Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

  [Lionel Olivier] Du sang sur la plume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
0%
 0% [ 0 ]
3. Roman sympa
100%
 100% [ 3 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
cesnat
psychopathe
avatar

Messages : 479
Points : 473
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 44

MessageSujet: [Lionel Olivier] Du sang sur la plume   Mar 6 Nov - 9:40



Année d'édition : 2011
Edition : Amalthée
Nombre de pages : 218
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
La police auxerroise est face à des assassinats en série de femmes avec pour seul indice une plume que chacune d’elle a en bouche. Même modus operandi mais aucun lien entre les meurtres. Le policier chargé de l’enquête est en proie à une affaire complexe et qui laisse place à beaucoup de doutes. La difficulté s’accroit lorsque la presse insinue qu’il est directement visé voire indirectement responsable de ces monstruosités. Ebranlé, cette enquête devient prioritaire pour Demontigny malgré les bâtons qu’on lui met dans les rues au sein même de la police. Le jeu du chat et de la souris s’installe entre le tueur et lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cesnat
psychopathe
avatar

Messages : 479
Points : 473
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 44

MessageSujet: Re: [Lionel Olivier] Du sang sur la plume   Mar 6 Nov - 9:40

Citation :
Je tenais à remercier les éditions Amalthée, ainsi que le forum Dark ambiance (Ayma et Hylyirio), pour m’avoir offert l’opportunité de participer à ce partenariat.
Avec « du sang sur le plume », nous nous retrouvons à Auxerre, dans un commissariat où habituellement les choses se passent calmement, avec une équipe de police tranquille. Mais la découverte étape par étape de corps de femmes mutilées, va mettre en scène des meurtres atroces qui vont mener le commandant Demontigny à la recherche d’un tueur d’un nouveau genre pour lui. En effet, chaque scène de crime est travaillée pour une bonne mise en scène, et le tueur y laisse un indice particulier à l’intention de l’enquêteur, ainsi que sa signature : une plume de bécasse. Demontigny va donc devoir mener l’enquête envers et contre tout.
Lionel Olivier signe un livre intéressant, car il intègre dans son roman des annotations de littérature qui participent à l’évolution de l’enquête. Par certains côtés j’ai pensé au roman « club Dumas » d’Arturo Perez Reverde dans la manière de traité l’intrigue en utilisant des extraits de romans d’auteurs classiques. Il imprègne une atmosphère psychologique en traitant particulièrement le roman à travers Demontigny et le tueur (deux principaux personnages). Son style d’écriture est très agréable et bien construit, et se lit vraiment avec plaisir.
Pour ce qui est de Demontigny, je peux dire qu’il s’agit d’un policier d’une soixantaine d’année, ce qui change particulièrement des autres romans ou les héros restent plutôt jeune et dynamiques, car ici il possède un flegme tout particulier. Il me fait penser à « Maigret » et « hercule poirot » dans la manière de mener son enquête et son caractère. Il est toutefois tenace et persévérant. Ce qui est surprenant quand l’on voit ce qui lui arrive, puisque le tueur va s’adresser directement à lui, en cherchant à le faire se rendre coupable des meurtres de ses femmes. Dans le roman, on assiste donc à l’évolution de ce personnage qui au départ est sûr de lui, ensuite les doutes l’assaillent et sa vie autant personnelle que familiale en subit les conséquences, et ensuite il surmonte son échec pour trouver le coupable et s’en remettre lui-même.
Quant au tueur, jusqu’à la fin il était impossible d’en dire quoi que ce soit à part qu’il est bien organisé, cultivé, cruel. Et le dénouement final avec sa vraie personnalité est vraiment surprenant !
En conclusion, je dirais que l’auteur nous offre un bon roman, avec un enquêteur hors norme, et un tueur auquel l’on ne s’attend pas. Et j’ai passé un bon moment de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25506
Points : 35000
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Lionel Olivier] Du sang sur la plume   Dim 2 Déc - 12:25

Le commandant de police Michel Demontigny se voit enquêter sur un meurtre troublant. Aucune empreinte, mais surtout aucun suspect. Pour seul indice, il découvre dans la bouche de la victime une plume de bécasse. Ce qu'il pensait être un crime isolé va se révéler le fait d'un serial killer qui lui en veut personnellement. Michel va devoir supporter toutes ces femmes qui meurent autour de lui sans qu'aucun indice ne leur soit apporté. Lui et son équipe sont vite dépassés par les événements. Et lorsque le serial killer le contacte pour lui annoncer que lui seul peut tout arrêter, Michel croit devenir fou.

Du sang sur la plume est un petit roman qui étonne. Bien construit et bien ficelé dans son ensemble, le style de l'auteur est fluide et vraiment agréable à lire. Les descriptions des scènes de crime et de la manière dont fonctionne la police sont maîtrisées et assez documentées pour que le lecteur se prenne au jeu et enquête à son tour. Le seul reproche que j'aurais à faire sur la forme, c'est les problèmes de ponctuations, par exemple les triples points d'exclamations en fin de phrase, chose que je n'apprécie pas et surtout les tirets manquants pour les dialogues, chose qui fait que parfois je ne savais pas qui parlait.
De même, le roman souffre de quelque monologue trop long et je ne crois pas qu'on laisserait un dialogue se dérouler de la sorte, puisque l'Homme est enclin à toujours vouloir revenir sur quelque chose ou à reprendre son interlocuteur. Mis à part ces petits détails, l'histoire a su me convaincre.

J'ai apprécié l'histoire que nous offre Lionel Olivier. C'est un roman policier fort sympathique et avec des meurtres réalistes et bien décrits. L'enquête va énormément piétiner pour nos policiers qui très vite seront à court d'idées puisqu'ils feront appel à une profileuse pour les aider à dresser un portrait psychologique du meurtrier. Cependant, j'ai trouvé que l'enquête mettait un peu trop de temps à avancer. Je me demandais ce qu'ils attendaient tous à rester là, attendant que tout se passe. Mais peu à peu j'ai vu où l'auteur voulait en venir. Transformer son héros en personnage torturé et fatigué qui n'arrive plus à tenir le coup face aux accusations qui pèsent sur lui. Trouver le coupable en devient vital pour lui et ça l'obsède et j'ai trouvé que sa personnalité était bien mise en avant, laissant trop de personnages de côté. Aussi je crains qu'un lecteur qui n'apprécie pas le personnage principal ne parvienne pas à s'identifier à un autre puisqu'ils sont tous mis au second plan. Dommage.

Si les meurtres et l'enquête m'ont plu, c'est le héros qui a davantage su me captiver. Mais pas la découverte du serial killer. Certes c'est une révélation intéressante, mais j'ai trouvé que c'était trop recherché et donc que ça manquait de crédibilité surtout lorsque l'auteur a voulu terminer son roman de manière à ce que notre héros se retrouve confronté au tueur. Je n'y ai pas cru un instant et c'est bien dommage. Les dialogues de fin de roman sont du surplus et je pense que l'auteur a vraiment souhaité combler les vides et répondre à toutes les questions au détriment de l'originalité de son ouvrage. Comme on dit chez moi : point trop n'en faut !

En bref, j'ai tout de même été séduite, et c'est un bon ouvrage. Du suspense, des meurtres, un héros humain et soumis à de rudes épreuves, mais pas assez d'approfondissement des personnages secondaires et une fin qui se voulait trop remplie forme un mélange qui fonctionne pour tout amateur de roman policier !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Salsera15
lycan
avatar

Messages : 864
Points : 957
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 28
Localisation : St-Jérôme

MessageSujet: Re: [Lionel Olivier] Du sang sur la plume   Dim 9 Déc - 13:25

Citation :
Un gros merci aux éditions Amalthée de m'avoir permis de découvrir mon premier ouvrage de leur maison d'édition. Au Québec, cette édition n'est pas disponible, alors ce fut un grand plaisir, grâce au forum Dark Ambiance, d'être sélectionnée pour cet ouvrage.

Concernant le style de l'auteur, je n'ai pas été très convaincue. J'ai su dès le départ qu'il était originaire de la France, car le roman est truffé d'expressions du pays. Certaines m'étaient familières alors que d'autres pas du tout. Seulement, le but d'un roman n'est-il pas de toucher un public assez large? Je ne crois pas qu'en utilisant autant d'expressions peu communes d'ailleurs soit un atout. Autrement, j'ai trouvé que les phrases étaient bien construites et la structure fluide. L'absence de titres aux chapitre ne m'a pas du tout dérangée.

Pour ce qui est des personnages, j'ai trouvé que leur aspect psychologique n'était pas suffisamment développé. Ils ont des surnoms, mais ce qu'ils ressentent au cours de l'enquête n'est pas très bien explicité. J'aurais apprécié dans un thriller de connaître à la fois la vision du tueur, mais aussi de ceux qui dirigent l'enquête. M. Demontigny est le policier principal qui dirige les opérations. Le tueur joue beaucoup avec son psychologique, mais il parvient à mener son travail jusqu'au bout même si je considère que ce n'est pas sans séquelle. Concernant ses acolytes, on sait qu'ils sont à ses côtés, mais leur aide n'est qu'un aspect secondaire. L'histoire est montée de sorte que Michel Demontigny est le personnage autour duquel tourne l'histoire et en parallèle il y a les quatre crimes qui sont commis, mais dont je trouve qu'on tourne les coins rapidement. Les scènes macabres sont cependant bien décrites et frôlent rarement l'insupportable ce qui est très bien.

L'intrigue est selon moi le point fort de ce roman. Il y a beaucoup d'action au cours des pages, même si parfois on a l'impression de tourner en rond et que les choses n'avancent pas. Des crimes sont commis, on relève des indices qui n'apportent presque rien, on réfléchit et ce, jusqu'au cent dernières pages qui sont le moment que j'ai trouvé le plus intéressant. Plus événements arrivent en même temps, les pistes déboulent et quand on connait l'identité du tueur, c'est à la fois une surprise et une évidence. Tout dépend de la façon dont on a appréhendé l'histoire. Un autre aspect de l'intrigue qui m'a vraiment étonnée positivement, c'est la comparaison entre les meurtres et la peinture et les poèmes. La référence à une oeuvre d'art quant à la disposition des cadavres est vraiment captivante, surtout quand on obtient le détail plus tard dans l'histoire. Une parcelle de sensibilité dans un roman dur est toujours un plus.

Ce que j'ai le moins aimé c'est que la trame du roman manquait un peu de chair autour de l'os. Tous les éléments pour faire un bon roman étaient présents, mais ils manquaient de développement.

J'ai cependant adoré la mise en scène des meurtres et la psychologie autour de l'intrigue.

Malgré ces points négatifs, je crois qu'il vaut quand même le détour, surtout qu'il se lit très rapidement.

**********************
Lecture en cours: Beyonders tome 1, Brandon Mull
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salsera15.blogspot.ca
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Lionel Olivier] Du sang sur la plume   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lionel Olivier] Du sang sur la plume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DU SANG SUR LA PLUME de Lionel Olivier
» LISA ET L'OISEAU DE SANG de Olivier Ka
» Le goût du sang
» Lionel Shriver
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Policiers/Thriller/Polar-
Sauter vers: