si je te suis à 100% sur le fait qu'avec un Noirez, il n'y a pas beaucoup de risque (et au passage, contente de croiser une autre appréciatrice de cet auteur, je n'en croise pas souvent ^-^).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://biblifantasy.blogspot.fr
Roanne
auteurs
avatar

Messages : 1317
Points : 1352
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Mar 5 Nov 2013 - 8:31

De rien ! Avec le recul, je n'ai pas changé d'avis sur ce roman.
J'ai une amie qui a moins aimé parce qu'elle est trop attachée à la vision habituelle de Robin des Bois, donc elle n'est pas rentré dedans. Pour ma part, ça ne m'a posé aucun, mais absolument aucun problème.
C'est un roman à la fois sombre, glauque par certains aspects, mais aussi lumineux et humain. Et quand on aime le fantastique et la nature toute puissante comme moi, certains passages sont trippants...
C'est clair, c'est du pur Noirez, ça ne peut pas plaire à tout le monde, perso j'ai adoré.

**********************
* Auteur à l'Ouest *
* Lectrice chocolat-dépendante *
* Actualité sur facebook *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumes-sauvages.blogspot.fr
goupilpm
fantôme torturé
avatar

Messages : 2897
Points : 3971
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 60
Localisation : Garencières Normandie

MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   Ven 12 Sep 2014 - 9:23


Mon avis :

La fille de Robin des Bois nous entraîne dans une aventure dans un Londres, médiéval, sombre où vivent les mendiants et leur roi. Robin et sa Fille Diane y séjournent pour notre plus grand plaisir.

Vous croyez bien connaître Robin ? Que tout vous a déjà été raconté ? Il n'en est rien : laissez l'auteur vous le prouvez.

A la lecture du résumé, on s'attend à une épopée mythique en compagnie de Robin enseignant les rudiments de la filouterie à sa fille. Il n'en n'est rien ! C'est à une réelle plongée mystique dans les rues de Londres et ses souterrains que la jeune Diane de Loxley nous invite à partager.

Avec ce roman, l'auteur signe sa cinquième incursion dans la littérature Jeunesse...
une poursuite du mythe de Robin... très loin des bois.

Si comme le consacre l'expression, "jamais deux sans trois", presque toujours "quatre sans cinq" : avec ses quatre précédents romans jeunesse, l'auteur avait signé un quatuor sans faille. Et on escomptait que ce cinquième office serait un peu, comme le veut l'adage, la cinquième roue branlante de la carriole.
Si par le passé, l'auteur avait brillé en développant son imaginaire sous l'ombre de la tradition Shintô ou en ancrant l'action de son récit dans un contexte historique, le lecteur exigeant que je suis se méfiait du présent sujet. Ici, l'auteur se frotte pour la première fois à un mythe profondément occidental orné de tout un fatras d'adaptations cinématographies plus ou moins réussies, qui pour la plupart n'avaient pas laissé dans ma mémoire un souvenir impérissable. Avec la dernière flèche s'attaque de manière plutôt périlleuse, à un des modèle que l'imaginaire a gravé dans l'esprit du collectif. Tout l'enjeu de cette chronique étant de savoir si la sournoiserie perfide du chroniqueur, sa mesquinerie goguenarde, allaient être récompensée, ou pas...
Dit plus simplement, NOIREZ s'attaquait à du lourd.
Le récit démarre lentement, une charrette, s'achemine paresseusement vers Londres Robin et sa fille Diane, adolescente impertinente, sont pris en filature par l'ancien Shérif de Nottimghan qui dans l'attente extatique du moindre impair de Robin espère abattre sur l'être abhorré le glaive de la justice divine. Peu à peu, les personnages se campent et, pour Robin qui a perdu son épouse Marianne, ce voyage vers Londres est une sorte de pèlerinage nécessaire à l'oubli.
Londres, nos principaux protagonistes y arrivent, et déjà l'imaginaire Noirezien détourne les codes et repères, les balises du mythe original et les transforment vicieusement, les malaxent insidieusement : Robin vieillissant et amorphe, laisse Diane s'aventurer dans les rues sordides et dangereuses de Londres sans se soucier de son sort. La pâte Noirezienne est déjà là : nous installant dans un climat tout particulier entretenu par une oscillation tonale : burlesque, drôlerie / étouffante noirceur, pesante gravité. Il y a plus de malice qu'on ne croit chez cet écrivain...
Mais bien d'autres surprises nous attendent. Car bientôt, un énième personnage se découvre à nos yeux, et non des moindres : Londres.
Un Londres, qui rugit et pue. Un Londres, qui de jour, déverse dans ses rues la lie des quidams en tous genres. Un Londres, qui de nuit se pare de ses hardes maléfiques : les corbeaux prennent formes humaines, d'anciennes entités démoniaques murmurent sous la pierre, la Tamise est jonchée de cranes humains qui vous fixent de leurs orbites évidées. C'est dans ce Londres nocturne, que Diane va découvrir le royaume des rebuts de la société, ainsi que son prince.
Mais ici, et on le comprend vite, il ne sera pas question d'actes de bravoure de la part de notre jeune archère, mais de sauver son propre père sous l'emprise d'un maléfice inexplicable, que la ville chargée de mystères, semble avoir éveillé. Un sortilège qui, à la nuit tombée, infuse dans son esprit une atonie langoureuse. 

On est séduit par ce Londres du XIIIè siècle, magnifiquement avec reconstitué avec sa misère, avec le quotidien du petit peuple qui constituait une véritable caste. Un Londres glauque, mal famé et sombre à souhait, rongé par la pauvreté, la maladie,...
Si en ouvrant le mythe aux territoires de l'onirisme, l'auteur n'évite toutefois pas les écueils  en nous dépeignant des personnages secondaires trop caricaturaux, trop stéréotypés, peu fouillés qui se rattachent à l'étiquette Jeunesse du roman.
Si le scénario est plutôt bien construit, la fin est tirée par les cheveux et , il manque des éléments de compréhension dans l'envoûtement de Robin et sur la nature réelle des corbeaux. C'est dommage car la description des liens père et fille sont décrits avec subtilité et humour. Les parents d'adolescents devront bien retrouvés les attitudes et comportements contradictoire pas toujours compréhensible de leurs enfants. Le côté fantastique est lui aussi tiré par les cheveux et la trop grande diversité des créatures rencontrées ne permet pas une cohabitation réussie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imaginaire-chronique.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Jérôme Noirez] La Dernière Flèche   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Jérôme Noirez] La Dernière Flèche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fleurus Editions] La dernière Flèche de Jerôme Noirez
» La dernière flèche - Pony Soldier - 1952 - Joseph M Newman
» La dernière flèche
» [McKinley, Tamara] La dernière valse de Mathilda
» trouver un mot avec la dernière syllabe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: