Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [Deborah Harkness] L'école de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
50%
 50% [ 2 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
25%
 25% [ 1 ]
3. Roman sympa
25%
 25% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Jeu 27 Sep - 13:13



Année d'édition : 2012
Edition : orbit
Nombre de pages : 552
Public visé : Young Adult
Quatrième de couverture :
Diana Bishop, jeune historienne héritière d'une puissante lignée de sorcières, et le vampire Matthew Clairmont ont brisé le pacte qui leur interdisait de s'aimer. Quand Diana a découvert L'Ashmole 782, un manuscrit alchimique, à la bibliothèque d'Oxford, elle a déclenché un conflit millénaire. La paix fragile entre les vampires, les sorcières, les démons et les humains est désormais menacée.
Déterminés à percer le mystère du manuscrit perdu, et tentant d'échapper à leurs ennemis, Diana et Matthew ont fui à Londres ... en 1590. Un monde d'espions et de subterfuges, qui les plonge dans les arcanes du passé de Matthew et les confronte aux pouvoirs de Diana.
Et à l'inquiétante Ecole de la nuit.

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
lilu60
serial killer
avatar

Messages : 1401
Points : 1442
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Mar 2 Oct - 22:21

Citation :
Pour échapper à la congrégation, et en apprendre davantage sur les pouvoirs de Diana, Matthew et son épouse font un saut dans le temps afin de revenir à une époque où les sorcières et les possibilités de comprendre la magie sont plus nombreuses. Il se retrouvent alors en Angleterre, en 1590. A cette époque, Matthew était une toute autre personne et Diana va vite découvrir cette nouvelle facette de sa vie passée. Elle va devoir apprendre en peu de temps à se comporter comme une vraie élisabéthaine si elle ne veut pas se faire remarquer dans cette période où la chasse aux sorcières commence à faire rage. Mais comment trouver quelqu'un pour l'aider quand le meilleur moyen pour survivre est de cacher ce qu'elle est? Pour le savoir, il faudra le lire^^

Et je vous conseille mille fois de vous lancer dans cette saga si ce n'est déjà fait! J'avais eu un coup de coeur pour le premier tome et celui-ci n'a pas échappé à la règle! Laissez-moi vous en parler un peu...

L'auteur est historienne, spécialiste de l'histoire des sciences et de la magie en Europe, on comprend donc son choix de l'alchimie et de la sorcellerie dans son roman. Mais elle ne s'arrête pas à ses domaines de prédilection, et nous régale tout au long de la lecture de nombreuses références historiques, mêlant habilement des personnages historiques réels ( Elisabeth I, Shakespeare), à ses personnages de fiction, ainsi que des faits avérés à ceux qu'elle a imaginé pour nous. L'auteur fait de cette histoire un mix entre fiction et histoire, où les deux sont si bien mêlés qu'il est difficile de savoir où commence la fiction. J'ai d'autant plus apprécié tout ce travail que je n'avais à priori aucune connaissance précise de cette époque et des évènements qui ont pu s'y dérouler. Ainsi, en plus d'une histoire passionnante, j'ai pu en apprendre davantage sur la période élisabethaine à travers les yeux de 2 historiennes: Diana et l'auteur! Une part importante a été donné au style vestimentaire, à mon plus grand bonheur. L'auteur a un souci du détail sans égal et j'ai pu parfaitement m'imaginer chacune des tenues de Diana ou de Matthew, ou encore de la reine Elisabeth.

Comme pour le premier tome, il m'a fallu quelques pages avant de me remettre dans l'atmosphère toute particulière de ce roman. La plume de l'auteur est tellement travaillée, détaillée, que je ne l'apprécie pleinement qu'en prennant le temps de lire chaque mot et de l'intégrer avant de pouvoir continuer. Il m'est arrivé à de nombreuses reprises de m'arrêter pour relire une phrase et m'en imprégner pleinement, m'imaginer la scène, avant de continuer ma lecture. Il ne faut pas, en commençant ce roman, s'attendre à le finir dans la journée, ni même le lendemain. Il est impossible de le "dévorer" en quelques jours, il s'agit là d'une lecture " gastronomique" qu'il faut déguster, apprécier, et digérer lentement avant d'en reprendre une bouchée. J'ai mis 2 semaines pour le terminer, mais comme toujours j'étais partagée entre l'envie d'avancer dans l'histoire et d'en savoir plus, et celle de ne pas arriver à la fin, car je sais qu'il me faut maintenant attendre au moins un an avant de lire la suite.

Diana veut en savoir plus sur ses pouvoirs en tant que sorcière, mais avec Matthew, ils sont encore et toujours en quête de l'Ashmole 782. Pour le retrouver, mais aussi pour répondre aux ordres de la Reine ou du père de Matthew, ils vont parcourir l'Europe, partant de Woodstock pour aller à Londres, en France ou encore à Prague. Chaque déplacement est l'occasion de découvertes, de nouvelles rencontres. Diana en apprend plus sur elle et sur Matthew à chaque rencontre, et nos deux héros s'étoffent de plus en plus. J'ai particulièrement aimé la visite chez Philippe, le père de Matthew, qui va nous permettre de connaître le passé de Matthew et de mieux comprendre certaines de ses réactions. J'ai également trouvé envoûtants les rendez-vous de Diana avec le Coven de sorcières, qui nous font enfin découvrir les pouvoirs de celle-ci.

Que de nouveaux personnages dans ce tome-ci! Il m'a été assez difficile de suivre dans les premiers temps, et j'avoue que même à la fin j'ai eu tendance à confondre certains personnages, parce qu'en plus d'être assez nombreux (et de mon absence de mémoire pour les noms), ils ont presque tous un nom, mais aussi un surnom ou un titre différent qui peut embrouiller par moment. Dans la première partie, il est surtout question des membres de l'école de la nuit, qui, excusez mon inculture, ne m'étaient pas forcément connus, ce qui ne m'a pas facilité la tâche. A partir du moment où Diana et Matthew commencent à voyager, les personnages sont plus faciles à identifier et à retenir. Je retiendrai tout particulièrement Phillipe, le père de Matthew qui, à la mesure d'Ysabeau sa femme, a un caractère épouvantable! C'est un homme de tête, que nul ne doit défier ou contredire. Mais on apprend aussi à découvrir l'homme derrière cette carapace, qui aime profondément son fils et souhaite le meilleur pour lui, et pour Diana. Celle-ci va être très entourée, entre Mary Sidney, comtesse et alchimiste de son temps, qui lui sera d'un grand soutien pour apprendre à vivre à cette époque, les sorcières du coven de Londres etc... Diana va véritablement se révéler dans ce tome, elle, que j'avais trouvée trop " soumise" à Matthew dans le premier tome, va prendre les choses en main et ne plus se laisser imposer les choix de Matthew: leurs décisions seront communes, ou ne seront pas! Matthew va également évoluer, ce retour dans le passé va le confronter à des personnes qu'il ne pensait plus jamais revoir et cela va lui permettre de panser certaines blessures. Mais il va devoir aussi accepter de ne pas faire certaines choses pour ne pas (trop) modifier le passé et donc l'avenir. Leur relation n'en sera que renforcée malgré toutes les difficultés qu'ils vont rencontrer.

Un nouveau coup de coeur pour ce second tome, qui en plus de me ravir avec les aventures de Diana et Matthew, m'a permis d'en savoir plus sur cette période de l'histoire. Je vais maintenant devoir attendre impatiemment la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/
Malorie
Hôte de la louve
avatar

Messages : 175
Points : 163
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Mer 3 Oct - 8:36

A lire ton avis, Lilu, je me dis qu'il faut vraiment que je sorte le 1er tome de ma PAL...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdemalorie.blogspot.fr/
lilu60
serial killer
avatar

Messages : 1401
Points : 1442
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Mer 3 Oct - 9:01

oh que oui!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/
zebuline
succube des enfers
avatar

Messages : 4004
Points : 3687
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Mer 3 Oct - 16:33

Moi j’attends la sortie poche puisque que j'ai le premier dans ce format ^^ patience ....

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesetageresdezebuline.blogspot.com/
Michou
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 1960
Points : 1924
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 38
Localisation : quelque part dans ma tête...

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Sam 10 Nov - 15:54

Citation :
J'ai lu le premier tome il y a quelques mois à peine et j'avais adoré, un coup de coeur ! J'étais impatiente de lire la suite, malheureusement, j'ai trouvé ce second tome moins passionnant et "addictif" que le premier. J'ai tout de même passé un bon moment de lecture !

Le livre est imposant, c'est écrit petit, mais quand c'est passionnant, ce n'est pas un problème. Pourtant, ici, j'ai souffert de pas mal de longueurs et de manque d'action.
Les descriptions à répétition, par exemple, des différentes toilettes de Matthew et Diana m'ont vite agacée. Bien sûr c'est intéressant, mais cet aspect du récit était trop présent à mon goût.
Le début de ma lecture fut assez difficile. En effet, on retrouve d'un coup tous les amis de Matthew de l'époque, avec pour le coup, peu de descriptions de ces personnages. Je me suis sentie un peu perdue, et je n'ai jamais vraiment compris qui était qui, qui disait quoi... C'était donc mal parti.

Au niveau de l'histoire, il se passe certes toujours quelque chose, on rencontre souvent (trop ?) de nouveaux personnages, on voyage, on apprend des choses, on nous fait des révélations, mais il n'y a pas d'action pure comme j'aime. Un peu à la fin, et encore, c'est vite réglé... C'est vraiment quelque chose qui m'a manqué et que j'espère retrouver dans le prochain tome.

Mais il n'y a pas que de mauvais côtés, je vous rassure !
Pour commencer, on sent que l'auteur maîtrise à la perfection son histoire, et l'Histoire. C'est intéressant et parfois marrant, de retrouver des personnages célèbres du passé, même si je dois le reconnaître, beaucoup ne me disait pas grand chose...

Le papa de Matthew est un des forts personnages de ce second tome. J'ai adoré toute la partie du roman où il est présent. Antipathique au début, il devient vite très attachant. J'ai aussi beaucoup aimé le neveu de Matthew et son comportement protecteur envers Diana. D'autres personnages font peur, on sent qu'ils peuvent être imprévisibles et surtout, qu'ils peuvent presque tout faire. Qu'un simple mot ou geste de leur part et ce serait la fin pour Matthew et Diana.

Certains passages sont assez tendus et angoissants, avec cette chasse aux sorcières qui semble se répandre en Europe et qui pourrait bien rattraper Diana. Souvent ça ne tient qu'à un fil, le danger tournant autour de nos héros, les obligeant souvent à fuir.

Autre aspect que j'ai adoré, les passages sur le présent, et des petites répercussions de la fuite dans le passé de Diana et Matthew. Comment ceux rester dans le présent tentent de leur mieux de camoufler ces petits changements, d'interpréter ce qu'ils voient. Ces incursions dans le présent nous permettent aussi de garder "contact" avec les ennemis de Matthew et Diana.
J'ai aimé la dernière partie du roman, même si j'aurais préféré quelque chose de plus "grandiose". C'est une jolie fin, pleine de sentiments et d'émotions.

En bref, un second tome un peu long et difficile à démarrer et qui m'a parfois un peu déçue. Une histoire toujours aussi passionnante, qui ne s'essouffle pas, même s'il manque de l'action. Ce second tome tient ces promesses et nous laisse présager un troisième et dernier tome encore plus fort.
Ma note : 4/5

**********************


"A book is a gift you can open again and again" Garrison Keillor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.inmybookworld.com/
Titisse
psychopathe
avatar

Messages : 488
Points : 482
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Mar 13 Nov - 14:05

J'ai lu le 1er tome il y a au moins 1 ans, j'ai peur d'avoir oublié un peu l'histoire Sad

Mais là vous me donner envie de lire le 2ème tome !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rexlit.wordpress.com/
sow'choue
Hôte de la louve
avatar

Messages : 241
Points : 223
Date d'inscription : 30/01/2013
Age : 26
Localisation : ESSONNE

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Ven 19 Avr - 18:19

Citation :
« - Au commencement étaient l'absence et le désir,
au commencement étaient le sang et la peur, chuchotai-je.
- Au commencement était le livre perdu des sortilèges,
répondit le Temps dans un écho venu des origines du monde »

De retour cher orbit, Deborah Harkness, nous propose un second opus des aventures de Diana bishop et
Matthew Clermont intitulé, « l’école de la nuit ». Ce petit pavé de 546 pages, classé jeunesse nous transbahute dans le passé, avec des figures emblématiques de l’époque.
Puis, dans le présent à la rencontre de nos personnages favoris.
Dans l’ensemble l’ouvrage est un incontournable, cependant à y regarder de plus près il y a, quand même, quelques petites choses à dire.

Pour ceux qui auront lu le tome 1, je ne pense pas spoiler en révélant que nos deux tourtereaux ont fait
« Un pas dans le passé ». Eh oui, nous avions quitté Diana et Matthew activés à préparer leur départ.
Où ? Eh bien on ne le sait pas vraiment. Matthew garde jalousement le secret. C’est une fois arrivé que l’on découvre notre entrée dans une Angleterre élisabéthaine. Époque où la reine Elisabeth Tudor est maitresse des lieux, et ou la chasse aux sorcières fait rage. Nous somme, alors en 1590.
Que va-t-il advenir de Diana, à ce jour sorcière inexpérimentée, en cette période de trouble ?
Pourra-t-elle trouvé un maître, pour enfin comprendre son pouvoir ? Matthew sera-t-il le même, ou bien choisira-t-il son ancienne vie ?
Et justement quel était son ancienne vie au XVIe siècle ? Voilà tant de questions qui trouveront réponses lors de chapitre plus intriguant les uns que les autres.

Je dois dire, qu’après un tome 1 qui avait frôlé le coup de cœur, je m’attendais à un véritable chavirement pour celui-ci.
Comme le premier, il n’en est pas loin, seulement il a également quelques petites longueurs que j’ai trouvé dommages,
même si on peut les considérés comme nécessaires pour l’obtention d’un nouveau décor et de nouvelle manières.
Mais bon passons, car Déborah Harkness nous confronte à un entrelacement du passer et du présent qui nous laisse
entrevoir le future. Cela efface les longueurs citées plus haut.
Elle nous laisse avec une Diana, qui doit apprendre à se comporter en Dame du XVIe siècle,
mais qui doit également assimiler les cours de l’époque pour ne pas faire de bavure qui pourrais ce reporter dans le future, ou même, pourquoi pas, révélé l’avenir de certains personnages ! Wink.
Matthew, lui, doit faire face à son passer, à ses secrets qui ne tarderont pas à être dévoilés. La maîtrise de lui-même sera primordiale, s’il veut se sauver !
Encore une fois-il y a une abondance de personnage, pour cela je n’en citerais que quelques-uns.
Comme Christopher Marlowe appelé Kit, souvenez-vous le tome 1 nous en parle quelque peu, grand ami de Matthew (amoureux ?), Matthew sera amener à en faire un exemple mais pourquoi ?
Nous trouverons également, des personnages historiquement ancré, comme Shakespeare et la comtesse de Pembroke grande amie de Diana.
Malheureusement, nous n’entendrons que très peu parler des personnages du présent, comme Ysabeau ou même Sarah, elles feront leur apparition à des moments clef de l’intrigue, mais d’autres biens plus énigmatiques arriveront (C’est une promesse !!).

« Le noir est le chevron de l’enfer, la couleur des donjons et l’école de la nuit. »

Déborah Harkness, nous transporte dans un univers quel maitrise parfaitement, passant tantôt au passé tantôt au présent.
Ce qui apporte un certain doute à l’impact que vont représenter les allez et venu de nos deux personnages dans le court du temps.
Elle nous fera voyager dans nombres d’endroits par exemple, Woodstock plus précisément à old lodge
(oui oui vous connaissez mais d’une époque différente !) et par l’intermédiaire de Matthew nous permettra de visiter l’Europe à sa façon. Nous passerons d’étonnement en étonnement, des choses qui paraissent impossibles le deviennent.
Les rouages de l’histoire s’emboîtent parfaitement. Parfois on pourrait même se voir apparaitre à la cours ou bien,
en plaine discutions scientifique, tellement DH nous aide à ressentir l’instant présent (ou passé xD).
C’est un « don » que possède Déborah Harkness pour l’écriture, on la sent passionnée par l’histoire, (son histoire !).
Elle ne laisse rien au hasard tout est causes et conséquences. Tant et si bien que la surprise est toujours au rendez-vous,
l’auteur nous offre un contexte historique précis, avec son lot de vérités et d’imaginaires.

Vous l’aurez donc comprit, bien qu’un petit point noir vienne entacher ce roman, je reste sur un quasi coup de cœur c’est tout de même pas mal. Il ne reste plus qu’à attendre la suite tant attendu que nous réserve-t-elle ? le voyage de Diana et Matthew aura-t-il eu des conséquences sur le présent ? Et enfin que nous réserve le futur ?

« Le changement est la seule chose stable en ce monde. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Mar 3 Sep - 11:26

parution septembre chez le livre de poche


**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Yezahel
Vampire assoiffé
avatar

Messages : 2116
Points : 2101
Date d'inscription : 21/10/2010
Age : 31
Localisation : Sous l'océan

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Mar 3 Sep - 12:28

J'aime beaucoup l'illustration de la couverture et ça me donne envie de me plonger dans le 1er tome Wink La première fois que j'avais essayé de le lire l'histoire ne m'avait pas plus accrochée que ça... a voir ^^

**********************

Mon blog : http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnetdunefildeferiste.blogspot.fr/
zebuline
succube des enfers
avatar

Messages : 4004
Points : 3687
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 29

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Mer 4 Sep - 16:06

enfin la sortie poche !!

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesetageresdezebuline.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Dim 8 Sep - 13:36

Roman reçu en partenariat

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25433
Points : 34885
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Mer 13 Nov - 10:53

Diana et Matthew ont fui leur époque pour se rendre au XVIe siècle afin d'échapper à leurs ennemis. Une fois sur place, Diana se rend compte qu'elle ne connaissait pas tant que ça la façon dont vivaient les gens à cette époque. Pour elle cependant, le plus important reste de trouver un moyen d'apprendre à utiliser ses pouvoirs.

L'école de la nuit est un second opus qui m'a déstabilisée. Parfois j'adorais ma lecture, d'autres fois, je m'ennuyais. Autant dire que je ne savais pas sur quel pied danser. Deborah Harkness est une vraie conteuse. De ça aucun souci. Sa plume est superbe, élégante, maîtrisée et nous transporte avec elle dans ce XVIe siècle sans aucun souci. Parfois cependant, j'ai trouvé qu'elle décrivait avec trop d'insistances des événements peu importants au détriment de l'intrigue.

Maintenant, je dois bien avouer que la plume de l'auteur fait en partie la force de cette saga. Elle est tellement délicieuse qu'il est difficile de ne pas l'apprécier ou de se laisser porter par les événements, même si le manque d'action peu gênée certains lecteurs. Me concernant, je n'ai pas été aussi charmée que pour le premier tome. Je m'attendais à davantage d'actions et de rebondissements, à des réponses à nos questions, mais une fois de plus, le roman reste trop calme et plat ayant baissé mon intérêt pour les personnages. C'est dommage, car la qualité de l'ouvrage est bien là et on ressent le travail qu'a effectué l'auteur pour créer des personnages profond et attirant, possédant en plus quelque chose d'historique. Cependant, le fantastique m'a semblé tellement moins présent dans ce second opus alors que j'attendais davantage de Diana et de la découverte de ses pouvoirs !

L'autre point qui m'a un peu déçue, c'est le fait que la relation entre Diana et Matthew n'est pas très passionnante. Pendant une bonne partie du roman, ils agissent l'un avec l'autre comme des étrangers et on ne retrouve pas cette relation si étincelante du premier tome. On a la sensation que pour eux c'est acquis, ils n'ont plus à se séduire. C'est vraiment dommage et j'attendais quelque passage romantique voir explosifs entre nos deux héros, mais de ce côté, je n'ai pas été servi.

Malgré ces points négatifs, les nouveaux personnages que l'on rencontre dans cette suite sont vraiment extra et ajoute un peu de tonus au roman qui se lit vraiment lentement. Ajoutons à cela de nombreux voyages à travers l'Europe en vue de récupérer le fameux manuscrit et bon nombre de lecteurs seront ravis de ce voyage. Je l'ai pour ma part apprécié, mais j'attendais un peu plus et j'espère que le prochain tome saura me satisfaire !

**********************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Céline Rosenheim
Proie
avatar

Messages : 86
Points : 92
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 29
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Ven 13 Déc - 14:45

Un roman très peu porté sur l'action, c'est vrai, mais pour ma part, je ne me suis pas ennuyée. J'ai aimé le cadre historique et les descriptions m'ont paru moins agaçantes que dans le premier tome. Diana nous bassinait avec ce qu'elle mangeait, quand elle prenait sa douche, les vêtements qu'elle enfilait.... Bref j'ai une légère préférence pour celui-ci, l'univers de la saga est vraiment intéressant et donne envie de rester plongé dedans malgré ce manque d'action.

**********************
"Et le sang circule de ma chair à mes chimères, il entraîne les pulsations de cet univers, lui donne le tempo de la danse."
http://www.facebook.com/Alencredetesveines
Mon roman que j'espère bientôt publier :
http://www.facebook.com/pages/Diabolus-in-Musica/494809830545135
Mon site :
http://celinerosenheim.canalblog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celinerosenheim.canalblog.com
Distact
serial killer
avatar

Messages : 1813
Points : 1768
Date d'inscription : 14/02/2015
Localisation : sur les monts enchantés

MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   Jeu 7 Mai - 15:49

Un vrai envoûtement!
Nous retrouvons Matthew et Diana à leur arrivée en Angleterre, période élisabéthaine. Le début est un peu brut, avec l'intervention de plusieurs personnages, vampires, démons, personnages célèbres ayant réellement existé. Il m'a fallut un petit moment pour me remémorer les raisons de leur venue dans le passé: à la recherche d'un ouvrage alchimique, ils sont là aussi pour trouver quelqu'un qui les aidera à comprendre et à faire fonctionner la magie de Diana qui est très fluctuante et qu'elle ne maîtrise pas. Ils vont affronter des personnes très dangereuses et puissantes mais aussi des personnes qu'ils pensaient ne jamais revoir.
Ils iront en France, en Auvergne, affronter le père de Matthew puis après un autre passage en Angleterre ils iront à Prague à la demande de la reine. Durant tous ces voyages ils essaieront de ne pas modifier le cours de l'histoire mais les rencontres tissent des liens. Ils s'attacheront à certains et découvriront la traîtrise d'autres. Un superbe livre qui nous entraîne dans un tourbillon de faits historiques ( vrais ou pas!)
j'ai adoré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Deborah Harkness] L'école de la nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Deborah Harkness] L'école de la nuit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Deborah Harkness] L'école de la nuit
» LE LIVRE PERDU DES SORTILEGES (Tome 1) de Deborah Harkness
» Le Livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness
» LE LIVRE PERDU DES SORTILEGES (Tome 2) L'ECOLE DE LA NUIT de Déborah Harkness
» [Cole, Kresley] Les ombres de la nuit - Tome 1: Morsure secrète

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Bit-Lit-
Sauter vers: