Mort-Sure
Bienvenue!
Inscris-toi parmi nous pour profiter au mieux du forum! Promis nous ne mordons pas !


Forum des lectures de l'Imaginaire
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  CalendrierCalendrier  Le BlogLe Blog  Connexion  

Partagez | 
 

 [N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

votre avis
1. Coup de coeur
0%
 0% [ 0 ]
2. Roman qui vous a bien plu, presque un coup de coeur !
67%
 67% [ 2 ]
3. Roman sympa
33%
 33% [ 1 ]
4. Roman moyen,qu'on oublie vite
0%
 0% [ 0 ]
5. Roman que vous n'avez pas aimé
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
Louve
Admin
avatar

Messages : 25498
Points : 34992
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: [N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes   Jeu 27 Sep - 13:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Année d'édition : 2012
Edition : le livre de poche
Nombre de pages : 456
Public visé : Adulte
Quatrième de couverture :
Mon nom est Yeine et j'ai dix-neuf ans. Je suis membre du peuple darrène, au nord des Cent Mille royaumes. Une barbare. Il y a un mois, ma mère a été assassinée. Elle était l'héritière des Arameris, la plus puissante famille du monde. Ce matin, j'ai reçu un message de l'empereur, mon grand-père : une invitation à venir séjourner à Ciel, le palais familial. Plus qu'une invitation, un ordre. Je veux découvrir pourquoi ma mère est morte. Même si on ne revient jamais de Ciel.

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Malorie
Hôte de la louve
avatar

Messages : 175
Points : 163
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: [N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes   Jeu 27 Sep - 13:51

Dans ma PAL, en grand format... J'espère pouvoir le lire sous peu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdemalorie.blogspot.fr/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25498
Points : 34992
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes   Mar 2 Oct - 12:46

Roman reçu en partenariat

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Sekhmeth
serial killer
avatar

Messages : 1503
Points : 1336
Date d'inscription : 02/10/2011
Age : 32
Localisation : Au fond à gauche

MessageSujet: Re: [N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes   Mar 2 Oct - 18:34

Hum je serais bien tenté par ce roman moi ^^ ( Louve, je t'envoie une confirmation sous peu je pense )

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louve
Admin
avatar

Messages : 25498
Points : 34992
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes   Mar 2 Oct - 18:53

D'accord ^^

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
Salsera15
lycan
avatar

Messages : 864
Points : 957
Date d'inscription : 27/03/2012
Age : 28
Localisation : St-Jérôme

MessageSujet: Re: [N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes   Mer 7 Nov - 2:10

Voici mon avis:
Citation :
Je souhaiterais avant tout remercier les éditions Le livre de poche de m'avoir permis de découvrir ce roman. Il ne me manquait seulement qu'un petit quelque chose pour que je puisse dire que ce premier tome est un coup de coeur, mais dans l'ensemble je l'ai vraiment apprécié.

Le style de l'auteur est très fluide, les phrases courtes qui se suivent bien. C'est un roman qui se lit relativement rapidement, car on entre dans l'histoire et on ressent rapidement un engouement qui fait en sorte qu'on est incapable de déposer le livre. Il y a une sorte de magie dans ce roman, un mystère qui plane dans ces pages qui rend le lecteur dépendant du livre. Sur la quatrième de couverture on mentionne que le roman a gagné deux prix et je crois que c'est très bien mérité.

Il est rare dans mes chroniques que je mentionne que le point fort de l'auteur est les personnages, mais dans ce cas-ci, c'est inévitable de s'attacher à l'héroïne, mais aussi aux dieux qui gravitent autour d'elle. Yeine est une jeune femme qui se voit dans l'obligation de quitter son peuple pour rejoindre le palais de son grand-père ou elle devra participer à la cérémonie de succession au trône de celui-ci. Cependant, à son arrivée au palais, elle découvrira de nombreux secrets sur la famille de sa mère, notamment les raisons qui ont causé sa mort. C'est une femme forte de caractère qui n'a pas peur de dire ce qu'elle pense et qui sait se battre comme une vraie barbare on pourrait dire. Mais elle a aussi l'avantage de savoir se taire quand c'est le moment. Sa cousine Scimina est une vraie vipère. Elle n'a aucune gentillesse en elle et fait tout pour nuire à Yeine. Les deux personnages que j'ai préférés ce sont les dieux Nahadoth et Sied. Le premier est le seigneur de la nuit. Je le qualifierais de prédateur au coeur tendre, car il parait menaçant, mais il joue un rôle important auprès de Yeine. Sied, quant à lui, m'a charmée par son coeur d'enfant, sa tendresse et sa naiveté. Il sait cependant tenir des propos matures qui surprennent. J'ai adoré le concept des sphères de couleur dans sa chambre. Les personnages sont si bien caractérisés qu'on arrive à ressentir leurs émotions et à se les imaginer mentalement. On ressent la souffrance par moment, tout comme la nostalgie et l'inquiétude. Nombreux sont les moments forts dans ce roman qui n'impliquent que des discussions, mais qui ont le pouvoir de venir chercher le lecteur.

Ce roman de fantasy s'éloigne énormément de tous les romans que j'ai pu lire dans le genre. On est loin des guerres sauvages entre soldats ou des promenades dans le bois. Bien qu'il y ait de l'action à l'intérieur des murs du palais, elle n'est pas proéminent dans ce roman. Il constitue plutôt un mélange de fantasy avec la mythologie. L'histoire des dieux, de leur naissance à aujourd'hui est omniprésente tout au long des pages. C'est une façon pour l'auteure de nous faire connaître, à travers leur histoire, les réponses aux questions que Yeine se pose au sujet de sa mère. Cependant, il faut être en mesure de se rappeler les liens entre les personnages pour comprendre vraiment l'essence de l'histoire. L'intrigue peut paraître complexe par moments, car il y a des passages qui fournissent beaucoup d'informations en même temps et il faut ramer pour rattrapper des éléments du début qu'on pourrait avoir oubliés. Cependant, j'ai adoré l'intrigue de ce premier tome. Elle se différencie des autres romans du même genre et apporte une facette mythologique très intéressante.

Je conclus en disant que ce que j'ai le plus apprécié c'est la présence des personnages et leur implication dans l'intrigue. La narratrice est Yeine et comme c'est l’héroïne, un narrateur présent a toujours plus de poids.

Ce que j'ai le moins aimé c'est d'avoir à revenir en arrière, car j'ai loupé des moments importants de l'intrigue qui ont fait en sorte que mes liens étaient parfois erronés. Même si on voudrait lire le roman rapidement, car on s'embarque facilement dans l'histoire, je conseille de vous méfier, car chaque détail est important autrement vous risquez de vous perdre. De plus, Relad, le frère de Scimina est pratiquement absent dans ce premier tome. J'espère en apprendre plus sur lui dans les prochains, car il fait une brève apparition au début, mais qui est lourde de mystère...

Une saga à lire absolument!

**********************
Lecture en cours: Beyonders tome 1, Brandon Mull
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salsera15.blogspot.ca
se1ena
lycan
avatar

Messages : 1248
Points : 1348
Date d'inscription : 26/10/2011
Age : 29
Localisation : Québec

MessageSujet: Re: [N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes   Mer 28 Nov - 0:25

Citation :
Mon avis :

Yeine a dix-neuf ans et est la dirigeante des Darrènes, un peuple considéré comme barbare. Les Arameris, un peuple puissant, contrôle les Cent Mille Royaumes. Sa mère, la fille du chef de cette famille puissante, s'est enfuie de Ciel, le palais et la ville (ils portent le même nom), pour épouser un Darrène, ce qui a provoqué sa disgrâce. Yeine n'a donc pas été élevée comme une Aramerie et n'a que faire de cette famille jusqu'au jour où son grand-père la somme de venir vivre à Ciel. Yeine va découvrir un autre monde. Il y a des années, les Dieux se sont fait la guerre et un seul est sorti vainqueur, Itempas. Il a fait des autres Dieux des esclaves à l'apparence humaines, qui doivent obéir aux Arameris. Yeine se retrouve donc catapultée dans l'univers fermé des Arameris, tous plus sadiques les uns que les autres. Alors qu'elle doit apprendre les coutumes, elle s'engage dans la guerre à la succession bien malgré elle. De plus, les Dieux déchus et prisonniers comptent sur elle pour les libérer... et peut-être déclencher une deuxième guerre des Dieux. Dans les deux guerres, il est prévu qu'elle meure.

J'ai eu un peu de difficultés lors de la lecture des premières pages. Rendu à la page 32, je me suis rendu compte que je n'avais probablement pas tout saisi et j'ai recommencé. Cela vient-il de moi? Peut-être n'étais-je pas tout à fait concentrée, mais j'ai quand même trouvé le début un peu compliqué. Malgré cela, il n'a pas fallu longtemps pour que je m'immerge complètement dans le récit.

Yeine est une jeune femme déterminée, qui n'a pas froid aux yeux. Elle ne comprend pas tout, elle non plus, elle cherche des réponses sur sa mère. Deux Dieux sont particulièrement présents. Sieh est le dieux du jeu et de la ruse. Ayant perpétuellement l'apparence d'un enfant, il en a une certaine innocence, l'amour et la cruauté des enfants. Nahadoth, Dieu de la nuit, est le plus dangereux des Dieux. Yeine se prend d'affection pour Sieh et de passion pour Nahadoth, même si celui-ci peut la conduire à la mort. Il y a plusieurs autres personnages, pour la plupart cruels, mais Yeine réussi à avoir quelques alliés. Malgré tout, elle ne peut pas vraiment avoir confiance en personne. La plupart servent leurs propres intérêt et c'est ce qui rend les personnages aussi intéressants (à défaut d'attachants!). Comme Yeine, on ne sait plus ce qui est vrai ou ce qui n'est qu'une ruse. Le monde dans lequel elle vit est brutal, sanguinaire et c'est chacun pour soi.

Le récit est construit de telle manière que ce fut comme si Yeine nous contait son histoire après coup. Elle commence sur sa lancée, puis il y a quelques digressions avant qu'elle ne se reprenne et continue sont récit. Plusieurs fois, il y a de courts passages où on semble être hors du temps narratif, comme si Yeine nous contait quelque chose qui se passait "maintenant", avant de revenir à son récit, sans qu'on sache ce qui se passe réellement et à qui elle s'adresse lors de ces moments. C'est un peu déroutant, mais à la fin on comprend mieux à quoi ces passages font référence.

La fin est extraordinaire! Même si ce livre est le premier tome d'une trilogie, on a une vraie fin, ce que j'ai beaucoup apprécié! Les passages quelques peu compliqués (pas juste le début, il y en a trois ou quatre que j'ai dû relire pour bien comprendre) ont empêchés ce livre d'être un coup de coeur, mais je remercie le Forum Mort-Sûre, car c'est un excellent livre de Fantasy!

4/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dansmabullelivresque.over-blog.com/
Louve
Admin
avatar

Messages : 25498
Points : 34992
Date d'inscription : 15/01/2009
Age : 30
Localisation : dans une grotte

MessageSujet: Re: [N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes   Jeu 29 Nov - 16:16

super les filles! Merci !

**********************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvictimesdelouve.blogspot.com/
lilu60
serial killer
avatar

Messages : 1401
Points : 1442
Date d'inscription : 19/11/2011

MessageSujet: Re: [N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes   Jeu 3 Jan - 23:44

Citation :
Yeine est membre du peuple darrène, pourtant dans son sang coule aussi celui des Arameri, la famille qui gouverne tous les royaumes. Elle n'avait jamais eu à s'en préoccuper jusqu'à ce jour où elle reçoit une requête de son grand-père, l'empereur Dekarta, à venir au palais, autrement appelé Ciel. Seulement, une fois là bas, elle comprend qu'il ne lui laisse pas le choix de partir ou de rester: qu'elle le veuille ou non elle est à présent dans la course pour succéder à l'empereur. Elle était loin d'imaginer ce que cela impliquerait pour elle, et pour les autres. Comment va t'elle réagir au fil de ses découvertes? Qui prendra la place de Dekarta sur le trône? Pour le savoir, il faudra le lire^^

J'avais envie de me plonger dans une lecture Fantasy et la sortie de ce roman au format poche est tombée à pic! La couverture m'a charmée par ses couleurs et son style, je n'avais plus aucune excuse pour ne pas me laisser tenter!

Ma principale difficulté s'est située au niveau de la narration, et plus particulièrement dans les débuts du roman. La narratrice, notre héroïne, conte son histoire en s'adressant directement à son lecteur, mais elle a une grande tendance à la digression (bien qu'elle s'en défende justement) qui est très frustrante: elle commence à raconter quelque chose et STOP elle passe à un autre sujet qui est censé nous aider à mieux comprendre le premier. En avançant dans l'histoire on se rend compte qu'effectivement, en général, il s'agit bien d'un apport d'informations, seulement ses interventions sont si hachées et pas forcément à propos, que j'ai eu parfois du mal à suivre le fil de son histoire. D'ailleurs, même les passages qui sont là pour nous éclairer, n'ont pas toujours l'effet escompté et je dois avouer qu'il m'est arrivé de ne pas comprendre où elle voulait en venir. Cependant l'auteur nous propose une écriture travaillée et un univers détaillé qui ont largement réussi à compenser les passages un peu flous du roman.

La quasi-intégralité de l'intrigue se déroule à Ciel, qui est le Palais, mais également la Cité impériale. Yeine y passe ses journées en attendant la cérémonie de succession et n'aura que peu d'occasion d'en sortir. On peut réellement parler d'huis-clos pour cette histoire à l'atmosphère pesante, particulièrement pour Yeine, qui est constamment sous pression. Elle apprend et comprend rapidement qu'elle est là pour servir le dessein de sa "famille" mais ne peut faire marche arrière. Elle devient le centre d'intérêt de tous, non pour sa personne, mais pour l'utilité qu'elle peut avoir à leur yeux. Alors qu'au départ, on peut penser que les Arameri sont unis, protecteurs les uns des autres, grâce au sceau qu'ils portent sur le front, on se rend vite compte que ce n'est pas l'amour qui les lie, mais les intérêts en jeu des uns et des autres. Yeine se retrouve confrontée à ce nouveau mode de vie, et la rencontre avec les Dieux présents au palais ne va pas l'aider à se détendre. On alterne alors les scènes de jour, où l'héroine doit faire face aux humains qui l'entourent, et les scènes nocturnes en compagnie du Seigneur de la Nuit, dont le caractère n'a rien à envier à la noirceur de la nuit.

L'auteur nous apporte des informations au compte-gouttes, et alors qu'on apprend doucement à connaitre le fonctionnement de ce monde et des protagonistes, on découvre les liens entre les évènements, les raisons de chaque action... Mais tout cela est fait dans la finesse, et de façon assez "vicieuse" puisque cela nous donne envie d'en lire toujours plus!!! On a du mal à savoir qui sont les véritables alliés et les ennemis de Yeine, car chaque évènement nous apporte son lot de rebondissements. Jusqu'au dénouement, je n'aurais pu dire précisément comment les choses allaient évoluer.

J'ai découvert en écrivant cet article que ce roman est le premier tome d'un trilogie, mais je dois dire que rien ne m'avait permis d'imaginer qu'il ne s'agissait pas de la fin définitive de cette histoire tellement elle m'a semblé complète. C'est une bonne surprise^^

La particularité de ce roman, pour moi, tient dans ses personnages. Ils sont de deux espèces: humaine ou divine.. Notre héroïne, Yeine, est humaine, forte, elle est issue d'une tribue matriarcale guerrière et ne se laisse pas faire. Malgré les complots et les secrets qui l'entourent, elle reste fidèle à ses convictions et ne se laisse pas gangréner par l'ambiance malsaine qui plane à Ciel. Elle est réaliste et touchante dans sa relation à Sieh et Nahadoth. Sieh est un Dieu, il a choisi de vivre sous l'apparence d'un enfant malgré son grand âge et se comporte comme tel. Il est la "géniture" d'un des 3 dieux créateurs et est soumis à l'esclavage des Arameris tout comme eux. Il va rapidement se lier à Yeine pour plusieurs raisons que vous découvrirez à la lecture ^^. Je ne peux parler de ce roman sans évoquer Nahadoth, l'un des Dieux créateurs, le seigneur de la Nuit. Il est particulièrement effayant, angoissant de par sa personnalité versatile, et pour cause: en guise de punition divine, il passe la journée bloqué dans le corps d'un humain et ne peut reprendre sa forme divine qu'à la tombée de la nuit tout en restant entrâvé aux ordres des Arameri. Malgré cela, on a envie d'en savoir plus sur lui, pour comprendre sa véritable nature. Il est troublant, dans tous les sens du terme et Yeine ne sait pas à quoi s'en tenir avec lui. Ces dieux ont des relations très spéciales qui, si on considère les liens "familiaux" qui existent entre eux, peuvent être qualifiés d'incestueux et j'avoue que malgré toutes les explications pour nous permettre de comprendre leur fonctionnement, cela m'a un peu dérangé.

Un roman qui malgré quelques petits défauts, a su m'emmener dans son univers et me conquérir. Je suis curieuse de savoir ce que nous réserve la suite de cette trilogie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslubiesdeludi.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[N.K. Jemisin] La Trilogie De l'Héritage, Tome 1 : Les Cent Mille Royaumes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA TRILOGIE DE L'HERITAGE (Tome 3) LE ROYAUME DES DIEUX de N.K. Jemisin
» [Feist, Raymond E. & Wurtz, Janny] La Trilogie de l'Empire - Série
» R.A Salvatore - La trilogie de l'Elfe noir tome 3
» [Morgan Rice] La trilogie des rescapés tome 2 : Deuxième arène
» Trilogie Tintin : Steven Spielberg et Peter Jackson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mort-Sure  :: La bibliothèque de Mort Sûre :: Fantasy-
Sauter vers: