Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Thomas Day] L'instinct de l'équarrisseur

Aller en bas 

Vous avez aimé comment ?
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
100%
 100% [ 1 ]
3. Roman sympa
0%
 0% [ 0 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
GabrielleTrompeLaMort
Hôte de la louve
avatar

Messages : 199
Points : 241
Date d'inscription : 23/07/2012
Age : 30
Localisation : Aix-Marseille

MessageSujet: [Thomas Day] L'instinct de l'équarrisseur   Mer 10 Oct - 15:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Année d'édition : 2004
Edition : Folio SF
Nombre de pages : 432
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Citation :
Sherlock Holmes existe bel et bien ! Simplement il se trouve avec le professeur Watson sur une Terre parallèle ayant jadis reçu la visite des Worsh, des extraterrestres désormais parfaitement intégrés à la communauté humaine, qui bénéficie de leur technologie avancée ; et notre Conan Doyle, capable de se rendre sur cette autre Terre grâce à une invention de Watson, se contente dans notre monde de raconter les vraies aventures du célèbre détective - très édulcorées, cela va sans dire. Car Holmes, l'«Assassin de la Reine», n'a pas grand-chose à envier aux monstres qu'il pourchasse...Le fabuleux trio, au fil de ses aventures, va devoir affronter pas moins de deux Jack l'Éventreur, et combatre l'infâme professeur Moriarty, ennemi juré de Sherlock Holmes, qui va tout faire pour découvrir la clé de l'immortalité - un secret qui se dissimulerait dans un bien mystérieux Instinct de l'équarrisseur...

Mon avis :
Ceci est mon deuxième Thomas Day, et pas le dernier. Cette fois, au lieu de plonger dans le Japon médiéval, me voilà partie dans un roman feuilleton steampunk, à la fois grave et déjanté, très bien documenté, et tellement fourni de références diverses et variées que j'ai dû en louper pas mal. Mais quel voyage, mes amis, que ce livre ! Un vrai roman d'aventure à l'ancienne, avec des chapitres très courts (10 pages maximum, et encore, c'est rare !), un rythme soutenu, un style plein de gouaille et d'élégance mélangées, et des dialogues succulents avec des répliques qui font toujours mouche.

Du feuilletonnesque, donc, mais aussi du steampunk. Attendez-vous d'ailleurs à plus de "'punk", pour la violence et la plongée dans l'étrange, que de "steam" pour les machines étranges. Il y en a certes, mais elles parsèment le récit de jolies trouvailles, elles ne constituent pas un élément majeur de l'univers (même si c'est discutable, je l'avoue, mais c'est là mon avis à moi sur le background du roman ;-)).

On est quand même dans le steampunk, à fond, et pour cause : un des ressorts du genre est de faire se croiser plein de personnages célèbres, réels et imaginaires, et c'est bien le cas ici. Mon cœur de fangirl était déjà super heureuse de suivre Conan Doyle aux côtés de son célèbre détective, mais alors quand Oscar Wilde s'est invité (avec son opération d'infiltration ratée dans Whitechappel, puis son déguisement en prostituée pour attirer l'éventreur... à mourir de rire !!), j'ai frôlé l'apoplexie. Mon bonheur a atteint son paroxysme lorsque, dans la deuxième partie du roman (il y en a trois au total), Jack London apparaît. Hiiiiiiiiii <3 (hem, pardon, je me contrôle... hiii *glups*) Sombre, torturé, humain, à l'image de l'homme qu'il y a pu avoir derrière l'auteur, tel que je l'imagine.
J'adore Jack London, je le révère, c'est un de mes maîtres d'écriture, un des auteurs les plus merveilleux qui soit dans mon harem de lectrice (hein, quoi ? On appelle ça une bibliothèque ? o_O), et son personnage ici ne m'a absolument pas déçue. Il était là, l'auteur plein d'humanité, qui a écrit Le vagabond des étoiles ou bien Les mutinés de l'Elseneur... si vous n'avez pas lu ces livres et que vous souhaitez retrouver confiance en l'humanité, lisez-les (surtout le premier). Ils sont merveilleux.
Bref, je m'égare... donc, le steampunk... ah, oui ! Autre chose d'intéressant à propos des personnages : le duo Watson/Sherlock. Je place Watson en tête de file de manière conscience : non content d'être le personnage qui dirige le duo, c'est aussi le mieux revisité des deux à mon sens. A sa première apparition dans le roman, Thomas Day décrit un homme énorme, bedonnant, les cheveux gris, avec deux colts à la ceinture, entouré d'une étrange lueur verdâtre car il se téléporte dans l'appartement de Conan Doyle depuis son monde à lui, où Sherlock existe... imaginez ma réaction à ce Watson à des lieux du canon, mais pourtant très très crédible dans son rôle. Et très attachant. Une vraie réussite de ce roman, qui devrait peut-être s'appeler "Vie et survie de Watson", tant Sherlock semble éloigné du lecteur. Ledit éloignement n'est pas gênant en soi, de toute manière Sherlock est un être "à part" dans tous les sens du terme, mais on assiste en fait à l'histoire de Sherlock via Watson. C'est lui qui fait le lien entre Conan Doyle et Sherlock. Un peu comme, dans les "vrais" romans et nouvelles de Conan Doyle, c'est au final Watson qui fait le lien entre Sherlock et le lecteur Surprised)

Bref, voilà, un excellent roman qui ne manque qu'un peu d'émotion pour passer en coup de cœur. Une lecture qui m'aura marquée, ça, c'est certain.
J'ai adoré, en tout cas. Je pense que c'est le genre de roman qu'on aime ou qu'on déteste, sans juste milieu... pour ma part, je le recommande chaudement ! ^___^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sffffrancophone.blogspot.fr/
Hellza
succube des enfers
avatar

Messages : 3649
Points : 3762
Date d'inscription : 31/07/2012
Age : 39
Localisation : Les Terres Désolées

MessageSujet: Re: [Thomas Day] L'instinct de l'équarrisseur   Mer 10 Oct - 20:04

Je suis heureuse d'avoir lu ton commentaire, il me donne vraiment envie de lire ce livre !
Je suis aussi une amoureuse de Sherlock Holmes.

**********************
Défis autobiographies :
H.P. Lovecraft (70 %)      ---             Stephen King (65 %)        
Lilian Jackson Braun (32/ 32 romans et recueils de nouvelles)
Brigitte Aubert (21/26 romans "adulte")    ---       Frank Thilliez (13/18 romans)           
Serge Brussolo  (15/pfiou...beaucoup, beaucoup de romans...)
J-C Grangé (9/12 romans)        ---           Maxime Chattam (17/22 romans)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cesnat
psychopathe
avatar

Messages : 479
Points : 473
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 44

MessageSujet: Re: [Thomas Day] L'instinct de l'équarrisseur   Mer 10 Oct - 21:32

je le met dans ma wish aussi ça permettra de lire un steapmunk et de m'essayer à ce thème, en plus l'histoire est très sympa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Thomas Day] L'instinct de l'équarrisseur   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Thomas Day] L'instinct de l'équarrisseur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les illustrations de Thomas Nast
» Thomas Mann
» [Belles montres] Thomas Prescher.
» [Gordon, Thomas] Parents efficaces
» Site de Nene Thomas (dessins)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantastique, horreur-
Sauter vers: